NITA Fond Site Web 675 x 240

Visite centrale solaire Gourou Banda delegation UE BIS2

En marge de la première édition du "Business Forum UE-Niger", une délégation de la "Team Europe" a effectué une visite sur le chantier de construction de la centrale solaire de Gorou Banda, près de Niamey. D'un coût estimé à quelques 30 millions d'euros sur un financement de l'Agence Française de Développement (AFD) et de l'UE, cette centrale va produire à partir de mai 2023, 30 MW d'électricité renouvelable et permettra d’améliorer des conditions de vie de près de 20. 000 abonnés tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Un bel exemple du partenariat entre le Niger et l'UE à travers sa stratégie « Global Gateway ».

Zeyna commission0

Accueillie sur le site de la Centrale par le Directeur général de la Société Nigérienne d'Electricité (NIGELEC), Halid Alhassane, la délégation Team a visité les différentes installations du chantier où ses membres ont reçu des explications détaillées par les différents responsables du projet. Selon le Directeur du Groupement SAGEMCOM/AKUO qui a présenté le projet, la construction de cette centrale solaire est d'un coût estimé à quelques 30 millions d'euros financé à hauteur de 23,5 d'euros par l'AFD, 5 millions d'euros pour l'Union européenne et l'État du Niger pour 1,5 million d'euros. Il a précisé que les travaux qui ont démarré en 2021 après la signature de la convention en 2018 et l'attribution du marché pour un délai de 22 mois, sont à ce jour exécutés à 76 % ce qui est conforme au délai contractuel. Ils sont réalisés à 98 % par une main d'œuvre nigérienne.

Visite centrale solaire Gourou Banda delegation UE BIS2

Améliorer et sécuriser l'approvisionnement en électricité de Niamey et ses environs

Selon les explications, l'objectif global de ce Projet de construction de la Centrale solaire de Gorou Banda, est de contribuer de manière durable à l'approvisionnement et à la sécurisation en énergie électrique sur le réseau de la ville de Niamey et de ses environs, tout en contribuant au développement économique et social du Niger. Il s'agit plus spécifiquement d'améliorer et de sécuriser l'approvisionnement électrique de la ville de Niamey à moindre coût en réduisant la dépendance aux importations; de valoriser le potentiel important d'énergie renouvelable du pays en apportant une solution durable et modulaire qui limite les émissions de gaz à effet de serre du mix énergétique et d'accompagner la formation des ingénieurs et techniciens nigériens aux technologies photovoltaïques pour leur permettre à court terme d'exploiter eux-mêmes des centrales solaires de grande taille.

Avec la création d'environ 235 emplois directs, la construction de cette centrale solaire va permettre l'amélioration des conditions de vie de quelques 20.800 abonnés, la réduction considérable d'émission de gaz à effet de serre estimée de 23,2 kt C02/an au cours de l'exploitation. En plus de la construction et du raccordement de la Centrale au poste de transformation de la Nigelec au moyen d'une ligne de transport aérien d'environ 700 m; il est également attendu comme résultats du projet, le renforcement des capacités des parties prenantes nigériennes grâce à des formations liées au thème du solaire ainsi que des actions de sensibilisation à la sobriété et l'efficacité énergétique en direction des populations.

"Je suis impressionnée par l'ampleur du chantier notamment le fait que les délais soit respectés et surtout l'exclusivité du travail avec une main d'œuvre quasiment nigérienne, donc la création d'emploi locale.  c'est exactement le type de projet que l'Union européenne souhaite appuyer dans le cadre de sa stratégie " Global  Gateway" pour en particulier aider à lutter contre le changement climatique, dont le Niger souffre particulièrement", a réagit au terme de la visite, Chrysoula Zacharopoulou, la secrétaire d’Etat auprès de la ministre française des Affaires étrangères en charge des Partenariats.  "L’énergie est un secteur qui comporte beaucoup d'intérêt pour beaucoup de personnes et comme vous le savez nous vivons dans un monde marqué par des difficultés d'accès à l'énergie mais qui a été aggravé depuis l'année dernière par l'invasion de l'Ukraine par la Russie", a-t-elle ajouté tout en se félicitant de cette démonstration par le Niger, de sa capacité avec l'appui d'autres partenaires, à produire de l'énergie à partir de sources renouvelables. "Ce projet est l'un des meilleurs exemples de cette coopération entre l'Union européenne et un pays respectable comme le Niger", a déclaré Chrysoula Zacharopoulou.

Chrysoula Zacharopoulou visite centrale solaire Gourou Banda

 « Le projet de Centrale solaire de Gorou Banda est un exemple de coopération, de mise ensemble de fonds européens ainsi que de tous les efforts des États membres et du travail, de la volonté des Nigériens. C’est une formidable occasion de voir, comment le pays peut se développer avec ses partenaires extérieurs, dans la bonne entente, à travers un partenariat qui fait que tout le monde en profite et qui mène au vrai développement pour le grands bonheur des populations. Le projet ainsi que les autres en cours dans la même dynamique, va permettre d'électrifier le pays avec un grand pas pour l'utilisation des énergies renouvelables de la région, ce qui est très important vu la situation du pays qui est confronté aux effets néfastes du changement climatique et donc la nécessité d'une véritable transition économique. Le Niger dispose d'un grand potentiel solaire et doit être aux avant-postes dans la marche vers l'utilisation de l'énergie solaire ». Chrysoula Zacharopoulou, secrétaire d’Etat auprès de la ministre française des Affaires étrangères en charge des Partenariats.

Avec l'appui de l'UE, de projets structurants pour renforcer le taux d'accès à l'électricité au Niger

De son côté, le DG de la Nigelec s'est particulièrement heureux de recevoir la visite d'une délégation de haut niveau de partenaires au développement notamment de la France et de l'Union européenne qui sont ainsi venu s'enquérir des réalisations sur le terrai qui sont faites à partir des financements qu'ils accordent au Niger.  Selon Khalid Alhassane, les échanges ainsi que les explications au cours de cette visite ont permis à la délégation européenne de se convaincre de visu de la détermination des autorités du pays à rattraper son retard et à réduire drastiquement son déficit en matière d'énergie.  "Les besoins sont certes immenses avec un taux d'électrification qui tourne actuellement autour de 20 % et que nous voulons porter d'ici 2025 à un taux intermédiaire de 40 %", a-t-il indiqué. "Nous avons déjà des projets qui sont en cours et nous estimons que les financements nécessaires seront mobilisés et utiliser à bon escient pour que les investissements qui seront réalisés puissent profiter aux populations nigériennes durant des dizaines d'années", a ajouté Khalid Alhassane.

Khalid Alhassane

Par rapport à l'apport de la Centrale solaire de Gorou Banda pour l'amélioration de la desserte de la capitale et de ses environs, le DG de la Nigelec a rappelé que l'année passé, la demande à Niamey était autour de 220 MW en période de pointe. Avec une production additionnelle de 30 MW, la centrale va permettre de substituer progressivement le diesel qui est acculement utilisé par le solaire avec l'objectif de faire en sorte que la centrale diesel ne serve que d'appoint notamment lorsque des difficultés d'approvisionnement surviennent sur les lignes d'interconnexion comme c'est le cas souvent avec l'instabilité des lignes qui relient le Niger au Nigeria.

Le DG de la Nigelec a saisi l'occasion pour annoncer le démarrage dans les prochains mois du programme "Scalling Solar", qui va permettre au secteur privé avec l'accompagnement des bailleurs de fonds, de réaliser d'autres infrastructures énergétiques de plus grande capacité avec des centrales solaires envisagées de près de 60 MW, afin de booster la production d'énergie renouvelable du pays.

Visite centrale solaire Gourou Banda delegation UE BIS2

Il convient de noter que Gorou Banda est un des projets soutenus par la Team Europe dans le cadre de la stratégie « Global Gateway » de l’UE, qui relie les personnes et investit dans des infrastructures durables. Dans ce cadre, il est prévu aussi en 2023, l’inauguration d’une deuxième centrale hybride d’environ 20 MW à Agadez ainsi que le lancement d’un vaste programme de renforcement des réseaux de distribution dans les zones urbaines et rurales du Niger. Ceci permettra d’améliorer l’accès à l’électricité pour 1.26 millions de personnes au Niger.

L’accès à l’énergie est, en effet, d’importance vitale pour l’amélioration des conditions de vie des nigériens et l’épanouissement des petites et moyens entreprises. Il représente une des solutions clés pour le développement du secteur privé du pays.

Visite centrale solaire Gourou Banda delegation UE BIS2

Abdoul Karim Moumouni (actuniger.com)



Commentaires

1
Emile
1 année ya
Les m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Is
1 année ya
[quote name="Emile"]Les m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
:D :lol: Donc avec poisseux choix du vaurien de CHARLIE Issou fou avec son GOROU BANZA ,la lumi
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
:D :lol: le mot censur
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
kassou
1 année ya
il ne faut pas reveiller les esprits.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2047 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
361 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
364 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages