mardi 4 octobre 2022

2501 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité: les terroristes font régner la terreur sur l'axe Niger-Burkina

explosion mine route Makalondi

Dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15  janvier dernier, des individus armés venus en grand nombre et à bord de motos, ont attaqué le poste mixte des Forces de sécurité de Kobagué, situé à une dizaine de kilomètres au nord-est de Torodi, sur la route qui va de Niamey à la frontière burkinabé. Cette attaque qui est la dernière d'une longue série confirme l'emprise de plus en plus évidente, des groupes armés terroristes (GAT) dans cette zone frontalière du Burkina avec des conséquences assez désastreuses sur les conditions de vie des populations.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

L'attaque du poste mixte de Kobagué (Garde nationale, Eaux et Forêts et Douanes) a fait un mort, un garde qui a succombé à ses blessures après son évacuation sur Niamey. Le poste a aussi été complètement brulé par les assaillants.

Toujours ce weekend et grâce aux renseignements reçus, deux  Engins explosifs improvisés (EEI) placés dans les environs de Toularé, à une quinzaine de kms de Niamey  sur la route de Torodi, qui conduit au Burkina, ont été désamorcés par une unité anti-mine des forces nigériennes.

Ces deux faits sont les derniers d'une longue série d'évènements malheureux qui attestent de l'emprise de plus en plus grandissante des groupes armés terroristes dans la zone et particulièrement le long de la route bitumée qui relie Niamey à la frontière burkinabé en passant par Torodi et Makalondi.

C'est le cas le vendredi 07 janvier dernier où trois (03) gendarmes ont été tués et plusieurs blessés suite à l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule entre Torodi et Makalondi.

Le 23 décembre dernier, une double attaque menée par des centaines d’individus armés au pont bascule et au poste de police frontalier de Makalondi  a fait officiellement six (06) morts et d'importants dégâts matériels.

Le 26 novembre 2021 également, l’explosion d’un EEI au passage de leur véhicule a fait trois (03) morts et deux (02) blessés dans les rangs de la Garde nationale du Niger (GNN).

Ces attaques répétées sont menées par des individus armés qui circulent à motos qui sont pourtant interdites depuis des mois dans la zone. Malgré le renforcement du dispositif sécuritaire, ces même individus ont été signalés dans plusieurs villages de la zone où ils livrent des prêches et prélèvent la Zakatt, un impôt religieux.

Situation sécuritaire inquiétante et flambée des prix de première nécessité

Face à la dégradation de la situation sécuritaire, les autorités ont pris des mesures draconiennes dans le cadre de l'Etat d'urgence comme la fermeture partielle des agences de transfert d'argent ainsi que celle des stations d'essence se trouvant le long de la route qui conduit à la frontière burkinabé. Des mesures qui s'ajoutent à l'interdiction de circulation des engins à deux roues.

Des dizaines d'écoles et de centres de santé de la zone ont fermé depuis des mois et les nouvelles mesures sont venues aggraver la situation pour les populations locales. Les activités économiques tournent, en effet, au ralenti avec la fermeture de plusieurs marchés. La circulation sur cet axe, jadis très fréquenté, s'est considérablement réduite, les compagnies de transports de personnes et de marchandises préfèrent désormais emprunter celle qui passe par Gaya et Téra d'autant que de l'autre coté de la frontière, la situation est encore plus préoccupante avec des zones entières qui sont sous le contrôle des groupes armés terroristes (GAT).

Selon un habitant de la localité que nous avons rencontré à Niamey, l'essence se négocie actuellement autour de 1.500 fcfa le litre, ce qui a engendré une flambée des prix des produits de première nécessité.

Il faut noter que les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ont lancé une opération "Saki" qui est à sa deuxième phase. Parallèlement, les Forces Armées Nigériennes (FAN) mènent aussi une opération conjointe "Taanli", avec l'armée burkinabé. Des opérations le long de la frontière qui ont permis certes de neutraliser des groupes terroristes et de démanteler plusieurs bases sans toutefois parvenir à contenir les menaces comme en atteste la série d'attaques de ces derniers jours.

A.Y.B (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

-11 #1 ??? 19-01-2022 00:23
Ces terroristes sont de plus en plus confiants, le Niger doit arreter de donner des leçons de securité au Mali car de toute evidence, lui aussi ne maitrise pas ses frontieres...les pays du sahel dans leur ensemble ont tellement passé des nombreuses années à s'interesser au superficiel, à developper la corruption, à voler l'argent du contribuable, à creer des partis politiques à tort et à travers pour des interets mesquins des quelques personnes etc qu'ils n'ont pas vu venir ce probleme de terrorisme et aucun d'entre de ces pays n'a la capacité de lutter efficacement contre cet ennemi...c'est cela aussi l'inconvenient de la corruption, elle a été cultivée et se cultive dans tous les domaines, c'est pour cela ces armées des pays du sahel auront du mal à combattre ces terroristes....
comment un groupe de personnes qui vivent dans la brousse peuvent defier des Etats pendant des longues années en tuant et terrorisant des innocents...ces Etats ont failli à leur mission la plus elementaire
Citer | Signaler à l’administrateur
-10 #2 Bibi 19-01-2022 02:19
Et pourtant il y’a eu des élections dans ces deux pays. Il y’a des cons qui croient qu’organiser des élections truquées pour mettre à la tête de nos états des larbins de la France résout tous problèmes. On a besoin de sécuriser nos populations et personne ne peut le faire à notre place et surtout pas ces politicards et ces bases militaires de ces pays qui sont de mèches avec les bandits et terroristes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-10 #3 TOTO A DIT 19-01-2022 06:56
Citation en provenance du commentaire précédent de ??? :
Ces terroristes sont de plus en plus confiants, le Niger doit arreter de donner des leçons de securité au Mali car de toute evidence, lui aussi ne maitrise pas ses frontieres...les pays du sahel dans leur ensemble ont tellement passé des nombreuses années à s'interesser au superficiel, à developper la corruption, à voler l'argent du contribuable, à creer des partis politiques à tort et à travers pour des interets mesquins des quelques personnes etc qu'ils n'ont pas vu venir ce probleme de terrorisme et aucun d'entre de ces pays n'a la capacité de lutter efficacement contre cet ennemi...c'est cela aussi l'inconvenient de la corruption, elle a été cultivée et se cultive dans tous les domaines, c'est pour cela ces armées des pays du sahel auront du mal à combattre ces terroristes....
comment un groupe de personnes qui vivent dans la brousse peuvent defier des Etats pendant des longues années en tuant et terrorisant des innocents...ces Etats ont failli à leur mission la plus elementaire


En vérité , c'est la vérité .....toute decrite.....dont TOTO A DIT agrée et valide ....
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #4 Houlighoul 19-01-2022 08:10
@#1 Absolument juste. C'est une hérésie de penser que des esprits voleurs de deniers publics, des voleurs de suffrages du peuple peuvent assurer la sécurité d'un pays. C'est une illusion. Les voleurs de la secte rose des voleurs ont été vus à l'épreuve d'une gouvernance catastrophique. Ils se sont même donné le culot d'acheter à nos soldats des armes qui ne détonnent pas. Quel cynisme!
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #5 Chef Koutoukoulli 19-01-2022 10:17
#4 Houlighoul 19-01-2022 07:10

Tres juste, tres clair. Bazoum n'a aucune solution pour le Niger sinon de retarder la capture et l'emprisonnement sinon l’exécution de son mentor. D'ailleurs c'est la seule mission que le maudit lui a confie en le couronnant president contrairement a la volonte de Allah et des nigeriens.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 Danilo3 19-01-2022 12:04
Citation en provenance du commentaire précédent de Chef Koutoukoulli :
#4 Houlighoul 19-01-2022 07:10

Tres juste, tres clair. Bazoum n'a aucune solution pour le Niger sinon de retarder la capture et l'emprisonnement sinon l’exécution de son mentor. D'ailleurs c'est la seule mission que le maudit lui a confie en le couronnant president contrairement a la volonte de Allah et des nigeriens.



Habaa toi aussi ! Ne blasphèmes pas stp, comment des minuscules êtres humains peuvent inverser la volonté d’Allah Swt? Comment ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Paf 19-01-2022 15:19
Citation en provenance du commentaire précédent de Chef Koutoukoulli :
#4 Houlighoul 19-01-2022 07:10

Tres juste, tres clair. Bazoum n'a aucune solution pour le Niger sinon de retarder la capture et l'emprisonnement sinon l’exécution de son mentor. D'ailleurs c'est la seule mission que le maudit lui a confie en le couronnant president contrairement a la volonte de Allah et des nigeriens.

Bismillah.prends sa place et fais le boulot.assez parlé.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #8 Bibi 19-01-2022 18:30
Citation en provenance du commentaire précédent de Danilo3 :
Citation en provenance du commentaire précédent de Chef Koutoukoulli :
#4 Houlighoul 19-01-2022 07:10

Tres juste, tres clair. Bazoum n'a aucune solution pour le Niger sinon de retarder la capture et l'emprisonnement sinon l’exécution de son mentor. D'ailleurs c'est la seule mission que le maudit lui a confie en le couronnant president contrairement a la volonte de Allah et des nigeriens.



Habaa toi aussi ! Ne blasphèmes pas stp, comment des minuscules êtres humains peuvent inverser la volonté d’Allah Swt? Comment ?


Il ne faut accuser Dieu de vos conneries. Donc c’est Dieu quia voulu qu’ils volent les élections ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Petit marteau 19-01-2022 20:25
Citation en provenance du commentaire précédent de Chef Koutoukoulli :
#4 Houlighoul 19-01-2022 07:10

Tres juste, tres clair. Bazoum n'a aucune solution pour le Niger sinon de retarder la capture et l'emprisonnement sinon l’exécution de son mentor. D'ailleurs c'est la seule mission que le maudit lui a confie en le couronnant president contrairement a la volonte de Allah et des nigeriens.


Allah n’est pas pressé pour punir Bazoum et son mentor. Ils ont fait trop de mal aux nigériens. Le dernier décret qui allouait les avantages des anciens présidents montre à quel point Bazoum et Issoufou se moquent des nigériens. Dites à Issoufou de renvoyer ses femmes s’il ne peut pas les nourrir. C’est pas aux nigériens de les prendre en charge. 2 chauffeurs, 2 maîtres d’hôtel, 2, 2,…le Niger n’est pas la propriété de Issoufou.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #10 Webdubois 20-01-2022 04:15
Les forces du mal s'approchent de Niamey.
Que Dieu nous protège
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 can2022 22-01-2022 00:31
[quote name="TOTO A DIT"]
encore quelle verité nul toto
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com