dimanche 4 décembre 2022

2016 lecteurs en ligne -

fraren

Forum sur l’appropriation  des initiatives et approches communautaires de développement : les participants tirent un bilan satisfaisant de la rencontre

Cloture forum Unicef MATDC BIS1

Après trois (3) jours d’assises, le Forum national de capitalisation des initiatives et approches d'animation et d'engagement communautaire dans les actions d’urgence et de développement au Niger tenu du 19 au 21 octobre 2022 dans la salle présidentielle du Palais de Congrès de Niamey,  a clos ses travaux le vendredi 21 octobre dernier avec d’importantes recommandations. Initié par le Ministère de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire avec l’appui du Fonds des Nations Unies Pour l’Enfance (UNICEF) grâce à un financement de la coopération allemande à  travers le fonds BMZ, ce forum a été pour les différentes parties prenantes, une occasion pour repenser l'engagement communautaire et citoyen afin d'apporter des réponses aux questions de gouvernance participative, d'appropriation et de durabilité des actions de développement et humanitaire qui se posent à notre société dans un contexte marqué par des chocs multiformes.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est le Secrétaire Général du Ministère de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, M. Abdou Bacharou Souleymane, qui a présidé la cérémonie de clôture de ce Forum qui a réuni durant 3 jours, l’ensemble des sensibilités, en présence de la représentante de l'UNICEF, Mme Raissa Edwige, des Secrétaires Généraux des Ministères, des représentants des institutions de l'État, des représentants du Système des Nations Unies, des autorités coutumières, des leaders traditionnels et religieux, des autorités départementales et communales, des services techniques, des représentants des communautés, des représentants des organisations communautaires de base, des représentants des organisations de la société civile, ainsi que des projets et ONG nationales et internationales de Développement.

L'objectif général du forum est de contribuer à l'émergence d'engagement citoyen et communautaire favorable à l'appropriation des actions de renforcement de la résilience par les communautés à la base.

De manière spécifique, l'objectif était  d'analyser les forces et faiblesses, les défis et opportunités des approches d'engagement citoyen et communautaire mises en œuvre au Niger; d'échanger sur les enjeux de l'appropriation des actions de développement par l'ensemble des acteurs; de susciter un consensus autour des normes minimales de qualité pour l'engagement citoyen et communautaire et définir des orientations stratégiques pour engager des réformes pour un engagement citoyen et communautaire.

Ce forum  a également été l’occasion pour les différentes parties prenantes, de réfléchir sur la problématique de « capitalisation des initiatives et approches d'animation et d'engagement citoyen et communautaire en cours et passées au Niger » dans le cadre du Programme de renforcement de l’engagement communautaire et citoyen du Ministère de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire (MATDC), en vue de la formulation d’orientations ou de réformes nécessaires pour un engagement citoyen et communautaire enclin à un développement durable et de vulgariser l’approche communautaire participative intégrée dénommée Initiative Niyya da Alkawali (INDA) qui a été modélisée, et est actuellement en cours de déploiement expérimental dans treize (13) communes pilotes des régions de Maradi, Zinder, Tahoua et Diffa.

Dans ces objectifs assignés à ce forum, 23 communicateurs regroupés au niveau de 5 panels ont entretenu durant les 3 jours d’assises, les participants sur divers thèmes portant sur ‘’les enjeux de l'appropriation des actions de développement’’; ‘’la capitalisation des approches d'animation et de communication au niveau communautaire’’; ‘’les expériences et les défis de coordination entre les acteurs’’; ‘’les défis de l'articulation des planifications locales et communautaires et les réformes pour une intégration des outils’’ et ‘’les défis pour un engagement des collectivités dans la maîtrise d'ouvrage et la mobilisation des ressources internes’’.

Selon le communiqué final lu par un des participants, ces présentations riches et variées au sein des cinq panels ont permis d'engager des discussions plus approfondies en rapport avec les résultats attendus du forum. De la conviction des participants, les résultats de ce forum serviront à peaufiner le processus de capitalisation des bonnes pratiques et leçons apprises de l'engagement communautaire afin de renforcer les approches communautaires en les alignant à des standards de qualité pour assurer une véritable appropriation des actions par les communautés et les acteurs concernés.

