samedi, 28 mai 2022
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


accident circulation Niger

Au Niger, il a été enregistré en 2020, quelques 7.248 accidents corporels ayant causés la mort de 1.405 personnes, 3.625 blessés graves et 7.558 blessés légers auxquels s’ajoutent des victimes handicapées à vie et des dégâts matériels considérables. C’est ce qu’a annoncé le ministre des Transports Alma Oumarou à l’occasion de la célébration, hier dimanche 21 novembre 2021, à l’occasion de la célébration de la 10e Journée africaine de la Sécurité routière. Des accidents principalement engendrés par les mauvais comportements humains dans la circulation routière et qui font couter au Niger, quelques 237 milliards de FCFA soit près de 2% du PIB du pays, selon les estimations de la CEDEAO.

 

Zeyna transfert argent bis

Dans le message officiel qu’il prononcé à l’occasion de la célébration de cette journée, le ministre Alma Oumarou a également déploré que les accidents de la route croissent chaque année. Ainsi, entre 2019 et 2020, le nombre des accidents a augmenté de 10% et celui des morts de 66%, principalement à cause des mauvais comportements humains dans la circulation routière.

La Journée africaine de la Sécurité routière est célébrée chaque 3e dimanche du mois de novembre depuis le 29 janvier 2012 à l’initiative de l’Union africaine (UA). L’édition 2021, la 10e du genre, a été célébrée dans notre pays sous le thème : «la vitesse excessive : cause principale des accidents de la route au Niger».

Dans son message, le ministre Alma Oumarou a indiqué que selon les statistiques de l’OMS, les accidents de la route ont causé en 2020, la mort de  1.350.000 personnes, 50.000.000 de blessés et une perte économique estimée à 518 milliards dollars US, l’équivalent de  291.116 milliards de FCFA.  Cela fait un taux moyen de décès engendrés par les accidents de la circulation routière à l’échelle mondiale, de l’ordre de 18,2 pour 100. 000 habitants. Ainsi, selon les mêmes statistiques, on enregistre un mort toutes les 24 secondes sur les routes dans le monde.

Par région, c’est l’Afrique qui arrive en tête de peloton en fonction du nombre de victimes d’accidents de la circulation routière avec 26,6 décès pour 100.000 habitants. Au Niger,  la situation des accidents est « plus préoccupante », selon le ministre, car  notre pays occupe le 21ème rang en Afrique sur 34 pays classés avec 23,6 tués pour 100.000 habitants en 2016.

Malgré ce constat alarmant, le ministre Alma Oumarou a estimé que « les accidents de la route ne sont pas une fatalité car on peut réduire leur fréquence et leur gravité ». Il a en ce sens rappelé les différentes stratégies internationales, régionales et nationales  mises en œuvre pour faire face à la situation avant d’inviter les usagers de la route à plus de prudence pour sauver des vies. «J’en appelle à une allure modérée sur les routes nigériennes afin de réduire la perte en vie humaine qu’elles occasionnent», a plaidé le ministre Alma Oumarou car au Niger, la vitesse excessive est à la base d’environ 26% des accidents de circulation.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 

Commentaires  

+4 #1 Soundourkou 22-11-2021 15:05
Quand les gens vivent comme des animaux sauvages tout peut arriver. Il suffit pour cela d'observer les impasses au niveau des carrefours de la capitale a certaines heures pour s'en convaincre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Nigérien 22-11-2021 19:45
Le Ministère de transport devrait exiger à tout les usagers (voiture, moto, vélo) d'avoir des caméras embarquées (ne serait-ce que pour déterminer les conditions et circonstances en cas d'accident.) Et surtout imposer le système de points (au permis de conduire) certaines personnes ne devraient pas être autorisée à conduire (car elles sont un danger public ambulant).
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Biri 22-11-2021 21:59
La SNTN d’avant pour être chauffeur de car il faut d’abord être apprentis de camion après l’obtention du permis CE il faut conduire des années les camions avant de commencer le permis D transport de personnes.
Dans l’Union européenne c pareil, pourquoi le ministre de transport a changé le ministre doit répondre au nigérien la faute reviens au ministère des transports.
Les bus Hiace aussi ne sont pas conformes au règlement de la sécurité routière les véhicules dépassent leurs taux de changes normalement 12 place sans porte bagages
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Biri 22-11-2021 22:06
Le retrait de permis fait partie dans les ordonnances et loi de la république. Il faut être sans pitié avec les délinquants routiers.
Il faut former la police et la gendarmerie et leurs donner un procureur spécial pour la circulation routière.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #5 Soundourkou 23-11-2021 07:38
Le probleme du trafic au Niger est la cupidite, l'insouciance et le laisser faire des policiers de la route. Ils sont la aux carrefours pour guetter les belles voitures conduites par les hadjia pour leur extorquer quelques choses. Devant moi les automobilistes et les motocyclistes violent les feux rouges sous les yeux des policiers sans aucune reaction de leur part. Quand le nigerien decidera de vivre comme un etre humain et non comme un animal, alors tout rentrera dans l'ordre.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Bawan Allah 23-11-2021 12:04
Citation en provenance du commentaire précédent de Soundourkou :
Le probleme du trafic au Niger est la cupidite, l'insouciance et le laisser faire des policiers de la route. Ils sont la aux carrefours pour guetter les belles voitures conduites par les hadjia pour leur extorquer quelques choses. Devant moi les automobilistes et les motocyclistes violent les feux rouges sous les yeux des policiers sans aucune reaction de leur part. Quand le nigerien decidera de vivre comme un etre humain et non comme un animal, alors tout rentrera dans l'ordre.


HUM!! Au Niger, le bon conducteur c'est celui qui a une bonne "cola" a donner au policier ou au gendarme!
Tout le mal vient de la! Corrigez cela et vous vous corrigez la situation.
Pour exemple, prenez un Hiace de 17 places, qui charge 22 passagers avec un galerie a bagages chargée a l'extrême mais leur seul laisser passer, c 'est 2000 F
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Top de la semaine

Publier le 26/05/2022, 18:40
burkina-une-cinquantaine-de-civils-tues-par-des-hommes-armes-dans-l-est-du-pays  Une cinquantaine d’habitants de plusieurs villages de la commune de Madjoari ont été tués hier...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 17:57
criminalite-transfrontaliere-2-policiers-tues-et-plusieurs-autres-blesses-par-des-bandits-armes-a-bangui-pres-de-la-frontiere-nigeriane-region-de-tahoua Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 15:13
burkina-saisie-record-de-115kg-de-cocaine-d-une-valeur-de-plus-de-7-milliards-de-cfa Dans une annonce faite hier mercredi, les douanes burkinabé ont annoncé avoir opéré une saisie record...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 11:19
viols-meurtres-et-complicite-avec-les-rebelles-ce-que-fait-l-onu-en-rca Le déploiement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en...Lire plus...
Publier le 26/05/2022, 11:07
rafpro-la-problematique-de-la-formation-professionnelle-et-de-l-apprentissage-en-afrique-au-coeur-de-la-13e-ag-qui-se-deroule-du-25-au-27-mai-a-niamey La capitale nigérienne abrite du 25 au 27 mai 2022, la 13e édition de l'Assemblée générale ordinaire...Lire plus...
Publier le 22/05/2022, 21:17
insecurite-un-presume-terroriste-tue-et-un-autre-interpelle-par-la-population-vers-kouro-beri-dosso Un présumé terroriste a été tué et un autre interpellé et remis aux forces de sécurité par les...
Publier le 23/05/2022, 14:31
insecurite-braquage-en-plein-jour-au-quartier-boukoki-de-niamey Des individus armés ont pris pour cible la boutique d'un négociant d'or au quartier Boukoki de Niamey,...
Publier le 24/05/2022, 21:13
defense-communique-du-ministere-de-la-defense-nationale Les différentes offensives menées par les Forces Armées Nigériennes (FAN) dans l’Ouest du territoire...
Publier le 24/05/2022, 20:54
barrage-de-kandadji-le-president-bazoum-instruit-d-accelerer-la-mise-en-oeuvre Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a présidé mardi matin 24 mai 2022,...
Publier le 23/05/2022, 14:55
mali-a-hombori-vivre-la-peur-au-ventre-par-omar-sylla  À Hombori, la population craignait le retour des terroristes aux alentours, mais c’est un autre...
Publier le 23/05/2022, 14:31
insecurite-braquage-en-plein-jour-au-quartier-boukoki-de-niamey Des individus armés ont pris pour cible la boutique d'un négociant d'or au quartier Boukoki de Niamey,...
Publier le 22/05/2022, 21:17
insecurite-un-presume-terroriste-tue-et-un-autre-interpelle-par-la-population-vers-kouro-beri-dosso Un présumé terroriste a été tué et un autre interpellé et remis aux forces de sécurité par les...
Publier le 24/05/2022, 21:13
defense-communique-du-ministere-de-la-defense-nationale Les différentes offensives menées par les Forces Armées Nigériennes (FAN) dans l’Ouest du territoire...
Publier le 22/05/2022, 19:32
lutte-contre-le-terrorisme-l-aviation-militaire-nigerienne-a-prete-main-forte-a-l-armee-burkinabe-lors-de-l-attaque-de-bourzanga L'armée de l'air du Niger a apporté un appui aérien aux soldats burkinabés qui ont vigoureusement...
Publier le 26/05/2022, 17:57
criminalite-transfrontaliere-2-policiers-tues-et-plusieurs-autres-blesses-par-des-bandits-armes-a-bangui-pres-de-la-frontiere-nigeriane-region-de-tahoua Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un...

Dans la même Rubrique

Criminalité transfrontalière: 2 policiers tués et plusieurs autres blessés par des bandits armés à Bangui, près de la frontière nigériane (Région de Tahoua)

26 mai 2022
Criminalité transfrontalière: 2 policiers tués et plusieurs autres blessés par des bandits armés à Bangui, près de la frontière nigériane (Région de Tahoua)

Au moins deux (2) agents de la police nationale ont été tués et quatre (04) autres blessés dans un échange de tirs, hier mercredi 25 mai 2022 dans la commune...

RAFPRO: la problématique de la formation professionnelle et de l'Apprentissage en Afrique au cœur de la 13e AG qui se déroule du 25 au 27 mai à Niamey

26 mai 2022
RAFPRO: la problématique de la formation professionnelle et de l'Apprentissage en Afrique au cœur de la 13e AG qui se déroule du 25 au 27 mai à Niamey

La capitale nigérienne abrite du 25 au 27 mai 2022, la 13e édition de l'Assemblée générale ordinaire du Réseau Africain des Institutions et Fonds de Formation Professionnelle (RAFPRO) qui a...

Direction générale des Douanes (DGD): l'administration lance une vaste campagne de vulgarisation du droit douanier pour une meilleure gestion des contentieux

26 mai 2022
Direction générale des Douanes (DGD): l'administration lance une vaste campagne de vulgarisation du droit douanier pour une meilleure gestion des contentieux

L'hôtel Bravia de Niamey a servi de cadre, mercredi 25 mai 2022, à une journée d'échanges sur le contentieux douanier. Il s'agit pour la Direction Générale des Douanes (DGD) à...

Justice: lancement officiel du Programme d'innovation de la justice au Niger (PIJN), pour une justice accessible, efficace et équitable à tous les citoyens

26 mai 2022
Justice: lancement officiel du Programme d'innovation de la justice au Niger (PIJN), pour une justice accessible, efficace et équitable à tous les citoyens

L'hôtel Radisson Blu de Niamey a servi de cadre, ce mercredi 25 mai 2022, à l'atelier de restitution de l'enquête sur les besoins et la satisfaction des citoyens en matière...

Santé et résilience communautaire: l'Unicef appuie le ministère de la Santé publique pour ses activités sur le terrain

25 mai 2022
Santé et résilience communautaire: l'Unicef appuie le ministère de la Santé publique pour ses activités sur le terrain

Les locaux du Ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, ont abrité ce mardi 24 mai 2022, la cérémonie de remise par l’UNICEF de trois...

Au Sahel central, l'avenir de centaines de milliers de filles est menacé en raison d'une crise alimentaire négligée (communiqué de presse)

25 mai 2022
Au Sahel central, l'avenir de centaines de milliers de filles est menacé en raison d'une crise alimentaire négligée (communiqué de presse)

Si la crise alimentaire dans le Sahel central n'est pas résolue, elle pourrait saper tous les autres efforts humanitaires et faire reculer le développement humain global et les progrès en...