NITA Fond Site Web 675 x 240

lancement nouveau cadre quinquennal cooperation Niger Unicef 2023 2027 BIS1

Le Représentant de l'UNICEF au Niger, M. Stefano Savi, a présenté, mercredi 22 mars 2023 à Niamey, le nouveau Document de Programme de Pays pour les cinq prochaines années (CPD 2023-2027) à l'occasion de la cérémonie de son lancement officiel. Fruit d'un processus participatif et inclusif, le nouveau Programme qui s'appuie sur les enseignements des évaluations et revues des programmes précédents ambitionne de créer et de renforcer la demande et la fourniture de services intégrés et inclusifs aussi bien dans les contextes de développement que ceux de besoins humanitaires pour le bien-être des enfants, des femmes et des jeunes notamment dans les régions les plus affectées. Aligné sur les priorités nationales du gouvernement, sa mise en œuvre qui va nécessiter une enveloppe de 223 milliards de francs CFA, va ainsi se traduire par des changements programmatiques stratégiques qui sous-tendent un programme transformateur, multidimensionnel et multisectoriel conçu pour accélérer les progrès vers les Objectifs de Développement Durable (ODD) du Niger.

Zeyna commission0

La cérémonie de présentation solennelle du nouveau Document de Programme de Pays pour les cinq prochaines années (CPD 2023-2027) aux membres du gouvernement a été rehaussée par la présence des ministres M. Maman Ibrahim Mahaman de l'Aménagement du Territoire et du Développement communautaire, Pr Ibrahim Natatou de l'Education nationale, Mme Allahoury Aminata Zourkaleini de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, M. Kassoum Moctar de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, M. Laouan Magagi de l'Action humanitaire et de la Gestion des catastrophes naturelles, M. Sékou Doro, de la Jeunesse et des Sports et M. Dardaou Zaneidou, ministre délégué à la Décentralisation.  On notait également la présence pour l'occasion des membres du Comité de pilotage du Programme de coopération Niger-Unicef, des cadres des différents ministériels sectoriels ainsi que des journalistes et représentants des principaux partenaires de l'agence onusienne au Niger.

lancement nouveau cadre quinquennal cooperation Niger Unicef 2023 2027 BIS1

Un nouveau Programme de coopération pour accompagner le Niger vers l'atteinte des ODD

En présentant le nouveau Document de coopération, le Représentant de l'UNICEF au Niger, qui était pour l'occasion entouré de tout son staff, a brièvement souligné le processus qui a conduit à son élaboration. Selon M. Stefano Savi, l'élaboration du CPD 2023-2027 du Niger s'est basée sur les évaluations des revues programmatiques précédentes et sur l'analyse de la situation actuelle et surtout en parfaite adéquation avec le nouveau cadre d'analyse et de coopération développé par le gouvernement, le Système des Nations unies (SNU Niger). Le processus, a-t-il aussi ajouté, a été fait selon une approche inclusive et participative avec l'implication des communautés, les institutions au niveau des municipalités, des régions et aussi au niveau central, "afin de s'assurer que tous les acteurs de la mise en œuvre ont pu donner leurs idées, leurs suggestions et leurs contributions", a indiqué M. Savi qui a aussi souligné les concertations et la contributions avec l'ensemble du Système des Nations unies et particulièrement avec les différentes agences avec lesquelles UNICEF collaborent le plus dans le cadre de ses activités au Niger.

Dans son exposé, le Représentant de l'UNICEF au Niger a également mis en exergue les progrès significatifs réalisés pour les enfants du Niger en 10 ans, entre 2011 et 2021 avec, entre autre, le taux de pauvreté qui a baissé de 50,6% à 41,4% en 2020; les taux de mortalité néonatale et infantile qui ont baissé respectivement de 61,9% à 45,6% et de 121,9% à 77,5 pour 1000 naissances vivantes entre 2017 et 2021 et le nombre d'enfants inscrits à l'école qui a augmenté avec un taux net d'inscription en hausse passant de 20,1% à 24,3% entre 2017 et 2019. "Malgré les contraintes économiques, le gouvernement a maintenu ses engagements budgétaires dans le secteur de l'éducation avec près de 20% du budget national qui lui sont consacré", s'est aussi félicité M. Savi qui a aussi évoqué des défis pour le maintien des progrès enregistrés. Il s'agit notamment de la hausse importante de la population avec 47% de la population âgée de moins de 14 ans; de l'insécurité importante dans plusieurs régions qui réduit la disponibilité et l'accès aux services sociaux essentiels; de la tendance à la hausse des inégalités, du manque de formations sanitaires, du nombre insuffisant d'écoles et de la faiblesse de services spécialisés de protection de l'enfant ainsi que de l'accès insuffisant à une alimentation nutritive et prise en charge inadéquate des cas de malnutrition, du faible accès aux installations d'eau et d'assainissement et de la persistance de certains fléaux comme le mariage précoce des jeunes filles.

lancement nouveau cadre quinquennal cooperation Niger Unicef 2023 2027 BIS2

M. Stefano Savi est largement revenu sur la vision et les particularités du nouveau Programme de Pays 2023-2027 "Le Document de Programme de Pays 2023- 2027 du Niger ambitionne de créer et de renforcer la demande et la fourniture de services intégrés et inclusifs aussi bien dans les contextes de développement que ceux de besoins humanitaires. Il se veut adaptatif, agile et flexible pour répondre efficacement à la fois aux priorités nationales et aux besoins spécifiques des régions les plus défavorisées", a-t-il souligné avant d'annoncer que ces changements programmatiques stratégiques qui sous-tendent un programme transformateur, multidimensionnel et multisectoriel ont été conçus pour accélérer les progrès vers les Objectifs de Développement Durable du Niger (ODD). Il a ainsi énuméré, entre autres, une stratégie multisectorielle centrée sur les régions les plus affectées par les conflits et les populations les plus vulnérables, des partenariats renforcés avec les collectivités locales et les OSC, le renforcement des capacités des ministères, des équipes chargées du développement local et des communautés, le renforcement de la résilience et de la préparation des réponses aux urgences, un paquet complet et intégré des services sociaux de base ainsi que la production et l' utilisation des données sur les inégalités et l'efficacité des politiques sociales.

Le Représentant de l'UNICEF a aussi mis l'occasion à profit pour présenter les résultats attendus pour les enfants du Niger en fin 2027 dans le cadre du nouveau programme et qui vise à améliorer significativement l'accès équitable aux interventions à fort impact sur la santé et le VIH, à l'utilisation de services essentiels de nutrition, d'eau potable et de services hygiéniques de base résilients face au changement climatique ainsi qu'un meilleur accès à une éducation de qualité, à la protection contre la violence, l'exploitation et le mariage des enfants et aussi la promotion de politiques sociales et mesures de protection sociale qui promeuvent l'inclusion socio- économique. Enfin, M. Savi a annoncé que la contribution de l'UNICEF pour la mise en œuvre du Programme 2023-2027 est estimée à un montant de 372.515,000 dollars américains soit environ 223.6 milliards de francs CFA sur les 5 ans dont les 1/3 sont déjà mobilisés.

Des objectifs qui cadrent avec les orientations nationales en matière d'objectifs de développement

En procédant au lancement officiel du Programme de coopération Niger-Unicef 2023-2027, le ministre de l'Aménagement du territoire et du Développement communautaire a tenu, tout d'abord, à rappeler pour s'en féliciter que le Niger et le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (Unicef) coopèrent depuis de longues années pour améliorer la situation des enfants et de leurs mères avec notamment l'accord de base de 1995 qui trace les règles de coopération entre elles. Selon le ministre Mahaman Ibrahim Maman, cet accord de base est mis en œuvre à travers des cycles de programmation variant de trois (3) à cinq (5) ans. Ainsi, a-t-il souligné, l'année 2022 marque la fin du Programme de Coopération 2019-2022 et un nouveau cadre de Coopération 2023-2027 a été adopté par le Conseil d'Administration de l'UNICEF le 8 septembre 2022 à New-York lors de sa deuxième session annuelle ordinaire. "Le nouveau Programme de Coopération 2023-2027, aligné au PDES 2022-2026, est le fruit d'un processus ascendant, participatif et itératif qui a enregistré la contribution des ministères, des collectivités territoriales, des services techniques déconcentrés, des Organisations des jeunes, des femmes et des personnes handicapées ainsi que celle des OSC", a décarré le ministre avant d'ajouter par la même occasion que ce Programme a été aussi bâti sur la base des enseignements tirés de la mise en œuvre du programme finissant, de l'analyse du contexte actuel du Niger, de la génération des évidences ainsi que des orientations du PDES 2022-2026 et des orientations du Plan-cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable 2023-2027.

Dans son allocution, le ministre Mahaman Ibrahim a aussi rappelé que le précédent programme a été exécuté dans un contexte de crise aigüe marquée, entre autres, par la pandémie de la Covid-19 et la dégradation du contexte sécuritaire. Toutefois, a-t-il poursuivi, "loin de décourager les acteurs de mise en œuvre, ces crises ont finalement été transformées en opportunités parce qu'elles auront permis au Niger de drainer plus de ressources mais ont également favorisé le développement de la résilience aux chocs en faisant émerger des innovations dans la façon de continuer à réaliser des actions de développement dans un contexte de crise". Selon le ministre, le Programme 2023-2027 est aligné à l'axe 1 du PDES 2022-2026 qui porte sur le « développement du capital humain » et a pour vision que « toutes les filles et tous les garçons, de leur naissance jusqu'à la fin de leur adolescence, survivent, s'épanouissent, apprennent, développent leur plein potentiel, soient protégés contre toutes les formes de violence et d'exploitation, et contribuent ainsi au changement social positif de leurs communautés ». Aussi, a-t-il souligné, il interviendra sur l'ensemble du territoire et de façon adaptée aux spécificités des zones dans les domaines de l'éducation, de la santé, de l'hydraulique, de la protection, de la nutrition, de la décentralisation, de la jeunesse, du changement social et comportemental, de l'inclusion et des urgences.

Selon le ministre, au cours de ce nouveau cycle, ce sont plus de 230 milliards de francs CFA presque le double du coût précédent Programme qui seront injectés dans diverses domaines pour le bien être des femmes et des enfants du Niger. "Cela nécessite un engagement et une volonté sans faille de notre part", a-t-il plaidé avant d'adresser ses remerciements ainsi que ceux des plus hautes autorités à toutes et tous ceux qui ont apporté leurs précieuses contributions pour que ce Programme voit le jour ainsi que de "renouveler toute notre satisfaction à l'Unicef pour le soutien apporté de façon générale pour l'amélioration des conditions de vie des femmes et des enfants du Niger".

Engagement et mobilisation en faveur de la réussite du Programme pour le bien des enfants, des femmes et des jeunes

Après l' allocution d'ouverture et de lancement, la cérémonie a été marquée par des échanges et des discussions entre les ministres présents et les autres cadres et techniciens suivis par une conférence de presse. Les échanges menés et les réponses apportées ont permis une meilleure compréhension de l'ensemble des acteurs présents du programme pays 2023-2027 qui prend effectivement et véritablement en compte les enseignements des évaluations et revues des programmes précédents, ce qui a nécessité un rééquilibrage de soutien qui va davantage mettre l'accent, dans le nouveau programme sur plusieurs aspects stratégiques et donc prioritaires. Il s'agit, selon les explications, des interventions qui favorisent un développement durable et résilient, en particulier celles qui profitent aux femmes et aux jeunes enfants, tout en conservant une certaine agilité pour répondre aux situations d'urgence et en tenant compte de l'approche "Nexus"; du renforcement des capacités de la gouvernance au niveaux national et infranational pour accélérer la réduction des inégalités ; de l'augmentation de la production et de l'utilisation d'informations fondées sur des données probantes pour un ciblage plus efficace du soutien de l'UNICEF et de ses partenaires et du renforcement du plaidoyer et des partenariats pour mobiliser davantage de ressources afin d'étendre la portée des services sociaux de base à un rythme plus rapide. Dans cette dynamique, "l'UNICEF contribuera ainsi à rendre disponible un ensemble complet de services de base, y compris la santé, la nutrition, l'éducation, l'eau et l'assainissement, la protection des enfants et la protection sociale. Il s'agira aussi de renforcer les capacités des équipes de développement locales ainsi que la résilience des communautés", explique-t-on au niveau de la représentation de l'Agence onusienne au Niger.

De manière plus succincte donc, le Programme pays 2023-2027 est fondé sur deux axes  dont le premier et de contribuer à atteindre une couverture nationale des services sociaux, notamment la vaccination, l'enregistrement des naissances, l'éducation et les services de protection essentiels focalisés sur le mariage des enfants, avec en toile de fond, le renforcement des capacités des ministères et des instituts de recherche en matière de production et d'utilisation des données sur les inégalités et l'efficacité des politiques sociales. Le second axe est de contribuer au renforcement de la résilience, de l'approche Nexus, et à la préparation et la réponse aux urgences à Zinder et dans les régions touchées par les conflits transfrontaliers (Diffa, Maradi, Tahoua et Tillabéry).

Il faut aussi noter que cette occasion a été également mise à profit pour les ministres de saluer les résultats remarquables enregistrés lors de l'ancien programme qui vient de s'achever. A tour de rôle et chacun en s'appuyant sur l'appui dont a bénéficié le département dont il a la charge, les membres du gouvernement ont réitéré leur engagement à travailler avec l'UNICEF pour faire en sorte que ce programme soit un succès pour les enfants, les femmes et les jeunes au Niger. Un soutien de taille qui a ravi les équipes de l'UNICEF Niger et en ce sens, les principaux responsables ont réaffirmé, au nom de leurs équipes, "à travailler en étroite collaboration avec le gouvernement, les communautés, les leaders et les partenaires pour assurer le succès de ce projet".

Des ingrédients pour assurer un lancement sur de bonnes bases du nouveau programme de coopération qui ouvre de nouvelles perspectives pour les principaux bénéficiaires conformément à la vision de l'UNICEF qui est de faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons, de la naissance à l'adolescence, survivent, s'épanouissent, apprennent, se développent au maximum de leur potentiel; que toutes les filles et tous les garçons sont protégés de toutes les formes de violence et d'exploitation et, enfin, que toutes les filles et tous les garçons contribuent ainsi à un changement social positif dans leurs communautés!

lancement nouveau cadre quinquennal cooperation Niger Unicef 2023 2027 BIS1

Abdoul Karim Moumouni (actuniger.com)



Commentaires

0
TOTO A DIT
1 année ya
:D :lol: Il a racont
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1631 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
511 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
302 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
336 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
344 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages