vendredi 9 juin 2023

3444 lecteurs en ligne -

fraren

Programme " Garder mon Ecole Propre " (GEP) : la JICA appuie les établissements scolaires de Niamey en matériels de salubrité et de jardinage

OBATA Eihiko

Le Collège Dan Zama Koira a servi de cadre, jeudi 30 mars 2023, à la cérémonie de remise d’un important don de matériels de salubrité et de jardinage en milieu scolaire destinés à trois établissements de la ville de Niamey (CES Route Filingué, le CES Darsalam et le CEG Danzama Koira). L'initiative s'inscrit dans le cadre des activités du programme "Garder mon Ecole Propre" (GEP), financé par l'Agence Japonaise de Coopération internationale (JICA-Niger) en collaboration avec les ministères de l'Education nationale et de l'Environnement. Elle vise à améliorer la gestion des déchets en milieux scolaire et la pratique des Activités pratiques et productives (APP) dans les écoles primaires comme secondaires pour répondre à deux principaux défis notamment garder les écoles propres et promouvoir la production maraichère et arbustive à travers les jardins scolaires et l'installation au niveau de chaque établissement du Niger d'une pépinière comme contribution aux solutions du changement climatique.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

La cérémonie de donation a été rehaussée par la présence du maire de l'Arrondissement communal 2 de Niamey, M. Amadou Boureima Sidibé, du Représentant résident de la JICA au Niger, M. OBATA Eihiko, du Représentant du Directeur Général de l'Environnement et du Développement Durable (DGEDD), Lt. Colonel Mahaman Coulibaly Adamou, du Représentant de la Direction d'Appui à la Gestion des Etablissements (DAGE), M. INSA Daouda, ainsi que le Directeur général de la Promotion de la Qualité (DGPQ) du Ministère de l'Education Nationale et le Représentant du Projet Learning Improvement For Results In Education (Niger-LIRE). L'évènement a également enregistré la présence des cadres centraux et régionaux des ministères de l'Education et de l'Environnement, des représentants des partenaires, des chefs d’établissements et de services techniques communaux et déconcentrés, des autorités locales et leaders coutumiers, des membres du Comité de gestion des établissements scolaires (COGES) ainsi que des élèves.

Remise materiels salubrite et jardinage JICA BIS2

Plusieurs activités ont marqué cette cérémonie riche en couleurs, ce qui lui a donné un cachet particulier à la mesure de l'importance de l'évènement. 

"Garder mon école propre", une compétition pour promouvoir l'éducation environnementale en milieu scolaire

Abdoulaye Saratou Ibrahim

Dans son mot de bienvenue, la directrice du CEG Dan Zama Koira, Mme Abdoulaye Saratou Ibrahim, a souhaité la bienvenue à tous les invités et a exprimé sa profonde gratitude et ses remerciements aux responsables de cette initiative pour le choix porté à son école pour abriter cette double cérémonie de remise de prix aux trois établissements lauréats du concours ayant porté sur le thème : « Garder mon école propre ». Après avoir présenté son établissement qui a été créé le 10 novembre 2012 avec deux classes en paillotes et 84 élèves dont 52 filles, la Directrice a indiqué qu'à ce jour, l'école compte 18 classes à savoir 7 paillotes 11 classes en matériaux définitifs dont 5 de la coopération JICA avec un effectif de 1773 élèves dont 1045 filles et 728 garçons. Elle a saisi l'occasion pour adresser au Représentant résidant de la JICA, ses remerciements et reconnaissance ainsi que celle des élèves et des parents d'élèves "pour ce beau joyau, gage d'une éducation de qualité tant rechercher par les autorités de la 5ème République au premier rang desquels SEM. Mohamed Bazoum qui fait de l'école son cheval de bataille". Avant de terminer ses propos, Mme Abdoulaye Saratou Ibrahim a saisi l'occasion pour adresser quelques doléances aux responsables éducatifs ainsi qu'aux partenaires techniques et financiers sur certaines difficultés que rencontre l'établissement qu'elle dirige notamment le manque de clôture ainsi que de classes, ce qui n'est pas sans entraver la qualité de l'apprentissage et surtout la sécurité des élèves et du personnel encadrant.

Prenant la parole à son tour, le maire de la Commune 2 de Niamey a tenu, lui-aussi, à rendre un vibrant hommage à tous ceux dont la conjugaison des efforts a permis d'aboutir à l'organisation de la présente cérémonie notamment les cadres du Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre la Désertification et ceux du Ministère de l'Education Nationale ainsi que la coopération japonaise (JICA) pour son inestimable appui. Le maire Amadou Boureima Sidibé a ensuite demandé avec insistance, aux chefs d'établissements, aux membres des COGES et aux élèves, "d'œuvrer en synergie pour que ces acquis notamment les formations dispensées sur la salubrité et l'éducation environnementale, le lot de matériel de salubrité, les Eco bancs ainsi que le matériel de jardinage mis à leur disposition, soient utilisés à bon escient et servent de déclic pour un véritable changement de comportement afin que cela soit dupliqué au niveau des autres établissements". Pour le maire de l'Arrondissement communal de Niamey, "l'école, en effet, est le lieu par excellence ou on apprend aux jeunes générations à acquérir des comportements, des habiletés et des attitudes leur permettant d'être des adultes autonomes capables de contribuer activement au développement de la Nation".

 OBATA Eihiko

Des initiatives pour promouvoir la santé et le bien-être à l'Ecole

Dans son intervention, le Lieutenant-colonel Mahaman Coulibaly Adamou, Directeur du Cadre de vie et de la Gestion des Déchets (DCVGD), Représentant du Directeur Général de l'Environnement et du Développement Durable (DGEDD) a aussi félicité et remercier l'ensemble des acteurs du programme innovant "Garder mon Ecole Propre (GEP)", particulièrement au Ministère de l'Education Nationale et à la JICA, dont les engagements ont permis l'organisation de la présente cérémonie. "L'école a pour fonction de transmettre et de construire des savoirs, mais elle a également pour mission de préparer l'adulte de demain à vivre en société, à vivre dans sa société. Outre des savoirs, on lui demande de transmettre des valeurs et des normes de comportement, de créer un lien social et de former des citoyens", a-t-il indiqué avant de souligner que "la situation d'insalubrité en milieu scolaire est préoccupante compte tenu des risques environnementaux, sanitaires et sécuritaires potentiels auxquels sont exposés les élèves et tous les agents de l'administration scolaire". Selon le Directeur du Cadre de vie et de la Gestion des déchets au ministère de l'Environnement, "cette situation qui a pu petit à petit se faire oublier, accepter et accoutumer par tous acteurs de l'école doit nous interpeller tous". Il a indiqué que c'est dans ce sens que de 2017 à 2022, le Ministère en charge de l'Environnement et la JICA ont mené ensemble dans le cadre du programme "Garder mon Ecole Propre (GEP)", des activités de sensibilisation pour le changement de comportement au niveau de trois établissements de la Ville de Niamey, à savoir le CES France Amitié Niger (FAN) en février 2017; le CEG Nordiré en février 2018  et le CES Amadou Ali dit Biramou (CES Koira-Tégui) en février 2019.

Selon le Lieutenant-colonel Mahman Coulibaly Adamou, la question d'étendre le programme "Garder mon Ecole Propre (GEP)" à d'autres établissements, s'est posée lors de toutes les cérémonies officielles de remise de matériels. Cette préoccupation est surtout celle des autorités scolaires de la région de Niamey. C'est ainsi que l'idée d'un projet d'éducation environnemental à l'échelle régionale, voir nationale est en train d'émerger et dans ce cadre, en février 2023, il a été décidé de commun accord que la campagne va se focaliser sur trois (3) nouvelles écoles dont le CES Route Filingué ; le CES Dar Es Salam et le CEG Dan Zama Koira.  "L'objectif de l’initiative "Garder mon Ecole Propre (GEP) " est de Contribuer à l'amélioration du cadre de vie scolaire au Niger. Il s'agit plus spécifiquement de sensibiliser et de former les acteurs des établissements sur le concept Garder mon école propre et le jardinage et encourager les élèves à maintenir leurs écoles propres et à exploiter le potager", a souligné le Représentant du ministère de l'Environnement pour qui, pour atteindre cet objectif qui nécessite un véritable changement de comportement, plusieurs activités ont été menées dans chacune des 3 écoles cibles. Il s'agit de la formation des acteurs notamment les élèves, les enseignants, les membres du COGES et de l'administration sur la gestion des déchets et le jardinage ; la confection des bancs écologiques avec des pneus usagers ; la mise en place d'une mini-pépinière scolaire ; l'organisation des campagnes de salubrité et surtout, l'organisation d'un concours de spot de sensibilisation et de slogan. En terminant son allocution, le Directeur Mahman Coulibaly Adamou a assuré tous les partenaires que "toutes ces activités cadrent parfaitement avec les missions du Ministère de l'Environnement et de la Lutte Contre la Désertification".

De son coté, le Directeur d'Appui à la Gestion des Etablissements (DAGE) du ministère de l'Education nationale s'est réjouit de la tenue de cet évènement qui marque la fin de la compétition sur l'Education Environnementale à l'école avec l'appui de la coopération Japonaise (JICA) ; le Ministère de l'éducation Nationale et le ministère de l'Environnement. M. Insa Daouda a d'ailleurs rappelé que la collaboration entre les deux ministères de l'Education nationale et  de l'Environnement avec l'appui et l’accompagnement de la coopération japonaise (JICA) ont permis de réaliser plusieurs activités dont l'objectif cadre parfaitement avec les orientations de la Direction d'Appui à la gestion des établissements (DAGE) qui à travers la Division Education environnementale du MEN (DEE), "est de révolutionner la gestion des déchets en milieux scolaire et la pratique des Activités pratiques et productives dans nos écoles pour répondre à deux défis majeurs à savoir: garder nos écoles propres et mener la production maraichère et arbustive à travers les jardins scolaires et l'installation au niveau de chaque établissement du Niger d'une pépinière comme contribution aux solutions du changement climatique dans nos établissements". "Par ce concours vous avez gagnez et au-delà le bénéfice va à tous les établissements", a-t-il adressé aux établissements bénéficiaires avant d'ajouter que "c'est le partage de l'éducation et de la sensibilisation au profit de l'ECOLE qui en fera pour toujours un espace vivable et durable pour la santé de tous". Au nom du Ministère de l'Education nationale, il a assuré que la DAGE va renforcer ce partenairiat de collaboration et multiplier les initiatives dans le domaine de l'Education Environnementale avec le soutien de tous les autres partenaires pour relever les défis relatifs au bien-être de nos élèves à travers la thématique "Santé et Environnement au Niger".

La JICA mobilisée aux cotés du Niger pour un environnement sain en milieu scolaire

En procédant à la remise officielle du don, le Représentant Résident de la JICA au Niger, M. OBATA Eihiko a tenu tout d'abord à rendre un hommage particulier à tous les acteurs du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre la Désertification et ceux du Ministère de l’Education Nationale dont les engagements ont permis d’organiser cette cérémonie consacrée à la salubrité en milieu scolaire pour la cinquième année de suite. "J’ose espérer que les formations dispensées sur la salubrité et l’éducation environnementale, le lot de matériel de salubrité, les Eco bancs ainsi que le matériel de jardinage mis à la disposition de tous les trois établissements seront utilisés à bon escient pour le bien des bénéficiaires. Aussi, je souhaite que ces appuis servent de déclic pour un véritable changement de comportement et que cela fasse tache d’huile au niveau des autres établissements", a déclaré M. OBATA qui a ensuite rappelé que "l’objectif de l’activité de la salubrité n'est pas seulement de "nettoyer", mais aussi de prévenir les maladies, de coopérer, de partager les responsabilités, de développer un sens de l'esthétique et de la compassion". Il s'agit, a-t-il fait remarquer, d'une des activités que tous les élèves peuvent pratiquer ensemble dans le cadre de la vie scolaire et qui constitue également une bonne occasion d'apprendre l'importance des activités de groupe.

OBATA Eihiko

Selon le Représentant résidant de la JICA, le jardinage scolaire est également important en tant qu'activité pratique productive. "Connaître le processus de culture est une expérience qui ne peut pas être apprise dans un manuel", a-t-il estimé avant de souhaiter que pour le succès des prochaines éditions, "il est important que chaque membre du personnel scolaire soit conscient, responsable et curieux". À cet égard, a-t-il ajouté, les vidéos de sensibilisation, les spots et le slogan, créées dans le cadre d'une collaboration entre les étudiants et le ministère de l'environnement, seront d'une importante contribution. "La JICA par ma voix tient à vous assurer de son entière disponibilité à vous accompagner pour des actions visant un environnement sain en milieu scolaire", a assuré M. OBATA Eihiko qui a, enfin, saisi l'occasion pour remercier au nom de la JICA, les autorités Nigériennes en général et les responsables des deux ministères en particulier pour leur soutien aux activités entreprises par la coopération japonaise au Niger.

Il faut noter qu'au cours de la cérémonie de remise de prix aux écoles qui ont pris part à la compétition sur la salubrité en milieu scolaire ainsi que la remise du don, plusieurs Sketchs de sensibilisation édifiants ont été présentés par les élèves pour un changement de comportement avec des messages tels que « Mon école, mon cadre de vie » ; « Maintenons la cour de notre école propre, nous sommes tous concernés » ; « Ni papier, ni plastique dans la cour, tout dans la poubelle ». Des messages qui en plus d'impulser une dynamique de changement de comportement dans les écoles mais aussi dans la société, constituent une importante contribution à la prise en compte des enjeux climatiques et aux solutions efficaces pour atténuer les conséquences néfastes du dérèglement climatique qui affecte déjà le Niger.

OBATA EihikoRemise materiels salubrite et jardinage JICA BIS7

M. Abdoul Karim (actuniger.com)

.

Commentaires  

+3 #1 TOTO A DIT 01-04-2023 22:24
:D :lol: Tout ce beau mentionné pour la réception de Ça ?

Quelle honte !!!!
Apparemment, vous ne saviez rien d'autre que recevoir , vivre en mode donation..

Telles institutions ont donné ça et ci au Niger , tels pays ont donné , aidé le Niger en ceci et cela .....
Est ce cela votre dignité ou honneur ,bien évidemment si vous en avez un ......

Et vous vous avec ces pacotilles que l'on vous respecte des pelles et tonneaux

SHAME ON THOSE SHITHEAD OF SHITHOLES COUNTRIES.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Blackmarket 03-04-2023 10:06
Yako Niger. Quiconque éudie la métaphysique de ce pays ne peut que verser des larmes. :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com