mardi 4 octobre 2022

4219 lecteurs en ligne -

fraren

Processus électoral: le NDI renforce les capacités des organisations des jeunes en période post-électorale

Atelier NDI 15 02 2022 BIS

La salle de réunion de Soleil d'Afrique de Niamey abrite, du mardi 15 au mercredi 16 février 2022, une session de renforcement des capacités des organisations des jeunes en période postélectorale. Cette initiative du National Democratic Institute (NDI) entre dans le cadre de la mise en œuvre du programme  d'appui électoral au Niger, financé par l'Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID) et destiné à promouvoir une alternance démocratique pacifique à travers des élections libres, pacifiques, transparentes et inclusives.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

La cérémonie d'ouverture de l'atelier s'est déroulée en présence du Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me Issaka Sounna, du Représentant de l'USAID, M. Abdourahmane Hassane, de la Représentante résidente du NDI au Niger, Mme Latifa Moussa, ainsi que des représentants des partis politiques, de la société civile et des membres des organisations des jeunes.

Appui américain au processus électoral au Niger

Dans l'allocution qu'il a prononcée à cette occasion, le Représentant de l'USAID a rappelé que c'est en novembre 2018 que l'Agence américaine a attribué la mise en œuvre d'un programme d'appui au processus électoral au Niger de quatre (04) millions de dollars au National Democratic Institute (NDI) et à la Fondation Internationale pour les Systèmes électoraux (IFES) avec comme principal objectif, de promouvoir un processus électoral démocratique et pacifique par le biais d'élections libres, transparentes et inclusives. C'est dans ce cadre et à la suite des élections communales, législatives et présidentielles qui se sont déroulées fin 2020 et début 2022, qu'intervient la phase postélectorale du projet qui vise comme premier objectif, a souligné M. Abdourahmane Hassane, « la  consolidation des réformes électorales en remédiant aux insuffisances techniques et administratives du processus électoral, en institutionnalisant les leçons apprises et en planifiant pour une plus grande durabilité et une gestion électorale efficace ». Le second objectif, a-t-il ajouté, « vise à accroitre la capacité des nouveaux élus et des acteurs civiques à s'engager dans des processus législatifs et politiques plus efficaces et centrés sur les citoyens ».

« L'atelier de renforcement des capacités des jeunes en période postélectorale qui nous réunit ici aujourd’hui a pour objectif général d’accompagner les organisations des jeunes à accroitre leur participation politique postélectorale en responsabilités et rôles post-électoraux, en suivi et mise en œuvre des réformes soulevées par l’évaluation du système électoral », a indiqué le Représentant du NDI. Il a saisi l'occasion pour exhorter vivement les participants à participer aux sessions et à contribuer aux discussions car, a mis en exergue M. Hassane, les sujets couverts par l'atelier sont d’une importance cruciale pour leur engagement politique et civique.

« La capacité des citoyens à comprendre leur rôle dans l’enracinement de la démocratie et son bon fonctionnement est primordiale dans les pays en transition comme le Niger. De cette capacité dépend la compréhension des défis et enjeux du Niger et le choix des hommes et des femmes qui mettront en œuvre les meilleurs programmes politiques pour le pays ». M. Abdourahmane Hassane, Représentant de la Directrice de la mission de l'USAID au Niger

Consolider et promouvoir la participation politique des jeunes

Atelier NDI 15 02 2022 BIS2

En procédant à l'ouverture officielle de l'atelier, le Président de la CENI a tout d'abord, rappelé les missions de l'institution qu'il préside  et qui consiste, d'une part, à effectuer le recensement électoral, procéder à l'élaboration et à la gestion du fichier électoral biométrique et, d'autre part, à assurer l'organisation, le déroulement, la supervision des opérations électorales et référendaires, ainsi que la publication des résultats provisoires. Et, a poursuivi Me Issaka Sounna, depuis les dernières réformes de 2017 et 2019, ces missions sont assurées par une CENI désormais permanente et professionnelle c'est à dire fonctionnant comme toutes les autres administrations d'État. Selon le Président de la CENI, ces missions recouvrent en réalité, une multitude d'activités pluridimensionnelles qui se déroulent dans le temps et dans l'espace, avant, pendant et après les élections. "De nombreux groupes cibles bénéficient de ces actions qui sont mises en œuvre à travers les projets et programmes financés par les partenaires de la coopération multilatérale et bilatérale", a fait remarquer Me Sounna pour qui, cette session de renforcement des capacités des jeunes s'inscrit dans la catégorie de ce qui est communément appelé « activités postélectorales ». Toutefois, a-t-il ajouté, bien qu'elles interviennent après un cycle électoral, elles sont destinées à assurer un service permanent d'information et de sensibilisation. "Elles permettent de préparer à l'avance les bénéficiaires pour une connaissance approfondie et un meilleur exercice de leurs rôles et responsabilités dans le cadre des futurs scrutins", a estimé le Président de la CENI.

C'est pourquoi, s'est félicité Me Sounna, l'USAID et le NDI qui est l'agence de mise en œuvre du programme de l'USAID intitulé « Promouvoir une alternance démocratique pacifique à travers des élections libres, pacifiques, transparentes et inclusives » ont été donc bien inspirés en prenant l'initiative de l'organisation de la présente session. A ce propos, le Président de la CENI a tenu à relever avec satisfaction que le NDI a choisi le groupe cible idéal et prioritaire en décidant d'organiser cette activité en collaboration avec le Mouvement des jeunes pour le Développement et l'Éducation citoyen (MOJEDEC, le Réseau Jeunesse et Politique en Afrique de l'Ouest (RJPAO) et le Conseil National des Jeunesse, "parce que la jeunesse constitue une frange importante de l'électorat au Niger". C'est pourquoi, a-t-il mis en avant, "le renforcement de leurs capacités est l'une des priorités majeures de la CENI".

Poursuivant son intervention, le Président de la CENI n'a pas manqué de faire remarquer que les thématiques retenues pour l'atelier prennent en compte les préoccupations exprimées à plusieurs niveaux par les partenaires et autres acteurs électoraux. "Ainsi, les conclusions qui découleront de vos travaux contribueront à l'enrichissement des recommandations de l'atelier d'évaluation du cycle électoral et des études et analyses qui ont été effectuées par la CENI avec l'appui d'autres partenaires, soit dans le même domaine, ou dans des secteurs connexes", a déclaré Me Issaka Sounna qui, par la même occasion, s'est engagé à "garantir que la CENI veillera à la complémentarité des interventions et assurera une bonne coordination des contributions techniques dont bénéficie notre institution".

Des compétences pour une meilleure implication des jeunes dans le dialogue politique

Après la cérémonie d'ouverture, les travaux se sont poursuivis avec plusieurs présentations par d'éminents experts en la matière sur les thématiques retenues pour la session de formation. Elles portent, entre autre, sur les  cadres juridiques et politique de la participation politique des jeunes au Niger ; le rôle et les responsabilités postélectoraux des organisations des jeunes ainsi que l'analyse des réformes concernant les organisations des jeunes dans les recommandations de l'évaluation du cycle électoral par la CENI. Les travaux qui se déroulent en plénière et en groupe vont aussi porter sur le partage d'expérience des organisations de la société civile (OSC) des jeunes sur la participation politique des jeunes avec notamment le RJPAO et le MOJEDEC.

Au sortir de l'atelier, le résultat attendu pour les organisations des jeunes des organisations de la société civile est qu'elles puissent appréhender les rôles et les responsabilités qu’elles doivent jouer dans la période post-électorale, permettre aux organisations des jeunes de la société civile de faire le suivi du processus législatif et aussi se doter de compétences et capacités à contribuer à la mise en œuvre des réformes ressorties de l’évaluation du cycle électoral. L'atelier servira aussi d'occasion pour encourager les jeunes à accroitre leur participation et implication dans le dialogue politique.

Atelier NDI 15 02 2022 Atelier NDI 15 02 2022 BIS1

A.K Moumouni (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

0 #1 TOTO A DIT 15-02-2022 22:34
:D :lol: Vous autres , n'aviez rien d'autres à débattre .... Que d'élection ??
De laquelle élection là même faites vous reference , Les elections tropicalisees qui selon un intervenant ici ou ll faut seulement partager 2000 FCFA ,sac de riz , mil , du thé et sucre ou quelques tissus à l'effigie du candidat
Ou
Cette élection des [mot censuré]ges des unes où même les ânes, moutons , poules ou les morts ont voté l'exemple , du cas d'espèce du Niger où l'on constate un RÉSULTAT ÉLECTORAL DE 103 % insultant l'intelligence et la logique ....même celle des amoureux des chiffres qui restent perplexes....

QUI LOGIQUEMENT .... même si c'est un sbire ou héraut défenseur des fraudeurs , des TERRORISTES ELECTORAUX, peut , ICI , expliquer L'OCCURRENCE DE 103 %
y compris , vous autres assis , dans un cadre climatisé, amusant vos bouches avec des snack , boissons et autres bonnes choses.... et racontant du n'importe quoi... SE RÉVÈLE LE DEFI de TOTO A DIT , a votre endroit , vous autres censés être des spécialistes , jusqu'à vouloir animer une rencontre sur un dit processus électoral.....: ALLÔ !!!!! ALLO! ????
TOTO A DIT reste tout oui
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Noma 15-02-2022 23:06
Le NDI etait ou quand ce rat d'egout appele issaka sounna proclamait de faux resultats des elections presidentielles ? Ce rat d'egouts appele issaka sounna n'a meme pas honte de se presenter devant des nigeriens comme president d'une CENI qu'il a vide de sa credibilite?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Dendaji 16-02-2022 19:41
Le NDI est réellement entrain de délirer.
Est-ce-que capacité y était ????????????
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com