samedi 13 août 2022

3958 lecteurs en ligne -

fraren

Présentation de vœux au Système des Nations Unies au Niger: les voeux d'espoir de l'Ambassadrice Louise Aubin pour 2022

voeux SNU Niamey

La Maison des Nations Unies à Niamey a servi de cadre, dans la soirée du mercredi 16 février 2022, à la cérémonie de présentation de voeux du Système des Nations Unies au Niger (SNU Niger) aux autorités ainsi qu'aux partenaires humanitaires et au développement. A cette occasion, la Coordinatrice-résidente et Ambassadeur du Système des Nations Unies au Niger, SE. Louise Aubin, a présenté les voeux d'espoir du SNU pour le pays  en 2022 et qui se déclinent en priorités du partenariat fécond entre le système onusien et le Niger à savoir : la consolidation de la paix, la gestion des crises, la synergie des interventions et le soutien à l'effet d'émulation induit par des modèles nigériens à qui elle a rendu un hommage mérité.

C'est dans une ambiance des plus conviviales avec comme thème le riche et diversifié patrimoine culturelle et artistique nigérien, et dans le respect des mesures anti-Covid, que s'est déroulée cette solennelle cérémonie de présentation de voeux à la Maison des Nations Unies de Niamey. Les invités de marque et autres personnalités conviés à la réception ont massivement répondu présent à l'invitation de l'Ambassadeur des Nations Unies au Niger, Mme Louise Aubin qui a accueilli le ministre délégué des Affaires étrangères, M. Youssouf Mohamed El Mouctar, les Président d'institutions, les membres du gouvernement, les ambassadeurs et Représentants du corps diplomatique, les Représentants résidents des Agences, Fonds et Programmes des Nations Unies. On notait également la présence des représentants de la chefferie traditionnelle et des autorités locales, les responsables des forces de défense et de sécurité, les représentants d'associations et d'organisations de la société civile, des médias, du secteur privé ainsi que des artistes et autres invités.

voeux SNU Niamey BIS

Après la Fatiha prononcée par le Président du Conseil islamique du Niger comme c'est de tradition, la cérémonie a débuté avec l'exécution des hymnes du Niger et des Nations Unies par la fanfare des forces armées nigériennes. La Coordinatrice-résidente et Ambassadeur du Système des Nations Unies au Niger (SNU Niger) a, ensuite pris la parole pour présenter ses voeux et souhaiter la bienvenue à tous les invités au sein de la Maison des Nations Unies, "symbole du partenariat entre les Etats au profit des populations".

Une année marquée par des succès qui font du Niger un pays modèle et qui rayonne

A l'entame de son allocution de présentation de voeux de nouvel an, SE. Louise Aubin s'est tout d'abord félicitée du partenariat dont la qualité au cours de l'année qui s'est écoulée, s'est matérialisée à travers "un ensemble de succès qui positionne le Niger comme un modèle dans la sous-région qui rayonne sur la scène mondiale".

"Cette belle assemblée me permet de renouveler mes félicitations aux populations nigériennes, à la jeunesse, aux braves femmes, aux partis politiques, à la société civile, aux médias, et aux institutions nationales pour avoir organisé avec succès la première alternance démocratique que connait la République du Niger".

La Coordinatrice-résidente du SNU Niger qui a salué au passage la progression significative de la représentativité des femmes à l'issue des dernières élections législatives a fait un bref rappel des évènements majeurs qui ont rythmé l'actualité nationale durant les premiers mois du mandat des nouvelles autorités installées en avril 2021. Elle a cité entre autres moments forts, les grandes rencontres thématiques notamment le Forum de Niamey sur la paix et la stabilisation, le Symposium des chefs traditionnels et religieux, le Sommet des Filles africaines ainsi que la Mission inédite du Conseil de sécurité des Nations Unies au Niger peu après la visite historique du Président de la République à Baroua, auprès des familles déplacées. "Ces succès procèdent du leadership du Gouvernement du Niger et reflètent son attachement ontologique aux Nations Unies dont il assurait la présidence au Conseil de sécurité en décembre 2021", a estimé la diplomate onusienne.

 L'autre fait marquant qu'a aussi rappelé SE. Louise Aubin, c'est la présentation, le 31 décembre 2021, de ses Lettres de créance en qualité d'Ambassadeur, Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies au Niger. Il s'agit, a-t-elle expliqué, d'un acte qui parachève la mise en œuvre de la réforme initiée en 2018 par le SG des Nations Unies, M. Antonio Guterres, et qui vise comme objectif premier, l'accélération et l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) en mettant à disposition du pays tous les mandats, toute l'expertise et toute l'expérience des diverses agences du Système sous un leadership et une coordination. Ainsi, a-t-elle fait remarquer, "en qualité d'Ambassadeur, je relève la responsabilité de pleinement représenter l'ensemble des entités et des interventions des Nations Unies". S.E Louise Aubin a saisi l'occasion, d'ailleurs, pour concéder que son rôle en est grandement facilité du fait du professionnalisme et de la collégialité des Chefs d'agences des Nations Unies au Niger.

Des voeux d'espoir pour le nouvel an

Après l'évocation de ces "succès passés", la diplomate onusienne a abordé la nouvelle année avec les voeux, au nombre de quatre (04), qu'elle a formulés pour 2022 et, selon SE Louise Aubin, "dépendent essentiellement de la qualité de notre collaboration". Il s'agit premièrement et au regard des évènements récents dans la sous-région, a-t-elle souligné, de "poursuivre la consolidation de la paix et la stabilité sur toute l'étendue du territoire et à initier des actions fortes telle que la récente désignation du représentant de l'opposition politique avec les diverses composantes de la société civile". En second lieu, l'Ambassadeur des Nations Unies au Niger a estimé que conscients des périls imminents pour les populations, de pluviométrie capricieuse et de virus aux vagues cycliques, "d'œuvrer à toujours améliorer la préparation à la gestion des crises en plaçant l'accent sur le renforcement de la résilience des populations exposées aux multiples chocs que connait le Niger". Troisièmement, elle a formulé le vœu d'une plus grande synergie des interventions tant du coté national que chez les partenaires à travers des cadres de concertations rationalisés. Enfin, dernier voeu formulé, c'est de "soutenir avec énergie l'effet d'émulation induit par les modèles nigériens, ces dignes fils et filles du Niger qui s'engagent auprès des populations".

La Coordinatrice-résidente du SNU au Niger a, d'ailleurs saisi l'occasion, pour rendre hommage à quatre (04) modèles à titre d'exemple. Il s'agit de la capitaine Hadiza Morou, Cheffe de la Cellule centrale de protection des femmes et des mineurs à la Gendarmerie nationale, de la Commissaire principale Hassane Haousseize Zouera, Cheffe de la Division de la protection des mineurs et des femmes à la Police nationale, de la cinéaste Aicha Macky, réalisatrice de documentaires et du jeune Maman Bachir Aboubacar Abdoul Nasser qui œuvre pour la paix et la prospérité au Sahel. Pour SE. Louise Aubin, il s'agit là de quelques exemples de personnalités parmi tant d'autres qui se sont singularisées par "leur parcours et qui honorent le Niger et au delà, l'Afrique...".

Louise Aubin Aicha Macky

L'Ambassadeur Louise Aubin n'a pas manquer de se féliciter de l'excellence du partenariat avec l'ensemble des acteurs étatiques, institutionnelles mais aussi avec la société civile et les autres partenaires humanitaires et au développement et a tenu, à la fin de son discours très ovationné, à rendre hommage à l'ensemble des collègues nationaux et internationaux dont la majeure partie, a-t-elle apprécié, se trouve sur le terrain auprès des populations.

Un partenariat multiforme et fécond

En prenant la parole à cette occasion, le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération a rappelé que la signature de la Charte des Nations Unies à la Conférence de San Francisco le 26 juin 1945, a consacré la création de l’Organisation des Nations Unies (ONU), pour répondre a un besoin très concret : celui d'actions collectives et du multilatéralisme. "Dans ce moment critique de l’histoire de l'humanité, les Etats devraient être plus déterminés que jamais à protéger l'ordre international fondé sur des règles communes, a redonné foi et confiance aux valeurs fondatrices et universelles de l'ONU, à travers la promotion de nouvelles initiatives, ainsi qu'a réfléchir aux réformes qui permettraient de rendre les institutions multilatérales plus efficaces pour servir l’humanité toute entière", a estimé M. Youssouf Mohamed Elmouctar. Il a aussi relevé que la réforme initiée par l'ONU en 2018, confère au Coordonnateur-Résident du Système des Nations Unies le rang le plus élevé parmi les officiels onusiens dans un pays, en tant que représentant désigné du Secrétaire Général. "Marque du soutien indéfectible du Niger au multilatéralisme", cet appel a été entendu par le gouvernement de notre pays, et s'est traduit par l'élévation de Madame Aubin, Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies au Niger, au rang d’Ambassadeur, le 31 décembre 2021, a poursuivi le ministre nigérien qui n'a pas manqué de souligner qu'animé par l'appréciation de cette histoire commune entre le Niger et les Nations Unies, "le Gouvernement du Niger a pleine confiance que ce nouveau statut portera la Coordination à un niveau rehaussé et qu’ainsi, la famille des Nations Unies au Niger oeuvrera de concert avec nos autres partenaires et amis, pour répondre plus efficacement aux nombreux défis auxquels nous sommes confrontés actuellement".

Le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération a cité plusieurs exemples qui témoignent du partenariat fécond entre le Niger et les Nations unies, tout en mettant en exergue "l'engagement inébranlable de notre pays sur les questions de paix et de sécurité dans le monde", lequel a largement contribué à l'élection du Niger, en qualité de membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la période 2020-2021, à l'issue d’un vote plébiscite de 191 voix sur 193 en juin 2019. "Ce succès éclatant confirme une fois de plus le leadership de notre pays sur diverses questions régionales, sous régionales et même internationales, notamment celles ayant trait à la sécurité, au climat et au développement durable", a estimé le ministre Mohamed Elmouctar qui n'a pas manqué de souligner que durant ce mandat au sein du prestigieux organe onusien, "le Niger a oeuvré inlassablement pour promouvoir les questions africaines et régionales autour des thématiques liées au lien entre réchauffement climatique et sécurité, à l'éducation en contexte de conflits, à la lutte contre les inégalités, notamment celles relatives au genre, ainsi que les défis engendrés par la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée au Sahel".

En terminant son allocution, le ministre délégué a tenu à transmettre, au nom des plus hautes autorités et des populations nigériennes, l'ensemble des Partenaires Techniques et Financiers qui accompagnent chaque jour le gouvernement dans la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable et les plans de développement du gouvernement, en particulier à la Coordination du Système des Nations Unies au Niger, qui a constamment soutenu le Niger à des moments décisifs de son histoire récente, à travers un appui multiforme. Le ministre Elmouctar a cité, entre autres, l'accompagnement du processus électoral durant les élections générales 2020 - 2021, l'appui aux efforts nationaux de consolidation de la paix, de cohésion sociale et de sécurité communautaire, la participation active à la lutte contre les violences basées sur le genre, ainsi qu’a la promotion de la santé et de l'éducation des jeunes filles.

Peu après ces deux allocutions et accompagnée par l'animation de talentueux artistes nigériens, les officiels ont procédé aux échanges symboliques des cadeaux. L'Ambassadeur des Nations Unies au Niger s'est vu offert à cette occasion, un joli chameau superbement harnaché, une marque de reconnaissance qu'elle a su apprécier à sa juste valeur.

A.K. Moumouni (actuniger.com)

 

 



Commentaires  

+1 #1 TOTO A DIT 19-02-2022 07:09
:D :lol: Si comme l'affirme OUSMANE SONKO « Vous n’irez jamais en France où vous verrez une rue dénommée rue Hitler » pourquoi continuer à voir et rebaptiser des rues ou places publiques Africaines de nom de colons se TOTO A DIT et beaucoup d'Africains ?

Quand TOTO A DIT partage , et depuis quand partager s'assimile au plagiat et aller à la ligne n'est pas forcé...
En Afrique, des associations ont toujours réclamé qu’on rebaptise les lieux, rues et avenues en lien avec le colonialisme pour ne pas rendre hommage à ses acteurs. Ce que l’opposant Ousmane Sonko vient de faire dans la ville de Ziguinchor, en convoquant ce jeudi 17 février.

Le débat sur les symboles associés à la colonisation et à l’esclavage vient d’être relancé par l’opposant Ousmane Sonko, le nouveau maire de Ziguinchor. Le président du parti Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité, lors de la première session ordinaire du Conseil municipal pour l’année 2022, a décidé principalement du changement de dénomination des cinq (5) rues.

 Le Député à l’Assemblée nationale a rebaptisé 5 rues qui étaient autrefois au nom des colons.

Ainsi, la rue du capitaine Javelier devient “l’Avenue du Tirailleur Africain”;

la rue du lieutenant Lemoine devient la “rue de Thiaroye 44”;

la rue du Lieutenant Truch devient la “rue de Seleki 1886”;

la rue de France devient la “Rue de l’Union Africaine”;
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 TOTO A DIT 19-02-2022 07:19
Lire plutôt
......se POSENT TOTO A DIT et beaucoup d'Africains?

Suite 1

la rue du Général de Gaulle devient la “Rue de la Paix”


« Vous n’irez jamais en France où vous verrez une rue dénommée rue Hitler »

Face à la presse, Ousmane Sonko explique cette mesure par ce qu’on appelle le devoir de mémoire. “Vous n’irez jamais en France où vous verrez une rue dénommée rue Hitler, parce que la France a été dominée par l’Allemagne, qui a eu à exercer sa souveraineté sur son territoire”, lance-t-il dans la foulé.

“Le lieutenant Javelier commandait des régiments pour asseoir la colonisation, tapait sur ceux qui étaient réticents, ne voulaient pas payer l’impôt. Lors de la première guerre mondiale, il a recruté de force des indigènes ici à Bignona. Ils ont été tous massacrés et aucun n’est revenu vivant. Est-il normal que 63 ans après qu’il ait une rue, qui s’appelle lieutenant Javelier où Le Moine. Le cas du lieutenant Truch, c’est la même chose, ils ont fait des massacres, tapé sur tout ce qui bouge, des dizaines de personnes ont été tuées. La résistance s’est organisée, nos grands parents ont résisté et ont gagné”, a fait savoir Ousmane Sonko.

Les rues et avenues chargés d’histoire coloniale

Depuis la mort de George Floyd, citoyen afro-américain tué par un policier blanc aux États-Unis, le débat sur les symboles associés à la colonisation et......
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 TOTO A DIT 19-02-2022 07:41
Suite 2 et fin
à l’esclavage a été relancé dans de nombreux pays du monde et surtout en Afrique. Sur l’île de Gorée (Sénégal ), classée patrimoine mondial de l’humanité, au large de Dakar, le maire Augustin Senghor avait indiqué que 90% des rues portent les noms d’anciens colons.

La ville de Ziguinchor se situe dans le sud-ouest du Sénégal au bord de la Casamance à environ 70 km de l’océan Atlantique. Elle est reliée par route, par bateau et par avion à Dakar, la capitale, distante de 454 km.

WOILA!!! WOILA !!!
Parlant de rebaptisation justement, TOTO A DIT suggère que l'on renomme la tour Eiffel par LA TOUR FÜHRER HITLER , en plaçant sa statue au sommet.....? :lol: :D :P :P

Et TOTO A DIT a t il cru lire ...

la rue du Général de Gaulle???? Si ce n'est pas être FRANCOCON, comment peut on associer ou nommer une rue après un fuyard ????

Quand le tonton chéri de TOTO A DIT envahissait et marchait sur PARIS .. De Gaules a détalé comme une girafe à qui tu as mis le feu à la queue pour aller se cacher sous les lits et les tablea à Londres.....entre les femmes avec son long HIJAB pour mieux être dissimulé :D :D

Comment donc peut on même penser a baptiser une place du nom d'un tel peureux fuyard....

Et qui va dire ici que De Gaules n'a pas fui ....quand HITLER marchait sur Paris ?

TOTO A DIT reste tout ouïe ......OOOOOOOO
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Hayman 19-02-2022 08:04
Système des Nations Unies.
Ce machin pour ralentir nos élans de développement.
Une mafia internationale pour un agenda caché contre le développement des États. Nul ne peut émerger avec une vision d'assistanat.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Faute de communication 19-02-2022 11:38
Apparemment cette Louise Aubin n'a rien a faire que de s'amuser et jouir du confort que lui offre l'ONU. Sinon comment comprendre l'organisation d'une telle fête presque deux mois après le début du nouvel an.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com