dimanche 2 octobre 2022

3385 lecteurs en ligne -

fraren

Propos insultants contre une ethnie sur Facebook : l’affaire est déjà dans les mains du Procureur de la République

procureursayabou retouche

Selon les informations recueillies au niveau du parquet, le Procureur de la République s’est déjà saisi de l’affaire de la publication sur les réseaux sociaux, de propos insultants envers une ethnie. Les services techniques ont été sollicités pour identifier l’auteur du fameux post mais les recherches n’ont pas encore permis à ce jour de le localiser au Niger. La plupart des auteurs de ces propos sont à l’étranger et utilisent parfois des faux profils, ce qui complique davantage les recherches. Toutefois, a assuré le procureur, les investigations vont se poursuivre et toute contribution de la population pour mettre la main sur l’auteur de la publication est sollicitée.

Il vous souviendra qu’il y a quelques jours, une publication sur les réseaux sociaux a soulevé une vive polémique puisque l’auteur a ciblé une ethnie du pays à travers des propos insultants et méprisants. Certains se sont vite offusqués du fait qu’aucune suite n’a été donnée à l’affaire alors même qu’il s’agit d’actes réprimés par les textes en vigueur notamment la nouvelle loi de lutte contre la cybercriminalité.

Contacté par actuniger, le procureur de la République près le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, nous a assuré que ses services se sont déjà autosaisis de l’affaire et actuellement les investigations sont en cours pour permettre d’identifier et de mettre à la disposition de la justice, l’auteur de la publication. Selon M. Sayabou Maman Issa, les services techniques de la Police judiciaire et des renseignements ont été sollicités mais les recherches entreprises jusqu’à présent n’ont pas permis de le localiser au Niger.  Les investigations se poursuivent selon les explications que nous a données le procureur, qui a d’ailleurs profité de l’occasion pour solliciter toute contribution utile de la population dans ce sens.

Prolifération de propos ethniques et racistes

Depuis quelques temps, en effet, on assiste à une prolifération sur les réseaux sociaux des propos à caractère ethnique et raciste qui sont pourtant réprimés par les textes en vigueur. Conformément aux dispositions de la loi sur la lutte contre la cybercriminalité, les services du Procureur de la République sont activement à pied d’œuvre pour identifier et mettre à la disposition de la justice, les auteurs de cette propagande ethnique et raciste qui met à rude épreuve la paix sociale et la cohésion nationale. A ce  niveau, le Procureur a assuré que ses services sont en train de tout mettre en œuvre pour traquer les responsables de ces comportements indélicats qui sèment la zizanie en abusant des réseaux sociaux. Pour lever toute équivoque, M. Sayabou Maman Issa a assuré qu’il n y a pas de « deux poids deux mesures ». « Tous les auteurs de ces actes seront recherchés et mis à la disposition de la justice », a-t-il insisté.

Il faut reconnaître qu’en la matière, la tâche n’est pas du tout facile pour la Police judiciaire ainsi que les autres services qui sont sollicités pour les besoins de l’enquête. Dans beaucoup de cas, en effet, les auteurs de ces propos ne résident pas au Niger ou passent par de faux profils, ce qui complique leur identification ou leur localisation. D’autant que même pour certains cas où les auteurs de tels propos sont identifiés, le fait que le Niger ne dispose pas de traité d’extradition avec tous les pays du monde, ne facilite pas aussi la tâche à la justice de faire son travail. C’est ce qui explique en grande partie la lenteur constatée sur certains dossiers sur lesquels, le bureau du procureur est bien avancé dans les poursuites.

Ces derniers temps, cette propagande haineuse et à la limite extrémiste a pris des proportions inquiétantes au Niger en raison notamment de l’exacerbation des tensions politiques. A plusieurs reprises, le bureau du procureur a mis en garde les auteurs de ces actes, qu’ils sont passibles de sanctions telles que prévues par le Code pénal et la nouvelle loi contre la cybercriminalité. Selon l’article 32 de la loi  sur la cybercriminalité, « est puni d’une peine d’emprisonnement d’un (1) à cinq (5) ans et de un million (1.000.000) à cinq millions (5.000.000) de francs CFA d’amende, quiconque crée, diffuse ou met à disposition, sous quelque forme que ce soit, des écrits, messages, photos, sons, vidéos, dessins ou toute autre représentation d’idées ou de théories, de nature raciste, régionaliste, ethnique, religieux ou xénophobe, par le biais d’un système d’information ». De même, l’article 31 de la même loi stipule que « la diffusion par le biais d’un moyen de communication électronique de données de nature à troubler l’ordre public est puni d’une peine d’emprisonnement». Autant de garde-fous adoptés par le législateur pour encadrer les mauvais comportements et l’usage abusif des réseaux sociaux ainsi que des moyens de communication électronique et sur lesquels, le bureau du procureur a assuré s’appuyer, sans parti pris, afin de garantir l’ordre et la quiétude sociale si chère à notre pays.

A.K.M (actuniger.com)

.

Commentaires  

-1 #1 Alpha 18-03-2021 22:31
Le ridicule ne tue vraiment pas....Que de s'attaquer aux auteurs de simple propos pour exprimer leurs frustations, pourquoi ne pas d'abord s'y prendre aux vraie malfrats?:
1)Les gens responsables de la mort de nos vaillants soldats (ceux qui ont eu le contract des armes au Niger(
2) Ceux qui ont detourne les milliards....etc
Franchement trop c'est trop!!!Les proces a geometrie variable doivent cesser!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
-11 #2 @ Sayabou Maman Issa 18-03-2021 23:28
@ Sayabou Maman Issa

Si tu es un garçon, essaie de me chercher et tu verras que des cheveux vont pousser sur ton crâne rasé sans traitement capillaire.

Malhonnête fini, intimidateur de petit calibre au lieu de vous attaquer des citoyens inoffensifs et essayer de nous museler occupez-vous des dossiers qui sont sur vos tables.

Incompétent fini, mesquin sans égal, vas-donc t'occuper des argents volés au Ministère de la défense.

Où es-tu quand Tahoua et Agadez ont volé les élections et provoqué la colère des autres nigériens ?

Où es-tu quand les bandits enturbannés ont braqué les paisibles citoyens ?

Boro-doubey-izé.

Manti procureur de la république key !

Zakey-izé !

Cherche-moi et tu me verras sur ton chemin
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #3 @ Sayabou Maman Issa 18-03-2021 23:31
Toi et ton pourri de PNDS et grand magouilleur jusqu'aux os de Mahamadou Issoufou avez volé les élections du Niger.

Les voleurs du Niger.

On ne restera pas assis vous regarder, vos menaces à deux balles allez vous les fourrer là où nous pensons.
Citer | Signaler à l’administrateur
-8 #4 @ Sayabou Maman Issa 18-03-2021 23:33
@ Sayabou Maman Issa

Va te fourrer cette merdique de loi dans ton derrière espèce d'inintelligent, cancre fini.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #5 @ Sayabou Maman Issa 18-03-2021 23:39
@ Sayabou Maman Issa

C'est vous qui êtes les véritables véhicules du régionalisme et c'est vous qui créez la division entre les nigériens.

Vous protégez les voleurs de milliards et vous embastillez ce qui les mots ont dépassé leurs pensées.

Vous êtes injuste et vous êtes au service du pouvoir.

Vous êtes l'incarnation d'une justice instrumentalisée.

Vous faites de la diversion pour couvrir le holp-up électoral. Malhonnête et tricheur.

Vous allez à l'encontre de la volonté du peuple.

Que la malédiction divine s'abatte sur vous et toutes votre descendance.

Que la calamité divine et la maladie sans remède s'abatte sur la famille de @ Sayabou Maman Issa
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #6 @ Sayabou Maman Issa 18-03-2021 23:46
@ Sayabou Maman Issa

Je prie Allah le Tout Puissant, que ce mois béni de Ramadan qui vient t'emporte à son départ.

Qu'Allah tranche entre toi et le brave peuple du Niger.

@ Sayabou Maman Issa tu es complice de vol et Qu'Allah te réserve une place dans le 7ème enfer ou on te plongera dans une marmite bouillante sous l'oeil vigilent des anges les plus laids de la créature divine.

Quand on te sortira de cette marmite tu iras dormir parmi les serpents les plus affreux dont la vue est suffisante pour te faire évanouir trois fois. Tu traverseras sans chaussure un fleuve de feu qui te consumera jusqu'à la hanche.

@ Sayabou Maman Issa c'est ce qui t'attend dans l'au-delà.

Tu ne rentreras jamais au Paradis parce qu'il n'y aura pas de place pour toi. Ta descendance que laissera dans un Niger injuste connaîtront la misère et la calamité.

Tel est le sort de ce qui sont injustes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #7 Nigériens debout ! 19-03-2021 00:13
sayabou maman issa : honte à toi ! Shame on you !

On ne jette pas un humain en prison pour racisme, autrement on jetterait la moitié des occidentaux en prison.

Ceux qui ont financé la centrale de traitement inauguré en grande pompe par ton Maître Mahamadou Issoufou, ces bailleurs de fonds là même sont racistes.

Pourtant ils ne sont pas allés en prison.

Tu mettras Elizabeth II en prison pour racisme ? Vas-y, fais le donc et on verra.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 Tchimi 19-03-2021 02:00
. La plupart des auteurs de ces propos sont à l’étranger et utilisent parfois des faux profils, ce qui complique davantage les recherches. Toutefois, a assuré le procureur, les investigations vont se poursuivre et toute contribution de la population pour mettre la main sur l’auteur de la publication est sollicitée. :zzz :zzz 2 :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #9 LOL 19-03-2021 02:20
M. Sayabou Maman Issa a assuré qu’il n y a pas de « deux poids deux mesures ». « Tous les auteurs de ces actes seront recherchés et mis à la disposition de la justice », a-t-il insisté.

A bon Mr. le procureur, le cas de Sanissou Jackou a eu lieu avant ceux des autres pourtant les autres sont en prison avant lui et lui libre comme de l'air. Il y'a aussi les propos de Mohamed Bazoum dans Jeune Afrique zzz :zzz
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #10 Nigériens debout ! 19-03-2021 03:03
Citation en provenance du commentaire précédent de Tchimi :
. La plupart des auteurs de ces propos sont à l’étranger et utilisent parfois des faux profils, ce qui complique davantage les recherches. Toutefois, a assuré le procureur, les investigations vont se poursuivre et toute contribution de la population pour mettre la main sur l’auteur de la publication est sollicitée. :zzz :zzz 2 :zzz


Balleyzé nous emmerdent au Niger. Bazoum balleyzo a gouté à la sauce rouge de Niamey et ne veut plus retourner dans son sahara poussiéreux.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #11 Nigériens debout ! 19-03-2021 03:05
Citation en provenance du commentaire précédent de LOL :
M. Sayabou Maman Issa a assuré qu’il n y a pas de « deux poids deux mesures ». « Tous les auteurs de ces actes seront recherchés et mis à la disposition de la justice », a-t-il insisté.

A bon Mr. le procureur, le cas de Sanissou Jackou a eu lieu avant ceux des autres pourtant les autres sont en prison avant lui et lui libre comme de l'air. Il y'a aussi les propos de Mohamed Bazoum dans Jeune Afrique zzz :zzz


Tu diras à sayabou d'aller chier il nous emmerde tout comme sa clique de balleyzey.
Citer | Signaler à l’administrateur
-7 #12 Nigériens debout ! 19-03-2021 03:07
Bazoum n'est même pas nigérien et c'est un crime de jeter un nigérien à cause de Bazoum.

sayabou irkoye min lalli
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Chaïbou Sangaré 19-03-2021 03:09
Si c'est un opposant, un acteur de la société civile qui était impliqué il allait être trouvé sans perdre de temps. Hasbounallahou wa ni'mal wakil
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #14 Hold-up electoral 19-03-2021 04:10
Dan iska, c'est toi le fier-à-bras de mahamadou issoudou le voleur d'élection.

Puis tu veux nous intimider.

Sale malhonnête, incapable, tricheur, voleur d'élection de surcroît balleyzé foumbo.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #15 Niger Oye 19-03-2021 07:32
Nous n´allons pas verser dans l´amertume de te repondre Procureur de Merde.
Les âmes des Nigériens sacrifiés par ce satanique Régime seules vous suffisent
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #16 Le Sage 19-03-2021 10:13
Il faut commencer par Actu Niger qui autorise toutes ces insultes.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #17 Gabiko 19-03-2021 10:54
Il n'ya pas ce que Jackou n'a pas dit dans ce pays, il fait même parti de ce courant ethno autour de Issoufou.
L'aviez-vous interpellé une fois?
C'est cette injustice, ces deux poids deux mesures qui mettent souvent de l'huile sur le feu.
Ce diable qui se promenait dans la ville de Niamey avec une arme de guerre comme s'il allait à la chasse de lions, a-t-il été interpellé et déporté dans une prison à plus de 100km de Niamey?
De telles injustices ne suggèrent-elles pas ce que vous ne voulez pas que les autres disent plus haut.
Qui a parlé d'officiers ethnicistes au Niger? N'est-ce pas Bazoum ? Ces propos ne sont-ils pas d'une gravité extrême pour mériter un traitement approprié?
Ne jouez pas avec la conscience des nigériens.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #18 Jenif 19-03-2021 10:59
J -13 Fin du régime maléfique Charlie.
Bon débarras.
Quel beau jour pour le Niger et son peuple.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #19 Kalim 19-03-2021 11:16
Charlie, l'ami des athées. L'homme insensible. Quand des soldats tombent, il prend l'avion le lendemain pour se balader. L'homme du déni, aux discours truffés de mensonges et de contradiction. L'homme aux illusions d'optique, contemplant le Niger en rose d'un regard imaginaire. L'homme qui ne supporte pas les contradictions. De nombreux hommes politiques, acteurs de la société civile, journalistes qui lui ont tenu tête en ont payé le prix via la prison.
L'homme des discours creux, de slogans creux: guri daidai lokaci, les nigériens nourrissent les nigériens, dambou bayji mai bâ.
L'homme féru de louanges, de culte de sa personnalité. La soif de grandeur.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 Debi 19-03-2021 11:20
Le déclin du gurisme porté par Issoufou alias Charlie.
Compte à rebours: J -13. Un jour de lumière pour le Niger incha Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 lll 19-03-2021 11:28
:lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #22 Laley 19-03-2021 11:30
Les guristes voleurs de la secte rose des voleurs, le temps passe et la roue de l'histoire tourne inexorablement. Dans 3650 jours de gurisme, 3637 jours se sont écoulés. Fin de règne dans 13 jours d'un régime maléfique de voleurs, de pilleurs de deniers publics.
J -13, un jour de délivrance. Un bon débarras et un adieu à Charlie. Plaise à Dieu!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #23 Malick 19-03-2021 12:49
"..M. Sayabou Maman Issa a assuré qu’il n y a pas de « deux poids deux mesures ». « Tous les auteurs de ces actes seront recherchés et mis à la disposition de la justice », a-t-il insisté.."

Si telle est la realite, commencez alors par le de[mot censuré] PNDS Agabid pour rassurer le citoyen que la justice est a son service et non exclusivement au service des trafiquants de drogue.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #24 Hold-up electoral 19-03-2021 14:28
Après des années de démocratie, de liberté d'expression, de liberté de choix aujourd'hui Mahamadou Issoufou et son fier-à-bras Sayabou Maman Issa veulent nous sortir de la lumière pour nous retourner vers l'obscurité.

Sayabou Maman Issa : tu ne vas pas museler les nigériens. Tes menaces à deux balles ne fonctionneront pas.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #25 Hum 19-03-2021 15:26
Ce monsieur se fout de qui d abord ? Toi qui n a pas pu inquiéter un individu que le tout le monde à Niamey brandir une arme de guerre ?
L imbecile qui a insulté une ethnie au Niger je suis désolé n a pas un faux profil et il réside bien au Niger qu est-ce tu faire même l individu de qui tu reçois les ordres et lui même raciste et ethnocentric .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 Hum 19-03-2021 15:27
Lire l [mot censuré] qui a insulté une ethnie est bien au Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #27 OUSMANE Garjan Garjan 19-03-2021 21:39
Citation en provenance du commentaire précédent de Hold-up electoral :
Dan iska, c'est toi le fier-à-bras de mahamadou issoudou le voleur d'élection.

Puis tu veux nous intimider.

Sale malhonnête, incapable, tricheur, voleur d'élection de surcroît balleyzé foumbo.

Les insultes et la haine sont l'expression de la faiblesse et du désarroi. Continuez à nier la vérité et à insulter, cœurs pleins de ténèbres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #28 OUSMANE Garjan Garjan 19-03-2021 21:40
Citation en provenance du commentaire précédent de Hold-up electoral :
Dan iska, c'est toi le fier-à-bras de mahamadou issoudou le voleur d'élection.

Puis tu veux nous intimider.

Sale malhonnête, incapable, tricheur, voleur d'élection de surcroît balleyzé foumbo.

Les insultes et la haine sont l'expression de la faiblesse et du désarroi. Continuez à nier la vérité et à insulter, cœurs pleins de ténèbres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #29 OUSMANE Garjan Garjan 19-03-2021 21:40
Citation en provenance du commentaire précédent de Hold-up electoral :
Dan iska, c'est toi le fier-à-bras de mahamadou issoudou le voleur d'élection.

Puis tu veux nous intimider.

Sale malhonnête, incapable, tricheur, voleur d'élection de surcroît balleyzé foumbo.

Les insultes et la haine sont l'expression de la faiblesse et du désarroi. Continuez à nier la vérité et à insulter, cœurs pleins de ténèbres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #30 Nigerien 20-03-2021 10:59
Le fait d'insulter quelqu'un n'apporte rien que du péché à l'auteur. Que Dieu nous dans le droit chemin. Les insultes à l'autrui ne sont pas du signe d'un bonne musulman.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com