jeudi 8 décembre 2022

2173 lecteurs en ligne -

fraren

Niamey : le président de la CNDH au chevet des blessés à la suite des évènements de Tamou

visite cndh blesse attaque tamou

Le président de la commission nationale des droits humains (CNDH), M. Maty Elhadj Moussa a rendu visite, ce jeudi 03 novembre 2022, aux blessés des suites des évènements de Tamou (région de Tillabéri) internés à l’hôpital national de Niamey. Au terme de cette visite le président de la CNDH a déclaré à la presse qu’au moment où les évènements ont eu lieu, ‘’nous étions à Banjul à la 73ème session de la Commission Africaine des Droits de l’homme et des peuples, et dès que la triste nouvelle nous est parvenue, nous avons fait observer à la mémoire de toutes les victimes de ce drame, de toutes les victimes du terrorisme et de l’intolérance et des violations des droits humaines, une minute de silence et de prière pour marquer la solidarité africaine’’.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

‘’Nous venons de faire la visite. Sur la trentaine de blessés qui ont été admis à l’hôpital national, Dieu merci, il ne reste que 4 dont l’état de santé est stable.  Nous les avons visités tous les 4, nous les avons écoutés et nous leur avons apporté le réconfort de la Commission Nationale des Droit Humains » a-t-il poursuivi avant de préciser être venus ‘’leur manifester notre compassion, notre solidarité et notre soutien dans l’épreuve douloureuse qu’ils traversent’’.

Pour le président Maty El hadj Moussa ‘’autant les crimes terroristes et autres barbaries commises par des terroristes sont à condamner, autant nous devons saluer la bravoure, l’héroïsme, le courage et le sacrifice consenti par les éléments des forces de défense et de sécurité (FDS) qui veillent au quotidien, nuit et jour, sur notre sécurité collective, la sécurité des personnes et de leurs biens’’.

Ainsi, a-t-il saisi l’occasion pour présenter les condoléances de la commission à toutes les familles endeuillées par ce drame, et souhaiter un prompt rétablissement aux blessés.

‘’Dès que l’information a été apportée à la commission, elle n’est pas restée inactive, ni indifférente, car au lendemain de ces faits, la commission a dépêché sur le terrain une mission d’information et de collecte des données qui a été conduite par le responsable de notre antenne à Tillabéri’’ a fait savoir le président de la CNDH.

Selon Maty El hadj Moussa, cette mission de la commission est allée sur le terrain, et ‘’nous a rapporté des données, un rapport a été établi et il ressort de ces informations recueillies que ces évènements de Tamou ont eu lieu suite à des opérations militaires qui ont été conduites dans une traque de terroristes ayant commis des crimes et des assassinats. Sensible à la situation et préoccupée par la controverse que cela a suscitée, au vue des éléments recueillis sur le terrain, la Commission Nationale des Droit Humains a décidé de s’autosaisir de la question et de mener une enquête indépendante pour que puisse jaillir davantage la vérité, et qu’elle puisse jouer sa partition dans la recherche et la manifestation de la vérité qui intéressent tous’’.

Rappelons que la CNDH est une autorité administrative Indépendante en charge de la Promotion et de la Protection des Droits Humains au Niger. Elle a pour mission de veiller à l’effectivité et à la promotion des Droits et des Libertés fondamentales.

ANP

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com