mercredi, 25 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


photo famille ICM Forum

Du 14 au 15 novembre 2020, Niamey a abrité un Forum sur le mécanisme de veille citoyenne à travers les outils technologiques. Organisé par l’agence IMPACT-COM-MEDIA (ICM) avec l’appui financier de Netherlands Institute for Multiparty Democracy (NIMD), cette rencontre qui a réuni une trentaine de jeunes venus de tout le pays et une dizaine de députés nationaux a permis de jeter les bases d’un dialogue permanent entre jeunes et parlementaires afin de renforcer la démocratie, la participation politique des jeunes et la redevabilité des élus.

  

Zeyna transfert argent bis

C’est conscient du fait que la démocratie commence par le dialogue que l’agence IMPACT-COM MEDIA a initié le projet « Réseautage et Veille citoyenne », une plateforme des jeunes pour une meilleure redevabilité des élus au Niger, et qui est mis en œuvre en partenariat avec l'Institut Néerlandais pour la Démocratie Multipartite (Netherlands Institute for Multiparty Democracy, NIMD). Dans le cadre des activités prévues dans la mise en œuvre du projet, s’est déroulé à Niamey du 14 au 15 novembre, le Forum de lancement officiel du dialogue permanent entre les jeunes et les élus nationaux sur le mécanisme de veille citoyenne à travers les outils technologiques. Ainsi, pendant deux jours, le Forum a réuni une trentaine de jeunes venus de plusieurs régions du pays ainsi que dix (10) députés nationaux, « pour échanger et réfléchir sur la mise en place d'un mécanisme de dialogue permanent entre les structures des jeunes et les élus nationaux », comme l’a expliqué à l’ouverture de la rencontre, M. Seydou Souley Mahamadou, le Directeur général de l’Agence IMPACT-MEDIA-COM. « Ce projet vient d’une idée simple : le Niger est un pays de jeunes qui mènent toute sorte de débats non pas seulement sur le terrain classique mais de plus en plus sur les réseaux sociaux et les plateformes numériques. C’est ce qui nous a conduit à explorer les voies et moyens permettant d’utiliser efficacement ces outils technologiques notamment le développement d’applications afin de faire en sorte que les jeunes aient facilement accès aux élus et qu’ils puissent échanger et dialoguer ensemble de façon permanente », a souligné le DG d’ICM, qui n’a pas manqué de rappeler que des expériences similaires ont été menées avec succès dans des pays voisins par le partenaire NIMD notamment au Sénégal et au Mali.

Intervenant à cette occasion, l’honorable député Mano Aghali s’est tout d’abord félicité de cette initiative qui vient conforter les actions entreprises par l’Assemblée nationale sous cette législature qui tire à sa fin. « L’Assemblée nationale a initié plusieurs séries de missions parlementaires qui ont sillonné tout le pays et au cours desquelles, les députés ont été au contact des populations pour les écouter, échanger et dialoguer avec eux afin de recueillir leurs doléances ainsi que leurs attentes ». Il a ensuite souligné que l’autre intérêt majeur de ce Forum et de ses objectifs, « c’est qu’il cadre parfaitement avec le contexte actuel marqué par une explosion des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et une utilisation parfois abusive des réseaux sociaux ». A ce sujet, le parlementaire, membre de la Commission des Affaires Générales et Institutionnelles (CAGI), a estimé que si l’importance des réseaux sociaux et des TIC n’est plus à démontrer, leur utilisation peut parfois s’avérer néfaste. « Les réseaux sociaux mentent parfois, déforment la réalité et empoisonnent la vie politique et sociale », a regretté le député Mano Aghali, qui a lancé un appel particulièrement aux jeunes, « pour une utilisation efficace et dans le bon sens de ces outils technologiques afin d’aider nos pays à aller de l’avant ».

ICM Forum

L’honorable député Mano Aghali, de la Commission des Affaires générales et Institutionnelles (CAGI) et M. Seydou Souley Mahamadou, Directeur général de l’Agence IMPACT-MEDIA-COM, lors du lancement du Forum.

Des échanges interactifs enrichissants entre élus nationaux et jeunes

 Les travaux se sont par la suite poursuivis avec plusieurs panels se rapportant aux thématiques de la promotion du dialogue entre élus nationaux et populations, la culture de la redevabilité chez les élus locaux et le renforcement de la veille citoyenne, des échanges sur les outils de veille citoyenne existant ainsi que les mécanismes permettant d’utiliser les outils technologiques pour renforcer le dialogue entre élus et jeunes et surtout, l’inscrire dans la durée. Les échanges de bonne facture se sont déroulés à travers des sessions interactives modérées par des experts ainsi que des responsables de la société civile et, autant les parlementaires que les jeunes, ont su faire preuve de leadership et de véritable engagement à accompagner cette initiative qui ne fera que renforcer la démocratie, la participation politique des jeunes filles et garçons ainsi que la bonne gouvernance à travers une meilleure redevabilité des élus.  

ICM Forum BIS

Durant deux jours, les travaux du Forum se sont déroulés à travers des échanges interactifs entre élus nationaux et les jeunes qui représentent plusieurs structures associatives des différentes régions du pays.

Au sortir des travaux, plusieurs engagements ont été pris par les participants pour accompagner la dynamique qui est d’une réelle contribution pour la promotion de la démocratie et le développement du pays. C’est du reste ce qui ressort des différents témoignages et avis recueillis  à la fin du Forum auprès de quelques participants.

« C’est une première et grande opportunité que nous a offert ce Forum. Il est vrai qu’il y a eu plusieurs  cadres de rencontre avec des élus mais c’est pour la première fois que nous assistons à des échanges directs et sans gênes ainsi qu’ un dialogue franc qui ont été forts enrichissants pour nous les participants. Nous avons beaucoup appris et nous avons été édifiés sur la disponibilité de certaines applications, qui ne sont certes pas disponibles au Niger mais qui ont été expérimentées avec succès dans des pays voisins, et qui constituent de véritables outils technologiques pour un dialogue permanent entre les jeunes et les élus et une meilleure redevabilité. C’est pourquoi d’ailleurs au sortir de ce Forum, les jeunes ont pris l’engagement de répliquer ces expériences pour renforcer la veille citoyenne et  promouvoir le dialogue entre jeunes et élus nationaux ». Harouna Djibo Al Moctar, chargé de Projet à l’ONG Accountability Niger, participant de Niamey.

« J’ai retenu beaucoup de choses à travers les échanges entre les jeunes et les élus car  plusieurs sujets ont été abordés dont celui qui nous tient à cœur,  celui de la lutte contre la mendicité des enfants. J’ai soumis le sujet et ça a suscité un vif débat entre les participants, ce qui confirme leur intérêt sur la question des droits des enfants, et cela va certainement permettre à ce que cette problématique soit prise en charge au niveau de l’Etat et de l’Assemblée nationale au regard du rôle des députés dans la vie de la nation. Cette rencontre a été vraiment fructueuse pour nous les participants au regard de la qualité des intervenants et de la pertinence des échanges qui ont porté sur des sujets d’intérêt national  ainsi que les partages d’expériences sur plusieurs autres sujets où il y a beaucoup d’attente en particulier pour nous les jeunes afin que nous puissions contribuer au développement de notre pays et à l’amélioration de la vie des populations ». Mle Abdou Ali Fatouma Zara, présidente de l’ONG Action contre la mendicité des enfants au Niger (ACMEN), participante de Zinder.

« Au terme de ces deux journées de travaux qui ont permis aux députés de dialoguer et d’échanger avec des jeunes venus de différents horizons du pays,  mon souhait le plus cher c’est  que l’on perpétue ces échanges, que le dialogue soit permanent et surtout que les messages soient relayés justement à travers les réseaux sociaux dont nous avons abondamment parlé. L’utilisation des réseaux sociaux doit être au service exclusif du développement de notre pays à travers des initiatives pour le renforcement de la paix et de la cohésion nationale. Nous sommes en période électorale et c’est le moment plus que jamais, comme nous l’avons d’ailleurs mis en exergue au cours de nos échanges, d’aborder ces échéances avec beaucoup de sérénité et une utilisation idoine des réseaux sociaux. C’est également le lieu de remercier l’Agence IMPACT-COM-MEDIA et son Directeur général ainsi que le partenaire NIMD pour nous avoir donné cette occasion d’échanger et de dialoguer avec les jeunes sur des sujets intéressants et qui concourent à la promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance ». Honorable Mano Aghali, Député national, membre de la Commission des lois (CAGI).

 ICM Forum BIS1En plus de leur participation active aux échanges et débats avec les parlementaires, les représentants des structures des jeunes des différentes régions du pays ont fait preuve d’engagement à inscrire le dialogue avec les élus dans la durée.

Le dialogue comme base de la démocratie

L’Institut Néerlandais pour la Démocratie multipartite (NIMD) est une organisation basée à la Haye au Pays-Bas, qui soutient les acteurs politiques pour renforcer la démocratie dans le monde et la rendre plus inclusive et redevable. Avec comme principes majeurs l’impartialité, l’inclusivité, la diversité, et l’action enracinée et à terme, elle œuvre à travers une  approche unique et caractérisée par le dialogue. Il s’agit de rassembler les acteurs politiques, les encourager et faciliter leur collaboration sur des questions politiques importantes. Actuellement, le NIMD a des programmes dans plus de 20 pays d’Afrique, d’Amérique latine, d’Asie du Sud-Est, d’Europe de l’Est et du Moyen-Orient. Actif au Niger et dans les autres pays sahéliens, le NIMD œuvre à travers ses différents programmes « à la promotion d’une politique pacifique, juste et inclusive dans le monde entier ».

ICM Forum BIS1

Selon la vision de l’organisation, une gouvernance responsable et inclusive est, en effet, primordiale pour atteindre la paix, la stabilité et la prospérité. C’est pourquoi le NIMD travaille au cœur de l’arène politique et aide à la création de sociétés démocratiques où la voix de chaque citoyen est entendue. Ainsi, l’action de NIMD qui se caractérise par le dialogue consiste à rassembler les  acteurs au-delà des clivages politique, en instaurant la confiance et en mettant fin aux rivalités historiques. « Nous soutenons les politiciens établis et potentiels qui façonnent l’avenir de leurs pays. Notre travail contribue à l’établissement d’une politique efficace qui représente les besoins des populations, indépendamment de leur genre, de leurs origines ou de leurs croyances et notre objectif ultime est d’arriver à des sociétés pacifiques, justes et inclusives qui offrent des perspectives de développement durable à tous. Nous travaillons sur une base impartiale et indépendante avec tous les partis politiques d’un pays. C’est essentiel pour garantir que les citoyens se sentent représentés dans la politique et puissent influencer la prise de décision. Notre approche souple, perspicace sur le plan politique et inclusive instaure la confiance et concilie les intérêts divergents, en offrant un véritable espace de délibération par-delà les clivages des partis », explique un responsable de l’ONG. C’est dans le cadre de la mise de ses programmes au Niger, et sur la base d’expériences similaires qui sont en train de montrer leur efficacité dans les pays d’interventions, que NIMD a noué un partenariat avec l’Agence IMPCAT-COM-MEDIA, spécialisée dans la production d’information économique, la communication digitale et le consulting et qui, dans le cadre de ses activités, a développer une expérience en matière de promotion de leadership et de renforcement des capacités des jeunes en particulier dans le domaine de la participation au débat politique et à la promotion des principes démocratiques.

Ikali (actuniger.com)

ICM Forum BIS3

ICM Forum BIS4

ICM Forum BIS5

 

 

Commentaires  

0 #1 Dan Kawyé 18-11-2020 09:16
HUM! Avec quels jeunes ont ils inter agit?
Je ne pense pas que ceux la soient représentatifs de la jeunesse Nigérienne; quand vous devez organiser de telles rencontres, de grâce veuillez intégrer la jeunesse du monde rural , celle qui vit au quotidien les vicissitudes causées par nos dirigeants.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Alpha 19-11-2020 09:11
Il faudrait que dans chaque bureau de votre, une copie de PV des résultats soit scanné (avec un téléphone portable) et envoyé séance tenante au niveau des sites internet de chaque parti politique, de RFI, de VOA (voice of america), Union européenne, tous les médias nigériens et internationaux : europe1, deutch welle, CNN; afin que les comptabilisations ne puissent pas etre manipulés par la suite.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 25/11/2020, 17:51
argentine-le-footballeur-diego-maradona-est-mort-a-l-age-de-60-ans La légende du football Diego Maradona est décédée ce matin à la suite d'un arrêt cardio-respiratoire à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 15:57
disparition-de-tandja-mamadou-l-ancien-president-sera-inhume-ce-jeudi-a-maine-soroa-sa-ville-natale Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias-2 En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 12:54
campagne-contre-les-violences-a-l-egard-des-femmes-et-des-filles-les-chefs-traditionnels-au-coeur-de-la-prevention Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 19/11/2020, 16:29
elections-rien-ne-s-oppose-a-ce-que-les-differents-scrutins-se-deroulent-aux-dates-prevues-a-estime-le-president-issoufou-apres-le-retrait-de-sa-carte-d-electeur Le Président de la république a procédé ce jeudi 19 novembre 2020 au retrait de sa carte d’électeur....
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...

Dans la même Rubrique

Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : l’ancien président sera inhumé ce jeudi à Mainé-Soroa, sa ville natale

Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26 novembre au Palais de la Présidence de Niamey où un hommage national lui sera...

Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

25 novembre 2020
Droit de l’enfant : atelier de formation des journalistes, des membres du parquet et de la PJ sur le droit à l’image des enfants au sein des médias

En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25 novembre 2020 à Niamey, une formation à l’endroit des journalistes, du parquet et des...

Campagne contre les violences à l’égard des femmes et des filles : les chefs traditionnels au cœur de la prévention

25 novembre 2020
Campagne contre les violences à l’égard des femmes et des filles : les chefs traditionnels au cœur de la prévention

Démarrage aujourd’hui 25 novembre 2020 de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences à l’égard des femmes et des filles sous le thème ‘’Orangez le monde : financez,...

Disparition de Tandja Mamadou : « le peuple nigérien vient de perdre un de ses illustres fils » selon Hama Amadou, son ancien premier ministre et bras droit

25 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : « le peuple nigérien vient de perdre un de ses illustres fils » selon Hama Amadou, son ancien premier ministre et bras droit

Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à rendre hommage au défunt président Tandja Mamadou, décédé le mardi 24 novembre, et dont...

Disparition de Tandja Mamadou : le président Issoufou reporte sa visite dans la région de Maradi

24 novembre 2020
Disparition de Tandja Mamadou : le président Issoufou reporte sa visite dans la région de Maradi

Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président Issoufou Mahamadou a décidé de reporter la visite qu’il devrait entamer dans la...

Disparition de l’ancien président Tandja Mamadou : le gouvernement décrète un deuil national de trois (3) jours (Communiqué)

24 novembre 2020
Disparition de l’ancien président Tandja Mamadou : le gouvernement décrète un deuil national de trois (3) jours (Communiqué)

Suite à la disparition de l’ancien Président de la République, Tandja Mamadou, le gouvernement a décrété un deuil national de trois (3) jours sur toute l’étendue du territoire national, selon...