lundi 5 décembre 2022

3127 lecteurs en ligne -

fraren

Ecole Militaire Supérieure des Forces Armées Nigériennes : le maillon de la chaîne de formation désormais au complet  

Inauguration ecole superieure militaire

Le président de la République, chef suprême des armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé ce jeudi 4 février 2021, la cérémonie officielle d'inauguration de l’Ecole Militaire Supérieure de Niamey qui a pour vocation de former des officiers supérieurs nigériens appelés à exercer des responsabilités importantes et techniques de commandement.

Etaient présents à cet évènement : le Président de l’Assemblée Nationale, Ousseini Tini, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Brigi Rafini, les Présidents des Institutions de la République, les membres du Gouvernement, les ambassadeurs et membres du corps diplomatique et consulaire, les députés nationaux, les responsables des Forces de Défense et de Sécurité, ainsi que d’autres invités.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Marquer une nouvelle ère dans le domaine de l’enseignement militaire, telle est la mission assignée à l’Ecole Supérieure des Forces Armées Nigériennes (FAN).

A terme, l’ambition pour cette école, est d’arriver à un enseignement militaire de second degré sanctionné par l’obtention du Brevet d’Ecole de Guerre et destiné à préparer les officiers supérieurs à commander des grandes unités et à exercer des responsabilités dans les états-majors d’armées, interarmées et interalliés, au sein des directions et des services, ainsi que dans les organismes ministériels et interministériels où se conçoit et se conduit la politique de défense et de sécurité.

Ce continuum aura, sans nul doute, pour avantage l’harmonisation de la formation dans les FAN, pour une meilleure cohérence des procédures sur les différents types de théâtres.

La création de cette école sera bénéfique pour notre pays à plus d’un titre. Elle permettra dans un premier temps de réduire l’envoi de nos stagiaires à l’extérieur avec tout ce que cela engendre sur le plan financier.

Face à l’insécurité grandissante qui sévit dans le Sahel de manière générale et au Niger en particulier et la forte demande en matière de formation des officiers supérieurs et surtout de la réduction du nombre de places offertes par les pays amis, la création d’un tel établissement est une impérieuse nécessité.

La nouvelle école supérieure va sans nul doute combler un vide. Elle permettra de développer et renforcer les capacités nationales en matière d’enseignement militaire supérieur, par la formation de futurs chefs des Forces Armées issus d'un même creuset.

Après le dévoilement de la stèle, la coupure du ruban et la visite des infrastructures, le chef de l’Etat s’est dit réjoui de la concrétisation d’un tel projet.

« Nous avons recruté, formé, entrainé, équipé des effectifs de plus en plus importants. Cet accroissement des effectifs entraine naturellement un accroissement des besoins en encadrement », a expliqué le chef de l’Etat, qui a précisé que «la formation est un secteur essentiel pour préparer les Forces Armées Nigériennes à leur mission ».

S’exprimant pour l’occasion, le Ministre de la Défense Nationale, Pr. Issoufou Katambé a détaillé le profil des futurs stagiaires de l’Ecole Militaire Supérieure des Forces Armées Nigériennes.

« Centré sur la deuxième partie de la carrière, cet enseignement concerne essentiellement les officiers à l’issue de leur temps de commandement d’unités élémentaires. Il est surtout destiné à la formation de ceux appelés à exercer des responsabilités importantes de commandement et de direction ou à occuper des postes nécessitant des qualifications techniques élevées », a précisé Pr. Issoufou Katambé.

Le ministre de la défense nationale de remercier le chef suprême des armées pour les efforts déployés afin que cette école voit le jour, et aussi pour tous les Sacrifices consentis au profit des Forces Armées Nigériennes pendant les10 ans de sa magistrature.

Le résultat de ces efforts est là, palpable. Les Forces Armées Nigériennes constituent l’armée la plus puissante de l'espace UEMOA selon le dernier classement de Global Fire Power.

Dans l'espace CEDEAO, le Niger n'est devancé que par le Nigéria et le Ghana. A l'échelle du continent africain, les FAN figurent dans le Top 20 des puissances militaires.

Inauguration ecole superieure militaire BIS6

Auparavant, le Colonel M Bello Garba, commandant les organismes de Formation des Forces Armées Nigériennes d’indiquer : «cette création marque une étape importante qui rapproche les Forces Armées Nigériennes un peu plus de leur objectif de se doter de la totalité du spectre de formation par la création d’écoles de formation capable de dispenser une éducation militaire et technique de qualité à toutes les catégories de personnels ».

L’Ecole Militaire Supérieure de Niamey vient étoffer les centres de formation existants notamment : les centres de formations des militaires du rang et des techniciens, l’Ecole de Formation des Officiers (EFOFAN) créée en 1998 à Niamey, et l’Ecole Nationale des Sous- Officiers d’Active d’Agadez créée en 2003.

Il est à noter que la création de cette école est inscrite dans le plan quinquennal 2021-2025 de dédoublement des effectifs des Forces Armées.

Inauguration ecole superieure militaire BIS4

Inauguration ecole superieure militaire BIS2

Inauguration ecole superieure militaire BIS3

A.K.Moumouni (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

+4 #1 Tchimi 05-02-2021 08:03
Bonjour,
le maillon de la chaîne de formation désormais au complet, Et le maillon de la dotation des militaires en tenues et armements est comment ? dans le dossier MDN ?
Nos vaillants militaires sont déjà formés il faut leur donner leurs dotations en armes de qualité c'est tout et arrêter d'être ridicules
Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 lilwayne 05-02-2021 08:27
C'est comme d'habitude, charlie fait campagne pour mohamed bazoum.....vraiment c'est ridicule quoi
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 IMANI 05-02-2021 12:56
Ne vous inquiétez pas, le peuple a soif de changement et ce même peuple a le dernier mot.
La grande muette aussi n'a pas dit son dernier mot. Elle qui a été bafouée , mal dotée et concassé par ce régime!
Je n'ai pas peur des ralliements de tous bords , ce qu'il faut craindre c'est la tentation au niveau communautaire la ou nos parents se font avoir avec un billet de 500 f et du savon. C'est a ce niveau qu'il faut agir et sensibiliser nos frères. Il faut rester fort et faire barrage a ces malfaiteurs. Tous ces petits leaders qui se sont alliés au pnds ont montré qu'ils ne sont pas dignes de confiance et qu'il n'ont d'autres visions que celles de leurs bien etre! Ces gens la n'ont jamais mis le peuple Nigérien en avant en vérité, en vérité!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 IMANI 09-02-2021 08:12
Son "Ex se lance ", vous pouvez ouvrir autant d Ecole Militaire Supérieure des Forces Armées que cela vous chante, tant que l'armée n'est pas bien dotée et continue a etre bafouée , on sera toujours au meme point: insécurité, insécurité, insécurité!
Baliverne que tout cela, les hommes de rang comprennent que vous ne faites que les promener depuis 10 ans.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com