lundi 3 octobre 2022

3030 lecteurs en ligne -

fraren

Formation des formateurs sur l’Hygiène menstruelle au Niger : disposer d’un pool de formateurs nationaux pour promotion de la GHM

Programme Spotlight Initiative Homeland

Programme Spotlight Initiative HomelandOuverture à Niamey le Mardi 03 novembre 2020 à l’hôtel Homeland,  des travaux de l’Atelier de formation des formateurs sur la Gestion de l’Hygiène Menstruelle. Cette activité entrant  dans le cadre du projet de promotion de l’hygiène menstruelle en milieu communautaire pilotée par le Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement  (MHA) est financée par le Programme Spotlight Initiative  à travers ONU Femmes Niger.

 

Le lancement des activités a  été marqué par  la présence de  plusieurs personnalités dont le  Secrétaire Général  Adjoint du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement Monsieur Moussa Mahamane, la Représentante de ONU Femmes Madame Maimouna Seyni Yayé, le Répresentant de l’ONG Internationale WaterAid Monsieur Kimba Alfari ,le  Président du Réseau des Journalistes pour l’Eau l’Hygiène et l’Assainissement (REJEA)  Monsieur Ousmane Dambadji, les cadres des Ministères sectoriels du niveau régional , les représentants des ONGs et structures de la société civile intervenant dans le domaine de  la santé de la reproduction.

Dans son intervention, la Représentante de ONU Femmes Madame Maimouna  Seyni Yayé a  remercié etfélicité le Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement  pour l’organisation de  cet atelier combien important pour l’atteinte des objectifs tangibles du programme Spotlight qui est le changement de normes, d’attitudes et de comportements sociaux équitable en matière de genre au niveau communautaire et individuel pour prévenir les Violences Faites aux Femmes et aux Filles (VFFF), des Violences Basées sur le Genre (VBG),  des Pratiques Néfastes (PN) et promouvoir les droits en santé sexuelle et reproductive pour les femmes et les filles. Il faut rappeler par ailleurs que l’Initiative Spotlight est une vision pluriannuelle dans laquelle s’est engagée l’Union Européenne (UE) et l’Organisation des Nations Unies (ONU)  pour œuvrer à éliminer toutes les formes de violences à l’égard des femmes et des filles qui est l’une des violations des droits de l’homme les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices au monde. C’est pourquoi le Niger est l’un des pays africains bénéficiant des programmes de l’Initiative Spotlight en appui au Gouvernement en mettant un accent particulier sur les pratiques ayant des conséquences négatives sur la santé sexuelle et reproductive à travers une approche multisectorielle- éducation, justice, santé etc… à fin de promouvoir et protéger les droits des femmes et des filles. En somme à travers toutes ces actions de coordination, il s’agira d’arriver d’ici 2022 à des résultats clés tels que ; le renforcement du cadre légal pour prendre suffisamment en compte les Violences Faites aux Femmes et aux Filles, les Violences Basées sur le Genre,  les Pratiques Néfastes,  le renforcement des institutions en charge de la planification  et la budgétisation pour prendre en compte de ces questions, la mise en place des services de prise en charge adaptés  aux besoins des survivants,  la production et la  diffusion de données sur les tendances pour mesurer l’efficacité des actions, et le renforcement des mouvements des femmes et des organisations de la société civile  pour soutenir le plaidoyer pour l’atteinte de l’égalité genre et l’autonomisation des femmes. 

 

En prenant la parole pour son discours officiel,  le Secrétaire Général Adjoint du Ministère de l’Hydraulique et de l’assainissement Monsieur Moussa Mahamane a fait un bref rappel des activités mis en œuvre dans le  cadre du Projet de Promotion de l’hygiène menstruelle en milieu communautaire dont la formation des jeunes  couturières de Niamey et  Djirataoua et la révision et validation des modules et outils de formation sur la GHM.

Il a également précisé la signature  d’un nouvel accord de partenariat  pour l’année 2020 en Aout dernier entre ONU Femmes et le Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement dans le cadre de la mise en œuvre de l’an 2 du projet de promotion de l’hygiène menstruelle en milieu communautaire. Les  activités concernent principalement les régions de Maradi, Zinder, Tahoua, et Tillabéry et vise à faire la promotion et le plaidoyer pour une bonne gestion de l’hygiène menstruelle au niveau communautaire à travers l’atteinte de deux résultats que sont :  les capacités des élus  locaux et des cadres techniques au niveau déconcentré ainsi que les communautés à la base sont renforcées pour plaider  et adapter des bonnes attitudes et comportement en matière de Gestion de l’Hygiène  Menstruelle  mais aussi  les acquis antérieurs du programme conjoint Genre Hygiène et Assainissement et Spotlight sont suivis et documentés pour promouvoir les bonnes attitudes et comportements en matière de GHM au Niger. 

En effet, il s’agit de valoriser les avancées enregistrées sur la promotion de l’hygiène menstruelle à travers les actions menées par les Ministères Sectoriels sous le leadership du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement et les partenaires techniques et financiers notamment ONU-Femmes, WSSCC, WaterAid, UNICEF et le Réseau des Journalistes pour l’Eau,l’Hygiène et l’Assainissement  (REJEA).On note également l’introduction dans le document du Programme Sectoriel Eau, Hygiène et Assainissement (PROSEHA) 2016-2030 de deux (2) indicateurs relatifs à la GHM,  l’introduction de la GHM de manière explicite dans le document de « Politique Nationale Genre », l’élaboration du document de plaidoyer pour l’intégration de la Gestion de l’Hygiène Menstruelle dans les politiques  publiques,  dans les planifications et les budgets du secteur WASH, mais aussi l’expérimentation d’un modèle de latrine GHM sensible à l’initiative de WaterAid  Niger pour ne citer que cela.

Ainsi, durant quatre (4) trois jours de travaux, les cadres techniques des ministères sectoriels provenant de toutes les régions du Niger bénéficieront d’un renforcement de capacités sur  les composantes de la gestion de l’hygiène menstruelle afin de se préparer à une évaluation qui servira à identifier  trente (30) acteurs qui formeront un Pool de formateurs nationaux sur la Gestion de l’Hygiène menstruelle.

Ce Pool de formateurs nationaux sera formalisé à travers un arrêté du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement  et coordonnera des activités de sensibilisation et de plaidoyer en faveur de promotion  l’hygiène menstruelle en milieu communautaire.

Oui pour la GHM !  Prêt à Brisez les Tabous ! 

Programme Spotlight Initiative Homeland BIS Programme Spotlight Initiative Homeland BIS1Madougou Abdoul Nasser  / REJEA

.

Commentaires  

+2 #1 Abdoul Aziz 06-11-2020 09:50
Et ces hommes sur la photo ils veulent apprendre aux femmes comment gérer leurs menstruations ? Pauvre de nous
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Hindo 09-11-2020 08:27
Ça frise la décence. La course à l'argent, aux perdiem. Tout est devenu possible au Niger. Mille façons de contourner le code de la famille. Venir étaler en public avec des hommes des intimités relevant de la discrétion et de l'apanage des femmes, quel monde à l'envers.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com