jeudi 8 décembre 2022

2348 lecteurs en ligne -

fraren

Vaccination et prise en charge de la malnutrition par l’Unicef: A la découverte des interventions sanitaires à fort impact dans la région de Diffa

 enfants vaccines

En matière d'interventions sanitaires dans la region de Diffa, les actions de l'UNICEF  ont été principalement axées sur des actions à fort impact notamment en matière de vaccination et de prise en charge de la malnutrition. C'est ainsi que l'UNICEF a appuyé 612 villages des  quatre communes (Diffa, Mainé-Soroa, Chetimari et Geskerou)  en médicament, ce qui a permis d'améliorer significativement  l'accès aux soins à travers notamment les services de proximité de plus de 300 relais communautaires. C'est ainsi que plus de 2500 enfants de moins de cinq ans ont été pris en charge pour le paludisme, les pathologies respiratoires aigües et les diarrhées.

Groupements femmes Garin Yara

Dr Oumarou Batchiri Alio, médecin chef du district sanitaire de Mainé-Soroa

L'hôpital de District de Mainé-Soroa a ainsi bénéficié d'un nouvel appareil de laboratoire de dernière génération, GenExpert. " Cet appareil nous permet de faire un certain nombre d'examens que nous ne pouvions pas faire dans le temps. Grâce à cet appareil, nous arrivons à réaliser les examens pour la tuberculose, le suivi des patients sur les charges virales, les examens pour la Covid-19 aussi, les hépatites ainsi que des examens de VIH chez les nourrissons ", se réjouit Dr Oumarou Batchiri Alio, médecin chef du district sanitaire. Selon lui, grâce à cet appareil mis à leur disposition par l'UNICEF, les patients sont pris en charge sur place sans avoir à les référer vers d'autres centres, "ce qui constitue un gain de temps et donc de sauver des vies".

Toujours pour améliorer les conditions de prise en charge de la vaccination et la malnutrition, l'UNICEF a appuyé des activités de relais RCCM qui ont été dotés de plus de 510 caisses dans le cadre de leur travail. Ces relais ont reçu une quantité importante de médicaments dont 138 cartons d'amoxicilline 250  et 143 cartons de paracétamol pour la prise en charge des petits enfants au niveau périphérique. A cela s'ajoute la dotation des cases de santé de chaîne de froid, principalement des réfrigérateurs solaires, afin d'étendre la couverture vaccinale pour lutter contre les épidémies et lutter aussi contre les pandémies jusqu'à dans les coins les plus reculés de la zone qui sont assez souvent difficile d'accès. Dans la commune de Mainé-Soroa, 153 relais communautaires ont bénéficié de renforcement de capacité et travaillent au quotidien auprès des populations  avec le matériel et les médicaments qui ont été mis à leur disposition pour la prise en charge des maladies à la périphérie (paludisme, pneumonie, diarrhées). "Le constat est que moins de patients arrivent dans des états gravitaire dans nos centres de santé et cela est bien visible dans les rapports que font ces relais régulièrement", a souligné Dr Oumarou Batchiri Alio.

Le Centre de santé Mère et Enfant (CSME) de Diffa a lui bénéficié d'équipements pour la salle néonatale notamment une table de réanimation, plusieurs couveuses et cinq (05) concentrateurs d'oxygène. Des équipements qui ont permis de constater une baisse du décès des nouveau-nés car en cas de problèmes, ils sont pris aussitôt en charge selon le chef du service qui apprécie à sa juste valeur cet appui de l'UNICEF.

Groupements femmes Garin Yara

Des femmes entrain de travailler dans l'unité de production de farine fortifiée pour enfant "Garin Yara" de Diffa

Dans le cadre du programme de prévention de la malnutrition en général chez les enfants de 6 à 23 mois, deux unités de production de farine fortifiée pour enfant "Garin Yara" ont été mises en place dans les communes de Diffa et de Mainé-Soroa. Ces unités de production sont gérées par des Groupements féminins sélectionnés au préalable sur la base de leur expérience dans la production d’aliments de complément. Le marketing et la distribution sont assurés par les jeunes formés à cet usage à travers les quatre communes. Une initiative dont se félicite Mme Maloumi Fati Amani, présidente de l'unité de production "Garin Yara" de Diffa: « avant nous étions sans activité mais avec l’avènement de cette unité de production, nous sommes 35 femmes qui travaillons. Pour le moment, nous avons mis en place un comité pour faire le travail et nous arrivons quand même à assurer nos dépenses familiales prioritaires et même à prévoir d'épargner pour d'autres besoins ou en cas d'urgence car le produit est très demandé et le marché prometteur ». De 10 points de vente au démarrage, on en compte 24 aujourd'hui et en quelques mois.

 

Pour ce qui est de la malnutrition, 18.173 enfants ont été traités pour malnutrition aigüe sévère (MAS) dans la région de Diffa. l'UNICEF de fournir 4.200 cartons d'aliments thérapeutiques prêts à l’emploi en 2020, ce qui permet de couvrir les besoins de 6 057 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition sévère (MAS). De juillet 2020 à avril 2021, 98,4 % des enfants sortis du programme de traitement de la MAS sont guéris, moins de 1 % sont décédés et moins de 1% ont abandonné. En dehors du programme de prise en charge, un dépistage de masse pour la détection précoce de la malnutrition aigüe a aussi été effectué en utilisant la stratégie du porte-à-porte dans 616 villages répartis sur 4 municipalités dans les deux districts de santé sélectionnés couplés au référencement des cas graves vers les centres de prise en charge (CRENI) à Mainé-Sorao et à Diffa.  Au total, 6 387 enfants (3 181 garçons et 3 206 filles) ont été dépistés, et parmi eux, 129 enfants souffraient de malnutrition sévère.  

Mme Fati Adi

Mme Fati Adi, relai communautaire du CSI Chateau 

Karim Moumouni, Envoyé Spécial

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com