Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

population deplace Niger

Dans sa dernière note d'information, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) au Niger a indiqué que la situation sécuritaire dans la région de Tillabéri continue à se détériorer, notamment dans les zones frontalières avec le Burkina Faso et le Mali. Environ 115.150 personnes sont déplacées dans la région, augmentant les besoins humanitaires alors que le Plan de réponse humanitaire n'a reçu à ce jour que 10% du financement nécessaire.

 

Zeyna commission0

Selon la note, les mouvements forcés de population se sont intensifiés au cours des cinq premiers mois de l’année 2022 à cause de l’escalade de la violence des groupes armés non étatiques (GANE) qui attaquent les civils et les forces de sécurité. Comparativement à l’année 2021, les incidents sécuritaires ont presque doublé au cours de la même période de janvier à avril (respectivement 93 en 2021 et 136 incidents sécuritaires en 2022, selon les données UNDSS). Du 1er au 19 mai, 43 civils ont été tués et 22 enlevés dans les départements de Torodi, Téra et Gothèye. Les acteurs humanitaires intervenant dans la région de Tillabéri, rapportent qu’environ 34 746 personnes (5 045 ménages) des zones frontalières avec le Burkina Faso et le Mali ont au cours du second trimestre été forcées de se déplacer pour s’installer dans des endroits plus sécurisés.

À la frontière avec le Burkina Faso, poursuit la même source, environ 15 397 personnes (2 197 ménages) ont fui leurs foyers dans les départements de Gothèye, Torodi et de Téra pour s’installer dans les villages de Dargol, Bandio, Garbougna, Samira, Garbey Kourou, Toure et Larba birno dans le département de Gothèye, à Makalondi et Torodi pour les déplacés du département de Torodi et enfin au chef-lieu de la commune de Téra pour ceux du département de Téra.

Aussi, rapporte le document, vers la fin du premier trimestre 2022, 19 349 personnes (2 848 ménages) se sont déplacées dans les zones frontalières avec le Mali. Ces ménages ont fui les localités maliennes de Inchinanane, Tamalet, Agazaragane, Andramboucane pour s’installer à Abala et à Sanam (commune de Abala). Ces personnes sont composées de 5 154 individus, demandeurs d’asile, 14 185 retournés nigériens et de 248 ménages retournés, installés au cheflieu de la commune de Sanam.

"Face à l’ampleur de ces mouvements vers les frontières nord et ouest/ sud-ouest de la région, les acteurs humanitaires interpellent les parties prenantes aux conflits au respect du Droit International Humanitaire (DIH) et des droits de l’homme", plaide OCHA Niger qui souligne que depuis 2020, avec les évènements tragiques de Kouré qui ont causé la mort de huit civils, "la situation sécuritaire dans la région de Tillaberi continue à se détériorer, notamment dans les zones frontalières avec le Burkina Faso et le Mali où ces groupes armés sont visiblement très actifs". À ce jour, et selon la même source, douze départements sur les treize que compte la région de Tillabéri sont impactés. "Ces nouveaux déplacements portent à 115 150 le nombre de déplacés au 16 mai 2022 ; ce qui pourrait accroître les besoins multisectoriels pour sauver des vies dans la région de Tillabéri dans un contexte où les financements sont bas", indique OCHA qui déplore le fait qu'à ce jour, le Plan de réponse humanitaire n’a reçu que 10% de financement.

actuniger.com (Source: OCHA Niger)

 



Commentaires

2
Sani Saley
1 année ya
La Phase 1 est presque termin
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Sani Saley
1 année ya
Le grand remplacement a commenc
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1034 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
489 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
267 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
422 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
308 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
315 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages