jeudi 11 août 2022

3762 lecteurs en ligne -

fraren

Processus électoral : le NDI forme les Délégués des partis politiques pour des scrutins paisibles et transparents

Formation formateur Novembre NDI bell

Le National Democratic Institute (NDI) poursuit son appui aux principaux acteurs engagés dans le processus politique au Niger avec le démarrage, mercredi 5 novembre à Niamey, d’un atelier de formation pour les formateurs des Délégués. Cet atelier qui se tiendra également dans les autres régions du pays, s’inscrit dans le cadre du programme «  Promouvoir une  alternance démocratique pacifique à travers des élections libres, pacifiques, transparentes et inclusives », financé par l'Agence des Etats Unis pour le Développement International (USAID).

 

C’est par la région de Niamey que le NDI a entamé la série des ateliers régionaux pour la formation et le renforcement des capacités des formateurs des délégués des partis politiques, une  activité qui intervient quelques jours seulement après celles relatives au cadre légal et institutionnel des élections au Niger et à la prévention et gestion des contentieux électoraux destinés aux partis politiques au Niger. Lors de l’ouverture de l’atelier qui a réunit les représentants d’une quarantaine de partis politiques en compétition au niveau de la région de Niamey, les partis politiques ont d’ailleurs tenu à adresser au NDI  toutes leur reconnaissance pour les sessions de formation organisées en leur faveur et pour les guides élaborés pour les appuyer dans le processus électoral en cours. Des témoignages de reconnaissance qui ont réjouit et conforter le NDI Niger dans son approche et son soutien aux formations politiques, comme l’a souligné à l'occasion de la cérémonie officielle de l’ouverture de la rencontre, M. Dovi KOUMEDJINA, chargé de Programmes au NDI Niger. Il a saisi à son tour l’occasion pour remercier, au nom de son institution, les partis politiques pour leur participation à cette session de renforcement des capacités des partis politiques sur la surveillance électorale et la  prévention de la violence électorale. M. Dovi Koumedjina a rappelé que cette formation des formateurs des délégués des partis politiques qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Promouvoir une  alternance démocratique pacifique à travers des élections libres, pacifiques, transparentes et inclusives » du NDI et financé par l’USAID, aura lieu dans toutes les régions du Niger durant ce mois de novembre. Selon le chargé des programmes du NDI Niger, elle vise, entre autres, à renforcer les partis politiques en stratégies de surveillance des scrutins ; former les formateurs des Délégués des partis politiques sur leurs rôles et responsabilités pendant le déroulement des scrutins et outiller les formateurs des partis politiques en supports de formation de leurs délégués. Il a ensuite souligné les défis pour les partis politiques ainsi que leur responsabilité dans l’organisation et surtout le déroulement des scrutins pour un processus crédible, transparent et paisible.

Formation formateur Novembre NDI BIS bell

« Les partis politiques se sont investis dans les préparatifs des élections générales 2020 -2021 au Niger. Il est essentiel que lors du déroulement des scrutins, chaque acteur continue de jouer pleinement son rôle. Les dispositions du code électoral précisent que les partis politiques surveillent le déroulement des opérations de vote, inscrivent leurs observations et leurs réclamations et signent ces observations et réclamations portées sur les procès verbaux ».  M. DOVI KOUMEDJINA, Chargé des programmes au NDI Niger.

Le chargé des programmes du NDI au Niger n’a pas manqué de recommander aux participants représentants les partis politiques, qu’après  cette session,  il leur revient de faire profiter leurs délégués respectifs de tout ce qu’ils auront appris au cours de la formation.  Avant de clôturer son allocution, M. KOUMEDEJINA à tenu à remercier encore une fois, l‘Agence des Etats Unis pour le Développement International (USAID), « qui œuvre continuellement et sans relâche pour l'accompagnement des Institutions dans la promotion de la démocratie dans le monde et en particulier au Niger », avant d’attirer à nouveau l’attention des participants à se protéger à protéger leurs familles, à travers le respect des mesures barrières et la distanciation sociale dans ce contexte sanitaire lige au COVID-19.

Des élections libres, transparentes, inclusives et paisibles 

En procédant au lancement officiel du cycle de formation, le  Représentant de l’USAID au Niger a tout d’abord tenu à remercier le Gouvernement du Niger pour la coopération qu’il entretient avec les Etats-Unis, tout particulièrement avec l’Agence des Etats Unis pour le Développement International (USAID), pour la mise en œuvre des programmes de coopération au profit des Institutions et communautés au Niger. « Cette coopération fructueuse permet de travailler en synergie pour relever les nombreux défis inhérents à la bonne gouvernance et la démocratie auxquelles les populations aspirent », a souligné M. SOUMANA CISSE, qui a aussi adresser ses remerciements au NDI, en charge de la mise en œuvre de ce programme de coopération sur les questions électorales, ainsi qu’aux formateurs de cette activité spécifique qui se tient dans le cadre du programme « Promouvoir une alternance démocratique pacifique à travers des élections libres, transparentes et inclusives». Poursuivant son allocution, M. Cissé a ensuite rappelé les enjeux du programme d’appui aux élections ainsi que des sessions assurées au bénéfice de l’ensemble des partis politiques engagés dans le processus électoral en cours.

« L’un des objectifs du projet d’appui aux élections est de promouvoir  le consensus sur les processus électoraux. Les partis politiques prenant part aux différents scrutins sont des acteurs clés du  processus électoral. Dés lors, il est indispensable pour leurs représentants à ces scrutins de recevoir une formation appropriée qui leur permettra de maitriser de bout en bout les différentes étapes ». M. SOUMANA CISSE, Représentant de l’USAID Niger

Abordant la session en cours et qui se tiendra également dans les autres régions du pays au cours de ce mois de novembre, le Représentant de l’USAID a expliqué qu’au cours de l’atelier, les participants seront formés sur des thématiques importantes dont, notamment, le rôle et les responsabilités du délégué dans un bureau de vote ; le mécanisme de prévention de la violence électorale ; la cartographie des intervenants dans un scrutin ; la régularité du procès-verbal du bureau de vote, et l’acheminement des résultats. « A l’issue de cette formation, il incombera aux participants des différents partis politiques de former à leur tour les délégués à différentes échelles des scrutins en vue d’élections libres, transparentes, inclusives et paisibles », a enfin rappelé M. Cissé, tout en souhaitant plein succès aux travaux.

Les travaux se sont poursuivis avec les sessions proprement dites animés par d’éminents experts sur les questions électorales avec notamment des formations sur  l’environnement du Délégué des partis politiques ainsi que son rôle et  ses responsabilités. Des échanges à travers des séances de questions-réponses et des partages d’expériences sur les différents types et mécanismes de prévention de violence ainsi que des exercices de simulation sur, entre autre, la cartographie des intervenants dans le scrutin, la régularité du procès-verbal du bureau de vote ou l’acheminement des résultats. Une évaluation a clôturé la fin de ce premier atelier régional qui a concerné la région de Niamey et qui a ravi les participants qui ont ainsi vu leurs capacités renforcées sur le processus électoral ainsi que les différentes phases décisives des scrutins. Les formateurs ainsi formés vont à leur tour dupliquer leurs connaissances au sein de leurs partis politiques respectifs pour une meilleure prise en compte des enjeux électoraux et surtout un processus apaisé qui va entrer dans sa phase décisive avec la tenue des élections locales le 13 décembre prochain et l’organisation du scrutin législatif couplé au premier tour de l’élection présidentielle le 27 décembre 2020.

Formation formateur Novembre NDI BIS1 bell

A.K. Moumouni (actuniger.com)

 

 



Commentaires  

+1 #1 Lecteur-Actuniger 06-11-2020 21:04
Bonne formation de tous les délégués des parties politiques
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com