jeudi 18 août 2022

2491 lecteurs en ligne -

fraren

CROPS4HD : valoriser les espèces négligées et sous utilisées

Atelier CROPS4HD 1

Le projet consommation de produits de cultures orphelines résilientes pour une alimentation saine CROPS4HD a lancé son premier évènement portant sur l’approche participative des chaines de marché. C’était le mercredi 08 juin 2022 à Niamey. Cette rencontre rentre dans le cadre de la sensibilisation sur les espèces négligées et sous utilisées. Cet atelier a réuni une centaine de participants dont entre autres les producteurs, commerçants, transformateurs venus de Doutchi, Matankari et Dankassari zones d’interventions dudit projet,  les consommateurs ainsi que les différents partenaires.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Organisé par Swiss Aid, l’Institut de Recherche de l’Agriculture Biologique(FiBL) et l’alliance For Food Sovereignty In Africa (AFSA), le projet CROPS4HD vise l’amélioration des moyens de subsistances, la sécurité alimentaire et la nutrition des communautés rurales, en particulier les femmes, et aussi l’utilisation durable et la conservation des variétés paysannes en se concentrant sur les espèces négligées et sous utilisées. «Cette rencontre constitue la première étape d’un long processus de concertation entre tous les acteurs des cultures négligées et sous utilisées dans le cadre du projet CROPS4HD. Notre approche vise à favoriser les échanges entre les différents acteurs impliqués dans la chaine de marché en commençant par la production pour atterrir à la commercialisation. Cette approche nous permettra d’atteindre l’équilibre entre la production et la commercialisation » a indiqué le Représentant pays Swiss Aid Niger M. Mahaman Rabilou Abdou.

Le projet CROPS4HD  consommation des produits de cultures orphelines résilientes pour une alimentation saine a identifié 12 espèces négligées et sous utilisées (Nus) à savoir : le fonio, le voandzou,  le sésame, l’amarante, l’arachide, le  jujube, la courge, le moringa, le Gombo, l’oseille, l’oignon blanc et la goyave. Ces espèces font face à plusieurs défis. « Ces produits n’est sont pas assez transformés pourtant ils regorgent beaucoup d’éléments nutritifs, parmi ses espèces certains font face à des problèmes de mévente et aussi l’abandon de la relevé en matière de production » a déploré M. Issoufou Abdou Djibo, Coordinateur National CROPS4HD.

Cette rencontre a permis aux producteurs de se familiariser et d’identifier les innovations potentielles en fonction des intérêts  communs.  C’était également un cadre de mise en relation des différents acteurs  de ces chaines de valeur. « Cet atelier nous a permis de faire du réseautage. J’ai rencontré les producteurs de ma localité. Nous nous sommes compris et nous pouvons acheter leurs productions pour revendre. Pour les semences des espèces NUS qui ne sont pas facile à avoir, je connais des gardiens de semences, à travers eux, nous pouvons approvisionner les producteurs » a précisé M. Moutari Oumarou, commerçant à Matankari. 

Le projet CROPS4HD a comme partenaires locaux INRAN, Kundji Fondo, Agri Profocus, FCMN NIYYA, Raya Karkara, trois organisations paysannes à savoir deux unions à Matankari et une fédération des producteurs à Dan kassari. Au cours de cet évènement des produits transformés issus des espèces négligées et sous utilisées ont été exposés.

Atelier CROPS4HD BIS 1Atelier CROPS4HD BIS2 1Atelier CROPS4HD BIS1 1 



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com