mardi 4 octobre 2022

2534 lecteurs en ligne -

fraren

Campagne agricole : apparition des ennemis de cultures dans la région de Maradi

campagne agricole

A Maradi, alors que la dernière décade du mois d’Août a été d’une pluviométrie très abondante, chose qui a permis une bonne évolution des différentes cultures, les ennemis de cultures telles que les sautereaux, les chenilles et divers insectes floricoles sont entrain de causer d’énormes dommages aux cultures dans tous les départements.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

 

Selon le service régional des statistiques agricole à la Direction régionale de l’Agriculture de Maradi, à ce stade de la campagne agricole, le cumule mil+ sorgho varie de l’étalage (10%), la maturité 1% et le stade qui domine au niveau de la région est l’épiaison. Pour ce qui est des cultures de rente, le stade varie pour l’arachide et le niébé de la ramification à la maturité. Pour le sésame et le souchet, le stade varie de la levée avancée à la fructification.

En cette période où les récoltes vont bientôt commencer, annonçant ainsi la fin du calvaire pour les paysans après un long moment de soudure, les ennemis de cultures font leur apparition.  «Pour ce qui est de la situation phytosanitaire, elle est caractérisée par la persistance des attaques des insectes floricoles sur le mil dans tous les départements. On note l’apparition des sautereaux dans les départements de Dakoro, Mayahi et Tessaoua » a expliqué  M. Moustapha Moumouni, du service régional des statistiques agricole à la Direction régionale de l’Agriculture de Maradi, à l’ANP.

Les départements de Guidan Roumdji, Aguié, Madarounfa, et Gazaoua  ne sont pas épargnés par des chenilles sur le niébé, a-t-il indiqué. Il a ajouté qu’un début de la chenille mineuse est observé dans les départements de Guidan Roumdji et Mayahi.

Le département de Dakoro n’a pas non plus été épargné par les affres de ces ennemis de culture. "Nous sommes en train d'assister impuissants à la perte la production agricole suite aux infestations des sautereaux dans la Commune Rurale de Tagriss et ce, malgré tous les efforts que nous sommes en train de fournir avec l'appui de l'État", a annoncé le Directeur départemental de l'agriculture de Dakoro sur les réseaux sociaux.

Des équipes ont été dépêchées sur le terrain pour des interventions phytosanitaires. L’ampleur de la situation était telle que des renforts de Maradi et Niamey ont été dépêchés sur place pour contenir cette invasion. Selon de Directeur de l’Agriculture de Dakoro, la menace s'étendrait également sur les autres communes avoisinantes.

AbdoulWahab Issaka (actuniger.com)

.

Commentaires  

0 #1 Souroundou 04-09-2022 19:10
Comme quoi, un malheur ne vient jamais seul
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 BAGOBIRI 06-09-2022 17:07
Entre les exactions des groupes armés ( bandits de tous poils et terroristes pseudo-jihadistes), le réchauffement climatique, les catastrophes naturelles (inondations), les attaques des acridiens et autres nuisibles (chenilles), il ne reste aux pauvres (dans tous les sens de ce terme) populations locales, qui croulent sous le poids de la misère, abandonnées par la puissance publique que la prière et l'espérance qui, ni l'une ni l'autre ne font bouillir la marmite.
A qui la faute? Au dérèglement climatique? A la mauvaise gouvernance?
A la fatalité? A l'ingérence de puissances étrangères dans la déstabilisation du Sahel (pour ce qui est des actes de banditime et de terrorisme qui endeuillent régulièrement les pauvres populations civiles)? A la malchance?
Je pense que si on prenait un peu de tout cela et qu'on le mettait un shaker et qu'on secouait fortement le mélange, on devrait approcher peu ou prou la compréhension des maux qui accablent nos pays, nos populations, nos récoltes, nos vies.
Mais il nous faudra cultiver la résistance et la résilience. Plus facile à dire qu'à faire évidemment. C'est pourtant la seule issue.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com