dimanche 4 décembre 2022

2445 lecteurs en ligne -

fraren

Maradi : 13 filles et 1 garçon arrêtés pour trouble à l’ordre public (procureur  de la République)

Procureur Daouda Mamane

À Maradi, 13 jeunes filles et 1 garçon, tous présumés appartenir à un réseau de lesbiennes et de gays sont entre les mains des autorités judiciaires de la Région. Le groupe a été appréhendé la semaine dernière, suite à une enquête menée par la gendarmerie. 

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon les premières informations, des lourdes sanctions pèseraient sur les prévenus pour la nature de leurs pratiques, totalement aux antipodes des mœurs et valeurs de la société nigérienne. Mais à la surprise générale, dans un point de presse animé ce dimanche 09 octobre pour besoin de clarification sur les chefs d’accusation qui pèsent sur les prévenus, le Procureur de la République au tribunal de Maradi M. Daouda Mamane, a balayé d’un revers de la main la question de l’orientation sexuelle  qui a été largement évoquée sur les réseaux sociaux. 

«A aucun moment, les prévenus n'ont été poursuivis pour leur orientation sexuelle» a déclaré le procureur de la République pour ainsi  mettre fin à la polémique qui tendait à faire croire qu'ils ont été gardés en prison à cause de l'étiquette de "lesbiennes" et "gay".

Selon des informations de nos confrères du « Souffle de Maradi », Tout serait parti d’une vidéo à caractère pornographique diffusée via WhatsApp par une partenaire qui serait ‘’cocufiée’’. Une plainte a été déposée à la police, selon toujours la même source, par la partie lésée, ce qui a déclenché une enquête judiciaire. De fil en aiguille, les enquêteurs réussissent à mettre la main sur un groupe de 13 filles âgées de vingt (20) à vingt-cinq (25) et d’un jeune homme, tous membres d’un groupe WhatsApp à caractère homosexuel.

"Ils sont poursuivis pour diffusion de données de nature à troubler l'ordre public", a précisé le Procureur Daouda Mamane.

Pour le Procureur, que le contenu des vidéos soit hétéro ou homosexuel, cela ne change rien. Ce qui change, c'est leur diffusion, qui elle, tombe sous le coup du code pénal et de la loi contre la cybercriminalité. Et c'est d'ailleurs pourquoi, expliquait le procureur, la plaignante est également incarcérée, car ayant elle-même diffusée une autre vidéo similaire.

Cette question d’orientation sexuelle a fait couler beaucoup d’encre et de salive et a créé une vive indignation au sein de l’opinion publique. Sur les réseaux sociaux notamment, ils sont nombreux à avoir  exprimé leur incompréhension,  sur cette pratique bannie par la religion et qui n’honore pas notre société.

 « Notre société a des valeurs cardinales qui tirent leurs sources de la religion, notamment islamique. L'attachement profond de nos compatriotes à ces valeurs ne tolère pas des telles pratiques. La laïcité ne veut pas dire la destruction des valeurs ou de légiférer sur des lois qui peuvent porter atteinte aux croyances » a déploré via son compte Facebook, le président du CPR inganci, le Ministre kassoum Moctar .

Le verdict de cette affaire rocambolesque est attendu pour le 20 octobre prochain.

Abdoul Wahab Issaka (actuniger.com)

.

Commentaires  

+5 #1 Nigerien 10-10-2022 19:39
1. Dans le Coran, parmi tous les prophètes, Les Gens de Lout est le seul peuple dont on a jamais vu un verset leur interdire le chirk( l'association a une autre d'invité autre que Allah).
2. C'est le seul peuple qui a été frappé par 3 châtiment douloureux ici bas.
3 dans l'au-delà on les a promis l'enfer sans sortir.
4 en bon entendeur salut.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #2 Loozap 10-10-2022 22:41
L'Etat doit toujours faire son travail si non ce pays sera du n'importe quoi !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Razada 11-10-2022 13:45
Des nigériens attendent de voir le plus grand bandit d'Etat alias Charlie arrêté pour crime économique politique association de malfaiteurs pour servir des intérêts étrangers et tuer de nombreux nigériens civiles et militaires.
Vivement que le dossier Issoufou soit relancer au quotidien. Le guru de la secte doit être pourchassé sans repit.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 ani 12-10-2022 08:50
ces enfants doivent être guillotinés devant le peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 YOUSSOUF MOURAD 12-10-2022 09:20
Toute cette situation de perte des valeurs et de reperes est la resultante de la gourvernance du Gouri systeme.Tout ce qui est valeur fondatrice et socle commun de Niger et des Nigeriens etait mis à terre .Ce maudit systeme (le Guri) a disloqué des familles ,des amitiés et a placé en avant la corruption,la division,la suspicion,la couardise,la traitrise ,la trahison,la tromperie ,le mensonge,......Et aujourd'hui cette affaire puante de pornographie et autres deviations sexuelles ne sont qu'une infime partie des consquences de la sitaution sociale dans laquelle Guri et ses affidés a placé le Niger. TOUT SIMPLEMENT MOU TAROU MOU TCHE MOUSSOU ALLAH YA ISSA
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com