NITA Fond Site Web 675 x 240

Me Lirwana Abdourahmane Point de presse 26 06 2021

Dans une conférence de presse qu’il a animée ce samedi 26 juin 2021, l’avocat de Mahamane Ousmane, Me Lirwana Abdourhamane a porté à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, qu’il a saisi la Cour de Justice de la CEDEAO, à son siège à Abuja sur le contentieux électoral du scrutin présidentielle du 21 février dernier.

 

Zeyna commission0

Après avoir épuisé toutes les voies de recours auprès de la Cour Constitutionnelle, Me Lirwana Abdouramane a indiqué face à la presse, qu’il a transporté l’affaire devant la Cour de Justice de la Commission Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). La plainte déposée par le conseil de Mahamane Ousmane porte sur les violations de droits de l’Homme par l’Etat du Niger lors des élections présidentielles 2020-2021.

Après avoir rappelé les différents recours qu’il a introduits au niveau de la Cour Constitutionnelle avant et après  le 1er tour de l’élection présidentielle, le conseil de Mahamane Ousmane de dire qu’il est persuadé que c’est fort possible que la Cour leur donnera raison sur au moins une des preuves  sur les violations des droits de l’Homme, qu’il a versé dans le dossier.

Il a d’ailleurs exhibé le document attestant que sa plainte a été reçue  par la Cour de justice de la CEDEAO et les cinq (5) juges qui l’a composent  ont été déjà saisis du dossier.

Mieux, Me Lirwana  Abdoudourahamne d’affirmer que le gouvernement nigérien a  été officiellement saisi par la Cour afin de réagir dans un délai d’un mois. A défaut, l’institution judiciaire communautaire peut commencer son jugement sans la partie adverse, c’est-à-dire, l’Etat du Niger, a-t-il poursuivi.

Le procès qui oppose son client Mahamane Ousmane à  l’Etat du Niger démarrera aux prochaines assises de la Cour qui débuteront entre les mois de Novembre ou Décembre lorsque les juges  reviendront de leurs vacances.

Interrogé sur l’aboutissement de sa plainte, l’avocat de Mahamane Ousmane s’est dit optimiste dans le combat qu’il est en train de mener et qu’il affirme êre sûr de remporter : « il y aura au moins une preuve qui va conduire à l’annulation de la victoire du président Mohamed Bazoum », a-t-il laissé entendre.

Le conseil de Mahamane Ousmane d’aller plus loin, en disant qu’en cas de victoire, le président de la République  Mohamed Bazoum doit démissionner, si réellement il est un homme de parole.

En cas de refus d’obtempérer à la décision de la Cour de Justice de la CEDEAO par le gouvernement, le dernier mot reviendra au peuple qui jugera,  s’il va se  laisser faire ou pas, comme ça été  les cas en 1996 et 2009 avec des élections contestées, a-t-il conclut.

Pour rappel, depuis la proclamation des résultats globaux provisoires du second tour de l’élection présidentielle par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et leur validation par la Cour Constitutionnelle, le 21 mars 2021, Mahamane Osumane est resté droit dans ses bottes et continue à revendiquer sa victoire.

Moussa Ibrahim  (actuniger.com)

 



Commentaires

2
Zeinil- Abidine Souley Mamane
2 années ya
S'il vous pla
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Cabascabo
2 années ya
La justice de la CEDEAO peut donner raison a Ousmane et ca ne changera rien a la donne actuelle. Bazoum ne demissionnera pas et le peuple sur lequel il compte n'a pas change. Bazoum doit juste se concentrer sur sa mission en placant le Nigerien au coeur de ses preoccupations. Ainsi il gagnera sa legitimite populaire et tournerait a jamais la page des elections bancales de 2021. Bazoum tarde a convaincre malgre ses gesticulations mais cela denote une hesitation de sa part ou la simple prudence qui lui recommande de ne casser sa baraque avant d'en avoir construit une nouvelle en raison des orages qui s'annoncent.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
alib
2 années ya
Bonjour,
Nafarko, c'est la
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
5
Patriote
2 années ya
Consolidons et avan
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
????
2 années ya
La cour de la CEDEAO???c'est toute l'institution qui est
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Abdoul Nasser Ibrahim
2 années ya
Quoi alors ? Le Pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Pauvre Niger
2 années ya
Certains sont tro b
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Moise
2 années ya
Pendant qu'on a l'esprit la question s
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Balki
2 années ya
Qu
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Webdubois
2 années ya
Quelle folie @@@@
Il est permis de r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Tom
2 années ya
#9 Balki
Qui encore au Niger ferait confiance a Mamane Ousmane qui a saborde lui meme l'elan des populations a faire valoir leur vote. Ousmane est un bon a rien qui est seul responsable de la debacle qui a permis a Bazoum de s'installer confortablement a la tete de l'etat. Mamane Ousmane est celui la meme qui a trahi les Nigeriens qui aspiraient au changement. Un Zero reste un zero.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
doudoura
2 années ya
cet avocat tazartchiste est
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Mohamed
2 années ya
A la CEDEAO, c'est du n'importe quoi. A l'ONU il y'a un peu plus d'objectivit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Djibril Nahantchi
2 années ya
C'est une bonne Idee.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Abdoul
2 années ya
Je ne suis pas un politicien mais revenir sur ce d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Jade
2 années ya
Personnellement, j'avais cru en Mamane Ousmane malgre ses echecs en tant que premier president democratiquement elu du Niger. Cependant, son comportement durant la periode post electorale, ses hesitations, son manque de courage et de determination, etc ont fini de me convaincre qu'il n'est pas l'homme de la situation et qu'il ne le sera jamais. Le couronner president de la republique serait un desastre politique, social et economique pire que celui dans lequel l'abominable issoufou nous a plonge. Alors, de grace miatre lirwani, aidez ousmane a tourner la page des elections bancales de 2021 et donnons une chance a Bazoum pour remettre de l'ordre et rendre justice aux nigeriens pour tout le mal que issoufou leur a cause. Qui d'ailleurs mieux que Bazoum peut le faire?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Maux de t
2 années ya
Que Mahamane Ousmane mange la m-a-r-d-e osti de peureux !

Moe t'en calisser une si tu continues d'enquiquiner les nig
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Tenkodo
2 années ya
Certes, Ousmane n'a pas
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Le Sage
2 années ya
Mais Ousmane a oubli
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Nostradamus
2 années ya
#18 Tenkodo
Donnons a Bazoum une chance d'essayer de gouverner le Niger autrement comme il l'a promis car de toute facon, il ne quittera pas le pouvoir de son gr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2244 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
544 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
340 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
485 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
375 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages