NITA Fond Site Web 675 x 240

FDS Niger patrouille desert

Le bilan du massacre enregistré hier dimanche dans les villages d’Intazayene et de Bakorat, dans le département de Tillia, ne cesse de s’alourdir. Selon des sources locales, plus de 80 civils ont été froidement exécutés par des individus armés lors du raid meurtrier qu’ils ont mené dans cette zone de la région nord de Tahoua, située pas très loin de la frontière malienne. Les recherches se poursuivent encore à la recherche d’autres victimes sous les décombres des tentes et maisons calcinées.

 

Zeyna commission0

Le bilan reste encore provisoire en attendant le communiqué officiel du gouvernement mais selon des élus locaux,  moins de 24h après la tragédie, au moins 80 corps ont déjà été trouvés parmi lesquels des femmes et des enfants. Certains des corps ont été trouvés sous les décombres des tentes abritant des femmes et des enfants et qui ont été incendiés par les assaillants.

Les assaillants seraient venus à bord de motos et ont tiré à l’aveuglette sur tout ce qui bouge dans les villages d’Intazayene et de Bakorat ainsi qu’au niveau du puits de Wirstane et des campements installés à Akifakif.  Selon les mêmes sources, les villages et les campements qui ont été pris pour cible abritent pour l’essentiel des populations touarègues.

Des centaines de tête ont également été emportés par les assaillants qui seraient, selon des sources locales, des membres locaux du groupe terroriste Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS), qui est très actif dans cette zone situé pas très loin de la frontière malienne.

Série noire

Ce nouveau massacre de civils fait suite à celui perpétré, il y a juste une semaine vers Banibangou, toujours vers la frontière malienne, et où une soixantaine de civils ont été froidement exécutés par des individus armés non identifiés. Il y a quelques semaines, c’est une centaine de civils qui ont été exécutés dans presque les mêmes conditions toujours dans la zone des trois frontières où des attaques ciblaient, dans un passé récent, des camps militaires.

« En ces moments douloureux pour notre pays, suite à l’attaque lâche et barbare survenue à Tillia, j’adresse mes sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés », a réagit le président sortant Issoufou Mahamadou, qui a assuré que, « tout est mis en œuvre pour que ces crimes ne restent pas impunis ». Un communiqué du gouvernement est attendu dans la soirée pour annoncer de nouvelles mesures sécuritaires alors que le pays se prépare à l’investiture du nouveau président de la République, le 2 avril 2021, après un cycle électoral assez tendu qui a duré plus d trois (3) mois et qui se traduira par la première alternance démocratique de l’histoire du Niger.

A.Y.Barma (actuniger.com)

 



Commentaires

4
cap2021
3 années ya
Issoufou doit etre heureux de ce nieme carnage meme si je doute que ces 80 vies perdues puissent etancher sa soif de sang.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
PAF
3 années ya
Citation en provenance du commentaire précédent de cap2021 :
Issoufou doit etre heureux de ce nieme carnage meme si je doute que ces 80 vies perdues puissent etancher sa soif de sang.

au lieu de prier pour les d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
7
Omar
3 années ya
Et personne ne va marcher ou protester contre le massacre de ces pauvres Nig
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Hold-up electoral
3 années ya
Qu'Allah accorde
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Sebo
3 années ya
Inna lillalhi wa Inna ilayhi raj'ouna. Paix aux
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2055 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
362 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages