dimanche 2 octobre 2022

3460 lecteurs en ligne -

fraren

Insécurité : la population d’Anzourou demande au Président de la République de maintenir l'interdiction de circulation des motos

circulation de motos BF

Les ressortissants de la commune rurale d'Anzourou, dans la Région de Tillabéry, interviewés par une équipe de l'Agence Nigérienne de Presse (ANP) ce samedi 11 septembre 2021, ont désapprouvé la levée de l'interdiction de la circulation des motos dans la région de Tillabéry et ont, en conséquence, demandé au Chef de l'Etat, en visite dans la région, le maintien de cette interdiction. 

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Cette demande a été d'ailleurs formulée par plusieurs intervenants dans des messages de bienvenue adressés à l'endroit du Président de la République à son arrivée dans la matinée de ce samedi 11 septembre à Sakoira, chef-lieu de la commune d'anzourou.

Après avoir adressé tous ses remerciements au Chef de l'Etat pour tous les efforts fournis dans le cadre du retour de la sécurité dans la commune d'anzourou, le chef du village de Kofoune, M. Younoussa a indiqué qu'ils ne sont pas encore prêts pour la levée de l'interduction de la circulation des motos dans l'Anzourou car, selon lui, il persiste encore quelques problèmes d'insécurité au niveau de certains villages de la commune.

Même appréciation de la part de M. Mamoudou Sabo, représentant le chef du village de Ziban, mais aussi de M. Zoubeirou Hamadou, également ressortissant du même village de Ziban, très affecté par la question d'insécurité. 

Ils ont tous demandé au Chef de l'Etat le renforcement de la sécurité par le maillage complet de la commune par des éléments des forces de défense et de sécurité (FDS).

M. Laouali Halidou, ressortissant du village de Barsangana a, pour sa part, exprimé la nécessité de renforcer la sécurité afin de permettre aux élèves qui ont abandonné les écoles il ya de cela 3 ans de reprendre les cours, et aux centres de santé de fonctionner normalement.

Pour rappel, plusieurs ressortissants de la commune d'Anzourou ont, du fait des attaques terroristes, abandonné leurs villages pour se réfugier dans la ville de Tillabéry.

Grâce aux engagements des plus hautes autorités du pays, cils ont pu regagner leurs villages d'origine.

C'est, du reste, dans ce cadre que le Chef de l'Etat a voulu aller à leur rencontre pour s’enquérir de leur situation et leur apporter le soutien et la solidarité du Gouvernement. 

Au cours d'un point de presse qu'il a animé à la fin de sa visite de 48 heures dans la Région, le Président Mohamed Bazoum a promis à la population que sa sollicitation sera appliquée à la carte, soulignant notamment que « dans certains endroits, elle sera appliquée, par contre, dans d'autres, elle ne le sera pas ».

ANP

 

.

Commentaires  

+1 #1 Rabiou Goumounday 12-09-2021 08:56
Vue la recrudescence de l'insécurité dans la région c'est très hasardeuse de lever cette interdiction car dans les prochains jours si les mesures de sécurité n'ont pas été renforcé, on risquerait d'être devant des conséquences plus dommageable que les avantages.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Mai Goje 12-09-2021 08:56
Il faut interdire les motos, non il faut autoriser les motos. Ce qui est certain, c'est que l'interdiction a fait plus de mal que de bien. Quand une décision arrange les uns, certainement qu'elle dérange les autres. Il faut a présent trouver le juste milieu et c'est ce qui est demande au président phoulosophe :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Hama Saley 12-09-2021 09:32
Bizarre. C'est durant cette période d'interdiction que l'anzourou a été le plus meurtrie par les attaques barbares opérées à moto. Pour cette insécurité il faut trouver la vraie solution autre que ce subterfuge d'interdiction des motos.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #4 Kallam Moussa Boubacar 12-09-2021 11:00
Les animateurs de ce maudit journal fait partie des ennemis de la région de Tillabery.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Termo 12-09-2021 12:39
Pourquoi attendre une visite de Bazoum pour demander de maintenir.
Quand une mesure ne donne pas de résultats faut-il la consolider et avancer ou bien revoir les stratégies.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Manpori 12-09-2021 12:43
Bazoum ferait mieux avant tout de libérer des prisonniers de Issoufou. Et c'est de son pouvoir discrétionnaire. Doumbiya en Guinée a fait mieux pour décrisper le climat politique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Nigérien 13-09-2021 06:44
Est-ce que l'interdiction a freiné les attaques terroristes ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Mai Goje 13-09-2021 11:37
#6 Manpori 12-09-2021 11:43
Bazoum ferait mieux avant tout de libérer des prisonniers de Issoufou. Et c'est de son pouvoir discrétionnaire. Doumbiya en Guinée a fait mieux pour décrisper le climat politique.

Ce que Doumbya a fait en moins d'une semaine, Bazoum n'en a toujours pas fait meme le centieme en 6 mois de discours et d'intentions.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Blackmarket 13-09-2021 12:02
Ana magani kai na kaba :o
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com