De fortes recommandations

Ces réflexions ont ainsi permis de formuler des recommandations stratégiques en direction des autorités, des services techniques, des organisations et communautés de base, aux partenaires techniques et financiers.

À l'endroit des autorités, les participants à ce forum ont recommandé de :

1. Développer une ingénierie sociale en s'appuyant sur le savoir-faire des paysans pour les amener à valoriser leurs compétences à travers le renforcement continu de leurs capacités;

2. Assurer le leadership gouvernemental à tous les niveaux et formaliser les réseaux communautaires et encadrer les dynamiques et les initiatives sur la base des textes de lois

3. Renforcer la maitrise d'ouvrage des collectivités territoriales en révisant le code général des collectivités pour prendre en charge les aspects de coordination infra communale (CVD) et supra communale (Inter collectivité);

4. Restaurer la fonction de coordination des actions de développement des services techniques déconcentrés du Ministère du Plan et du Ministère de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire;

5. Accélérer le processus de transfert des ressources concomitantes aux compétences

6. Poursuivre le plan de modernisation de l’approche et d’adaptation des outils afin de les intégrer dans le curricula des écoles et instituts

7. Généraliser la démarche du contrat social qui permet de mettre en exergue  les normes  transversales et les autres normes favorables à la mobilisation des ressources, à la mise en œuvre et à la capitalisation.

8. Accélérer l’opérationnalisation de la fonction publique territoriale.

9. Refléter les besoins humanitaires dans les PDC et PDR

10. Bâtir les interventions en milieu communautaire sur le pilier de normes d’engagement communautaire.

10. Veiller à la mise en place d’un comité pour le suivi des recommandations.

11. Se conformer à la directive de l’UEMOA N° 06-97 du 16 novembre 1997, au  décret N°2000-196 du 26 juillet 2002 relatif à la nomination des comptables des collectivités territoriales 

À l'endroit des partenaires techniques et financiers, de :

1. Aligner les interventions aux orientations nationales, aux normes sectorielles, aux outils et aux planifications à tous les niveaux;

2. Soutenir l'institution d'un cadre d'animation fédérateur multi acteurs et multithématiques;

3. Renforcer les capacités des radios communautaires dans les techniques d’animation, de sensibilisation et de mobilisation sociale

4. Appuyer les radios communautaires en matériels techniques et numériques, de production, de diffusion et d’animation pour le public

5. Impliquer les leaders traditionnels et religieux (Chefferies, leaders religieux, OCB, etc....) et respecter les structures et les réalités sociales solidement ancrées dans les communautés dans le processus de conception, de mise en œuvre et de suivi des activités.

A l'endroit des collectivités territoriales, le forum a recommandé de :

1. Asseoir un système d'animation systémique qui intègre les NTIC pour favoriser un changement de comportement social;

2. S'inspirer des expériences des Comités Villageois de Développement (CVD) des années 90 pour assurer une meilleure coordination des initiatives isolées au niveau communautaire

3. Bannir l'interventionnisme politique des élus et des leaders d'opinion;

4. Inscrire dans les PDC, un fonds d’appui aux radios communautaires pour une pérennisation de leur fonctionnement.

5. Renforcer les capacités des journalistes, animateurs, producteurs des radios communautaires, dans la production des émissions de sensibilisation de bonne qualité.

6. Améliorer les stratégies pédagogiques appropriées aux communications communautaires

7. Inciter l'émergence d'un cadre de concertation populaire de participation et de redevabilité.

À l'endroit des communautés enfin, ce rendez-vous de Niamey a recommandé un renforcement des facteurs du vivre ensemble et de la cohésion sociale au niveau communautaire à travers la dynamisation du tissu socio culturel, sportif et récréatif.

 Cloture forum Unicef MATDC BIS1

EN clôturant le forum, le Secrétaire Général du Ministère de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, M. Abdou Bacharou Souleymane a rassuré l’ensemble des participants que les recommandations formulées seront examinées avec la plus grande attention. « Des échos qui nous sont parvenus, la participation a été active et les débats ont été forts enrichissants » s’est-il félicité.

Le représentant du Ministre de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire a aussi souligné avec satisfaction que deux (2) communications de jeunes leaders ont été faites à titre de partage d'expérience et « enfin vous avez eu à apporter des amendements sur le projet de note conceptuelle du programme de renforcement de l'engagement communautaire et citoyen (PREC) ».

Il est à noter que peu après la clôture par le Secrétaire Général du Ministère de l'Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, des travaux de ce forum, ce dernier ainsi que plusieurs personnalités dont la représentante du bureau Niger de l'UNICEF, Mme Raissa Edwige, ont animé un point presse  au cours duquel ils ont répondu à plusieurs questions des journalistes.

.

Commentaires  

0 #1 TOTO A DIT 25-10-2022 01:55
8) :-* TOTO A DIT dit Ooooo ....vu l'opacité qui caractérisé ll'exploitation et la gestion du Pétrole pendant les 10 ans de la gestion de ce VAURIEN de Issou FOU qui aux yeux des Nigeriens ,ne vaut même pas le PET D'UN ÂNE ....

Ne dit on pas que même la confiance n'exclut pas le contrôle .....

Au Nigeria .... société civile envisage des poursuites judiciaires dans l’affaire du pipeline dissimulé pendant 9 ans

POW !!!!! POW ! TCHEBA !!!!

Quand TOTO A DIT partage ....es tu obligé d'aller à la ligne ..

Au début du mois, les autorités nigérianes ont révélé l’existence au niveau du terminal pétrolier de Forcados, d’une canalisation secrète par laquelle du brut aurait été siphonné pendant 9 ans.

L’association Oil spillage victims vanguard (OSPIVV), une ONG qui promeut, entre autres, la transparence et l’extraction responsable des ressources minières et pétrolières du Nigeria, a indiqué, dimanche 23 octobre, son intention de poursuivre en justice, la société publique du Pétrole NNPC Ltd et sa partenaire, la Shell Petroleum Development Company of Nigeria (SPDC).
La procédure fait suite aux révélations selon lesquelles des volumes d’or noir auraient été volés depuis 9 ans, via un pipeline clandestin installé à l’insu des autorités, à partir du terminal d’exportation de Forcados, situé dans l’Etat du Delta.
A suivre
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 TOTO A DIT 25-10-2022 01:59
Suite et fin
 Nous allons attaquer la NNPC Ltd et la SPDC [en justice, Ndlr]. Nous avons déjà informé nos avocats pour qu’ils intentent une action. Plusieurs multinationales seront appelées à rendre des comptes pour ce vol, mais nous voulons commencer par le groupe Shell », a déclaré le responsable de l’ONG, Prince Harrison Jalla, lors d’une conférence de presse.

Selon le patron de l’association, l’action vise à faire la lumière sur ce dossier. Le but étant à terme de demander un dédommagement pour les quantités de brut siphonnées à travers ce canal, une fois celles-ci déterminées, et les différentes responsabilités situées. « Car il est impossible que le pétrole brut soit acheminé par pipeline depuis ce terminal sans l’implication de ceux qui le gèrent », a-t-il souligné.

Cette affaire montre le niveau de complexité du vol de pétrole au Nigeria. Un système qui selon plusieurs analystes perdure depuis des décennies, parce qu’encouragé directement ou indirectement par des personnalités au sein de l’appareil d’Etat.

Fin août, Malam Garba Shehu, l’assistant-principal chargé de la communication et des médias auprès du président Muhammadu Buhari, avait indiqué que l’Etat s’apprêtait à faire connaître l’identité des personnes responsables du vol systématique de brut au Nigeria.

Pendant que l'on y est .. :D :lol: il faut vérifier s'il n'y a pas des tunnels d'écoulement clandestin sous ..
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com