jeudi 8 décembre 2022

2731 lecteurs en ligne -

fraren

Conférence de presse sur l'inclusion sociale des personnes handicapées : vers une riposte de l’Etat et ses partenaires !

Conference de presse inclusion sociale personnes handicapees BIS

Après trois (3 jours), d'intenses travaux, les rencontres sur l’inclusion sociale des personnes handicapées ont pris fin le mercredi 5 octobre 2022, à l’hôtel Radisson Blu par une conférence de presse animée par le Directeur Général du Travail et de la Protection Sociale, M. Maikassou Mahaman Robert en présence du Coordonnateur de la Cellule Filets Sociaux auprès du Cabinet du Premier Ministre, M. Idrissa Samna, le Coordonnateur du Registre Unifié, M. Oumarou Maman Hamissou, le représentant résident de l’UNICEF au Niger, M. Stefano Savi, le président de la Fédération Nigérienne des Personnes en Situation de Handicap, Omar Siddo.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon M. Omar Siddo, les trois journées d’activités ont servi à réfléchir sur d’abord une compréhension commune de la raison pour laquelle, il est important d’avoir une protection sociale pour les personnes en situation de handicap.

« Les personnes en situation de handicap sont la couche de la population la plus discriminée, la plus marginalisée et en réparation à ça, la protection sociale peut les aider non seulement à surmonter ces barrières, mais aussi à s’intégrer à la société sur la base de l’égalité avec les autres. Ensemble, avec tous les acteurs de la protection sociale, nous avons eu à réfléchir sur les tenants et aboutissants de la protection sociale en faveur des personnes en situation de handicap et de comment mettre en œuvre cette protection sociale, tout ceci dans le but d’aller vers la relecture de la Politique Nationale de Protection Sociale, qui est envisagée et qui a été prise en compte par le PDS » a-t-il indiqué.

Conference de presse inclusion sociale personnes handicapees BIS

Le président de la FNPH n’a pas manqué à cette occasion d’exprimer la profonde gratitude des personnes en situation de handicap du Niger à l’UNICEF, aux autorités au plus haut niveau et à tous les partenaires qui soutiennent leur inclusion.

« Ce design là, ce n’était pas facile de pouvoir le faire, mais nous avons pu rassembler autour de la FNPH, des services gouvernementaux, acteurs dans la protection sociale et des partenaires qui ont une certaine expérience en la matière. C’est toute cette réflexion qui a été menée et nous permis d’aboutir à des recommandations, à des propositions d’actions, de priorisation. On a examiné aussi, les prochaines étapes » a pour sa part déclaré le Coordonnateur de la Cellule Filets Sociaux, M. Idrissa Samna qui a tenu à assurer que le cabinet du Premier Ministre est favorable à toute proposition qui va permettre d’assurer l’inclusion des personnes en situation de handicap.

« On a fait un travail, on a enregistré un engagement des participants, acteurs de la société civile, des partenaires techniques et financiers, des acteurs du Gouvernement » s’est-il félicité

Le représentant résident de l’UNICEF, M. Stefano Savi s’est réjoui du travail effectué ces trois jours. « C’était inédit, ça fait longtemps qu’une diversité d’acteurs intervenant dans la protection sociale, le gouvernement, la société civile, les partenaires techniques et financiers, ne se sont pas réunis pour parler d’un sujet aussi important  que la situation des personnes handicapées. Pour moi, ça c’était un objectif et un résultat très important » a-t-il déclaré

Conference de presse inclusion sociale personnes handicapees BIS« L’UNICEF est là pour soutenir le Gouvernement dans son action. Le résultat de ces ateliers s’inscrit dans le 7ème axe de l’action gouvernementale sur la solidarité nationale et l’inclusion sociale et ça c’est le cœur d’une action que pour l’UNICEF est fondamental pour garantir la prise en charge des couches de la population les plus défavorisés, par le système de protection sociale qui doit être inclusif », a poursuivi M. Stefano Savi.

« La phase la plus difficile c’est de traduire les résultats de ces réflexions en actions tangibles, parce que les personnes porteurs de  handicap, surtout les enfants, ont besoin d’avoir des réponses le plus vite possible. Je réitère la position de l’UNICEF aux côtés du Gouvernement et de la FNPH, de les accompagner et les soutenir afin de faire avancer cet agenda de manière accélérée pour obtenir des résultats et faire comprendre aux personnes en situation de handicap que nous sommes là pour eux » Stefano Savi, représentant résident de l’UNICEF au Niger.

La parole a ensuite été donnée aux journalistes qui ont creusé d’avantage sur les contours des différents points discutés au cours de ces trois jours de travaux pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. Des inquiétudes par rapport à l’accessible  au programme de filets sociaux inclusif aux  personnes en situation de handicaps vivant dans des zones confrontés à des crises sécuritaires, la place des enfants porteurs de handicap dans le programme, entre autres. Et à toutes les questions, chacun dans sa sphère de compétences, les différents acteurs ont rassuré en apportant des éléments d’éclaircissement et de complètement d’information.

Et c’est sur un rendez-vous pour une évaluation à l’échéance de cette phrase pilote du programme de filets sociaux inclusifs  à l'endroit de 3550 menages en situation d'handicap au Niger, qui s’étalera sur 20 mois et qui va concerner plusieurs communes du Niger, que la conférence a pris fin.

Abdoul Wahab Issaka (actuniger.com)

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com