lundi 25 septembre 2023

Nous avons 2829 invités et aucun membre en ligne


Notice: Only variables should be assigned by reference in /home/actunige/www/plugins/content/socbuttons/socbuttons.php on line 168

Guerre au Soudan: les 42 premiers nigériens évacués de Khartoum sont arrivés à Niamey

nigerens rapatries du soudan

Les quarante-deux (42) nigériens exfiltrés de Khartoum, au Soudan, grâce à l'appui de la France, ont regagné Niamey, hier mercredi 26 avril 2023 peu avant minuit. Ils ont été accueillis sur le tarmac de l'Aéroport international Diori Hamani par le ministre des Affaires étrangères Hassoumi Massaoudou et l'Ambassadeur de France au Niger Sylvain Itté. Les autorités nigériennes ont tenu à remercier leurs homologues français pour cette collaboration et ont annoncé suivre l'évolution de la situation au Soudan notamment le cas des ressortissants nigériens qui attendent d'être secourus pour sortir du pays où, malgré les tentatives de médiation et la trêve que tentent de négocier plus particulièrement les Nations unies et les USA, les combats ne semblent pas faiblir entre l'armée loyaliste et les paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR).

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C'est dans une ambiance pleine d'émotion et de la joie à peine contenue sur leur visage, que les 42 premiers ressortissants évacués lundi dernier de Khartoum avec l'appui de la France, ont foulé, dans la nuit du mercredi 23 avril peu avant minuit, le sol natal. Ils ont été accueillis au bas de la passerelle de l'avion militaire qui venait de les ramener de Djibouti, par le chef de la diplomatie nigérienne, le ministre d'Etat Hassoumi Massaoudou, accompagné pour la circonstance par l'Ambassadeur de la France au Niger Sylvain Itté.

Peu après l'accueil protocolaire et les premiers échanges avec les officiels, le représentant du groupe des évacués, l'Ambassadeur de France ainsi que le chef de la diplomatie nigérienne ont livré leurs premières impressions aux médias invités pour la circonstance. 

"Au nom de l'ensemble des personnes qui viennent d'être évacuées, nous tenons à remercier et à féliciter très sincèrement le gouvernement nigérien et les autorités françaises pour la réussite de cette opération qui a été à vrai dire une opération d'évacuation. Nous étions sur le terrain et nous avions été témoins combien cette mission a été dangereuse pour ne pas dire périlleuse. Notre consulat à Khartoum se trouve à moins d'un kilomètre de l'Ambassade de France dans la capitale soudanaise mais c'était toute une gageure pour la franchir car nous avons dû marcher à pied avec des enfants et des femmes alors que les balles pleuvaient. C'est lieu de remercier particulièrement le ministre d'Etat en charge des Affaires étrangères pour son implication personnelle ainsi que sa détermination depuis le début de la crise pour s'assurer que l'opération se déroule dans les meilleures conditions. Nous tenons également à exprimer notre gratitude aux autorités françaises ainsi qu'à la cellule de crise du Quai d'Orsay [Ministère français des Affaires étrangères, NDLR] ainsi que les éléments des forces françaises de Djibouti pour toute la sollicitude dont nous avons fait l'objet durant cette opération".  M. Tahirou Boureima, Conseiller d'affaires à l'Ambassade du Niger à Khartoum.

nigerens rapatries du soudan

"C'est un moment émouvant pour nous de voir ces compatriotes nigériens regagner le sol de leur pays et cela d'autant plus qu'ils sont arrivés en bonne santé. Depuis le dimanche, nous avons été en contact permanent avec le ministre des Affaires étrangères pour nous assurer de la réussite de cette mission qui, il faut le dire, s'est déroulée dans des conditions extrêmement difficiles. Je dois d'ailleurs féliciter les personnes évacuées pour leur courage car il faut vraiment le signaler, elles ont traversé une douloureuse épreuve puisque durant le ralliement de l'Ambassade de France à Khartoum, elles ont même essuyé des tirs. Cependant, malgré ces conditions difficiles, nous avons tenu à assurer la mission qui nous a été confiée par la ministre française des Affaires étrangères sur instruction du Président de la République Emmanuel Macron qui a tenu à ce que les ressortissants des pays amis dont le Niger, soient secourus. Cela démontre à juste titre l'exemplarité des relations assez solides entre la France et le Niger". SE. Sylvain Itté, Ambassadeur de la France au Niger.

nigerens rapatries du soudan

"Je voudrais souhaiter la bienvenue à ces compatriotes nigériens qui viennent de regagner leur pays dans des conditions extrêmement difficiles. Il s'agit d'un groupe de quarante deux (42) nigériens qui ont été exfiltrés de Khartoum par les Forces spéciales françaises basés à Djibouti. C'est l'occasion pour nous, au nom du gouvernement, d'exprimer notre profonde gratitude aux autorités françaises pour avoir accéder à notre demande de sécuriser et d'évacuer nos compatriotes et d'exprimer à l'ensemble de tous les acteurs qui se sont particulièrement impliqués pour la réussite de cette opération. il s'agit notamment des éléments des forces spéciales pour la mission qu'ils ont effectuées parfois au péril de leur vie, du commandant de la base aérienne française de Djibouti pour la prise en charge qui leur a été assuré et particulièrement à l'Ambassadeur de la France de France au Niger pour son implication et sa disponibilité qui ont été déterminants pour la réussite de l'opération. Je tiens à noter que c'est le premier groupe de ressortissants d'Afrique subsaharienne à regagner le bercail, bien que d'autres sont  en route, et plus important encore, nos compatriotes sont le groupe le plus important à être évacué par la France après les ressortissants français. Ce premier groupe est composé de personnels de l'Ambassade et des membres de leurs familles, comme les autres pays ont eu à le faire également pour leurs diplomates, ainsi que des officiers stagiaires de la Gendarmerie et de la Garde nationale et de quelques étudiants. Nous avons encore des compatriotes au Soudan, essentiellement des étudiants qui sont au nombre d'une quarantaine, et nous sommes en train de travailler pour leur évacuation. Je tiens à les assurer et rassurer nos compatriotes de notre ferme volonté et notre détermination à faire en sorte que malgré les conditions difficiles, que nos ressortissants soient sécurisés et ramenés au pays en bonne santé". SEM. Hassoumi Massaoudou, ministre des Affaires étrangères.

Mission exfiltration avec le concours de la France

Les ressortissants nigériens ont été exfiltrés de Khartoum dans la nuit du dimanche à lundi dernier grâce à la mobilisation des équipes françaises civiles et militaires. Ils ont été évacués d'abord dans la capitale Djiboutienne où ils ont été pris en charge par les Forces françaises à Djibouti avant d'être rapatrier par la suite à Niamey dans la nuit de mercredi à jeudi.

Dans un communiqué publié le lundi 25 avril 2023, le ministère des Affaires étrangères a annoncé qu’en collaboration avec les autorités Françaises, "ce sont 38 nigériens, membres du personnel du Consulat général, étudiants et militaires en formation au Soudan, regroupés audit Consulat, qui ont pu être exfiltrés par les militaires des Forces Spéciales Françaises à Djibouti", avant de regagner par la suite la capitale nigérienne par vol spécial. En cette circonstance particulière, a poursuivi le communiqué, le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a tenu à exprimer, au nom du Président de la République et du gouvernement, "sa profonde gratitude aux autorités françaises, aux équipes de l’Ambassade de France à Khartoum, et M. l’Ambassadeur de France au Niger dont la contribution a été très remarquable pour l’aboutissement de cette initiative, ayant permis de réussir une telle opération dans un contexte très difficile". Selon le chef de la diplomatie nigérienne, "ceci témoigne, s’il en est encore besoin, de l’exemplarité des relations entre le Niger et la France, et de la qualité du partenariat entre les deux pays, dans différents domaines d’intérêt commun".

Il faut noter que selon les Nations unies, le bilan à la date du lundi 24 avril 2023 du conflit qui sévit au Soudan depuis le 15 avril, fait état de 427 morts et plus de 3.700 blessés. Malgré une trêve négociée par les Etats-Unis ainsi que plusieurs tentatives de médiation jusque-là infructueuses, les combats se poursuivent dans le pays avec de violents affrontements à Khartoum, la capitale, où beaucoup de pays tentent de faire évacuer leurs ressortissants.

nigerens rapatries du soudan

nigerens rapatries du soudannigerens rapatries du soudannigerens rapatries du soudan

A.Y.Barma (actuniger.com)

.

Commentaires  

+2 #1 TOTO A DIT 27-04-2023 11:41
:o :o :o :o Quelqu'un pour éclairer le lectorat :o :o :o :o
N'A T ON PAS DIT ET FAIT CAS DE RAPPRATRIEMENT DE NIGÉRIENS DU SOUDAN?

:sigh: :roll: Que fait donc ce bout d'homme de pygmée ITTÉ, ambassadeur troll de la junte française à l'aéroport dans une affaire NIGERO NIGERIENNE ....( 3eme photo partant du haut )

Ou avec ces socialistes milliardaires voleurs , est ce à deduire , que le Niger est devenue une province ou département de la France ?

Sérieusement , qui peut expliquer la présence de cet ITTÉ troll français sur ces lieux ...

Est ce à comprendre qu'il y avait aussi tous les ambassadeurs des pays africains , et autres à cette réception ou exclusivité est donnée à cette junte française..'

Avec ces roses, le Niger a tout vu et vécu.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 TOTO A DIT 27-04-2023 11:53
:D 8) QUELLE BANDE DE NOVICE AMATEUR INCONSÉQUENT, INCOMPÉTENT , INCONSCIENT...
Semble t I que ces marmailleurs ont étudié dongo illimi pour DEVENIR CONS : des vrais UNCLE TOM SATISFIED: TCHRRRR :sad: :sad:
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #3 Emile 27-04-2023 20:02
Vive la coopération franco-nigérienne !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 TOTO A DIT 28-04-2023 00:50
Citation en provenance du commentaire précédent de Emile :
Vive la coopération franco-nigérienne !


Gardez votre coopération et collaboration pour vous .... Les Africains n'en veulent pas....

Depuis quand coopérer devient forcer..
L'on vous dit de quitter , vous chasse avec des balais et tu es encore là à aboyer .

Vive coopération gna gna

Au lieu de venir baver en Afrique dans les affaires africano africaines , tu ferais mieux d'aller aider ton patron ,le con de mac rond , le fils aîné de Brigitte , devenu aussi son mari.
le bateau Francechie prend de l'eau de toute part , ton patron est HUÉ et CONSPUÉ partout en France , n'oublie pas aussi d'emmener ta CASSEROLE POUR LA SECOUER quand MAC DE ROND parle :P
Au lieu de vouloir faire les trolls de WWW.. COM en Afrique pour vous faire aimer en Afrique , recanalisez vos efforts et énergie pour vous faire aimé en France même ....'

Est ce aussi compliqué à comprendre ?
What don't you get ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 TOTO A DIT 28-04-2023 01:10
8) :-* TO ALL YOU FRENCH TROLLS PARROT!!!!

TOTO A DIT and most Africans said, resaid and mean it , to you frenchiesmen ,
again , WHAT DON'T YOU UNDERSTAND ..... BY F U C K I N G OFF OUT OF AFRICA?

SINCE WHEN Partnership is forced upon you ??
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 TOTO A DIT 28-04-2023 06:08
Quand Macron ,son équipe ou sa mafia , est de passage ou parle , c'est le droit absolu du Peuple Français de faire autant de bruit même avec les casseroles ,pour étouffer leur blablalogie, en d'autre
Les CASSEROLADES, s'entendant , il est normal et légal, c'est qui abnormal et illegitime c'est quand les Préfets décident de le faire illégal....
Et ça, ce n'est pas TOTO A DIT qui le dit ,mais en a décidé le Ministère de l'Intérieur français pour recadrer les Préfets sur l'utilisation de la législation antiterroriste pour empêcher les manifestations...et si les nègres de maison et autres béni oui oui patrons s'en inspirer.... en voulant mettre la justice et les institutions sous ordre et à leur humeur , quand TOTO A DIT partage, es tu obligé d'aller à la ligne ?


Mardi 25 avril, le ministère de l’Intérieur a adressé une note aux préfets pour leur demander de cesser d’utiliser la législation antiterroriste pour interdire des manifestations hostiles aux membres du gouvernement en déplacement.

Un recadrage en bonne et due forme des préfets par leur ministère de tutelle. Mardi 25 avril, le ministère de l’Intérieur a adressé une note aux Préfets pour leur demander de cesser d’utiliser la législation antiterroriste pour interdire des manifestations hostiles aux membres du gouvernement en déplacement, rapporte Libération.

Cette note est signée par la Directrice des libertés publiques
A suivre
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 TOTO A DIT 28-04-2023 06:11
Suite 1
Cette note est signée par la directrice des libertés publiques et des affaires juridiques du ministère de l’Intérieur, haute fonctionnaire chargée de défendre et de s’assurer de la légalité de l’action de Beauvau.

Visite de Macron dans l’Hérault : un arrêté préfectoral interdit les casseroles

Un « détournement de procédure »

« Dans le cadre de la sécurisation d’événements sur la voie publique, des périmètres de protection ont été mis en place par certains préfets sur le fondement de l’article L. 226-1 du code de la sécurité intérieure », rappelle la place Beauvau. Un texte qui ne servirait habituellement « qu’à la seule fin d’assurer la sécurité d’un lieu ou d’un événement exposé à un risque d’actes de terrorisme ».

Pour le ministère de l’Intérieur, utiliser ce texte pour assurer la sécurisation de déplacements ministériels ou présidentiels relève du « détournement de procédure ». « La mise en place de tels périmètres, en dehors de toute justification d’un risque terroriste, et aux seules fins d’assurer le maintien de l’ordre au sein de manifestations ou d’événements sur la voie publique en filtrant systématiquement l’accès à ce périmètre, constitue donc un détournement de procédure », écrit la directrice des libertés publiques du ministère.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 TOTO A DIT 28-04-2023 06:24
Suite 2 et fin
Ces derniers jours, l’article L. 226-1 du code de la sécurité intérieure avait été utilisé dans le Bas-Rhin et dans l’Hérault et avait notamment permis d’interdire des « dispositifs sonores portatifs », c’est-à-dire de… casseroles.

Plusieurs tribunaux administratifs ont déjà rappelé la règle aux représentants de l’État, la préfecture du Doubs a alors annulé son arrêté, ce jeudi, à l’occasion du déplacement d’Emmanuel Macron dans le département.

TOTO A DIT dit donc , c'est la loi qui vous autorise à faire du bruit , à utiliser les casseroles, et TOTO A DIT , dit pourquoi pas les KALANGOU , DODON , TAMTAM ,TAMBOUR, pour ne pas écouter les idioties et mensonges des mal rejetés comme Macron , ses semblables et ses ROTTWEILER et BULLDOG béni oui oui ou leurs trolls cooptés ; A VOS CASSEROLES DONC ....
OUSMANE SONKO !!!! Le peuple français a appris et s'est inspiré de L'AFRICAIN OUSMANE SONKO , depuis le Sénégal .... : Le SONKOGONGON ou SONKOTROPBRUIT dira TOTO A DIT
:D :lol:

Et les petits trolls sélectionnés comme les ITTÉ disent quoi même : SORTEZ LES CASSEROLES , les CASSEROLADES :P :P :P
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 TOTO A DIT 28-04-2023 06:27
Lire plutôt au post # 6

mais AINSI En a décidé le Ministère de l'Intérieur français
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #10 TOTO A DIT 29-04-2023 07:34
:-* 8) QUELLE CONSTRASTE!!!!
De l'évacuation et acheminement de Nigeriens du Soudan au Niger, avec dit on l'appui de cette Francechie, quand les UNCLE TOM , laquais inconsequents du Niger sont tout sourire et en remerciement, faire de le faire eux faute d'initiative et de compétences...
Ce Mali , le frère voisin , dont les ROTTWEILER du Niger au service de la junte française ne manquant aucune occasion pour villiipender les autorités du Mali , ont quand elles rapatrié 50 de leurs compatriotes du Soudan en assurant que ce n'est que la première vague .... Et de mentionner comme un pied de nez ...Ce retour a été entièrement pris en charge par le gouvernement malien...

Lorsque TOTO A DIT partage , alller à la ligne n'est ce pas un choix délibéré ?

Lorsque Bamako accueille d'une cinquantaine de compatriotes venus du Soudan à l’aéroport, , un rapatriement exclusivement pris en charge par le Mali

Le Gouvernement de la Transition avait annoncé dans un communiqué rendu public le 24 avril dernier la mise en place rapide d’une cellule de crise en vue de préserver la sécurité de ses ressortissants résidant au Soudan afin d’assurer leur évacuation au Mali en toute sûreté.


Ce vendredi 28 avril 2023, un premier groupe a été accueilli à l’aéroport international Modibo KEITA de Bamako par le Ministre des Maliens Établis à l’Extérieur et de l’intégration Africaine, Alhamdou Ag ILYÈNE.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 TOTO A DIT 29-04-2023 07:50
Suite 1 et fin
Aux dires du ministre, « ils sont au total cinquante (50) compatriotes qui ont été exfiltrés du Soudan ». 
Ensuite, il a précisé que « Ce retour a été entièrement pris en charge par le gouvernement malien », avant d’annoncer que « Ce premier groupe sera suivi d'un deuxième le samedi 29 avril. Ils ont été transités par l'Éthiopie ». Par ailleurs, « Grâce à la collaboration entre la Présidence du Mali et Mali-Maeci, cette opération a pu être effectuée », a-t-il mentionné. « Un remerciement à tous ceux qui ont œuvré », a-t-il conclu Alhamdou Ag ILYÈNE.

De ces bulldog de la junte française au Niger qui veulent se passer en donneurs de leçons et d'exemples en s'en prenant aux Responsables Maliens pour discours mensongers et dont leur réveil , selon eux sera douloureux, QUELLE CELLULE DE CRISE CELLULE,, ces hâbleurs , avec leur bavardage inutile et inconsequent, ont ils mis en place pour préserver la sécurité, l'extrafiltration et le retour de Nigeirens sous fond propre du Niger , et opération de rapatriement planifiée en plusieurs vagues comme conçu et décidé dans le cas du Mali que ces inconscients dormeurs insultent ?

Qu'ils disent ce que le Niger lui a fait pour rappatrier les Nigeriens du Soudan : NE SE SONT ILS DÉMONTRÉS INCAPABLES , à l'épreuve des observations et réalité ..

QUELLE HONTE DE LEUR PART!!!!
SI LA HONTE A HONTE DE LA HONTE N'EST CE PAS EUX?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 LA VERITE 02-05-2023 14:04
vive le Niger,et le gouvernement Nigeriens ,vive Bazoum abas ce qui veut pas de ce gouvernement et de Bazoum,vous finissez en enfer bande de salauts et ingrade le Bon Dieu n'aime pas de genre comme vous.

Depuis quand coopérer devient forcer..
L'on vous dit de quitter , vous chasse avec des balais et tu es encore là à aboyer .

Vive coopération gna gna

Au lieu de venir baver en Afrique dans les affaires africano africaines , tu ferais mieux d'aller aider ton patron ,le con de mac rond , le fils aîné de Brigitte , devenu aussi son mari.
le bateau Francechie prend de l'eau de toute part , ton patron est HUÉ et CONSPUÉ partout en France , n'oublie pas aussi d'emmener ta CASSEROLE POUR LA SECOUER quand MAC DE ROND parle :P
Au lieu de vouloir faire les trolls de WWW.. COM en Afrique pour vous faire aimer en Afrique , recanalisez vos efforts et énergie pour vous faire aimé en France même ....'

Est ce aussi compliqué à comprendre ?
What don't you get ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 LA VERITE 02-05-2023 14:05
vive le Niger,et le gouvernement Nigeriens ,vive Bazoum abas ce qui veut pas de ce gouvernement et de Bazoum,vous finissez en enfer bande de salauts et ingrade le Bon Dieu n'aime pas de genre comme vous.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com