lundi 5 décembre 2022

2478 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité : 3 gardes tués dans l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule sur l’axe Torodi-Makalondi (Tillabéri)

explosion mine route Makalondi

Trois (03) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont perdu la vie et deux (02) autres blessés ce samedi 26 novembre suite à l’explosion d’un Engin explosif improvisé (EEI) au passage de leur véhicule sur la route bitumée Torodi-Makalondi qui conduit vers la frontière burkinabé.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est un bilan provisoire encore non officiel mais confirmé par des sources sécuritaires. L’explosion de la mine a fait dans un premier temps, deux (02) tués et trois (03) blessés mais l’un des blessés a finalement succombé à ses blessures. Il s’agit des soldats du GIS/GNN qui participent à l’opération « Saki 2 », que mènent les forces nigériennes depuis plusieurs mois dans cette zone frontalière du Burkina Faso.

L’explosion s’est produite sur une route bitumée qui relie le Niger au Burkina, à une quinzaine de kilomètres de Makalondi, dans le département de Torodi (Région de Tillabéri). L’engin a été visiblement enfoui dans un des nombreux nids de poule parsemés sur cette route où la circulation a fortement chutée ces derniers temps du fait de l’insécurité.

Cette zone frontalière du Burkina fait face depuis quelques mois à une dégradation de la situation sécuritaire avec la multiplication des attaques terroristes des deux cotés de la frontière. Malgré le renforcement du dispositif sécuritaire et les opérations conjointes que mènent les forces de défense et de sécurité (FDS) des deux pays, la situation ne fait que s’aggraver avec des individus armés qui continent à circuler et à prêcher dans la zone avec parfois, la destruction des infrastructures publiques notamment scolaires.

L’un des derniers actes du genre en date s’est passé le 18 novembre dernier. Des membres d’un groupe armé non étatique (GAN) s’étaient rendus dans le village de Gamkala, dans le département de Torodi,  où ils ont brûlé des fournitures scolaires après avoir prêché dans la grande mosquée du Village. Ces mêmes individus armés se déplacent également de village en village pour prélever la « Zakat » auprès des populations locales.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

0 #1 TOTO A DIT 28-11-2021 10:37
:-| :-* Cette mine devait exploser au passage de ce convoi d'occupants frenchie ....comme cela ils comprendront le sentiment qui animent les Nigériens de compter quotidiennement leurs morts .... 8) :-*

Tant que ce soient pas des Français qui tombent comme des mouches ce connard de Mac de Rond qui baise sa grande mère de femme Brigitte ne peut comprendre encore moins que ces bêtes d'état qui n'ont aucune perte humaine dans leur famille immédiate ..

Le dindon de la farce qui pleure et enterre leurs filles et fils ...le bas peuple devenant les cibles et victimes collatérales.....

Et une information... MARQUEZ LES MOTS DE TOTO A DIT, POUR LE RECORD ET L'HISTOIRE....:

Le jour où les français s'installer à Dosso , vous entendrez que les terroristes commenceront à sévir et créer le bordel aussi bien dans cette zone calme de Dosso et s'étendre vers Malanville et progresser vers le Nord du Bénin.

Ne dites pas que TOTO A DIT n'a pas dit ....
Car ceux qui approvisionnent et travaillent avec ces bandits armés sont les français qui les informent et protègent...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Shirou magana 28-11-2021 11:03
Allah ya kiyaye.ya kawo sawki
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Shirou magana 28-11-2021 11:03
Allah ya kiyaye.ya kawo sawki
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Blackmarket 29-11-2021 15:43
Comme par hasard cela se produit pendant qu'il y a des heurts dans la meme zone. on a appris à faire le lien entre les évènements hein :-?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com