NITA Fond Site Web 675 x 240

Ibrahim Yacoyubou MPN

L’ancien ministre d’Etat en charge de l’Energie sous le régime de Bazoum Mohamed et président du parti MPN Kishin Kassa,  Ibrahim Yacoubou, a été interpellé à son arrivée à l’aéroport Diori Hamani de Niamey, dans la nuit du  jeudi au vendredi, et brièvement détenu par la Brigade de recherche de la gendarmerie nationale. Ce vendredi, il a été déposé à la maison d’arrêt de Niamey après son audition par le juge en charge du dossier. L’ancien chef de la diplomatie sous Issoufou Mahamadou, Ibrahim Yacoubou était en exil depuis le coup d’Etat et la prise de pouvoir par le CNSP. Il faisait depuis l’objet d’un mandat d’arrêt délivré par les services de sécurité pour « complot et trahison contre l’Etat » en lien avec les évènements du 26 juillet 2023, une affaire dans le carde de laquelle plusieurs dignitaires du régime déchu sont actuellement en détention préventive et d’autres en cavale à l’étranger.

  

Zeyna commission0

 

Depuis quelques jours, l’annonce du retour volontaire du président du parti « arôme-maggi » était au-devant de l’actualité nationale. Hier jeudi 04 janvier, le document de voyage que lui a délivré l’Ambassade du Niger à Rabat, au Maroc, a même fuité sur les réseaux sociaux. Son passeport diplomatique a été, en effet, annulé par les nouvelles autorités militaires au lendemain du coup d’état du 26 juillet et le nom d’Ibrahim Yacoubou figurait en bonne place sur la liste des personnalités du régime déchu qui étaient visées par un mandat d’arrêt dans le cadre de l’affaire dite de « trahison et complot ayant pour but de porter atteinte à la sureté et à l’autorité de l’Etat » en lien avec ces évènements.

Aux premières heures du coup d’Etat, Ibrahim Yacoubou qui était au moment des faits ministre d’Etat en charge de l’Energie et des Energies renouvelables, avait appelé au rétablissement de l’ancien président Bazoum Mohamed dans ses fonctions. Alors qu’il était en mission à l’extérieur du pays, il avait appelé la Cédéao, l’Union africaine (UA)  et tous les partenaires du Niger, « à se joindre à la lutte du peuple nigérien en vue de la libération sans délai de la famille de Mohamed Bazoum et du rétablissement sans conditions de ce dernier dans son mandat de Président de la République ».

Par la suite, il s’est montré plus conciliant en appelant à une médiation avec la Cédéao pour une sortie de crise négociée sur la situation politique au Niger. « Il est de notre responsabilité commune de sortir urgemment du blocage » a-t-il plaidé, mettant en avant la situation politique, économique, sociale et sécuritaire actuelle du pays. Depuis, ses apparitions sur les réseaux sociaux sont devenues assez rares mais très scrutées par l’opinion qui n’a pas manqué de déceler un certain retournement de veste de l’ancien ministre.

L’annonce de son retour imminent au pays a été confirmée plusieurs fois par ses proches et c’est en exécution du mandat d’arrêt décerné contre lui qu’il a été interpellé et mis à la disposition de la justice. Après son audition par le juge en charge de dossier, il a été placé sous mandat de dépôt à la prison civile de Niamey où il rejoint plusieurs autres anciens dignitaires du régime déchu de Bazoum Mohamed et cadres du PNDS Tarrayya, l’ancien parti au pouvoir.

Proche de l’ancien Président Issoufou Mahamadou dont il fut Directeur de cabinet puis ministre des Transports et chef de la Diplomatie, Ibrahim Yacoubou et son parti ont rejoint le régime de Bazoum Mohamed moins d’un an avant son renversement par les militaires du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP). Ancien syndicaliste et ancien colonel des douanes, il dispose de beaucoup de connexions avec les responsables de la transition en cours et qui seront d’un puissant recours dans cette situation d’autant que les activités politiques demeurent suspendues. De l’avis de plusieurs analystes et observateurs de la scène politique, l’ancien altermondialiste n’aurait pas pris le risque de revenir au pays sans obtenir des garanties que les six (06) mois d’exil lui ont permis de peaufiner puisqu’il était resté en contact permanent avec ses réseaux du Niger et d’ailleurs.

A.Y.Barma (actuniger.com)



Commentaires

3
lilwayne
4 mois ya
bon il faut qu'il reste au moins un bon moment mais qu'il ne pense pas berner les gens. Peut etre il veut se faire un destin a la MOROU AMADOU
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Rossignol
4 mois ya
YAC = Gachis. Au lieu de mettre son talent au service de son pays, il a choisi de servir un individu le plus malfaisant et seul ennemi connu de son pays a savoir issoufou mahamadou. Au lieu bde rechercher la grandeur, il a fait le choix de la bassesse et de la petitesse. Un petit ne sera jamais grand et ils sont nombreux de tels meprisables petit dans notre arene politique et qui nous tirent vers le bas. Prions que les militaires fassent le netoyage au karcher.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Il
4 mois ya
Il avait été manipulé. Et en plus si on est entouré par des mauvais conseilers, c'est tout à fait normal qu'on commette certaines erreurs.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Mohamed
4 mois ya
La seule raison de son retour est qu'il sait que les négociations avec la cedeao sont sur le point d'aboutir. Son calcul est de rentrer passer quelques jours en prison pour se faire une virginité politique le temps que rapidement les sanctions soient levées et les prisonniers libérés. Le malin espère ainsi passer tout au plus quelques jours en prisons alors que les autres ont fait une demi année.
Le cnsp doit être très prudent. Il doit s'assurer que tous les pro interventions, ennemis du peuple et de la nation passent par une procédure judiciaire complète.
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Sani
4 mois ya
Tu ne connais pas Ibrahim.
Il est un patriote dans l'âme.
C'est un grand politicien qu'il faut pour le Niger, mais il a des adversaires de grande taille à l'opposition comme au pouvoir qui le salient
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Mamaki
4 mois ya
La prison devient une sal de concertation stratégique pour rétablir le régime de Issoufou et d'autres malintentionnés.
Allah sera notre sauveur .
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Lilwayne
4 mois ya
@ Mamaki, que Dieu te bénisse. Tu as parfaitement compris le dessein inavoué de Tiani et de ses généraux en paille.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Mahamane Bello
4 mois ya
Ce qui est sûr, en politique rien ne se passe au hasard. Si I.Yac est rentré au pays sachant qu'il est cherché par les autorités du CNSP, il a sûrement un intérêt en prison. Le reste, c'est au gouvernement de veuillez quant à la gestion des prisonniers et leurs comportements au sein de prison
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Lilwayne
4 mois ya
Son seul intérêt c'est de revenir dans l'arène politique
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Tamoo
4 mois ya
Je pense le contraire.
Ibrahim a démontré qu'il est un homme qui aime son pays. Tout les vrais démocrates ont condamné le putsch. C'est une déclaration de principe. Même les Bana ont dit la même chose que Ibrahim. Mais lui Ibrahim, il a continué à plaider pour une solution diplomatique. Je pense qu'il est courageux le fait de revenir au pays dans chercher un compris.
Like J'aime like angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Ganda Izo
4 mois ya
YAC est rentre simplement parceque l'exil a un coup qu'il ne pouvait plus supporter loin de l'argent facile du pouvoir. En plus aucune qualification pertinente pour se trouver un job a l'etranger qui puisse le nourrir. Donc il faut rentrer pour ne pas crever de faim et de froid et ce sera le cas de tous les autres gueulards du systeme malfaisant dechu. Cela n'a rien a avoir avec leur patriotisme qui est du reste rose.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Lilwayne
4 mois ya
@Ganda Izo que Dieu te bénisse jusqu'à la fin des temps. Il n'y a pas plus couard, lâche et hypocrite qu'IYAC. Il n'a jamais été fidèle à ses promesses. Tantôt avec GURI, tantôt opposant. Il pense que la politique du ventre paye éternellement.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Ganda Izo
4 mois ya
lire cout
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
mustaha
4 mois ya
c est une tapette
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
lilwayne
4 mois ya
HAHHAHAHHHHHH DONC UNE TAPETTE COMME LE 1ER MINISTRE FRANCAIS. LA 1ER PEDALE A LA TETE DU GOUVERNEMENT FRANCAIS. BANDE DE TROUS DE CUL
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
hajara
4 mois ya
effectivement la dignitè importe peu chez lui ;c est une tapette
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2090 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
534 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
332 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
477 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
366 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages