NITA Fond Site Web 675 x 240

misere Afrique

Depuis le début de l’année, les organismes humanitaires ont recensé au moins 292 incidents ayant causé la mort de 650 personnes dans la zone des trois frontières, a annoncé dans son dernier bulletin humanitaire publié jeudi dernier,  le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA). L’organisme onusien s’est par la même occasion inquiété, de la poursuite de la détérioration de la situation sécuritaire dans cette zone frontalière entre le Niger, le Mali et le Burkina, qui constitue l’épicentre des violences au Sahel.

  

Zeyna commission0

« Le contexte humanitaire dans la zone transfrontalière entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger continue de se détériorer », a indiqué le Bureau  de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) dans son dernier bulletin humanitaire. Selon l’organisme onusien « les tendances sécuritaires montrent une augmentation continue du nombre d’incidents dans la région ».

Depuis le début de l’année, rapporte la même source,  les organismes humanitaires ont recensé au moins 292 incidents ayant causé la mort de 650 personnes. Et cette violence a « de graves répercussions sur les moyens de subsistance fragiles et la capacité des personnes à subvenir à leurs besoins », indique-t-on.

Selon l’OCHA, « cette insécurité met à rude épreuve des services sociaux de base déjà faibles ».

2,4 millions de déplacés internes au Sahel central dont 1,42 million au Burkina Faso

« Les déplacements à grande échelle ont un fort impact sur les ressources naturelles rares, avec des conséquences négatives tant sur les populations déplacées que sur les communautés d’accueil, renforçant le risque de mise en péril de la cohésion sociale », a souligné l’Agence onusienne. Selon les Nations unies, près de 5,2 millions de personnes sont en insécurité alimentaire aiguë.

Dans ces conditions, poursuit le document,  l’aide humanitaire est essentielle pour 10,8 millions de personnes. Cependant, seuls 22 % des fonds nécessaires à la réponse ont été reçus. Sur le terrain, est-il rapporté, « de plus en plus de personnes fuient leurs maisons pour se réfugier dans les champs ou les villages voisins, parfois à plusieurs reprises». Au Burkina Faso, au Mali et au Niger, c’est près de 2,4 millions de personnes qui se sont déplacées à l’intérieur de ces trois pays.

Au Burkina Faso seulement, l’un des pays les plus touchés par ces mouvements de populations, les régions du Centre-Nord, du Sahel, de l’Est et du Nord restent les plus affectées. Elles comptent à elles seules près de 1,42 million de déplacés internes. Selon l’Agence de l’ONU pour les réfugiés (UNHCR), il s’agit d’une augmentation de 4 % par rapport à juillet 2021.

Poursuite des opérations humanitaires malgré les difficultés d’accès dans certaines régions

De son côté, le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) note que la sécuritaire a continué de se détériorer au Burkina Faso. Cette détérioration est marquée par «des menaces et des actes d’intimidation, le pillage de biens, notamment de bétail, l’utilisation d’engins explosifs improvisés (EEI) et des enlèvements ciblés suivis de meurtres de civils».

Dans l’ensemble, le HCR a constaté au cours du mois d’août, «une intensification des attaques des groupes armés contre les Forces de défense et de sécurité (FDS) du gouvernement ».  L’exemple le plus marquant est l’attaque sur la route d’Arbinda, dans la région du Sahel, le 18 août, par des groupes armés contre un convoi de FDS et de civils, qui a fait plus de 30 morts et 19 blessés parmi les civils et plus de 14 morts parmi les FDS, souligne le HCR dans un rapport de situation daté du 22 septembre dernier.

Même si la situation reste volatile, l’Agence onusienne poursuit tout de même ses opérations au Burkina Faso, a précisé le rapport. « Malgré les difficultés d’accès dans certaines zones du pays, notamment dans les régions de l’Est, du Sahel, du Centre-Nord, du Nord et de la Boucle du Mouhoun », conclut le HCR.

actuniger.com

 



Commentaires

1
Mohamed Soul
2 années ya
La patrie ou la mort, nous vaincrons. Incha Allah le Pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
onu
2 années ya
Isra
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
godf
2 années ya
Et oui moa le maitre du gode feu doit faire la marmit3s du peuple elu par qui ?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
alain soral
2 années ya
La commission anti-complot Macron-Bronner ou le complot contre la libert
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
traficsorganes97427
2 années ya
Empoisonneur leperier deveaux hoarau.
dissimulateur crime d'etat deboisvilier nicolas tgi . Impasse avec boucle gille clain , mercedes blanche imat 300 .
trafics de detournement primes reso judeoteroriste conseil general 97410 , cadet christophe gud , cadet legume , cadet maraicher , cadet agricol , cadet chez docteur Sans , dentiste .
mise en insecuriter financiere par captation et limite de ressources conseil general 97410, senny palanny , vol de biens ennreunionnherve mariton , gerard collomb , dgse cosprons 3.7 millions .
fabrique terorisme par groupuscul ain harrouda et depots armes et munition .
manipulation publique mental par fausses information sur maroc mauritanie senegal niger nigeria mali , guinee. Sahara occidental .
a actu niger de iggn S 2020 2780 pour servir faire et valoir ce que de droit .
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
lejuisdimistimeinterdit
2 années ya
Pourquoi est-ce qu'il n'y a pas de manif anti-Zemmour, et qu'on lui offre des tribunes dans les m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2047 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
361 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages