NITA Fond Site Web 675 x 240

Bazoum et syndicat education

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, a reçu vendredi en fin d’après-midi 14 mai 2021, les responsables des syndicats de l’enseignement supérieur.

 

Au cours de cette rencontre qui s’est déroulée en présence notamment du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM Ouhoumoudou Mahamadou, il a été surtout question des problèmes auxquels est confronté le secteur de l’enseignement supérieur et des solutions à y apporter.

« Nous avons échangé, lors de cette rencontre, sur les problèmes de l’enseignement supérieur (universités publiques du Niger) notamment la normalisation de l’année ou bien des années, la gouvernance de ces universités et les budgets alloués à ces universités-là »,  a indiqué le Secrétaire Général du Syndicat National des Enseignants Chercheurs et Chercheurs du Supérieur (SNECS),  M. Bakasso Sahabi.

Le Président de la République, qui connait bien ces problèmes, a pris des engagements forts pour appuyer ces universités, pour qu’on sorte des difficultés qui les assaillent, a-t-il précisé.

Pour sa part, le Secrétaire Général du Syndicat Autonome de l’Enseignement Supérieur Public (SYNASUP), Dr. Amadou Hassan, a d’abord salué la démarche du Président de la République de convoquer les acteurs qui interviennent au niveau de l’enseignement supérieur.

« Nous avons, lors de cette rencontre, passé au peigne fin la problématique de l’enseignement supérieur. Les problèmes sont connus de tous. Et c’est ensemble que nous allons trouver la solution », a-t-il ajouté.

 Il faudrait que tous les acteurs soient  conscients, que chacun apporte sa contribution et dans ce sens, on va peut-être trouver la solution, a-t-il précisé.

Le fait que le Président de la République s’est intéressé à cette question, en invitant l’ensemble des acteurs, encourage à croire que les solutions (aux différents problèmes) vont être trouvées, a-t-il souligné.



Commentaires

3
Lamido
2 années ya
A mon humble avis, Bazoum doit apprehender les problemes sectoriels comme un tout plutot que de proceder comme il est entrain de proceder c'est a dire secteur par secteur. La reponse doit etre globale, faisable pour etre durable. Il faudrait pour cela s'attaquer aux causes profondes de l'inefficacite de ses secteurs qu'ils soient sociaux ou autres. Ces causes ont surement un denominateur commun qu'il va falloir identifier avec courage et determination. Elles peuvent etre liees au manque de ressourcs humaines de qualite, insuffisance de budget, mauvaise gestion (absence de planification, anticipation, detournement, favoritisme, sabotage volontaire, etc...). Il doit y avoir une raison fondamentale pour que l'education, les telecommunications, la sante, la securite, l'agriculture, etc... ne marchent pas dans ce pays et il n'est pas difficile de la determiner grace a un diagnostic profond et non complaisant. Toutes ces rencontres avec tels ou tels acteurs n'aboutiront a rien si les causes profondes ne sont pas eliminees. Les memes causes continueront a causer les memes effets. A bon entendeur, salut
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
HAMZA MAI GRKUA
2 années ya
L'intensification des attaques contre les populations civiles chass
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Abdul
2 années ya
Pourquoi apres une election,le candidat elue n,interesse plus a une tournee a l'interieure du pays pour constater leur niveau de vie
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Maidagi
2 années ya
Excellence Monsieur le Pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Gaya Gaskia
2 années ya
Bonjour,
Je pense que la priorit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
zomo
2 années ya
[#3 Abdul 15-05-2021 19:59
Pourquoi apres une election,le candidat elue n,interesse plus a une tournee a l'interieure du pays pour constater leur niveau de vie]

C'est parce qu
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Ardo
2 années ya
La securite d'abord, ensuite la securite et apres la securite. Tout se resume a la securite dans ce pays
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Mallam
2 années ya
Au lieu de jouer a l'autruche face au defi pressant de la securite, Bazoum devrait se donner le courage de prendre le torreau par les cornes pendant qu'il est encore temps. Il doit se debarrasser des methodes issoufou en allant a la rencontre des victimes et de l'armee. Il doit visiter les camps militaires pour se renseigner sur les conditions de vie et de travail des militaires. Il doit restaurer le merite et la discipline qui ont ete gravement compromis par issoufou. Il doit se fixer un delait de 3 mois maximum pour regler l'affaire de detournement des fonds MDN et punir de maniere examplaire les auteurs. Il doit en urgence liquider toutes les affaires pendantes au niveau de la justice militaire pour restaurer la confiance au sein de l'armee car beaucoup de militaires sont detenus illegalement dans nos prisons. Bref, il doit cesser d'avoir peur de l'armee pour en faire son principal alli
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Verite
2 années ya
Monsieur Bazoum, merci de la volonte affichee de trouver une solution aux differents maux qui assaillent notre pays contrairement a ton predecesseur qui avait fait de la promotion de sa miserable petite personne sa seule priorite. Les maux du Niger sont multiples et multiforment mais heureusement ils sont tous li
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Blackmarket
2 années ya
Citation en provenance du commentaire précédent de Abdul :
Pourquoi apres une election,le candidat elue n,interesse plus a une tournee a l'interieure du pays pour constater leur niveau de vie

il n'y voit plus l'int
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Dotidjo
2 années ya
L'education comme tous les autres secteurs vitaux comme l'eau, l'energie, la sante souffrent d'un manque criard de financement. Bazoum ait o
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1631 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
511 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
302 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
336 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
344 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages