lundi 5 décembre 2022

3099 lecteurs en ligne -

fraren

Crise alimentaire au Niger : Save the Children mobilise près de 2 millions de dollars pour assister les plus vulnérables (Communiqué de presse)

save the children mobilisation population vulnerable

Dans un communiqué de presse, l'ONG Save The Children a annoncé qu'elle a mobilisé près de 2 millions de dollars mobilisés pour assister les plus vulnérables. Ces fonds propres vont contribuer au Plan de Soutien aux populations vulnérables du Niger 2022, ainsi qu’aux différents programmes et projets d’assistance alimentaire déjà en cours.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

"Environ 4,5 millions, c’est le nombre de personnes en insécurité alimentaire au Niger, selon les données prévisionnelles du Cadre Harmonisé de mars 2022, soit près de 17% de la population nigérienne. La situation actuelle est le seuil culminant depuis les 10 dernières années au Niger, a annoncé l'ONG dans son communiqué publié ce 14 avril 2022.

Déjà affaiblies par la pauvreté endémique, le changement climatique associé à des résultats catastrophiques de la campagne agro-pastorale, à un accès réduit aux services de base déjà très fragilisés, les populations nigériennes font face à une détérioration des capacités de résilience qui sont considérablement affectées par la récurrence et la simultanéité des différentes causes.

Pour la Directrice pays de Save the Children (SCI) au Niger, Mme Ilaria Manunza, « Dans ce contexte de crise humanitaire complexe et profonde, Save the Children, à travers nos campagnes de sensibilisation et l’appui des différents pays membres de l’organisation internationale, a pu mobiliser environ 2 millions de dollars de fonds propres à ce jour et nous prévoyons passer à plus de 2,5 millions avant fin 2022. » Ces fonds propres vont contribuer au Plan de Soutien aux populations vulnérables du Niger 2022, ainsi qu’aux différents programmes et projets déjà en cours d’assistance alimentaire sous forme des filets sociaux (cash transfert inconditionnels) ou d’autres modalités d’appui aux populations en insécurité alimentaire (IPC 3 & 4).

Dans un premier temps, ces ressources mobilisées ont servi à lancer des réponses urgentes et rapides pour aider les populations des régions de Tillabéry, Maradi, Zinder et Diffa à faire face à la crise d’insécurité alimentaire en cours. Les fonds propres de Save the Children lui permettent de manière flexible de parer aux urgences rapidement comme en témoigne sa réponse rapide menée en 2021, en coordination avec les autorités et les autres partenaires humanitaires, pour assister de nombreux sinistrés victimes des inondations ainsi que pour participer à la réponse à l’épidémie de choléra dans la zone de Maradi.

Dès le premier trimestre de l’année en cours, 1 250 ménages réfugiés, déplacés internes et autochtones localisés dans 20 villages de la Commune de Mainé Soroa, dans la région de Diffa, ont bénéficié de deux transferts monétaires visant la prévention et le renforcement des moyens de subsistance des populations déjà vulnérables, avant la période de soudure. Selon, Harouna Ali du village de Sabon-Gari, commune de Mainé Soroa, Region de Diffa, bénéficiaire de cet appui de SCI, « si SCI n’avait pas été à notre secours, ce village se serait complètement dispersé à la recherche d’un havre de paix. Tous les grainiers du village sont à sec, nous n’avions même plus un seul grain de céréales pour faire de la bouillie pour les enfants ».

Depuis quelques semaines les équipes de Save The Children, en collaboration avec les autorités étatiques et la communauté humanitaire, préparent un nouveau cycle de trois (3) transferts monétaires au profit de 1 350 ménages vulnérables de la région de Maradi pour les mois de mai, juin et juillet. D’autres transferts monétaires sont aussi programmés en appui à 2 000 ménages vulnérables des régions de Diffa et Tillabéry pour les mois de juin, juillet et aout. Ces activités de transferts monétaires vont intégrer les autres interventions humanitaires déjà en cours dans ces mêmes zones.

Compte tenu de la flexibilité de ces fonds, Save The Children, pourra adapter les interventions selon les besoins les plus urgents des populations les plus affectées au cours des mois prochains.

Ces activités sont menées à travers une approche participative et inclusive issue de la politique d’intervention de SCI. Et, plusieurs mécanismes de redevabilité sont mis en place afin de vérifier et s’assurer de l’efficacité des interventions ainsi que le respect strict des principes et des standards humanitaires.

Source: Save The Children Niger

actuniger.com

 

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com