samedi 10 décembre 2022

3587 lecteurs en ligne -

fraren

Déclaration de presse l’Amicale des nigériens étudiants et stagiaires au Sénégal (AMINESS)

Aminess Dakar 2021

Réuni en session particulièrement extraordinaire ce lundi 26 juillet 2021 à l'effet d'examiner la situation socio-académique, cauchemardesque dans laquelle végète les étudiants nigériens au Sénégal particulièrement le cas des étudiants vétérinaires, le bureau exécutif de l’AMINESS rend publique la déclaration dont la teneur suit :

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Le bureau exécutif de l’AMINESS condamne et fustige avec la dernière énergie l'attitude irresponsable du gouvernement privilégiant la politique du dilatoire, la démagogie et le non-respect des engagements pris avec les partenaires sociaux et démone avec véhémence son incapacité à prendre en charge le problème épineux de l'éducation.

Sinon comment comprendre et expliquer l'attitude du gouvernement tendant à ne prendre aucune initiative sérieuse pour apporter des solutions idoines aux problèmes auxquels les étudiants nigériens à l'étranger sont quotidiennement confrontés.

En effet, aucun entendement ne peut cautionner ni admettre le refus de l'anab et du MESRI à procéder au paiement des frais de formation des écoles inter étatiques telles que le CESAG, ESP, ESMT, EISMV. Pendant 4ans, depuis 2018.

Cette situation d'arriérés inexplicable entache gravement la bonne réputation et la crédibilité de notre pays et entraîne au niveau de ces établissements le refus d'accès aux salles d'examen à nos camarades.

Ce matin, les étudiants nigériens de L'EISMV se sont vu empêcher de rentrer dans les salles alors qu'ils sont en examen de fin d'année, pour cause le non-paiement des frais de scolarités.

Alors que l'aminess a entrepris plusieurs démarches diplomatiques avec les autorités compétentes pour les prévenir mais aussi trouver des solutions bien avant cette date.

Malheureusement, l'incompétence affiché de nos autorités, ont conduits nos camarades à rater les examens d'aujourd'hui.

L'aminess dénonce avec vigueur le non-paiement par l'anab, sous le regard complice du gouvernement, des arriérés de bourses et remboursement des frais de formation pour les ayant droits alors que les formalités y afférentes ont été faites depuis belle lurette.

Au regard de Tout ce qui précède :

 Considérant le non-paiement des subventions des frais de scolarités des étudiants nigériens à l'étranger et au Sénégal en particulierØ

 Considérant le refus catégorique d’accès aux salles aux étudiants nigériens inscrits à EISMV, CESAG, ESMT, ESP.Ø

 Considérant le manque de volonté manifester par les autorités nigériennes à trouver des solutions face aux différents problèmes qui minent l'école nigérienneØ

 Considérant l'inaction des autorités nigériennes face à nos multiples démarches diplomatiques pour la satisfaction de nos intérêts matériels et moraux.Ø

L'AMINESS, SOUCIEUSE DES INTÉRÊTS MATÉRIELS ET MORAUX DE SA BASE :

o S’indigne de la sourde oreille des autorités malgré les démarches légales responsables que nous avons engagés.

o Interpelle les autorités nigériennes quant à leur responsabilité par rapport à la situation délétère dans laquelle végète les étudiants nigériens au Sénégal et son impact sur l'image de notre pays.

o Dénonce avec fermeté la situation actuelle dans laquelle se trouve l'école nigérienne.

o Dénonce avec fermeté la situation que vive les étudiants nigériens de l'extérieur.

o Exige le paiement sans délais des frais de scolarités pour les écoles inter étatiques et privés.

o Exige des autorités nigériennes de trouver une solution immédiate pour nos étudiants de EISMV afin de regagner leurs salles d'examens.

Enfin, tout en restant ouvert au dialogue franc fondé sur la matérialisation des engagements, le Bureau Exécutif de l'Aminess lance un ultimatum de 3 jours à compter de ce jour lundi 26 juillet 2021, pour exiger des autorités, la satisfaction de ces justes et légitimes revendications

Faute de quoi, le gouvernement sera tenu pour seul et unique responsable de tout ce qui adviendra

Vive l'USN

Vive l'AMINESS

Tous Unis, nous vaincrons

La lutte continue

Que Dieu bénisse le Niger et son peuple

 

.

Commentaires  

0 #1 Gorgui 27-07-2021 07:56
"...Faute de quoi, le gouvernement sera tenu pour seul et unique responsable de tout ce qui adviendra..."
Il adviendra quoi sinon, Rien. Tout le pays est une victime de l'irresponsabilite, de l'incompetence et de l'incapacite de issoufou mahamadou a voir au dela de sa petite, insignifiante et miserable personne. Pour bien paraitre, il a place des minables la ou il fallait des competents, des analphabetes la ou il fallait des erudits, de amateurs la ou il fallait des specialistes, il a laisse voir proteger des gens malveillants detourner et piller en toute liberte les biens publics et les ressources de l'etat. Criez, pleurez, menacez messieurs les etudiants, mais sachez que Bazoum qui n'a pas pu organiser le Bac cette annee faute d'argent ne repondra pas a vos revendications aussi legitimes soient elles. issoufou l'ennemi du Niger n'a rien laisse dans les coffres qu'il a vide a son profit et au profit de ses amis Nassaras. Alors, prnez votre mal en patience et allez faire les vigiles ou les domestiques, allez pechez ou achetez et vendre des tout ce que vous trouverez pour resoudre vos problemes. Ici c'est la galere pour tous sauf pour issoufou, ses femelles et ses rejetons.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 cecilia sarkozy 27-07-2021 12:07
Oui Grand Mettre Diaffa prend toute dans la simca 1000.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com