Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Installation Conseil consultatif national adhoc Politique fiscale BIS3

La salle des conférences Saidou Sidibé du Ministère des Finances a servi de cadre, ce mercredi 03 mai 2023, à la cérémonie d'installation officielle du Conseil consultatif national ad'hoc de Politique fiscale.  L'organe qui regroupe les différents acteurs concernés par la législation fiscale se veut un cadre de réflexion et de concertation relativement aux réformes envisagées en matière de politique fiscale au Niger. Dans ce cadre, il est chargé de formuler, à l'issue de ses travaux, des propositions et des recommandations visant à améliorer la réglementation fiscale dans notre pays conformément à la vision des plus hautes autorités de migrer d'une fiscalité centrée uniquement sur les recettes vers une fiscalité de développement.

Zeyna commission0

C'est le ministre des Finances, Dr Ahmad Jidoud, qui a présidé la cérémonie officielle d'installation qui s'est déroulée en présence de la ministre déléguée au Budget, Mme Tchousso Rahamatou Oumarou Tchiany, du chef de mission du FMI, M. Antonio David, du Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger (CCIN), M. Moussa Sidi Mohamed, du Directeur général des Impôts, M. Mahaman Mal Ousmane ainsi que du Secrétaire général, cadres du ministère des Finances et des représentants du secteur privé.

Installation Conseil consultatif national adhoc Politique fiscale BIS3

Dans le discours qu'il a prononcé à cette occasion, le ministre des Finances a rappelé que la création de ce Comité s'inscrit dans le processus de refonte et de simplification de la réglementation fiscale initié depuis fin 2021. L'objectif, a indiqué Dr Ahmat Jidoud, "c'est de parvenir à mettre en place une réglementation fiscale, simple, transparente, incitative et équitable pour tous et surtout adaptée à nos réalités économiques". Selon le ministre, afin d'atteindre cet objectif, le ministère des Finances s'est engagé à l'amélioration du système fiscal à travers une reprise de la législation et la modernisation de l'administration fiscale pour concrétiser la vision du Président de la République, Chef de l'Etat, SEM.Mohamed BAZOUM, celle "d'aller d'une fiscalité centrée uniquement sur les recettes vers une fiscalité de développement c'est-à-dire de la promotion des actions de développement".

Simplifier la législation fiscale et moderniser les procédures

Selon le ministre Jidoud, "c'est dire que le souci de simplification de la législation, d'élargissement de l'assiette fiscale et de soutien du secteur privé doivent constituer le fer de lance de cette réforme d'envergure de refonte du système fiscal de notre pays". Dans le cadre de cette réforme profonde et structurelle, a-t-il poursuivi, le Niger bénéficie et a toujours bénéficier dans l’ensemble des autres reformes, du soutien et de l'appui de ses partenaires notamment le Fonds Monétaire International (FMI), la Banque Mondiale et l'Union Européenne (UE). Il a ainsi saisi l'occasion pour adresser ses remerciements à tous ces partenaires pour la disponibilité, l'accompagnement dont le Niger a toujours bénéficié à travers les différentes assistances, et en particulier celle du FMI, pour ce domaine relatif à la simplification du système fiscal.

Installation Conseil consultatif national adhoc Politique fiscale BIS

"La fiscalité de développement, doit être le fruit d'un travail inclusif, profond et de longue haleine, avec la participation de tous les acteurs en particulier les acteurs du secteur privé notamment les contribuables ou les clients de l’administration fiscale. C'est de cette volonté qu'est née la décision politique de la mise en place du Conseil Consultatif National de Politique Fiscale qui regroupe en son sein des représentants du secteur privé et des administrations publiques. Il aura essentiellement pour mission de formuler des recommandations, des avis et des propositions en matière de politique fiscale aux autorités de notre pays pour que les impôts et les procédures qui seront issues de cette réforme ambitieuse bénéficient de l'adhésion de tous les acteurs de la fiscalité et au-delà de toutes les nigériennes et de tous les nigériens". Dr Ahmat Jidoud, ministre des Finances.

Avant de renvoyer les membres du Conseil à l'exercice de leur mission, le ministre des Finances a tenu à appeler au sens de la responsabilité de tous les acteurs de la fiscalité en général et des membres du Conseil Consultatif National Ad Hoc de Politique Fiscale qui ont la lourde tâche d’examiner et de faire des propositions pour que "leurs propositions et leurs recommandations soient fondées sur des principes de neutralité, de certitude, de simplicité, d'efficacité d'équité et de flexibilité, afin de favoriser davantage le développement du secteur privé d'une part et de garantir la mobilisation accrue des recettes fiscales d'autre part", a-t-il déclaré.

Installation Conseil consultatif national adhoc Politique fiscale BIS

A noter que peu après le discours officiel d'installation du Conseil, le Directeur général des Impôts, M. Mahamane MAL OUSMANE, a présenté les grands axes de la reforme de simplification de la législation fiscale et de modernisation des procédures pour lesquels l’expertise du conseil est sollicitée.

Installation Conseil consultatif national adhoc Politique fiscale BIS3

M. Abdoul Karim (actuniger.com)



Commentaires

1
TOTO A DIT
10 mois ya
:o :o
"le Niger b
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Nafarko
10 mois ya
J
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
lachako dan guidan salamou
9 mois ya
un franc DG a la tete des voleurs;permetter moi mr le DG vous etes un franc;un bosseur un pragmatique;mais vous diriger l une des corporations les plus corrompus au niger une bandes de suseuses de sous qui profitent de leur position pour exiger des pourcentages exorbitants sur les assiettes finan
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
oustaz
9 mois ya
un agent des impots a moins de 2 ans de fonction avec etages;bagnoles;train de vie insolent.ils passent leur temps a rouler dans la farine des pauvres citoyens.j ai la nostalgie de seyni kouncth
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Alpha
9 mois ya
[quote name="TOTO A DIT"]:o :o
"le Niger b
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Loozap
9 mois ya
Faut r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
994 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
486 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
266 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
419 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
306 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
315 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages