NITA Fond Site Web 675 x 240

visite David Malpass Ecole Normale

Dans le cadre de la visite de 72h qu'il effectue du 29 au 31 mars 2023 au Niger, le Président du Groupe de la Banque mondiale a effectué une visite ce jeudi matin, à l'Ecole normale de formation des enseignants Saadou Galadima de Niamey. L'occasion pour M. David Malpass, accompagné par une importante délégation, de s'enquérir de l'impact des interventions du projet "Learning Improvement For Results In Education" (LIRE Niger), un projet financé par la Banque mondiale, en appui à l'amélioration de l'apprentissage au Niger en droite ligne avec les ambitions des autorités de renforcer l'éducation, une priorité porté par Président de la République SEM. Bazoum Mohamed dans son programme de mandat.

Zeyna commission0

C'est accompagné du ministre du Plan, M. Abdou Rabiou, du ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, M. Kassoum Moctar, du Gouverneur de la Région de Niamey, M. Oudou Ambouka, que le Président de la Banque mondiale a visité l'Ecole de formation des enseignants Saadou Galadima de Niamey. David Malpass était pour l'occasion accompagné par M. Ousmane Diagana, Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, le Représentant-résident de la Banque Mondiale au Niger ainsi que le coordonnateur du Projet LIRE-Niger (Learning Improvement For Results In Education) Dr Aoula Yahaya.

visite David Malpass Ecole Normale

Après un accueil des grands jours par la Direction de l'école, les cadres du ministère de l'Education nationale, le personnel encadrant, les élèves et les parents d'élèves, la délégation a eu droit à une présentation de l'établissement par son directeur, M. Idi Adamou. Créée en 2014, l'Ecole normale Saadou Galadima, à l'instar des sept autres écoles normales du pays,  a pour principales missions, la formation initiale et continue du personnel enseignant du préscolaire et du primaire; la recherche et l'action dans le domaine de l'éducation en partenariat avec les institutions de formation et de recherche. De sa création à aujourd'hui, a indiqué M. Idi Adamou, l'Ecole Normale de Niamey a formé deux mille cinq cent dix (2.510) enseignants dont mille sept cent vingt-six (1.726) femmes soit 68,8 de l'effectif total. Cette année, elle compte un effectif de quatre cent soixante-dix (466) élèves-maitres inscrits dont trois cent dix (317) femmes soit 68% de femmes sous l'encadrement de 24 formateurs dont 7 femmes. Selon les explications du Directeur, l'école abrite également école en son sein une Ecole Annexe créée en 2017 et qui compte 270 élèves inscrits cette année dont 140 filles (52%) répartis entre deux niveaux dont le préscolaire avec 30 élèves dont 16 filles (53%) et le primaire avec240 élèves dont 124 filles (52%). "Ces statistiques riment bien avec la politique du Président de la République, SEM. Bazoum Mohamed qui souhaite voir toutes les filles du Niger aller à l'école et y rester aussi longtemps que cela est possible", a déclaré le Directeur de l'Ecole normale de Niamey qui a reconnu, toutefois, que "ce n'est un secret pour personne que notre système éducatif traverse une des crises les plus difficiles de son histoire avec comme source la sous-qualification des enseignants et comme effet la pauvreté des apprentissages chez les élèves". C'est pourquoi, a-t-il poursuivi,  depuis 2022, "le Niger  a pris un nouveau départ dans la formation des enseignants par des investissements et des reformes prometteuses avec l'appui de la Banque mondiale dont : l'audit national des écoles de formation du personnel enseignant; le relèvement du niveau d'entrée au Bac ; la révision des programmes de formation et de la formation des formateurs, la réhabilitation, l'équipement des écoles normales et la construction des écoles annexes ainsi que la dotation en classe digitales connectées à l'internet". Selon le Directeur Idi Adamou, "ces actions créent un cadre agréable d'enseignement et d'apprentissage", ce qui constitue un aspect important de la renaissance du système éducatif nigérien.

Avec le Projet "LIRE", la Banque mondiale appui l'amélioration de la qualité de l'apprentissage et les infrastructures scolaires au Niger

visite David Malpass Ecole Normale

Après l'accueil et le mot de bienvenue, la Délégation du Président de la Banque mondiale a visité les différentes infrastructures de l’établissement en commençant par l'école primaire annexe qui sert de modèle pratique pour les élèves maitres en cours de formation. Puis une réunion a réuni les membres de la délégation, les autorités et l'administration de l’école et les échanges ont porté sur l'impact de l'appui de la Banque mondiale à l'école à travers l'appui "LIRE-Niger". Des échanges également avec les élèves et élèves-maîtres.  A la fin de sa visite, le Président du Groupe de la Banque mondiale a déclaré que l'éducation "est un élément important pour le pays et ses populations". Selon David Malpass, les échanges ont porté, entre autres, "sur le fait pour les filles, de se faire éduquées et de durer le plus longtemps à l’école, ce qui est un des projets importants pour le pays". L’une des priorités de la Banque mondiale au Niger sera d'ailleurs le volet éducation, a indiqué M. Malpass qui a précisé qu'il va en discuter au cours de cette visite notamment avec le Président de la République. "Nous allons discuter ensemble de la possibilité de construire des écoles secondaires pour permettre aux enfants d’aller à l’école et de durer plus longtemps dans l’année" a ajouté le Président de la Banque mondiale.

visite David Malpass Ecole Normale

En plus du projet "LIRE", qui soutient l’amélioration de la qualité d’apprentissage au Niger, la Banque mondiale a annoncé pour cette année un programme ambitieux de construction d'infrastructures scolaires. Le soutien de la Banque mondiale à la transformation de l'éducation au Niger se traduit, par ailleurs, par des réformes soutenues par le programme d’appui budgétaire et une opération basée sur la performance, ainsi qu’un accent spécifique sur l’éducation des filles grâce à un autre nouveau projet prévu au cours de l’année fiscale 2024 avec un accent particulier sur la qualité de l'enseignement ainsi que l'éducation des filles, des priorités absolues du gouvernement et du chef de l'Etat.

Pour rappel, le programme "Learning Improvement For Results In Education" (LIRE -NIGER) a été lancé le 02 janvier 2021 à Niamey par le Président de la République SEM. Mohamed Bazoum. D'une enveloppe de 140 millions USD soit 75 milliards de FCFA, financé par la Banque mondiale, il a pour objectif d’améliorer la qualité des conditions d’enseignement et d’apprentissage dans des régions et renforcer la planification. Le Projet couvre l’ensemble des huit (8) régions du Niger avec un focus sur cinq (5) d’entre elles à savoir Diffa, Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder. Le projet comprend cinq (5) composantes notamment l’amélioration des pratiques d’enseignement et de la pédagogie en classe ; la promotion de l’apprentissage des filles et des garçons ; le renforcement du système et les capacités de gestion du système éducatif ; l’administration et la coordination du projet et enfin, une dernière composante consacrée aux réponses en cas d’urgence et d’imprévus. Pour la mise en œuvre des activités du projet LIRE, il est créé une unité de coordination, sous la tutelle du Ministère de l’Education Nationale (MEN) et la mise en œuvre des composantes techniques du projet est assurée par les services centraux et décentralisés du MEN.

Moustapha Siddo (actuniger.com)



Commentaires

0
BM complice de la corruption
1 année ya
Le projet LIRE est le summum de la corruption dans ce pays. Un petit container equipe d'un TV et de quelques chaises pour un cout total de 50 millions cfa. Voila l'arnaque contre le Niger et son peuple et dont la banque mondiale se rend complice. Honte a la banque mondiale qui se rend complice de la pire corruption criminelle contre lecole et la jeunesse du Niger.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Blackmarket
1 année ya
Sh
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Momo
1 année ya
Le Pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Salim Azoum
1 année ya
[quote name="Momo"]Le Pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Marek
1 année ya
David Malpass, president de la BM livre des milliers de tonnes d'angrais au Togo de Faure et des poignees de main aux tchali tchali du Niger.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2258 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
544 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
340 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
486 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
375 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages