lundi 3 octobre 2022

2529 lecteurs en ligne -

fraren

Tahoua : un mort et plusieurs blessés dans une attaque à main armée à Tarwada (Garhanga)

Keita Mairie de Garhanga maps

Un groupe des bandits armés a attaqué dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 septembre 2022 un commerçant du village de Tarwada, une localité située dans la commune de Garhanga, département de Kéita (région de Tahoua). Le bilan de l'attaque est de (1) un mort et deux blessés qui ont été enregistrés selon le vice maire de la commune de Garhanga contacté par le correspondant régional de l'ANP.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Chaque semaine,nous assistons à une attaque des bandits armés dans la vallée a-t-il déploré.Nous demandons la création d'un détachement des gardes républicains pour sécuriser la zone a-t-il ajouté.

Aussitôt alertés par la victime qui a pu s'échapper, les habitants du village de Tarwada se sont mobilisés pour venir au secours du commerçant du village. Dans leur fuite, acculés par la pression de la population les assaillants ont ouvert le feu faisant un mort et plusieurs blessés admis à l'hôpital du district de Kéita.

La région de Tahoua fait face depuis une décennie à une insécurité résiduelle qui sévit dans les campagnes. Les bandits armés qui écument dans cette région ont pour cibles les commerçants et les lieux des commerces. Leur mode opératoire consiste à se déplacer à moto en groupes armés des fusils et autres armes blanches en s'introduisant nuitamment dans les domiciles des commerçants et autres nantis pour chercher de l'argent.

Tout récemment des villages de Badam dans la commune de Keita, Gabassa dans la commune de Tamaské et Loudou Ibagatan dans la commune d'Ibohamane ont été victimes d'attaques à main armée. Les malfrats ont saccagé et vidé des boutiques à Badam et emporté une importante somme d'argent au domicile d'un commerçant du village de Gabassa, ils ont pris une somme importante d'argent plus une moto chez un commerçant faisant trois blessés à Loudou Ibagatan. Le prélèvement forcé des zakkat par des groupes terroristes,le vol de bétail, le kidnapping (enlèvement avec rançon)et les braquages des agences de transfert d'argent et des commerçants sur les routes au retour des marchés hebdomadaires sont devenues monnaies courantes dans cette partie du pays. Les populations de plus en plus agacées par les attaques des bandits armés dans leurs villages ont pris leur destin en main en créant un peu partout dans la région des brigades de sécurité qui veillent dans la nuit sur la population et leurs biens.

ANP

.

Commentaires  

+1 #1 Housseini Souley Maidabo 05-09-2022 20:59
Il est souhaité que le gouvernement prend des mesures pour sécuriser cette zone.il faut noter que la commune de Garhangha est l'une des communes du Niger où même le jour des marchés vous ne pouvez pas voir même la police municipale en plus forte raison que la garde ou gendarme.a l'ouest il faut parcourir plus 50km pour trouver une barrière de gendarmerie au village de KARTELA ,à l'est il faut arriver au goudron de laba pour trouver une autre barrière. Au sud pareil il faut être à tamaske pour voir les forces de sécurité et au nord on ne parle pas peut être à alakaye. Voilà en quelques sortes les raisons de cette attaque répétitives dans cette commune. C'est pourquoi Les assaillants rentrent quand ils veulent, à leur qu'ils veulent.signe Housseini Souley Maidabo natif de tarwada
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Housseini Souley Maidabo 05-09-2022 20:59
Il est souhaité que le gouvernement prend des mesures pour sécuriser cette zone.il faut noter que la commune de Garhangha est l'une des communes du Niger où même le jour des marchés vous ne pouvez pas voir même la police municipale en plus forte raison que la garde ou gendarme.a l'ouest il faut parcourir plus 50km pour trouver une barrière de gendarmerie au village de KARTELA ,à l'est il faut arriver au goudron de laba pour trouver une autre barrière. Au sud pareil il faut être à tamaske pour voir les forces de sécurité et au nord on ne parle pas peut être à alakaye. Voilà en quelques sortes les raisons de cette attaque répétitives dans cette commune. C'est pourquoi Les assaillants rentrent quand ils veulent, à leur qu'ils veulent.signe Housseini Souley Maidabo natif de tarwada
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com