Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

rencontre INS Banque Mondiale 12 05 2023 BIS3

Dans le cadre de la modernisation du Système Statistique National (SSN), l'Institut National de la Statistique (INS), avec l'appui technique de la Banque mondiale, a initié un véritable dialogue entre les producteurs et les utilisateurs des données statistiques. Afin de renforcer cette initiative, l'Institut a organisé, vendredi 12 mai à Niamey, une rencontre d'échanges avec les experts statisticiens de la Banque Mondiale, les universitaires, les centres des recherches et les producteurs de données. L'objectif visé à travers cette rencontre qui intervient à quelques mois du lancement du 5e Recensement Général de la Population et de l'Habitat (RGP/H5-Niger2023), est de poser les jalons d'un partenariat fructueux afin d’améliorer les analyses et l'utilisation des données pour la prise de décision.

Zeyna commission0

C'est la Directrice générale de l’INS, Mme Takoubakoye Aminata Boureima, qui a présidé cette rencontre d'échanges qui s'est déroulée au Grand Hôtel de Niamey, en présence des membres d'une mission d'experts statisticiens de la Banque mondiale conduite par M. Johan A. Mistiaen, Directeur sectoriel et chef de mission et composée, entre autres, de M. Johannes G.H, coordinateur du Programme de travail sur les statistiques au Sahel. On notait également la présence à la réunion du vice-doyen de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) de l'Université de Niamey, des Directeurs sectoriels de l'INS ainsi que des universitaires, experts et représentants des centres de recherches et autres institutions ou structures du secteur de la statistique.

En introduisant la rencontre, la Directrice générale de l'INS a tenu, tout d'abord, à souhaiter la chaleureuse bienvenue à tous les participants pour leur présence massive, ce qui témoigne de l'intérêt qu'ils accordent au développement du Système statistique national. Mme Takoubakoye Aminata Boureima a ensuite planté le décor de la réunion à laquelle prend part, les experts de l'une des plus importantes missions statistiques au Niger au niveau de la Banque mondiale et qui séjourne au Niger dans le cadre de la clôture d'un premier projet d'assistance technique qui a permis la formation des ingénieurs des pratiques statistiques en partenariat avec l'Université Abdou Moumouni de Niamey. "Cela nous a beaucoup soutenu et  a aussi soutenu la formation des cadres à l’extérieur", s'est félicité la Directrice générale de l'INS qui a saisi l'occasion pour adresser, au nom des autorités nigériennes, toute sa gratitude à la Banque mondiale pour cet inestimable appui qui cadre parfaitement avec les ambitions du gouvernement et le processus initié par l'Institut pour moderniser le Système Statistique au Niger.

La modernisation du Système Statistique National (SSN), un enjeu de développement

Dans son intervention, la Directrice de l'INS a mis en exergue le travail qui a été mené ces dernières années au niveau de l'Institut dans le cadre de ce processus avant de se réjouir du fait qu'au cours de cette rencontre, les présentations et les échanges vont principalement porter sur les initiatives menées avec l'appui technique de la Banque mondiale, les défis  ainsi que les perspectives dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie de modernisation de la statistique au Niger  dont elle a aussi rappelé les principaux enjeux.

rencontre INS Banque Mondiale 12 05 2023 BIS3

Mme Takoubakoye a beaucoup insisté sur la nécessité de promouvoir le partenariat fructueux avec les autres centres et institutions de production ou d'utilisations des données statistiques. Elle a en ce sens particulièrement salué la collaboration très fructueuse avec l'Université de Niamey et a plaidé pour le renforcement de cette franche collaboration et des discussions nourries avec l'ensemble des universités du pays car, a souligné la Directrice générale, "la statistique ce n'est pas que l'Institut national mais c'est tout le système". C'est du reste pourquoi, elle a émis le souhait que les échanges soient pertinents avant l'ensemble des acteurs du domaine et surtout, davantage d’interactions entre le système statistique et les centres de recherche, les écoles de formation et les universités. L'enjeu à ce niveau, a enfin mis en avant Mme Takoubakoye Aminata Boureima, c'est que ces centres de recherche, écoles de formation et universités, puissent aussi intégrer dans leurs programmes, leurs besoins et attentes notamment en termes de ressources humaines.

rencontre INS Banque Mondiale 12 05 2023 BIS3

De son coté, M. Johan A. Mistiaen, Directeur sectoriel à la Banque Mondiale, s'est également félicité de la qualité du partenariat avec le Niger pour "soutenir le développement du secteur de la statistique au Niger et surtout, l'appui à l'utilisation de ces données pour améliorer les conditions de vie des populations du Niger".  Selon le Chef de mission de la Banque mondiale, « la collecte des données est un grand investissement, un investissement lourd certes mais qui a aussi une très grande valeur ». Et, a-t-il poursuivi, le Niger s'est donné les moyens d'y parvenir avec notamment sa stratégie de développement du Système statistique national qui bénéficie de l'appui politique du gouvernement mais aussi et désormais des compétences nécessaires comme en témoigne la présence des différents profils de qualité ainsi que l'engagement de l'INS à travers son plan stratégique. "La valeur potentielle de cet investissement dans la collecte et l'utilisation des données, c'est pour qu'elles soient transformées en valeurs, ces données doivent être d'abord analysées, qu'elles puissent ensuite être accessibles et qu'elles soient enfin diffusées", a-t-il fait remarquer avant d'indiquer que "cela mérite un certain savoir-faire et je pense qu'au Niger toutes ces pré-conditions sont bien réunies".

Le Chef de mission M. Mistiaen a clôturé son allocution a réitérant tout l'engagement de la Banque mondiale à soutenir l'élan du Niger dans ce processus de modernisation de son système statistique national (SSN) avant d'émettre l'espoir que les années à venir verront d'autres appuis du genre de la Banque mondiale au Niger à travers l'INS pour atteindre les objectifs fixés à sa politique de modernisation des statistiques pour que l'utilisation des données collectées afin de contribuer à améliorer les conditions de vie des populations et de permettre au Niger d'atteindre ses objectifs de développement.

Des données fiables pour les décideurs

rencontre INS Banque Mondiale 12 05 2023 BIS3

Après les allocutions de la Directrice Générale de l'Institut National de la Statistique (INS) et du Représentant de la Banque Mondiale (BM), les participants ont assisté à une présentation sur le potentiel des TICs sur le processus de collecte de données ainsi que sur les principaux résultats préliminaires du Recensement Général des Entreprises (ReGEN) sur financement de la Banque Mondiale. La rencontre qui s'est poursuivie avec des échanges et des discussions a permis d'édifier les participants sur l'expertise développée par les différentes équipes de l'INS en matière de collecte et d'analyse des données ainsi que l'accent mis sur les TICs pour garantir la réussite du 5e Recensement Général de la Population et de l'Habitat (RGP/H5-Niger2023) qui est prévu cette année. Un rendez-vous qui va entrer dans sa phase décisive d'ici quelques semaines et qui constituent un rendez-vous stratégique pour le Niger et un véritable défi pour l'INS car l'objectif est de "fournir aux autorités nationales, aux décideurs, aux chercheurs, aux responsables des institutions internationales et aux citoyens des données actualisées de la situation démographique du pays et de sa dynamique pour faciliter l'intégration des variables pertinentes dans la gestion de l'économie et du développement du Niger".

rencontre INS Banque Mondiale 12 05 2023 BIS3

A.K. Moumouni (actuniger.com)

 



Commentaires

0
NExUSxUKxUE
9 mois ya
Niger-One d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
T3
9 mois ya
Placer l'homme ou la femme qu'il faut a la place qu'il faut et tout va rendrer dans l'ordre. Ce sont les nominations de faveur qui detruisent tous les systemes au Niger.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
NExUSxUKxUE
9 mois ya
Tout
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Loozap
9 mois ya
Tout doit toujoubien se passer comme il le faut
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
944 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
482 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
263 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
416 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
300 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
314 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2258 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages