NITA Fond Site Web 675 x 240

case digitale Projet Lire Niger

Le présent papier vise à présenter sommairement le dossier d’acquisition des salles de classe digitales pour le Ministère de l’Education Nationale, au titre du Plan de Travail et Budget Annuel (PTBA) 2022 du Projet NIGER-LIRE. Ce dossier a fait l’objet d’une publication « à charge », sur les réseaux sociaux.

Au nom du devoir d’information et de transparence, nous portons les informations ci-après à la lecture du public.

Eléments de contexte du dossier

L'État du Niger et l'Association Internationale de Développement (IDA - Groupe de la Banque mondiale) ont signé, un accord de financement pour la mise en œuvre du Projet LIRE (Learning Improvement for Results in Education). Avec cinq (5) composantes pour cette mise en œuvre, le Projet LIRE a pour Objectif de Développement d’ « améliorer la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage dans certaines régions, et renforcer la planification et la gestion de l’éducation ».

Le projet de salles de classe digitales est une expérience de projets financés par les bailleurs de fonds traditionnels (Banque mondiale par exemple), qui a été jugée positive dans des pays africains partageant les mêmes problématiques de développement et singulièrement dans l’éducation.

Il s’agit en l’occurrence, de répondre, entre autres, à la problématique persistante d’accès et d’accessibilité aux outils modernes, digitaux notamment, et aux facilités qu’ils apportent dans un contexte relativement difficile de sécurité, d’éloignement par rapport aux centres urbains et/ou centres d’intérêt, ainsi qu’elle est vécue dans notre pays.

Ainsi, au titre de la composante 1 d’« amélioration des pratiques d’enseignement et de la pédagogie en classe », il a été prévu depuis l’exercice 2021, d’acquérir des salles de classe digitales (appelées Digitrucks, en raison de la possible mobilité du dispositif). Le dossier consiste en une solution proposée sur la base des spécifications techniques bien définies des principaux composants et des éléments de gestion que sont :

  • Le module principal: 23 containers de 40 pieds chacun, aménagés (avec 2 portes et 6 fenêtres), totalement cloisonnés et étanches aux intempéries, « brandés » aux couleurs de LIRE et pouvant être placés sur des remorques pour leur mobilité ;
  • La fourniture d’énergie: en plus du dispositif électrique traditionnel implémenté dans les 23 classes, un dispositif solaire est prévu (composé au total de 276 panneaux solaires avec leurs convertisseurs, contrôles de puissance, 276 Lithium batteries, etc.);
  • Les équipements électroniques: 460 ordinateurs portables de marque et de récence avérée, 23 appareils téléviseurs LED d’au moins 60 pouces, plus de 500 prises électriques protégées. 460 licences récentes pour suite bureautique et 460 pour antivirus ;
  • Le système de refroidissement: 23 climatiseurs 2 Kva, 99 ventilateurs compatibles nativement avec les dispositifs d’alimentation en énergie prévus
  • L’assurance de la sécurité: 138 fenêtres (double volets) et 46 portes en acier pour la salle. 460 câbles antivols pour les ordinateurs ;
  • Le mobilier de bureau: 483 tables et 552 chaises pliantes sont prévues, 23 armoires de rangement ;
  • Autres matériels: des lampes LED de secours, des pièces de rechange pour le raccordement électrique.

En sus, chaque salle de classe doit pouvoir porter (le câblage intégré) un kit satellitaire (kit vsat complet, un serveur, modem iDirect, routeur, kit solaire dédié, …), pour assurer une connectivité universelle au dispositif.

Par ailleurs, le fournisseur doit assurer l’installation sur les 23 sites d’accueil, à travers les huit (8) régions du pays. Il doit assurer la formation pour l’exploitation du dispositif et pour la maintenance. La maintenance assurée par le fournisseur est conforme à la durée de garantie (pièces et main d’œuvre) pour une durée d’un an pour le matériel informatique et de deux ans pour le solaire.

A propos du processus du marché

Au titre du PTBA 2021, le marché des salles de classe digitales devrait être attribué par entente directe, avec une firme internationale. Le coût était à la hauteur de XX, les conditions générales après plus d’une année de discussions ont conduit à le rendre infructueux le marché.

Le processus de marché aurait donc été long et laborieux, et une consultation restreinte par demande de cotation N°001/DC/LIRE/2022, a été lancée, et des invitations ont été adressées à six (06) firmes que sont :

  • CONTAINER LIFE, installée au Burkina Faso ;
  • HUAWEI France, installée en France ;
  • CLOSE THE GAP, installée en Belgique ;
  • DEVOTRA, installée en Hollande ;
  • BiblioSud, installée en France ;
  • KANF ELECTRONICS, installée au Niger.

Le principe de marché est d’être qualifié techniquement (pour réaliser ledit marché) pour ensuite être évalué financièrement (sur la capacité financière et sur niveau de l’offre).

Au terme de ce processus d’octroi de marché de fourniture et d’installation des salles de classe digitales mobiles, connues au projet LIRE, sous le nom de « Digitrucks », une firme a été retenue. Elle a été qualifiée techniquement et financièrement et a aussi fait l’offre la moins-disante.

Il s’agit de la société KANF-ELECTRONICS, de droit nigérien, pour un contrat d’un montant de neuf cent quatre-vingt-deux millions deux cent trente-huit mille (982.238.000) francs CFA, Hors Taxes.

Enfin, ce marché est du type « de revue a priori », donc chaque étape est suivie par le bailleur de fonds qui donne un avis de non objection avant de poursuivre le processus.

Telle est l’économie de l’information que donne le Projet LIRE sur le dossier des classes digitales.

Projet Niger Lire

case digitale Projet Lire Niger



Commentaires

2
Lilwayne
1 année ya
N'importe quoi. La moins disant ou la plus partisane....vous prenez les gens vraiment pour des cons
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Apprenant de Hotspot
1 année ya
Ils y
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Bola
1 année ya
Tout ce que les enfants demandent ce sont des sales de classe en brique pour apprendre sans finir torche. Apres le depart des photographes et cameramans, tous ces equipements TV, WIFI et autres vont etre transferes dans les villas de X et Y et celles de leur maitresses. Lamentable
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Is
1 année ya
Citation en provenance du commentaire précédent de Bola :
Tout ce que les enfants demandent ce sont des sales de classe en brique pour apprendre sans finir torche. Apres le depart des photographes et cameramans, tous ces equipements TV, WIFI et autres vont etre transferes dans les villas de X et Y et celles de leur maitresses. Lamentable


Oui parce que c'
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2055 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
362 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages