NITA Fond Site Web 675 x 240

 vehicule gendarmerie nationale bell

Le poste de contrôle de la gendarmerie nationale de Laoudou, situé à 17 kms de Niamey sur la route de Say, a été la cible d’une attaque terroriste, hier jeudi 11 janvier 2024 dans la soirée. Les assaillants sont venus à bord de deux (02) véhicules  et ont ouvert le feu avant de se heurter à la riposte des éléments sur place. Le bilan fait état de trois (03) civils tués, cinq (05) blessés dont 3 civils et 2 gendarmes. Les assaillants ont également emporté 3 véhicules dont une de la gendarmerie.

 

Zeyna commission0

 

Selon des sources sécuritaires, c’est aux environs de 20H20, jeudi 11 janvier 2024 que le détachement de l’Escadron de sécurité routière et d’escorte (ESRE) de la gendarmerie nationale stationné à Laoudou, sur la route de Say, à 17 kms de Niamey, a été la cible d’une attaque terroriste. Les assaillants venus à bord de deux véhicules de marque « Hilux » camouflés dans des bâches ont fait irruption sur le poste de contrôle en provenance de Say. Arrivés en trombe, ils ont dépassé le poste d’une centaine de mètres avant de faire brusquement demi-tour et ont ouvert le feu avec des fusils mitrailleurs et en criant « Allahou Akbar ».

Selon les mêmes sources, malgré la riposte des gendarmes en place, les assaillants ont pu s’emparer de trois (03) véhicules dont un Toyama Pick-up de la Gendarmerie et  deux (02) appartenant au personnel notamment une Toyota Corolla et une RAV 4. Une arme AK 47 a été également emportée par les assaillants.

Le bilan fait état de trois (03) civils tués par des balles perdues alors qu’ils étaient à coté d’une boutique près du lieu de l’attaque ainsi que cinq (05) blessés dont 3 civils et 2 gendarmes évacués à Niamey.

Après l’assaut, les assaillants se sont ensuite repliés en direction de Say et du renfort a été aussitôt envoyé dans la zone et l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale (USIGN) a engagé la poursuite des assaillants avec le soutien de la reconnaissance aérienne.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

0
Dioula
3 mois ya
Il n'y a AUCUNE DISCUSSION à avoir avec ces lâches qui tuent des civils désarmés en les prenant par surprise, sans crier gare, et en étant lourdement armés. Puis après leur forfait, ils retournent dans la vie normale comme monsieur et madame tout le monde :grrr: . Ce sont des traîtres envers la patrie et tout sauf des hommes. Un homme, il se bat à armes égales et sans surprendre son vis-à-vis. Et svp messieurs dames de la presse, arrêtez de les appeler "terroristes". Ce ne sont que des faibles, des peureux, des poltrons. Que les victimes reposent en paix !
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Justice au Peuple
3 mois ya
Paix aux ames des disparus et prompt retablissement aux blesses. Les attaques de ces terroristes sont impossibles a prevenir car ils ne sont pas des militaires reconnassables comme tel. Ils sortent de partout sans prevenir et se confondent facilement aux paysans locaux. Je crains fort que le redeploiment au Benin des soutiens des terroristes que sont les francais va aggraver la situation du cote de say. Mais Inch Allah nous vaincrons.
Like J'aime like love haha 3 Répondre | Signaler ce commentaire
1
NIGERIEN
3 mois ya
Arrêtons de chercher des boucs-émissaires partout! Dans le texte il est dit qu'ils ont dépassé le poste de la gendarmerie dissimulés sous des bâches. Entre nous très sincèrement, dans le contexte actuel d'insécurité comment deux véhicules hilux avec bâche peuvent passer un poste de gendarmerie sans être fouillés?
Like J'aime like love 3 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Yampabou
3 mois ya
Mon cher, les postes de gendarmerie routière, il n'y a que les véhicules de transport de personnes ou de marchandise qui s'arrêtent á ce niveau.
Aussi, á cette heure-ci, il est difficile d'avoir l'œil sur les véhicules jusqu'á leur contenu.
Je suis désolé.
Like J'aime angry 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
NIGERIEN
3 mois ya
Mon cher les véhicules de transport de marchandises et de passagers ne sont pas fouillés non plus même en pleine journée , c'est juste le chauffeur qui descend pour aller ""voir"" les gendarmes si vous voyez ce que je veut dire
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Lilwayne
3 mois ya
Oui oui on voit bien ce que tu veut insinuer frerot :D :D :D :D
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Eee
3 mois ya
Alors vous nous dites que c’est la France
Elle s’en est allé
Et la c’est Niamey qui se prise par la terreur
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1684 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
307 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
450 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
339 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
346 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages