jeudi 9 février 2023

3198 lecteurs en ligne -

fraren

Niger : les Oulémas à l’école de la Finance islamique et l’éducation financière 

Atelier SE SNFI

Le Secrétariat Exécutif de la Stratégie Nationale de Finance Inclusive (SE-SNFI) a organisé ce lundi 28 novembre 2022, au palais de Congrès de Niamey, un atelier de formation et de sensibilisation des Oulémas sous le thème : « Rôle des Oulémas dans la promotion de la finance islamique et l’éducation financière ». Organisé par le ministère des finances à travers le SE-SNFI, cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’inclusion financière révisée.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est le Secrétaire Exécutif de la SNFI qui a présidé l’ouverture des travaux  qui ont pour but d’impliquer les docteurs de la loi musulmane, dans l'appropriation des instruments de la finance islamique, la vulgarisation et les connaissances de la finance islamique, en vue de son expansion et réussir l'inclusion financière des populations. L’évènement a enregistré la présence de plusieurs secrétaires exécutifs des agences du secteur de la finance, les représentants des Prestataires des Services Financiers et les Oulémas.

Atelier SE SNFI BIS1

La Finance islamique contribue à l'inclusion financière des personnes exclues du système financier classique, par l'épargne et le bénéfice du financement institutionnel. Au cours des échanges de cette journée de formation et de sensibilisation, les participants ont discuté sur plusieurs thématiques qui permettront de consolider leurs connaissances et leur familiarisation avec la finance islamique et ses instruments, ce qui facilitera d'une part, l'activité des institutions financières islamiques et d'autre part, l'accès aux produits financiers adaptés des populations défavorisées en milieu rural, favorisant ainsi l'inclusion financière.

A l’ouverture des travaux, le secrétaire exécutif du SNFI, Dr MAHAMANE L. MAKAOU a rappelé que le Niger s'est résolument engagé dans des réformes d'envergure, qui concourent à la création d'un écosystème favorable à la finance islamique.  Il a mis l’accent sur la réforme concernant la mise en place de l'infrastructure juridique qui s'est traduite par l'adoption des différents textes en la matière.

Atelier SE SNFI BIS1

Pour Dr MAHAMANE L. MAKAOU, « la finance islamique joue un rôle important dans l'inclusion financière dans des pays comme le Niger, où les populations sont majoritairement musulmanes », a-t-il souligné avant de poursuivre en affirmant que « des études dans les pays membres de l'Organisation de la Coopération la  Islamique (OCI) (Sami et al, 2015) et les pays de la Banque Islamique de Développement (BID) (Minhaj et al, 2020) ont montré l'impact de la finance islamique sur l'inclusion financière dans ces pays » avec des résultats qui montrent que « l'inclusion financière a augmenté plus rapidement avec le niveau d'intégration de la finance islamique ».

Le  Secrétaire Exécutif du SNFI, a indiqué que des recherches menées par la Banque mondiale ont mis en évidence un "déficit financier" musulman, lorsqu'il s'agit de posséder "un compte formel ou d'épargner dans une institution financière formelle".

Cependant a déploré Dr MAHAMANE MAKAOU, « en dépit des efforts engagés par le gouvernement pour la promotion de la finance Islamique au Niger, des défis demeurent et qu'il faille relever si nous voulons profiter des opportunités qu'offre la finance islamique et accélérer l'inclusion financière de nos populations ». Parmi ces défis, « il y a l'implication des Oulémas, véritable courroie de transmission aux populations, dans l'appropriation des instruments de la finance islamique, la vulgarisation et les connaissances de la finance islamique, en vue de son expansion et réussir l'inclusion financière de nos populations », a expliqué Dr MAHAMANE MAKAOU.

Le Secrétaire Exécutif du SNFI de préciser que « cela devrait se faire dans le cadre concerté de la stratégie nationale de finance inclusive, adoptée par le Gouvernement en 2018 », tout en ajoutant que sa mise en œuvre requiert « l'implication de toutes les parties prenantes, notamment les Oulémas, dans la quête de produits et services financiers islamiques adaptés aux besoins de nos populations », a-t-il conclu.

Atelier SE SNFI BIS1

A. Karim (actuniger.com)

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Paroles d'enfants : Roumaissa

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com