Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Reunion ABK Banque Mondiale

Dans le cadre de la mise en œuvre des actions prévues dans le cadre du Projet du Barrage de Kandadji, une mission d'appui de la Banque mondiale, un des principaux partenaires de la réalisation de cet important et stratégique programme pour le Niger, a entamé une visite de supervision des activités qui se déroulera du 25 avril au 02 mai 2023. A l'agenda de la mission, des rencontres et des échanges avec les principaux acteurs impliqués dans la réalisation du Programme ainsi que des visites sur le site des travaux avec comme principaux objectifs,  le suivi de l'état d'exécution des recommandations de la dernière mission conjointe de supervision des partenaires techniques et financiers conduite au mois de décembre 2022 et de  faire le point sur l'état d'avancement des actions convenues durant la dernière mission d’appui du Projet Kandadji par la Banque mondiale qui s'est déroulée en novembre et décembre 2022.

Zeyna commission0

Conduite par M. Sanjay Pahuja, chargé du projet Kandadji de la Banque mondiale, M. Vincent Roquet, co-chargé du projet Kandadji de la Banque mondiale et M. Mohamed Nanzoul, co-chargé du Projet Kandadji et Point focal pays du Projet, la mission a débuté avec une rencontre organisée ce mercredi 25 avril 2023 au ministère du Plan. La réunion s'est déroulée en présence du Secrétaire général du ministère du Plan et son adjoint, les membres de la mission d’appui ainsi que les différents responsables de l’Agence du Barrage de Kandadji( ABK)  avec, en tête, M. Amadou Ali Yero, secrétaire Général de l’ABK assurant l’intérim du Directeur général de l’ABK M. Amadou Harouna.  Les échanges ont exclusivement porté sur la mise en œuvre du programme Kandadji ainsi que les objectifs de la mission qui sont d'une part, de faire le suivi de l'état d'exécution des recommandations de la dernière mission conjointe de supervision des Partenaires techniques et financiers (décembre 2022) ; et d'autre part, faire le point sur l'état d'avancement des actions convenues durant la dernière mission d’appui du Projet Kandadji par la Banque mondiale en novembre-décembre 2022.

Mission d'appui et de supervision

Après cette entrée en matière, les membres de la délégation se sont rendus par la suite à l'Agence du Barrage de Kandadji (ABK), pour le lancement officiel et la poursuite des activités prévues dans le cadre de cette mission prévue pour durer du 25 avril au 2 mai 2023. Dans le mot de bienvenue qu'il a prononcé à cette occasion, le Secrétaire général de l'Agence a tenu tout d'abord à souhaiter la bienvenue aux membres de la délégation et à saluer par la même occasion la Banque mondiale, principal partenaire du Programme Kandadji, pour la conduite de cette mission de supervision qui, selon M. Ali Yero Amadou, constitue un cadre d'échanges par excellence pour s'entretenir, coordonner et enrichir les activités entre l'ABK et ses principaux partenaires techniques et financiers, en particulier la Banque mondiale, dans le cadre de la réalisation des actions prévues pour la réussite du projet. Il a d'ailleurs saisi l'occasion pour adresser ses remerciements à la Banque mondiale pour la bonne tenue de la réunion de haut niveau sur le Projet Kandadji qui s'est déroulée le 12 avril dernier, réunion qui a permis de lever plusieurs contraintes et ainsi faire avancer les activités prévues dans le cadre de la mise en œuvre du Programme.

Au nom du Directeur général et du Conseil d'administration de l'Agence du Barrage de Kandadji, le SG a aussi tenu à remercier le management de la Banque mondiale pour l'appui qu'il apporte à la réalisation de ce projet stratégique pour le Niger et qui constitue une priorité pour les autorités de la 7e République, avec à leur tete, le Président de la République SEM. Bazoum Mohamed  qui accorde une attention particulière au suivi de l'exécution des travaux de l'infrastructure et du programme dans son ensemble. M. Ali Yero Amadou n'a pas manqué à ce sujet de se féliciter de la qualité avec laquelle le ministre du Plan, Dr Rabiou Abdou, a su défendre le dossier ainsi que l'indulgence quotidienne dont fait preuve la Banque mondiale dans le cadre du soutien qu’elle apporte à la mise en œuvre du Programme Kandadji.

En prenant la parole à son tour, le Chef du Projet Kandadji à la Banque Mondiale est revenu sur les objectifs de la mission ainsi que les échanges tenus récemment avec le ministre du Plan à Washington sur le Programme, en marge des dernières assemblées générales de printemps de la Banque mondiale et du FMI. Des échanges fructueux qui ont également été élargis aux partenaires techniques et financiers (PTF) selon M. Sanjay Pahuja qui s'est particulièrement réjoui de la qualité avec laquelle les représentants du gouvernement ont présenté l'état d'avancement du projet ainsi que les défis qui restent à relever pour atteindre les objectifs fixés dans les délais convenus. "Il y a certes pas mal de défis à relever encore mais cela tient au fait que c'est un projet qui est très complexe et qui fait donc face à des contraintes naturelles et c'est ce qui explique que l'aspect positif des échanges, c'est que l'ensemble des bailleurs et partenaires ont réaffirmé leur engagement à maintenir et poursuivre leur engagement jusqu'à la concrétisation du projet", a-t-il indiqué, avant d'ajouter que ces échanges en amont de cette visite ont aussi permis de "clarifier le processus pour l'amélioration de la coordination afin de faire avancer les choses d'une manière beaucoup plus efficace".

Revenant à l'objectif de la mission, le Chef du Projet Kandadji à la Banque Mondiale a ensuite rappelé qu'il y aura la mission des partenaires techniques et financiers en mi-mai, c'est à dire dans trois semaines. Le but de cette mission de supervision de la Banque mondiale, a poursuivi M. Pahuja, sera donc de faire le point sur tous les thèmes principaux afin d'être sur la même longueur d'onde et de faire des propositions permettant de résoudre les difficultés. Un autre aspect positif qui sera au menu des échanges et des rencontres, a-t-il ajouté, c’est l'exploration d'une solution intermédiaire pour ce qui est du décalage du calendrier des travaux physiques ainsi que de la réinstallation des populations affectées, ce qui constitue l'un des plus gros défis du moment. Il a en ce sens souligné que le gouvernement a proposé sa solution qui attend encore d'être validée par les partenaires sur la base de la présentation ainsi que de la prise de connaissance de l'ensemble des aspects notamment après les échanges avec les différentes parties et les acteurs impliqués.  M. Pahuja a d'ailleurs beaucoup insisté sur cette question de  réinstallation des populations qui constitue un défi social et donc un véritable aspect stratégique à prendre en compte pour la réussite du programme d'où l'attention particulière qui lui sera accordée au cours de ces échanges avec la mission de supervision de la Banque mondiale mais aussi avec les partenaires techniques et financiers.

Un taux d'exécution de 27% pour la réalisation des travaux physiques du Barrage

Il faut noter qu'au cours de cette visite de supervision, la mission d'appui de la Banque mondiale se rendra dès ce jeudi 26 avril 2023 sur le site des travaux du Barrage. Depuis le démarrage de la deuxième phase des travaux de construction du barrage et après la fermeture du bras principal du fleuve (bras de rive droite), l'entreprise CGGC continue de multiplier les efforts pour faire avancer le projet. En effet, après avoir asséché l'espace isolé par les batardeaux situés en amont et en aval de la rive droite du fleuve, l'entreprise s'est employée à ouvrir plusieurs fronts de travaux d'injection, de consolidation des fondations du barrage et de la digue, de bétonnage, d'excavation et de remblai.

Concomitamment, l'entreprise a réalisé d'importants travaux de formulation du béton ainsi que de nombreux tests de laboratoire sur le site et hors du site ; des essais qui permettront le démarrage des travaux de construction du corps de la digue. L'entreprise a aussi engagé les travaux de renforcement du dispositif physique de sécurité dans et autour des chantiers du fait de l'augmentation récente des effectifs des FDS au regard de l'envergure actuelle du projet.

A cette date, le taux d'exécution des travaux de construction du barrage de Kandadji est estimé à 27%. Aussi, en plus de visiter l'état d'avancement des infrastructures, la mission va s'entretenir avec les responsables au niveau de la région de Tillabéri, des communes affectées par les travaux ainsi que des populations concernées par le programme de réinstallation.

Reunion ABK Banque Mondiale

A.K. Moumouni (actuniger.com)



Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1020 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
488 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
267 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
421 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
308 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
315 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages