lundi 8 août 2022

3330 lecteurs en ligne -

fraren

Lancement du Projet « Kamua Barka » (Femmes en avant): un appui de l'AFD destiné à renforcer la résilience des femmes dans la région de Diffa

Lancement Projet Kamua Barka

L'Agence Française de Développement (AFD) a signé ce mercredi 23 mars 2022, à l'hôtel Radisson Blu de Niamey, une convention de financement d'un montant de 8 millions d'euros, soit 5,2 milliards de francs CFA avec l'ONG internationale Agir Contre la Faim (ACF) pour le projet d'appui aux femmes de la région de Diffa intitulé: "Kamua Barka" ou "Femmes en avant" en langue Kanuri. Le Projet vise principalement à contribuer au renforcement de la résilience des femmes et des adolescentes dans la Région de Diffa, notamment dans les communes de Mainé-Soroa et Chétimari, qui sont particulièrement affectées par une crise multidimensionnelle, en améliorant localement leur protection et en favorisant leur autonomisation socio-économique.

Le Niger doit faire face à de multiples défis parmi lesquels le choc sécuritaire qui le fragilise davantage depuis 2015. La Région de Diffa, impactée par les attaques armées des groupes terroristes notamment Boko Haram, fait partie des régions les plus vulnérables du pays. Dans ce contexte, les femmes et les filles sont particulièrement exposées aux violences. A titre illustratif : sur près de 270.000 déplacés, 80% sont des femmes et des enfants. La situation spécifique de cette couche de la société reconnue "vulnérable" est assez critique et c'est pourquoi, l'Agence Française de Développement (AFD) et ses partenaires qui en ont bien pris conscience ont initié un Projet d'appui à la résilience des femmes dans la région de Diffa et qui a été dénommé " Kamua Barka" ou " Femmes en Avant", en kanuri. Financé à hauteur de 8 millions d'euros, soit 5, 2 milliards de francs CFA par l'AFD, le Projet  sera mis en œuvre par un consortium d'ONG composé d'Action Contre la Faim (ACF), et de deux ONG nationales à savoir l'ONG Agir Plus et l'ONG Diko. Le projet va bénéficier, sur une période de trois (03) ans à plus de 15.500 personnes dont 14.700 femmes et 800 hommes.  C'est l'ONG internationale ACF qui va assurer le leadership de la mise en œuvre du projet particulièrement pour ce qui est des questions relatives à la sécurité alimentaire et aux actions de soutien psychosocial et de plaidoyer. De son coté,  Agir Plus va se concentrer sur la formation professionnelle et le renforcement des capacités locales et l'ONG Diko sur la protection et la mobilisation communautaire.

Lancement Projet Kamua Barka BIS

La cérémonie solennelle de signature de la convention de financement et de lancement du Projet "Kamua Barka" s'est déroulée en présence de l'ambassadeur de France au Niger, SE. Alexandre Garcia, du Secrétaire Général du ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, M. Hachimou Abdoul Karim, du Gouverneur de la Région de Diffa, M. Issa Lamine, de la Directrice pays de l'AFD, Cynthia Mela,  de la Directrice Pays adjointe d'ACF, Claudia Giglio et des représentants des ONGs Agir Plus et Diko.

Lancement Projet Kamua Barka BIS3

Un projet pour renforcer la résilience et l'autonomisation des femmes

Dans le discours qu'elle a prononcé à cette occasion, la Directrice Pays adjointe d'Action Contre la Faim (ACF) a rappelé le caractère symbolique de cette cérémonie de signature de convention qui intervient au moment où les festivités de la Journée Internationale des droits de la femme se poursuivent dans le pays. "Une occasion pour cette couche vulnérable de faire entendre ses revendications afin d'améliorer leurs situations" a estimé Claudia Giglio qui n'a pas manqué de mettre en avant toute l'importance de ce projet destiné à renforcer la résilience des femmes et des adolescentes.  "Le Projet Kamua Barka ou l’autonomisation des femmes est une vraie chance pour nous, mais aussi pour vous également, car la vision s’arrime bien aux objectifs de mobilisation de l’attention et des ressources sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes" a-t-elle ajouté avant de formuler une motion spéciale au ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant et à l'Agence Française de Développement (AFD) pour leur appui constant dans l'élaboration de ce projet et aussi pour la qualité de leur collaboration, un appui constant que les deux institutions apportent également à la Population du Niger en général et plus particulièrement à celle la région de Diffa, a fait remarquer la directrice adjointe d'ACF Niger.

Prenant à son tour la parole, le Gouverneur de la région de Diffa a tenu à saluer cette initiative à laquelle il a reconnu tout son pesant d'or au regard de la situation que traverse la région ainsi que l'impact des crises sur les populations et particulièrement pour les femmes. "Dans la région de Diffa, les maris sont tués et les femmes sont régulièrement enlevées contre remise de rançons ou utilisées comme esclaves sexuelles par les terroristes. Pour éviter ce fait, elles sont obligées pour beaucoup d'aller avec leurs enfants dormir en pleine brousse sous les arbres, même pendant la saison des pluies. C’est notre quotidien et cette couche vulnérable mérite vraiment d'être soutenue et assistée" a déploré M. Issa Lamine qui a tenu à exprimer toute sa gratitude à l'ensemble des parties prenantes dans cette initiative salvatrice au profit des populations de son entité administrative.

Lancement Projet Kamua Barka BIS4

Pour le Secrétaire général du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, ce projet garantira un niveau d’acceptance optimal par les services déconcentrés et décentralisés, les communautés et les bénéficiaires finaux."Les activités développées s’inscriront dans nos politiques nationales, régionales et locales" a indiqué M. Hachimou Abdoul Karim qui a par ailleurs rassuré que le Ministère ainsi que l’ensemble des autorités publiques seront associés aux instances de pilotage du projet. "En tant que partie prenante, le Gouvernement est conscient de l’importance de la place de la femme dans la société nigérienne. L’autonomisation des femmes se traduit par le développement des compétences de vies sociales et économiques à travers l’éducation, la formation professionnelle, l’entrepreneuriat.  La représentativité des femmes dans les structures étatiques est aussi un point à ne pas négliger. Ces facteurs sont décisifs pour assurer une transition démographique nécessaire au Niger et pour l’avènement d’une société plus cohésive, résiliente et durable" a ajouté M. Hachimou Abdoul Karim qui s'est également félicité de l'implication de deux ONG nationales dans un projet de cette ampleur et porteur de perspectives heureuses pour les populations bénéficiaires. C'est pourquoi, il a tenu à réitérer que "le Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant s’engage à soutenir ce projet pour favoriser l’autonomisation et la résilience des femmes de Diffa".

La France aux cotés du Niger pour apporter de l'aide et de l'espoir aux populations des zones en crise

En s'adressant à l'assistance à son tour, l'Ambassadeur de France au Niger s'est également félicité de la signature de la convention de financement qui marque le lancement du Projet "Kamua Barka".  SE Alexandre Garcia a saisi l'occasion pour rappeler que la France s'est engagée, pas seulement au Niger mais à travers le monde dans ce qu'on appelle "une diplomatie féministe", parce que, "nous sommes convaincus que c'est la clé en matière d'aide au développement". Il a ensuite exprimé toute l'attention particulière que la diplomatie française accorde à  la région de Diffa dans ses actions de développement au Niger. "C'est vrai que nous sommes basés à Niamey, loin de Diffa, mais ça ne veut pas dire que nous oublions cette région. Au contraire, nous la gardons en tête de nos priorités, parce que c'est une région qui a beaucoup souffert et qui souffre encore" a expliqué l'Ambassadeur qui n'a pas manqué, à l'occasion,  de remercier les autorités nigériennes pour leur disponibilité et la qualité de leur collaboration avec les ONG nationales et internationales aux fins d'apporter toute l'aide nécessaire et de l'espoir aux populations en zones de crise.

"La France à travers ces multiples appuis aux populations du Niger et spécifiquement celles en zone de crise, réaffirme sa volonté d'apporter un soutien ferme, constant et conséquent au gouvernement du Niger dans sa détermination à améliorer les conditions des femmes, des populations en général"SE. Alexandre Garcia, Ambassadeur de la France au Niger.

Lancement Projet Kamua Barka BIS5

Après les différentes allocutions et la présentation du projet, des axes et des stratégies d'intervention des différentes ONGs impliquées dans sa mise en œuvre, l'Ambassadeur de la France au Niger, SEM Alexandre Garcia, la Directrice pays de l'AFD, Cynthia Mela,  la Directrice Pays adjointe d'ACF, Claudia Giglio, ont procédé à la signature de la convention de financement et aux échanges des documents, marquant ainsi solennellement le lancement des activités du Projet "Kamua Barka" ou "Femmes en avant" qui présage tout d'une véritable bouffée d'oxygène pour la population de Diffa, durement éprouvée par le terrorisme, notamment les femmes et les enfants. La cérémonie a été par la suite clôturée par un échange de cadeaux avec notamment la remise des "Pagnes de la Paix" afin d'immortaliser cette journée de lancement d'un projet à impact direct pour les populations locales des communes de Mainé-Soroa et Chétimari et notamment pour les femmes et des adolescentes qui sont les personnes les plus vulnérables dans ces zones de crise multidimensionnelle.

Abdoul Wahab Issaka (actuniger.com)

 



Commentaires  

-7 #1 TOTO A DIT 24-03-2022 01:05
:D :lol: Ces Nigériens ne connaissent pas la honte DEY c'est avec agence française de développement avec leur miette par ci et leur bricolé par là que vous comptez vous développer ....
Vous ne pouvez pas raisonner à vous en passer de l'aide , est ce la piété OU mendicité internationale qui vous fera sortir de l'auberge et vous faire émerger ... dans les pays respectés et productifs en innovation et créativité par le know how a revendre.?

N'en parlons même de ces structures zinzin de cette merdique France , la France elle même se cherche , s'il y avait une réelle prise de conscience des Africains en coupant les vols systématiques et exploitations opérés par la France en Afrique , cette France meme sera sous perfusion incapable de faire face aux besoins de sa propre population ....
Malheureusement ne dit on pas qu'au village des aveugles les bornes sont rois .....
La France ..... La france ......la merdique France .... Votre dite référence n'a qu'aller se faire en cu ler ....dira TOTO A DIT ....
SI ce ne sont pas de Zintellectuels qui s'intéressent même à la France à plus forte raison ses entités exploiteuses tentaculaires kleptomanes : TCHRRRRRRRRRRRRR....
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #2 Fuck goita 24-03-2022 07:57
Citation en provenance du commentaire précédent de TOTO A DIT :
:D :lol: Ces Nigériens ne connaissent pas la honte DEY c'est avec agence française de développement avec leur miette par ci et leur bricolé par là que vous comptez vous développer ....
Vous ne pouvez pas raisonner à vous
N'en parlons même de ces structures zinzin de cette merdique France , la France elle même se cherche , s'il y avait une réelle prise de conscience des Africains en coupant les vols systématiques et exploitations opérés par la France en Afrique , cette France meme sera sous perfusion incapable de faire face aux besoins de sa propre population ....
Malheureusement ne dit on pas qu'au village des aveugles les bornes sont rois .....
La France ..... La france ......la merdique France .... Votre dite référence n'a qu'aller se faire en cu ler ....dira TOTO A DIT ....
SI ce ne sont pas de Zintellectuels qui s'intéressent même à la France à plus forte raison ses entités exploiteuses tentaculaires kleptomanes : TCHRRRRRRRRRRRRR....


On va vendre ta sweet génitrice :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #3 TOTO A DIT 24-03-2022 08:58
Citation en provenance du commentaire précédent de [mot censuré] goita :
Citation en provenance du commentaire précédent de TOTO A DIT :
:D :lol: Ces Nigériens ne connaissent pas la honte DEY c'est avec agence française de développement avec leur miette par ci et leur bricolé par là que vous comptez vous développer ....
Vous ne pouvez pas raisonner à vous
N'en parlons même de ces structures zinzin de cette merdique France , la France elle même se cherche , s'il y avait une réelle prise de conscience des Africains en coupant les vols systématiques et exploitations opérés par la France en Afrique , cette France meme sera sous perfusion incapable de faire face aux besoins de sa propre population ....
Malheureusement ne dit on pas qu'au village des aveugles les bornes sont rois .....
La France ..... La france ......la merdique France .... Votre dite référence n'a qu'aller se faire en cu ler ....dira TOTO A DIT ....
SI ce ne sont pas de Zintellectuels qui s'intéressent même à la France à plus forte raison ses entités exploiteuses tentaculaires kleptomanes : TCHRRRRRRRRRRRRR....


On va vendre ta sweet génitrice :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
-8 #4 TOTO A DIT 24-03-2022 09:16
Citation en provenance du commentaire précédent de TOTO A DIT :
Citation en provenance du commentaire précédent de [mot censuré] goita :
Citation en provenance du commentaire précédent de TOTO A DIT :
:D :lol: Ces Nigériens ne connaissent pas la honte DEY .......TCHRRRRRRRRRRRRR....


On va vendre ta sweet génitrice :lol: :lol:


8) :-* Pas de problème,! No problemo !! .. Faudrait il avec l'aide du malheureux monsieur que tu appelles ton papa de t'aider à la déterrer , peut etre que vous trouverez encore des os de la défunte maman de TOTO A DIT ... dans son 25 etoiles d'hôtel ...:P :P

Mais en attendant, as tu déjà fini de faire courber ta maman..... Comme de tours as tu déjà performé avec ta propre maman , tu as utilisé capote sur ta maman ou tu préfères le sweetness naturel de ta maman ? :D :lol:

TOTO A DIT pitoie ta pauvre mère .... Et ne dis tu pas que tu l'as drogué, vieux macaque, car TOTO A DIT est conscient à l'état normal que sa tante , ta pauvre mère , n'allait pas accepter ..... C'est pourquoi TOTO A DIT , t'a toujours dit ,vieux cochon , de cesser d'être high avec tes mélanges de pilules et de sodabi.....
Y a t il une association de mamans abusées au Niger, pour sauver cette pauvre maman de ce crétin du libido sexuel de son rejeton de fils ....FU CK HIMSELF ...
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 Fuck goita 24-03-2022 11:59
Citation en provenance du commentaire précédent de TOTO A DIT :
Citation en provenance du commentaire précédent de TOTO A DIT :
Citation en provenance du commentaire précédent de [mot censuré] goita :
Citation en provenance du commentaire précédent de TOTO A DIT :
:D :lol: Ces Nigériens ne connaissent pas la honte DEY .......TCHRRRRRRRRRRRRR....


On va vendre ta sweet génitrice :lol: :lol:


8) :-* Pas de problème,! No problemo !! .. Faudrait il avec l'aide du malheureux monsieur que tu appelles ton papa de t'aider à la déterrer , peut etre que vous trouverez encore des os de la défunte maman de TOTO A DIT ... dans son 25 etoiles d'hôtel ...:P :P


:lol: wai yo ! Tout s'explique maintenant. C'est un orphelin de mère. Voilà pourquoi, il est mal élevé et vulgaire. Kaitcho.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #6 Blackmarket 24-03-2022 12:54
Pourquoi tant d'insultes, tant de haine les uns envers les autres? Tant de négativité à travers les commentaires. Comment en est-on arrivé à une telle situation? :cry:
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #7 TOTO A DIT 24-03-2022 14:12
Citation en provenance du commentaire précédent de Blackmarket :
Pourquoi tant d'insultes, tant de haine les uns envers les autres? Tant de négativité à travers les commentaires. Comment en est-on arrivé à une telle situation? :cry:


8) :-? TOTO A DIT se demande lui même la question. ...
:-*
Mais internaute Blackmarket,en face de certains déchets humains , du moins des cochons, le seul language qu'ils comprendront c'est le couinement de cochon à défaut de leur taper sur la tête avec un gros marteau.....pour les mettre dans un semblant de sens . Sinon explique à TOTO A DIT , si ce n'est un mouton qui ne s'accouple ou copule pas avec sa propre genetrice , comment l'idée meme l'effleurer de fantasmer à dormir avec les maman des autres ....' c'est habitude comme dirait l'autre ''

:D :lol: mais TOTO A DIT , ne lui en veut pas et comprend, comme ce cochon avec ses derogatory words a été PÉTÉ dans une douche publique,c'est le seul le seul jargon comportemental , Il comprend..

C'est pourquoi justement TOTO A DIT demande s'il existe une structure de femmes ou maman abusées pour retirer cette pauvre dame des griffes son rejeton nymphomane, il va la tuer avec les séances de courbatures ...non stop . WAYOOOOO ....
Ou il faut aussi appeler le numéro vert ou jaune ? :zzz :eek:
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Lallé 25-03-2022 07:08
Pourquoi l'argent passe par une ONG francaise en lieu et place des services techniques decentralisés de l'Etat compétent en la matière ? Une occasion manqué de renforcer la vraie resilience qui passerait par un appui institutionnelle
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com