samedi, 25 juin 2022
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Me Lirwana Abdourahmane Point de presse 26 06 2021

Dans une conférence de presse qu’il a animée ce samedi 26 juin 2021, l’avocat de Mahamane Ousmane, Me Lirwana Abdourhamane a porté à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, qu’il a saisi la Cour de Justice de la CEDEAO, à son siège à Abuja sur le contentieux électoral du scrutin présidentielle du 21 février dernier.

 

Zeyna transfert argent bis

Après avoir épuisé toutes les voies de recours auprès de la Cour Constitutionnelle, Me Lirwana Abdouramane a indiqué face à la presse, qu’il a transporté l’affaire devant la Cour de Justice de la Commission Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). La plainte déposée par le conseil de Mahamane Ousmane porte sur les violations de droits de l’Homme par l’Etat du Niger lors des élections présidentielles 2020-2021.

Après avoir rappelé les différents recours qu’il a introduits au niveau de la Cour Constitutionnelle avant et après  le 1er tour de l’élection présidentielle, le conseil de Mahamane Ousmane de dire qu’il est persuadé que c’est fort possible que la Cour leur donnera raison sur au moins une des preuves  sur les violations des droits de l’Homme, qu’il a versé dans le dossier.

Il a d’ailleurs exhibé le document attestant que sa plainte a été reçue  par la Cour de justice de la CEDEAO et les cinq (5) juges qui l’a composent  ont été déjà saisis du dossier.

Mieux, Me Lirwana  Abdoudourahamne d’affirmer que le gouvernement nigérien a  été officiellement saisi par la Cour afin de réagir dans un délai d’un mois. A défaut, l’institution judiciaire communautaire peut commencer son jugement sans la partie adverse, c’est-à-dire, l’Etat du Niger, a-t-il poursuivi.

Le procès qui oppose son client Mahamane Ousmane à  l’Etat du Niger démarrera aux prochaines assises de la Cour qui débuteront entre les mois de Novembre ou Décembre lorsque les juges  reviendront de leurs vacances.

Interrogé sur l’aboutissement de sa plainte, l’avocat de Mahamane Ousmane s’est dit optimiste dans le combat qu’il est en train de mener et qu’il affirme êre sûr de remporter : « il y aura au moins une preuve qui va conduire à l’annulation de la victoire du président Mohamed Bazoum », a-t-il laissé entendre.

Le conseil de Mahamane Ousmane d’aller plus loin, en disant qu’en cas de victoire, le président de la République  Mohamed Bazoum doit démissionner, si réellement il est un homme de parole.

En cas de refus d’obtempérer à la décision de la Cour de Justice de la CEDEAO par le gouvernement, le dernier mot reviendra au peuple qui jugera,  s’il va se  laisser faire ou pas, comme ça été  les cas en 1996 et 2009 avec des élections contestées, a-t-il conclut.

Pour rappel, depuis la proclamation des résultats globaux provisoires du second tour de l’élection présidentielle par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et leur validation par la Cour Constitutionnelle, le 21 mars 2021, Mahamane Osumane est resté droit dans ses bottes et continue à revendiquer sa victoire.

Moussa Ibrahim  (actuniger.com)

 

Commentaires  

+2 #1 Zeinil- Abidine Souley Mamane 27-06-2021 08:45
S'il vous plaît question d'éclaircissement Est ce que Monsieur Mahaman Ousmane s'est posé la question que la victoire est qu'elle perdue d'avance ?
Je ne vois pas par quel miracle une juridiction de la CEDEAO va t'elle se prononcer sur une affaire de contentieux électoral alors la cour constitutionnelle est la mieux placée !
La victoire est perdu d'avance, répondre à l'appel du Président Mohamed Bazoum pour la construction du pays!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Cabascabo 27-06-2021 10:09
La justice de la CEDEAO peut donner raison a Ousmane et ca ne changera rien a la donne actuelle. Bazoum ne demissionnera pas et le peuple sur lequel il compte n'a pas change. Bazoum doit juste se concentrer sur sa mission en placant le Nigerien au coeur de ses preoccupations. Ainsi il gagnera sa legitimite populaire et tournerait a jamais la page des elections bancales de 2021. Bazoum tarde a convaincre malgre ses gesticulations mais cela denote une hesitation de sa part ou la simple prudence qui lui recommande de ne casser sa baraque avant d'en avoir construit une nouvelle en raison des orages qui s'annoncent.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 alib 27-06-2021 11:32
Bonjour,
Nafarko, c'est la énième fois que tu poursuis l'état du Niger devant les tribunaux à l'étranger, et jamais tu ne gagneras un procès contre le Niger, rappelle-toi, tu étais même président quand tu as fais venir Me Verges, mais hélas tu resteras toujours dans tes fantasmes, et c'est fini, car des individus comme toi, ont cessé de gérer le Niger.
C'est fini et à jamais.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 Patriote 27-06-2021 13:06
Consolidons et avançons, Que Dieu bénisse le NIGER. Amine
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 ???? 27-06-2021 16:37
La cour de la CEDEAO???c'est toute l'institution qui est à mettre en cause. Compter sur un machin comme CEDEAO est une perte totale du temps....depuis sa création, elle n'arrive même pas à faire respecter la libre circulation de personnes...par voie terrestre des que tu quittes ton pays, même possédant un passeport CEDEAO, tu dois donner de l'argent pour avoir des cachets d'entrée/sortie...c'est cette institution qui va arbitrer sur un contentieux électorale et penser qu'elle fera son travail...
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #6 Abdoul Nasser Ibrahim 27-06-2021 18:39
Quoi alors ? Le Président Ousmane continue à revendiquer la victoire qu'il prétendait ? Alors que les nigériens ont conscient qu'ils ont un Président qui leur fera des biens dans son gouvernement ? Cette victoire est à Bazoum , Mahamane Ousmane va juste gaspiller son argent. Ça m'étonne qu'un économiste pense à faire ça
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #7 Pauvre Niger 27-06-2021 18:44
Certains sont tro bête quoi.donc tout le monde reconnaît la victoire de Ousmane mais bon on less des voleurs continuer quoi?thusssss le nigérien m’énerve il est tro pouri d l’intérieur
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Moise 27-06-2021 19:19
Pendant qu'on a l'esprit la question sécuritaire :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #9 Balki 27-06-2021 21:46
Qu’il laisse les nigériens tranquilles, il savait très bien que le pnds fera un coup d’état institutionnel en plus il avait le soutien de Niamey pourquoi il s’est pas battu dans la rue??
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #10 Webdubois 27-06-2021 22:21
Quelle folie @@@@
Il est permis de rêver jusqu'à la mort
Il passe de l'avocat au fou parfait
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Tom 28-06-2021 06:38
#9 Balki
Qui encore au Niger ferait confiance a Mamane Ousmane qui a saborde lui meme l'elan des populations a faire valoir leur vote. Ousmane est un bon a rien qui est seul responsable de la debacle qui a permis a Bazoum de s'installer confortablement a la tete de l'etat. Mamane Ousmane est celui la meme qui a trahi les Nigeriens qui aspiraient au changement. Un Zero reste un zero.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #12 doudoura 28-06-2021 07:47
cet avocat tazartchiste est étonnant il n a qu a continuer de rêver . il me déçoit encore plus
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #13 Mohamed 28-06-2021 08:44
A la CEDEAO, c'est du n'importe quoi. A l'ONU il y'a un peu plus d'objectivité : porter plainte à la cour de justice de l'ONU c'est mieux.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Djibril Nahantchi 28-06-2021 10:45
C'est une bonne Idee.
« il y aura au moins une preuve qui va conduire à l’annulation de la victoire du président Mohamed Bazoum ».
Nous savons que BM ne va pas quitter le pouvoir ,aussi le soulevement du peuple n'est pas necessairement un bon souhait ds l'etat actuel du Niger. Parcontre, aumoins l'histoire retiendra, avec preuve testees, que BM etait un president illegitime. Et qui sait?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #15 Abdoul 28-06-2021 10:51
Je ne suis pas un politicien mais revenir sur ce débat est une sorte de désobéissance civile.
Tous les Nigériens doivent s'assumer et aider Bazoum dans nos prières, nos actes et nos comportement pour conduire le bateau Niger ( propriété commune) au bon port. Wallahi faisons très attention parce que ceux qui veulent l'échec de notre pays sont à pieds d'œuvres pour saisir toute opportunité qui les aidera à atteindre leur objectif immoral.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #16 Jade 28-06-2021 15:54
Personnellement, j'avais cru en Mamane Ousmane malgre ses echecs en tant que premier president democratiquement elu du Niger. Cependant, son comportement durant la periode post electorale, ses hesitations, son manque de courage et de determination, etc ont fini de me convaincre qu'il n'est pas l'homme de la situation et qu'il ne le sera jamais. Le couronner president de la republique serait un desastre politique, social et economique pire que celui dans lequel l'abominable issoufou nous a plonge. Alors, de grace miatre lirwani, aidez ousmane a tourner la page des elections bancales de 2021 et donnons une chance a Bazoum pour remettre de l'ordre et rendre justice aux nigeriens pour tout le mal que issoufou leur a cause. Qui d'ailleurs mieux que Bazoum peut le faire?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 Maux de tête 28-06-2021 21:48
Que Mahamane Ousmane mange la m-a-r-d-e osti de peureux !

Moe t'en calisser une si tu continues d'enquiquiner les nigériens.

Tout le monde sait que tu as gagné et tu as laissé ce tarbanak de Mahamadou Issoufou voler les élections pour mieux protéger ses fesses.

Mahamane Ousmane : tu m'écœures.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 Tenkodo 29-06-2021 08:04
Certes, Ousmane n'a pas été à la hauteur dans la gestion de la crise post électorale; sa mollesse d'esprit était aux antipodes de l'attente mais ses prises de position mordicus de ne pas abdiquer sur sa victoire vont mettre des bâtons dans les roues de la gouvernance Bazoum.
Oui les premiers pas de Bazoum semblent attrayants mais comment croire à un voleur de suffrages.
Les nigeriens ont souvent la propension d'être naïfs.
Comment peut-on croire à des voleurs, des pilleurs de deniers publics, des adeptes du favoritisme, du passe-droit, de la corruption, de la fraude, toutes formes de pratiques mafieuses.
Laissez-vous berner, endormir par les petits gestes et actes enjoliveurs de Bazoum.
Vous pensez Niger comme un tout et la politique menée reste encore celle du clanisme. Si le Niger est un tout et qu'il faille regarder dans la même direction, pourtant, les nominations que ce soit au sein des ministères qu'au Conseil des ministres durant presque 90 jours restent guidés par l'esprit du clanisme.
Et vous pensez toujours ignares de vous que le Niger peut gagner avec une partie de l'équipe.
N'en déplaise ! MO reste et demeure le cauchemar de MB.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Le Sage 29-06-2021 08:31
Mais Ousmane a oublié qu'en 1993 le Mnsd avait introduit un recours contre son élection pour violation du code électoral ou quoi ? Mais qu'est ce qui s'était passé alors ? Rien. Donc de grâce me lirwana laisses nous tranquille avec tes allusions. Le HOLD up électoral même Ousmane en a bénéficié dz
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Nostradamus 29-06-2021 14:34
#18 Tenkodo
Donnons a Bazoum une chance d'essayer de gouverner le Niger autrement comme il l'a promis car de toute facon, il ne quittera pas le pouvoir de son gré et ce n'est pas ce meme Ousmane qui mobilisera les foules pour le faire partir.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

ACTU NIGER 800 800 pixels Booster 30ANS Plan de travail 1 2

Top de la semaine

Publier le 23/06/2022, 22:23
faux-etudiant-en-medecine-l-universite-de-zinder-leve-l-equivoque Ces derniers jours, la toile a été inondée par une information relative à une affaire rocambolesque...Lire plus...
Publier le 23/06/2022, 08:48
hommage-boukari-sabo-dernier-survivant-de-la-premiere-republique Ancien ministre à plusieurs reprises sous la première République, Boukari Sabo, s'est éteint le...Lire plus...
Publier le 23/06/2022, 08:42
cybercriminalite-le-niger-supprime-la-peine-d-emprisonnement-pour-delit-de-diffamation-et-d-injure Les députés ont approuvé dans la matinée de ce mardi 21 juin 2022 le projet de loi modifiant et...Lire plus...
Publier le 22/06/2022, 19:31
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-22-juin-2022 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 22 juin 2022, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 21/06/2022, 23:53
au-sahel-la-soif-de-securite-par-omar-sylla La région du Sahel couvre une superficie de 3 millions de km² mais compte peu de cours d’eau et de...Lire plus...
Publier le 19/06/2022, 16:25
affaire-dga-sonidep-vs-hamidou-amadou-konate-dg-madina-trans-mali-le-dga-illo-amadou-aboubacar-sort-de-sa-reserve Le DGA SONIDEP tient à apporter un démenti formel aux allégations de pot de vin portées à son encontre...
Publier le 20/06/2022, 19:56
reunion-du-panel-de-haut-niveau-sur-le-sahel-l-ancien-president-issoufou-prend-conseils-aupres-du-president-bazoum Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a reçu lundi en fin d’après-midi,...
Publier le 20/06/2022, 13:59
bepc-2022-146-904-candidats-vont-affronter-les-epreuves-a-partir-de-ce-mardi-21-juin Les épreuves de la session 2022 du Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) vont débuter ce mardi 21...
Publier le 23/06/2022, 08:48
hommage-boukari-sabo-dernier-survivant-de-la-premiere-republique Ancien ministre à plusieurs reprises sous la première République, Boukari Sabo, s'est éteint le...
Publier le 23/06/2022, 22:23
faux-etudiant-en-medecine-l-universite-de-zinder-leve-l-equivoque Ces derniers jours, la toile a été inondée par une information relative à une affaire rocambolesque...
Publier le 22/06/2022, 19:31
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-22-juin-2022 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 22 juin 2022, dans la salle habituelle des...
Publier le 20/06/2022, 07:33
mali-plus-d-une-centaine-de-personnes-massacrees-par-des-hommes-armes-dans-la-region-de-bandiagara Au moins 110 personnes ont été massacrées dans une série d'attaques qui ont visé, ce dimanche 19 juin...
Publier le 19/06/2022, 16:25
affaire-dga-sonidep-vs-hamidou-amadou-konate-dg-madina-trans-mali-le-dga-illo-amadou-aboubacar-sort-de-sa-reserve Le DGA SONIDEP tient à apporter un démenti formel aux allégations de pot de vin portées à son encontre...
Publier le 21/06/2022, 17:57
hadj-2022-les-premiers-vols-prevus-a-partir-du-jeudi-23-juin Les premiers vols pour le convoyage des pèlerins nigériens pour l'édition 2022 du Hadj débuteront le...
Publier le 23/06/2022, 22:23
faux-etudiant-en-medecine-l-universite-de-zinder-leve-l-equivoque Ces derniers jours, la toile a été inondée par une information relative à une affaire rocambolesque...

Dans la même Rubrique

Faux étudiant en médecine : l’Université de Zinder lève l’équivoque !

23 juin 2022
Faux étudiant en médecine : l’Université de Zinder lève l’équivoque !

Ces derniers jours, la toile a été inondée par une information relative à une affaire rocambolesque d’un faux étudiant en médecine qui aurait administré des soins pendant plusieurs années au...

Hommage: Boukari Sabo, dernier survivant de la Première République

23 juin 2022
Hommage: Boukari Sabo, dernier survivant de la Première République

Ancien ministre à plusieurs reprises sous la première République, Boukari Sabo, s'est éteint le mercredi 22 juin 2022 à l'Hôpital général de référence de Niamey. "Papa" comme l'appelle affectueusement ses...

Cybercriminalité : le Niger supprime la peine d’emprisonnement pour délit de diffamation et d’injure

23 juin 2022
Cybercriminalité : le Niger supprime la peine d’emprisonnement pour délit de diffamation et d’injure

Les députés ont approuvé dans la matinée de ce mardi 21 juin 2022 le projet de loi modifiant et complétant la loi n 2019-33 du 03 juillet 2019 portant répression...

JEA 2022: avec l'UNICEF, les médias engagés à éliminer les pratiques néfastes au Niger

21 juin 2022
JEA 2022: avec l'UNICEF, les médias engagés à éliminer les pratiques néfastes au Niger

Dans le cadre des activités commémorant l'édition 2022 de la Journée de l'Enfant Africain (JEA 2022), un café de presse a réuni ce mardi 21 juin, le Représentant de l'Unicef...

Hadj 2022: les premiers vols prévus à partir du jeudi 23 juin

21 juin 2022
Hadj 2022: les premiers vols prévus à partir du jeudi 23 juin

Les premiers vols pour le convoyage des pèlerins nigériens pour l'édition 2022 du Hadj débuteront le 23 juin 2022. Plusieurs vols charters sont prévus par le Commissariat pour l'organisation du...

Société: levée de bouclier contre le Projet de loi sur les Principes Fondamentaux de la Santé et de l'Hygiène Publique au Niger

20 juin 2022
Société: levée de bouclier contre le Projet de loi sur les Principes Fondamentaux de la Santé et de l'Hygiène Publique au Niger

Adopté par le gouvernement lors du Conseil des ministres du 14 avril dernier et transmis à l'Assemblée nationale pour adoption, le Projet de Loi sur les Principes Fondamentaux de la...