lundi 3 octobre 2022

2367 lecteurs en ligne -

fraren

Diffa : un responsable de BOKO HARAM appréhendé

Bienvenue Diffa

Les éléments de la Force Mixte Multinationale (FMM) du secteur 4 ont réussi à mettre la main sur un responsable du groupe BOKO HARAM en début de semaine dans les environs du village de KINTCHANDI dans la région de Diffa selon des informations du bulletin des opérations n°0022/2022 de la Direction de l'Information des Relations Publiques et des Sports des Forces Armées Nigériennes. Selon la même source, deux (02) terroristes ont été neutralisés à KLAKMANA et une (01) arme récupérée ; deux (02) suspects ont également été arrêtés à GARIN WANZAM et un plot logistique ennemi découvert aux abords de BOULABRIN.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Mercredi 31 Août 2022, un convoi de véhicules a échappé aux hommes armés non identifiés entre Diffa et Mainé Soroa. Des individus armés présumés membre du groupe terroriste Boko Haram ont tenté d'intercepter le convoi qui accompagnait deux Érudits Musulmans à savoir Sheikh Dr Mansur Isah Yelwa et Mallam Ahmad Tijjani Yusuf Guruntum qui ont quitté Diffa en direction de Mainé Soroa, après un séjour de prédication.  Fort heureusement   ces Érudits et  leur convoi sont sortis indemnes car ayant  échappé de justesse à leurs guetteurs.

Une autre source indique que ces individus armés ont ouvert le feu sur un véhicule d'une structure sanitaire de la région de Diffa qui a occasionné deux blessés parmi les occupants. 

Il y a quelques jours déjà, les éléments de la Force Mixte Multinationale  (FMM) du secteur 4 avaient démantelé un grand réseau de ravitaillement de terroristes et arrêté plusieurs présumés complices entre KABALEWA, NGAGAM et DIFFA.  

Malgré l’accalmie observée ces derniers temps, on note un regain de violences de séries d’enlèvements des personnes à répétition ces dernières semaines surtout à NGuigmi.

Pour rappel, la région de Diffa est confrontée depuis 2015 à des attaques récurrentes de Boko Haram. Des milliers de personnes ont fui leurs villages pour échapper à l'insécurité. Les attaques de Boko-Haram ont conduit également le gouvernement nigérien à décréter l’état d’urgence dans toute la région de Diffa, ce qui a d’ailleurs beaucoup contribué à anéantir le groupe Boko Haram qui opère dans les quatre (4) pays du bassin du Lac Tchad à savoir : le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le Tchad.

A.K. Moumouni (actuniger.com)

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com