samedi 13 août 2022

2935 lecteurs en ligne -

fraren

Déclaration du Syndicat National des Administrations des Mines (SYNPAMINE)

sympamine 19 05 2022

Le Bureau Exécutif National du Syndicat National du Personnel de l’Administration chargée des Mines et de l’Energie (SYNPAMINE) s’est réuni en session extraordinaire le jeudi 19 mai 2022, en vue d’examiner la situation qui prévaut au Ministère des Mines, et se prononcer sur la situation socioéconomique et politique du pays.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

I . Du fonctionnement de notre Administration

Le BEN/SYNPAMINE tient à informer l’opinion nationale et internationale de la situation qui prévaut au sein du Ministère en charge des Mines.

Il s’agit :

De l’arrêté portant répartition des ristournes des agents du Ministère des Mines

Depuis l’arrivée de madame Hadizatou Ousseini à la tête du ministère des mines, l’objectif principal de son équipe est de s’accaparer de toutes les ressources financières du ministère des mines. C’est dans ce sens qu’elle a entrepris un projet de révision de l’arrêté portant répartition des ristournes des agents du ministère des mines, afin de faire main basse sur ces ristournes. Le SYMPAMINE rejette en bloc cette révision car l’arrêté en vigueur fait l’unanimité et ne souffre d’aucune ambigüité.

Du plan de formations des agents du Ministère des Mines

Le BEN SYNPAMINE déplore l’inaction et la mauvaise foi de l’administration des Mines à créer les conditions pour l’élaboration d’un nouveau plan, malgré l’arrêt par la ministre de mines de l’ancien plan il y a un an.

Le BEN/SYNPAMINE fustige et condamne :

Le détournement du fond de la formation depuis un an par la ministre des mines et son entourage vers des objectifs pour lesquels il n’a pas été destiné ;

Rejette en bloc élaboration d’un plan de formation taille sur mesure, toujours dans l’objectif de détourner les fonds de la formation.

Aussi le BEN/SYNPAMINE :

Exige l’arrêt de toutes utilisation du fond de la formation pour d’autre fin ;

Exige l’audit de l’utilisation du fond de la formation depuis un an.

Du cadre de travail

Du ministère des mines

Notre cadre de travail reste encore partout délétère eu égard :

À l’insuffisance de matériels roulants au niveau central et le manque total au niveau des directions Régionales et départementales ;

Au manque des locaux au niveau de certaines directions régionales et départementales entre autres Diffa, Maradi, torodi, Téra, Iferouāne ;

Au manque de l’autonomie administrative dans l’exécution de leurs tâches administratives malgré le redéploiement des compétences au niveau déconcentré ;

Au retard dans la libération des autorisations de dépenses (AD) ;

À la faiblesse et à l’instabilité de la connexion internet, outil indispensable dans l’accomplissement de nos missions.

2) Du Centre de Recherches Géologique et Minière (CRGM)

Le BEN/SYNPAMINE

Exige la formation des camarades nouvellement recrutés pour faire face efficacement à leurs missions ;

Exige leurs prises en compte dans les missions du Centre de Recherches Géologique et Minière (CRGM) ;

Demande de créer toutes les conditions pour le démarrage effectif des activités du laboratoire du CRGM acquis à cout de milliards dans les fonds nationaux depuis des années.

Le BEN/SYNPAMINE exige l’amélioration du cadre de travail de ses militants dans un bref délai, et dénonce la politisation à outrance de l’administration des mines.

III. du partenariat

Le BEN/SYNPAMINE regrette le climat délétère qui règne entre lui et l’administration, imposé par la ministre des mines et son entourage.

Le BEN/SYNPAMINE invite la ministre des mines à revoir son comportement vis-à-vis du syndicat partenaire social. Pendant que le président de la république son excellence Mohamed Bazoum a invite les syndicats au tour de la table et a instruit le gouvernement afin de privilégier le dialogue pour assurer la quiétude sociale, elle, a fermé systématiquement ces portes depuis son arrivé à toutes négociation avec le SYNPAMINE.

Le BEN/SYNPAMINE appelle toutes ses militantes et tous ses militants à rester mobilisés et vigilants face à toutes tentatives de récupération et/ou remise en cause de nos acquis et la résolution de tous les problèmes cités ci-haut dans un bref délai.

  1. De la situation socioéconomique et politique de notre pays

BEN/SYNPAMINE rend hommage à nos vaillantes forces de défense et de sécurité tombées sur le champ d’honneur et souhaite un prompt rétablissement aux blessés ; invite par la même occasion le Gouvernement à redoubler davantage d’efforts dans le domaine sécuritaire afin de réduire la vulnérabilité de la population civile et de nos FDS face à l’ennemi.

Apporte son soutien moral pour tous les villages déplacer par les bandits armes à diffa, Maradi et Tillabéry.

Prie le bon Dieu de nous gratifier d’un hivernage fécond dans notre pays.

Enfin, le BEN SYNPAMINE appelle l’ensemble des forces vives de la nation à se mobiliser comme un seul homme pour faire du Niger un pays développé.

Vive le Mouvement Syndical Nigérien !!!

Vive la CGSL-NIGER !!!

Vive le SYNPAMINE !!!

Pour le BEN SYNPAMINE

Le Camarade Secrétaire Général

Fait à Niamey le 19 mai 2022

Je vous remercie

 



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com