NITA Fond Site Web 675 x 240

 pelerins nigeriens

Les quelque 15 000 pèlerins nigériens attendus cette année en Terre Sainte vont devoir débourser 3 250 822 FCFA chacun pour l’édition 2024 du Hadj. C’est le prix plafond annoncé, mardi 30 janvier, par le ministre du Commerce lors d’une rencontre qu’il a eue avec les responsables du Haut Commissariat à l’Organisation du Hadj et de la Oumra (COHO) ainsi que des représentants des agences de voyages et de pèlerinage. L’année dernière, le prix s’est élevé à 3 258 733 FCFA et malgré la hausse constatée, les pèlerins nigériens ont eu à subir beaucoup de désagréments, notamment en matière de transport et d’hébergement.

 

 

Zeyna commission0

 

Lors de la conférence de presse, le ministre du Commerce Saidou Aman a indiqué que c’est après un long processus qui a impliqué l’ensemble des acteurs du Hadj, que le prix de l’édition 2024 a été fixé de manière consensuel à 3.250.822 FCFA contre 3.258.822 FCFA pour la précédente édition soit une baisse d’environs 8.000 FCFA. Selon le ministre, ce prix a tenu compte des impératifs engendrés par le contexte particulier de cette année avec une distance de vol encore plus longue mais malgré tout, le coût du Hadj 2024 a été déterminé de façon à répondre aux soucis des plus hautes autorités qui est que « le pèlerin nigérien paie le moins par rapport à la sous-région».

 En souhaitant que le pèlerinage de cette année soit une réussite, le ministre Saidou Asman a tenu à inviter les responsables du COHO à  prendre toutes leurs responsabilités pour que « cette fois-ci que les choses changent et qu'arrivés aux Lieux Saints, les nigériens puissent se tourner en direction de la Kaaba pour prier pour le Niger,  pour prier pour le peuple et pour prier pour tous les pays amis notamment le Mali et le Burkina Faso».

15.891 pèlerins nigériens attendus en Terre Sainte

Cette année, le quota accordé au Niger par l’Arabie Saoudite est de 15.891 pèlerins, le même que pour l’édition 2023, conformément au protocole d’accord signé le 07 janvier dernier à Djeddah, entre le Haut Commissaire  à l’organisation du Hadj et de la Oumra, Ali Ben Salah Hammouda et le ministre délégué saoudien au Hadj, Abdoul Fatah Machat.

Au delà du coût du Hadj qui a sensiblement connu une hausse ces dernières années, c’est au niveau des conditions d’accomplissement de ce rite sacré des musulmans que les inquiétudes ne cessent de s’amplifier. Au fil année, la qualité des services n’a cessé de se dégrader  surtout au niveau du transport et de l’hébergement en Terre Sainte. On se rappelle des difficultés et désagrements vécus par les pèlerins nigériens l’année passée malgré la promesse des autorités d’autant que cela est le plus souvent imputé à la mauvaise organisation du Hadj par le COHO et certaines agences de voyage.

Avec le changement intervenu à la Direction du COHO ainsi que les engagements des nouvelles autorités de transition, on espère que des mesures radicales seront prises pour que le Hadj 2024 se déroule dans des conditions optimales.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

0
zoom
3 mois ya
La galere reprend mais sous une forme connue avec des bourreaux connus reunis dans une structure vampirique specialisee dans l'escroquerie, l'humiliation, la maltraitance des candidats au pelerinage. Pauvre Niger
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Adalci
3 mois ya
Bonjour, ce prix est trop cher il faut le revoir à la baisse au moins de 30%.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
zoom
3 mois ya
C'est a prendre ou a laisser helas. Des services qui feront defaut sont malgre tout factures aux pauvres pelerins en toute impunite pour les hyenes voraces du COHO.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
balkissa
3 mois ya
il faut arreter les personnes qui partent tous les ans c est pas recommander par l islam c est eux qui causent des difficultès il faut laisser la place a ceux qui sont pas encore parti .les personnes ayant partis a la mecque doivent rester 5 ans avant de partir. il faut aussi des nouvelles tetes a la tete du COHO
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
patati patata
3 mois ya
99% partent pour suivre le phenomene de mode ou pour qu'on ne disent pas qu'ils ne sont pas partis ou meme sans savoir pourquoi ils partent. Tandisque
1% partent car leur religion le recommende et ils en ont les moyens.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Para
3 mois ya
Très belle initiative pour cette baisse du prix du Haj 2024, ailleurs au Sénégal par exemple c'est 4000.000 FCFA.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
BLACKMARKET
3 mois ya
Les memes qui se plaignaient que Airtel leur retire 10 petits francs par appel pour alimenter le fonds de solidarié. :D :D :D
Le business made in Saudia 8)
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
BAGOBIRI
3 mois ya
Une chose est sûre: il y en a qui se font des couilles en or avec le business de Hadj. Ici au Niger mlais surtout en Arabie Saoudite.
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2089 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
533 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
331 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
477 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
366 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages