vendredi, 23 avril 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


soutien Covid19 OIM a la DST1

L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a procédé mercredi 18 novembre 2020 à Niamey, à la remise de 320 kits de protection individuelle à la Direction de la Surveillance du Territoire (DST). Cet important qui s’inscrit dans cadre du projet « Soutien à la Libre circulation des personnes et à la migration en Afrique de l’Ouest » (Support to Free Movement of persons and Migration in West Africa -FMM), financé conjointement par l’Union européenne et la CEDEAO, va permettre aux agents de l’immigration, en première ligne pour l’accueil des voyageurs et migrants au niveau des points d’entrée du Niger, frontières terrestres et aériennes, de renforcer la prévention sanitaire et la lutte contre la propagation de l’épidémie de COVID-19 dans la sous-région, conformément au Règlement Sanitaire International (RSI).

Zeyna transfert argent bis

La remise officielle du don composée de 320 lots d’Equipements de Protection Individuelle (EPI) s’est déroulée dans l’enceinte du siège flambant neuf de la DST en présence des responsables du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, des cadres de la Direction générale de la Police nationale, du commissaire de la CEDEAO en charge de la libre circulation, de la cheffe de mission de l’OIM au Niger, du représentant de la Délégation de l’Union Européenne (UE) au Niger ainsi que des représentants des organismes internationaux accréditées à Niamey.

Plusieurs allocutions ont marqué cette cérémonie de remise de dons dont celle de bienvenue et de remerciements du Directeur de la Surveillance du Territoire (DST). Au nom des autorités du pays et des agents de la DST, le commissaire Alfa Abdourahamane a adressé ses vifs remerciements et sa gratitude à l’OIM, la CEDEAO et la délégation pour leur soutien et leurs engagements aux cotés du Niger et particulièrement de la DST. Pour le Commissaire Abdourahmane, « la pandémie du Covid-19 est l’une des plus grandes crises sanitaires que le monde aie connu, et qui affecte les populations au delà de leur santé mais aussi leurs moyens de substance et leur sécurité ».  Il a rappelé les mesures prises très tôt par le gouvernement pour prévenir et maitriser la propagation de la maladie avec l’adoption de plusieurs mesures qui se sont relevées efficaces dont la sécurité des agents impliqués dans la stratégie de riposte. « Avec ces équipement de protection individuels, nous pouvons assurer plus efficacement la sécurité des agents chargés de la sécurité et la gestion des frontières qui sont les acteurs essentiels en première ligne de la riposte et de la prévention de la pandémie aux différents points de passage autorisés d’entrée au Niger », a mis en exergue le patron de la DST, qui n’a pas manqué de souligner que les agents de la DST, en plus de la surveillance des milliers de kilomètres de frontière, « sont la première interface avec les voyageurs et les migrants et ils sont chargés avec les autres agents des services concernés, du contrôle et de l’application des mesures de lutte contre la pandémie ».

De son coté, le Commissaire au Commerce, aux Douanes et à libre circulation de la CEDEAO, M. Konzi Tèi, il a au nom du Président de la Commission, M. Jean-Claude Kassi Brou, félicité le Niger pour les efforts qu’il mène dans le cadre de la promotion de l’intégration sous-régionale. S’agissant du don qui a été remis à la CEDEAO, il a indiqué qu’il vient en appui des efforts que fournissent les pays membres de l’organisation communautaire du Niger « pour appuyer les agents des services engagés dans la lutte contre la pandémie surtout ceux en service aux différents postes frontières et qui sont en première ligne dans la stratégie de riposte, afin de les encourager et de les soutenir afin qu’ils puissent travailler dans la sérénité malgré tous les risques qu’ils prennent dans le cadre de leur travail aux frontières ».  Le Commissaire Konzi Tèi a de ce fait indiqué que « la Commission de la CEDEAO est toute heureuse de participer à cette initiative avec l’OIM et l’UE qui va d’ailleurs se poursuivre dans les autres pays membres toujours dans le cadre du projet FMM)».

Pour sa part, le représentant de l’UE au Niger a indiqué que ce soutien aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS) à travers la remise des Équipements de Protection Individuelle (EPI) à la DST, entre dans le cadre de l’appui du 10ème Fond Européen Développement (FED) au projet « Soutien à la libre circulation des personnes et à la migration en Afrique de l’Ouest ». Il a indiqué que l’UE ainsi que ses différents membres continueront à appuyer les autorités du Niger dans es efforts destinés à faire face aux nombreux défis du pays notamment la lutte contre la pandémie du Covid-19 ainsi que la gestion des migrations, qui cadrent avec les objectifs des axes prioritaires de la coopération entre l’UE et le Niger. En ce sens, il a rappelé que la Délégation de l’UE au Niger avec son initiative #TeamEurope, a déjà apporté plusieurs autres contributions, des dons en nature et des appuis budgétaires, afin d’appuyer les efforts du gouvernement dans sa stratégie de riposte à la Covid-19.

soutien Covid19 OIM a la DST BIS1

L’OIM aux cotés du Niger pour une migration sûre, sécurisée et régulière dans la région

Dans le discours qu’elle a prononcé à cette occasion, la cheffe de Mission de l'OIM, Mme Barbara Rijks,  a rappelé le contexte dans lequel s’inscrit ce don, fruit d’un partenariat entre l’OIM, l’UE et la CEDEAO. « L'OIM Niger, pose le principe selon lequel les migrations s'effectuant en bon ordre et dans le respect de la dignité humaine sont bénéfiques pour les migrants et la société. C'est dans cet esprit que l’OIM, en particulier son unité de gestion des frontières, œuvre depuis 2015 aux côtés de l'Etat du Niger pour renforcer les capacités des organes, structures et Forces de Défense et de Sécurité en charge de la gestion des frontières », a indiqué Barbara Rijks, qui n’a pas manqué de souligner que, « l'impact de la pandémie du COVID-19 sur la santé et la mobilité mondiales est un phénomène sans précédent par son ampleur et sa portée. La pandémie ne connaît pas de frontières, mais elle a eu un impact indiscutable sur la migration, la mobilité humaine et les déplacements, et par conséquent aussi sur les modèles habituels de gestion des frontières ». En réponse à la pandémie COV1D-19, a rappelé la cheffe de l’OIM au Niger, le gouvernement nigérien  a élaboré le Plan national de préparation et de réponse au COVID-19, en consultation avec la communauté humanitaire et, dans ce cadre, « l'OIM Niger reste résolue à renforcer ses homologues hôtes dans la mise en œuvre de ce plan et à atténuer les effets de l'épidémie, y compris ses répercussions sociales et économiques ». C’est ainsi, a-t-elle fait relever, que tout en participant activement au comité technique multisectoriel de crise "One Health" par l'intermédiaire de la commission nationale de surveillance, l’OIM a élaboré un plan de réponse stratégique contre la Covid-19 qui repose sur quatre piliers notamment le renforcement du soutien aux migrants vulnérables en détresse ainsi que celui de la préparation de la réponse à la pandémie COVID-19 dans les régions intérieures touchées par les déplacements ; la fourniture d’un soutien holistique, y compris un soutien aux installations WASH des campagnes de communication, un soutien aux capacités sanitaires, des rapports communautaires et la mobilité ; et la gestion humanitaire et sanitaire à travers les points d'entrée comme moyen de prévenir et de contrôler les infections transfrontalières. Dans cette dynamique, a ajouté la cheffe de mission au Niger, l'OIM a contribué à renforcer les mesures sanitaires et de prévention et de contrôle des infections dans six centres de transit et le site d'accueil d'Assamaka et grâce à un partenariat solide entre l'OIM et le gouvernement du Niger, un corridor humanitaire a été établi, permettant le retour de plus de 2.000 migrants pendant l'état d'urgence.

« La gestion des frontières, et les agents qui travaillent à la sécurisation des frontières du Niger, notamment aériennes mais aussi terrestres, est au premier plan de la lutte contre le COVID-19. C'est la raison pour laquelle l'adoption d'une approche préventive, par le biais d'un soutien aux services de gestion des frontières du gouvernement du Niger, reste un pilier central de la stratégie de l'OIM en matière de prévention et de réponse à la COVID-19. Dans ce contexte, je suis honoré de participer aujourd'hui, au nom de l'OIM, à la remise de 320 kits de protection personnelle à la Direction de la Surveillance du Territoire du gouvernement du Niger. Ces kits sont destinés aux agents de la DST en première ligne des voyageurs au niveau des différents points d'entrée du pays pour préserver leur santé, celle de leurs proches et de tout le pays.  Cette remise a été rendue possible grâce au soutien financier de la CEDEAO et de la délégation de l'UE, dans le cadre du projet sur la libre circulation des migrants (Free Migration Movement) au Nigeria. Par ce soutien, l'OIM espère poursuivre son engagement de travailler en étroite collaboration avec le gouvernement du Niger pour assurer une migration sûre, sécurisée et régulière dans la région ». Mme Barbara Rijks, Cheffe de mission de l’OIM au Niger.

Réponse commune aux défis sanitaires et migratoires

La cérémonie a été clôturée par la remise symbolique du don ainsi qu’une photo de famille pour marquer dans l’histoire cet évènement qui illustre encore une fois de plus, le partenariat fécond entre le Niger et l’OIM à travers son appui à la DST, et qui a bénéficié cette fois de l’appui de l’UE et de la CEDEAO. Un partenariat qui s’inscrit dans le cadre de la réponse commune à la pandémie du Covid-19 et à la stratégie d’ensemble pour une gestion maitrisée des migrations au Niger et dans la sous-région.

Il convient de rappeler que depuis l’apparition du premier cas le 19 mars dernier, le Niger a enregistré 1.331 cas positifs au Covid-19 dont 70 décès à la date du 18 novembre 2020. Grace à la stratégie de riposte mise en œuvre par le gouvernement en concertation avec les partenaires techniques et financiers notamment les agences du Système des Nations Unies (SNU Niger), l’évolution de la pandémie a été relativement circonscrite avec une baisse significative des cas et une évolution favorable de la maladie. Toutefois, on assiste ces derniers temps à une résurgence des cas circonscrits certes à quelques endroits, notamment Niamey et Agadez qui constituent les principaux points d’entrée dans le pays, ce qui montre que le virus continue toujours de circuler comme ailleurs dans le monde et rappelle la nécessité de continuer à observer les mesures prises par les autorités dans le cadre de la stratégie de la lutte contre le Covid-19, notamment, le respect des gestes barrières.

soutien Covid19 OIM a la DST BIS

Mamane Adamou (actuniger.com)

Commentaires  

-2 #1 Lecteur-Actuniger 19-11-2020 20:47
Courage
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

RAMADAN 2021 ACTU NIGER

Top de la semaine

Publier le 22/04/2021, 20:33
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-22-avril-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  jeudi 22 avril 2021, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 22/04/2021, 16:43
l-ue-et-le-pam-s-associent-pour-ameliorer-la-nutrition-dans-le-sahel-central-en-renforcant-les-systemes-alimentaires-locaux-communique-de-presse-du-pam DAKAR/BRUXELLES – Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies et l'Union européenne (UE)...Lire plus...
Publier le 22/04/2021, 15:06
competences-et-emploi-fin-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-de-130-jeunes-dans-les-metiers-de-l-hotellerie Apres six (6) mois de formation, 130 jeunes diplômés en difficultés d’insertion professionnelle...Lire plus...
Publier le 21/04/2021, 16:02
tchad-avec-le-deces-du-president-idriss-deby-l-onu-perd-un-partenaire-essentiel Les Nations Unies ont salué la mémoire du Président du Tchad, Idriss Déby Itno, mort mardi des suites...Lire plus...
Publier le 21/04/2021, 14:43
migrations-vers-une-meilleure-gestion-des-donnees-a-caractere-personnel-au-niger En collaboration avec le Ministère de la Justice et la Haute Autorité de Protection des Données à...Lire plus...
Publier le 20/04/2021, 12:48
tchad-le-president-idriss-deby-est-mort-de-blessures-recues-au-front Le président tchadien, Idriss Déby Itno, est décédé mardi des suites de blessures reçues alors qu'il...
Publier le 18/04/2021, 18:33
insecurite-un-debut-de-ramadan-meurtrier-a-gaigorou-et-mainee-soroa Le début du mois sacré de Ramadan a été  marqué par plusieurs attaques terroristes dans les...
Publier le 22/04/2021, 20:33
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-22-avril-2021 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  jeudi 22 avril 2021, dans la salle habituelle des...
Publier le 21/04/2021, 14:43
migrations-vers-une-meilleure-gestion-des-donnees-a-caractere-personnel-au-niger En collaboration avec le Ministère de la Justice et la Haute Autorité de Protection des Données à...
Publier le 18/04/2021, 18:33
insecurite-un-debut-de-ramadan-meurtrier-a-gaigorou-et-mainee-soroa Le début du mois sacré de Ramadan a été  marqué par plusieurs attaques terroristes dans les...
Publier le 20/04/2021, 12:48
tchad-le-president-idriss-deby-est-mort-de-blessures-recues-au-front Le président tchadien, Idriss Déby Itno, est décédé mardi des suites de blessures reçues alors qu'il...
Publier le 21/04/2021, 16:02
tchad-avec-le-deces-du-president-idriss-deby-l-onu-perd-un-partenaire-essentiel Les Nations Unies ont salué la mémoire du Président du Tchad, Idriss Déby Itno, mort mardi des suites...
Publier le 21/04/2021, 14:43
migrations-vers-une-meilleure-gestion-des-donnees-a-caractere-personnel-au-niger En collaboration avec le Ministère de la Justice et la Haute Autorité de Protection des Données à...

Dans la même Rubrique

L'UE ET LE PAM S'ASSOCIENT POUR AMÉLIORER LA NUTRITION DANS LE SAHEL CENTRAL EN RENFORÇANT LES SYSTÈMES ALIMENTAIRES LOCAUX (Communiqué de presse du PAM)

22 avril 2021
L'UE ET LE PAM S'ASSOCIENT POUR AMÉLIORER LA NUTRITION DANS LE SAHEL CENTRAL EN RENFORÇANT LES SYSTÈMES ALIMENTAIRES LOCAUX (Communiqué de presse du PAM)

DAKAR/BRUXELLES – Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies et l'Union européenne (UE) ont annoncé aujourd'hui leur partenariat pour un projet de 18 mois visant à améliorer la production,...

Compétences et Emploi : fin de la formation de reconversion professionnelle de 130 jeunes dans les métiers de l’hôtellerie

22 avril 2021
Compétences et Emploi : fin de la formation de reconversion professionnelle de 130 jeunes dans les métiers de l’hôtellerie

Apres six (6) mois de formation, 130 jeunes diplômés en difficultés d’insertion professionnelle viennent de recevoir leurs attestations de fin de formation de reconversion dans les métiers de l’hôtellerie. Dotés...

Migrations : vers une meilleure gestion des données à caractère personnel au Niger

21 avril 2021
Migrations : vers une meilleure gestion des données à caractère personnel au Niger

En collaboration avec le Ministère de la Justice et la Haute Autorité de Protection des Données à caractère Personnel (HAPDP), l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM Niger) a procédé le...

Insécurité : un début de ramadan meurtrier à Gaigorou et Mainée Soroa

18 avril 2021
Insécurité : un début de ramadan meurtrier à Gaigorou et Mainée Soroa

Le début du mois sacré de Ramadan a été  marqué par plusieurs attaques terroristes dans les localités de Mainé Soroa (Diffa), jeudi dernier, et à Gaigorou (Tillabéri), hier samedi. Des...

Défense et sécurité : l’armée américaine accompagne les forces armées nigériennes dans la sensibilisation sur le danger des engins explosifs improvisés (EEI)

15 avril 2021
Défense et sécurité : l’armée américaine accompagne les forces armées nigériennes dans la sensibilisation sur le danger des engins explosifs improvisés (EEI)

  L’Armée américaine vient de mettre à la disposition des Forces armées nigériennes (FAN), un lot de 50.000 brochures destinées à la sensibilisation des populations civiles nigériennes sur le danger...

Déclaration de l’UNICEF suite à l’incendie qui s’est produit dans une école à Niamey, ayant fait au moins 20 enfants victimes

14 avril 2021
 Déclaration de l’UNICEF suite à l’incendie qui s’est produit dans une école à Niamey, ayant fait au moins 20 enfants victimes

"L’UNICEF est très affligée par la perte de vies humaines, après l’effroyable incendie qui s’est produit dans une école à Niamey.  "L’UNICEF est particulièrement attristée par le fait que la...