NITA Fond Site Web 675 x 240

 Soldats francais afrique

Le camp des soldats français de Ouallam, dans la région de Tillabéri, a été officiellement rétrocédé, dimanche dernier, aux forces armées nigériennes (FAN) dans le cadre du désengagement des troupes françaises au Niger. Selon les responsables militaires nigériens et français, l’opération se poursuit normalement avec 282 militaires français ayant déjà quitté à la date du  20 octobre et plus de 700 autres qui sont en instance de départ pour que le processus puisse s’achever effectivement le 31 décembre 2023 comme annoncé et convenu par les autorités.

C’est par une cérémonie symbolique que les responsables militaires nigériens et français ont paraphé le procès-verbal consignant la rétrocession officielle du camp militaire de Ouallam par les forces françaises à l’armée nigérienne. Aussitôt après, les 193 derniers soldats français encore stationnés sur ce camp stratégique, situé dans la zone des 3 frontières, ont pris le chemin de N’Ndjamena, au Tchad, avec un convoi composé de 28 camions, 20 véhicules avant blindé (VAB) et 4 blindés. Le tout sous escorte des forces de défense et de sécurité (FDS) nigériennes.

Cette rétrocession marque un pas dans le désengagement des forces françaises au Niger, un processus entamé le 10 octobre dernier après la dénonciation des accords de coopération militaire entre les deux pays par les nouvelles autorités du pays.

Un désengagement qui se poursuit normalement

Dans un point de presse animé  vendredi dernier à la base aérienne 101 de Niamey, le Chef d'état major de l'armée de terre (CEMAT), le colonel  Mamane Sani Kiaou, et le Commandant des Forces armées françaises au Sahel, le général Eric Ozanne, ont affirmé que « le désengagement se déroule normalement ». A la date du 20 octobre 2023, 282 militaires français ont déjà quitté le Niger et 700 autres s’apprêtent à les suivre, ont-ils indiqué. « L'objectif des annonces présidentielles d'un départ au 31 décembre sera tenu », a déclaré le général Ozanne, en référence aux déclarations du président français Emmanuel Macron le 24 décembre dernier, lorsqu’il a annoncé la fin de la coopération militaire avec le Niger. Selon le général français, « deux gros convois avec des véhicules militaires qui étaient en zone nord », sont déjà partis et par la suite, a-t-il ajouté, « il va y avoir beaucoup de convois qui ont commencé et qui vont transporter des conteneurs avec du matériel non sensible dedans ». Autrement dit, « sans armement » et  ni « matériel de transmission », a-t-il précisé avant d’indiquer que les gros flux logistiques vont véritablement commencer cette semaine. Au total, c’est quelques 2.500 conteneurs qui doivent être acheminés hors du  Niger et, a mis en avant le général Eric Ozanne, « c'est un transporteur externalisé et civil qui s'occupe de cet acheminement  et le processus est totalement transparent, notamment pour les populations qui verront juste des camions avec des conteneurs comme il y en a beaucoup ».

Comme convenu avec les autorités militaires nigériennes dans le cadre de la commission mixte de désengagement mise e place à cet effet, l'armée française va devoir  évacuer les soldats  et les matériels en majeure partie par voie terrestre vers le Tchad puis probablement le Cameroun, avant leur rapatriement en France. « Le Tchad n’est qu’un pays de transit, ce n’est pas une ré-articulation de notre dispositif du Niger sur le Tchad », a jugé utile de précisé le général Ozanne qui a saisi l’occasion pour rappeler qu’un  premier convoi de militaires français a quitté ses bases au Niger par la route en direction du Tchad et est arrivé jeudi dernier dans la capitale tchadienne, après dix jours de trajet. « Le parcours a été parfaitement planifié et préparé par les autorités nigériennes, et les messages passés à la population ont été parfaitement reçus et entendus », a-t-il souligné avant d’assurer que « le désengagement se passe de manière coordonnée. Nous avons le même objectif et même si nous ne sommes  pas toujours d’accord sur tout mais nous nous parlons, nous nous arrangeons et nous trouvons des compromis pour que tout  se passe dans un état d’esprit de professionnalisme et avec l’objectif de trouver des solutions ».

Des appréciations partagées par le colonel Mahamane Sani Kiaou lors de la conférence à laquelle ont été conviés des médias nationaux et internationaux. « Nous avons travaillé ensemble pendant des années et nous avons demandé qu’ils quittent donc nous voudrons que tout se passe bien pour qu’ils puissent regagner le Tchad en toute sécurité », a déclaré le chef d’état-major de l’armée de terre.

A.Y .B (actuniger.com)



Commentaires

3
MAIGAYI
7 mois ya
Bon débarras. C'est le PNDS qui avait trahi les Nigériens .COmment peux-ton permettre de façon unilatérale à des forces étrangères de venir s'installer dans son pays,et pire quant on sait que ce sont-elles qui sont les bailleurs et encadreurs des terroristes!!!
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Ahmed
7 mois ya
You are absolutely right. And US army, What’s your comment ?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Vigilant
7 mois ya
Verifier bien FDS ce que vous heritez des francais. Des micros et des mini cameras dissimules pour vous espionner. Peut etre un charnier a l'interieur ou a proximite du camp pour vous accuser plutard de pogrom ou de genocide. Faites attention.
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
mohammed
7 mois ya
Complotiste de M... et Wagner qui fabrique de faux charniers au Mali... va coucher, chien chien de Tiani
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
BAGOBIRI
7 mois ya
Mohamed, sais-tu que c'est mesquin d'utiliser l'insulte comme argument politique? Du reste, connais-tu le sens du mot "mesquin"?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Antoine Djaffa
7 mois ya
Rituel de richesse
Whatsapp :+229 67689066
Le succès est quelque chose qui n'est pas facile.
Tout le monde veux réussir; beaucoup essaient mais ils ne réussissent pas, ils ont des frustrations;leur travail ne mâche plus leur entreprise fais sombres dans la faîte ; il non plus de clientèle. oui vous avez encore le choix de de fais relancer vos affaires et assurer votre protection et celui de votre famille grâce a notre
BAGUE MAGIE DE SUCCÈS succès et de protection. votre vie changera car toute les étoiles serons a votre faveur et le succès a votre porter, tout vos rêves deviendrons réalité.
whatsapp
+229 67689066
https://portemonnai8831.onlc.fr
Like J'aime haha 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Bidasse
7 mois ya
Soyez sûr qu'avant de quitter, ces militaires français ont armé les terroristes jusqu'aux dents et leur ont cédé tout l'armement lourd et matériel militaire de dernière génération,. Ne jubilons pas pour le moment, nous ne savons pas ce qui attend nos pauvres soldats... D'énormes sabotages sont à craindre...
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Le passant
7 mois ya
Pourquoi les militaires français se comportent comme des SDV , sans domicile fixe , au lieu d'être chassés de pays à pays , pourquoi ne rentrent ils pas directement chez eux ?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Antoine djaffa
7 mois ya
Rituel de richesse
Whatsapp :+229 67689066

Le succès est quelque chose qui n'est pas facile.
Tout le monde veux réussir; beaucoup essaient mais ils ne réussissent pas, ils ont des frustrations;leur travail ne mâche plus leur entreprise fais sombres dans la faîte ; il non plus de clientèle. oui vous avez encore le choix de de fais relancer vos affaires et assurer votre protection et celui de votre famille grâce a notre
BAGUE MAGIE DE SUCCÈS succès et de protection. votre vie changera car toute les étoiles serons a votre faveur et le succès a votre porter, tout vos rêves deviendrons réalité.


POUR CEUX QUI SONT INTÉRESSER VEUILLEZ
Me contacter sur whatsapp
+229 67689066

https://portemonnai8831.onlc.fr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2224 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
541 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
339 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
483 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
374 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2284 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages