vendredi, 27 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


FISAMF

La Fédération Intersyndicale des Agents du Ministère des Finances (FISAMF) a tenu son Assemblée générale élective ce samedi 31 octobre 2020 à Niamey. La FISAMF regroupe les 4 principaux syndicats du secteur des finances (SNAT, SNAD, SNAI et SNAF) et vise à asseoir les conditions d’un partenariat fécond avec le ministère tout en renforçant la synergie syndicale dans la défense des intérêts matériels et moraux des membres affiliés à la nouvelle fédération. A l’issue de l’AG, un bureau a été mis en place pour un mandat de trois (3) ans et des recommandations adressées à la tutelle.

Zeyna transfert argent bis

Le mouvement syndical nigérien vient de s’agrandir avec l’arrivée de la Fédération Intersyndicale des Agents du Ministère des Finances (FISAMF), qui a été portée sous les fonds baptismaux à l’occasion de sa première Assemblée générale élective qui s’est tenue ce samedi 31 octobre 2020 au siège du SNAD de Niamey sous le thème : « l’Hôtel des Finances : enjeux et perspectives ». L’Assemblée générale a débuté à travers une cérémonie officielle qui a enregistré la présence des directeurs généraux et cadres du ministère des Finances notamment de la DGI, de la DGTCP et de la DGD, ainsi que les responsables des quatre (4) syndicats affiliés à la FISAMF : le Syndicat National des Agents des Douanes (SNAD), le Syndicat national des Agents des Impôts (SNAI), le Syndicat National des Agents des Finances (SNAF) et le Syndicat National des Agents du Trésor (SNAT). On notait également à la cérémonie d’ouverture, la présence du secrétaire général de la CDTN ainsi que de plusieurs autres invités représentants les syndicats amis.

Après les mots de bienvenue et d’encouragement prononcés par le représentant du Gouverneur de la région de Niamey, M. Hamida Abdou, la parole a été donnée à M. Oumarou Barmou, SG du SNAF, qui a eu l’honneur de prononcer le discours de lancement officiel de l’AG élective de la FISAMF.

Dans son allocution, M. Oumarou Barmou, a tout d’abord tenu à remercier les invités pour leur présence à la cérémonie en dépit de leurs agendas chargés, ce qui témoignent de l’intérêt qu’ils portent . Le SG du SNAF a ensuite adresser ses remerciements à ses homologues du SNAD, du SNAI et du SNAT,  « qui ont abattu un travail remarquable, malgré toutes les difficultés traversées pour créer cette fédération dans l’intérêt des agents du Ministère des Finances ». « Le chantier syndical est un perpétuel champ de contradictions d’idées et de la culture du consensus. Nous avons su privilégier ces vertus cardinales du syndicalisme pour unir nos forces », a poursuivi M. Oumarou Barmou, qui n’a pas manqué de remercier par la même occasion, toutes les bonnes volontés qui ont apporté leur aide matérielle, financière et technique dans l’organisation des ces assises. Au nom de tous les syndicats affiliés à la FISAMF, il a également présenté ses condoléances aux familles des victimes d’inondations ainsi qu’à celles des « vaillantes forces de défenses et de sécurités tombées sur les champs d’honneur ». L’année 2020 a été aussi marquée malheureusement par des décès dus au paludisme et à la pandémie COVID19, a aussi relevé le SG du SNAF qui a saisi l’opportunité pour « interpeler les autorités de la 7ème République à tout mettre en œuvre pour garantir une meilleure santé au peuple nigérien ».

La FISAMF, une force de proposition et d’action dans l’unité syndicale

Dans son allocution de lancement, le Secrétaire général du SNAF a expliqué les raisons qui ont présidé à la création de la nouvelle fédération, ses objectifs ainsi que les enjeux. « Cette fédération créée dans la durée, est pour nous, une force pour exiger les autorités du Ministère des Finances à asseoir un véritable cadre de partenariat sincère », a assuré M. M. Oumarou Barmou.

« La FISAMF, dans l’unité d’action, ne restera pas indifférent à la baisse du pouvoir d’achat de ses militants, due d’une part à la stagnation des salaires et d’autre part à la montée vertigineuse des prix des produits de première nécessité. Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail de tous les militants, la FISAMF s’adonnera avec ardeur et détermination pour préserver nos acquis et en conquérir d’autres. Dans cette lutte noble, nous comptant sur la mobilisation et la participation de tous pour que cette fédération reste et demeure une structure respectable et respectée du Ministère des Finances. Enfin, nous savons qu’il n’y a pas de fatalité, que les hommes et les femmes font l’histoire, eux et eux seuls construisent leur avenir. C’est dans cette optique que la FISAMF s’impliquera dans toutes les décisions qui engagent la vie de ses militants ». M. Oumarou BARMOU, SG  SNAF.

Poursuivant son intervention, M. Oumarou Barmou, a par la suite abordé le choix du thème de la première Assemblée générale de la FISAMF : « l’Hôtel des Finances : enjeux et perspectives ». Pour le SG du SNAF,  cela revêt un caractère important car il s’agit  à travers le thème, de «  sensibiliser nos militants sur les vrais enjeux du déménagement dans ce bâtiment de dernière génération architecturale, et aussi voir dans quelles mesures nous pouvons accroître notre productivité dans l’efficacité et l’efficience ». Tout en formulant ses vœux pour un bon déroulement des travaux dans la sérénité « l’adoption des résolutions et recommandations réalistes et réalisables », M. Oumarou Barmou a terminé son allocution non sans avoir lancé « un appel aux autorités et à tous les acteurs politiques pour des élections transparentes, apaisées et acceptées par tous ».

Résolutions et recommandations de la FISAMF au ministère des Finances

Peu après la cérémonie officielle d’ouverture, les travaux de l’Assemblée générale élective se sont poursuivis d’abord avec une communication sur le thème choisi puis par des travaux en commission. A la reprise, dans l’après-midi, les participants ont eu droit à la restitution des travaux en commission ainsi qu’à la présentation des amendements aux  textes fondamentaux de la Fédération.

L’Assemblée générale de la FISAMF a également adopté des résolutions et formulé des recommandations à l’endroit de la tutelle notamment sur les relations avec les syndicats membres dans le cadre de l’amélioration des conditions du travail au niveau du ministère. C’est ainsi que, « considérant la non implication des syndicats  dans les prises de décisions au niveau du ministère des Finances », l’AG a exigé de la tutelle, « la réhabilitation du Comité Technique paritaire du ministère des Finances ». Par ailleurs, au regard de la non implication des syndicats dans la question du déménagement dans le nouvel immeuble du ministère des Finances, l’AG de la FISAMF exige du ministère, « l’implication effective des syndicats dans la question du déménagement en prenant part au comité créé à cet effet ».

Au titre des recommandations et considérant « l’importance de l’unité syndicale » et « la nécessité du renforcement du cadre créé », les délégués à l’Assemblée générale de la FISAMF ont recommandé aux différents bureaux exécutifs nationaux (BEN) des syndicats membres de la Fédération, « à œuvrer de manière solidaire pour la défense de toute question qui touche aux intérêts d’un des membres ». Au nouveau bureau exécutif fédéral (BEF/FISAMF), il a été recommandé de finaliser les textes fondamentaux de la fédération et à élaborer un cahier de charge relatif aux observations concernant l’occupation du nouvel immeuble ainsi qu’un déménagement imminent de toutes les directions générales du ministère.

Par la suite, l’Assemblée générale a procédé à la mise en place du nouveau Bureau exécutif de la Fédération Intersyndicale des Agents du Ministère des Finances (BEF/FISAMF). Composé de seize (16) membres, le BEF a un mandat de trois (3) ans avec un secrétariat général tournant tous les trois (3) mois et assuré à tour de rôle par un des SG des syndicats membres de la Fédération. Pour les premiers trois mois du mandat qui vient de débuter, c’est au SG du SNAD qu’échoit la responsabilité d’assumer le secrétariat général de la FISAMF avec comme adjoints, les SG des trois autres syndicats affiliés (SNAI, SNAF et SNAT). 

FISAMF BIS1

FISAMF BIS

A.K.M (actuniger.com)

 

Commentaires  

0 #1 Ahmed 01-11-2020 21:10
C quoi ça encore !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Dieu vous voit 02-11-2020 08:00
N'importe quoi! Vous n'avez même pas honte d'être du même Ministère, puis de vous balkaniser en autant de syndicats, pour enfin vous "regrouper" au sein d'une Fédération fantoche? Bande d'escrocs! Vous ne vous faites même pas confiance entre vous, et vous prétendez vous fédérer? Et les peaux de banane que vous n'avez de cesse de vous glisser les u ns aux autres? Tout ce qui vous importe, on le sait, c'est voler les ristournes de vos militants, tas de mécréants! Mais sachez-le bien que Dieu vous voit. Combien de fois vous a-t-on vus aller en grève les uns contre les autres (DGI et Trésor, surtout), sur la base d'intérêts mesquins? Et que dire des criminels du SNAT (Trésor) qui n'est composé que de voleurs patentés, qui ont d'ailleurs clairement annoncé avoir intégré le syndicat pour … s'enrichir? Mais comment peut-il, du reste, en être autrement, quand on sait que le bureau actuel est une émanation de celui du sinistre Yamoussa et de sa clique? Honte à vous, vraiment!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Mon oeil! 02-11-2020 08:06
C'est vrai qu'au Ministère des Finances, la désunion est le maître-mot dans le syndicalisme. Il paraît qu'il y a 2 syndicat au niveau de l'Administration centrale, 2 au niveau de la DGI, un deuxième en gestation au Trésor. Et avec ça, ils osent parler de fédération, donc d'union! Foutaises! Mon œil!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Scandalistes 02-11-2020 08:07
Citation en provenance du commentaire précédent de Ahmed :
C quoi ça encore !!!

Juste une "opportunité" savamment créée pour permettre aux "scandalistes" de s'en mettre plein les poches. Voilà tout!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Mascarade 02-11-2020 08:18
Fédération de mon cul, oui! Tout cet artifice (FISAMEF) ne tient debout que parce que la DGI et la Douane se taillent la part du lion dans les ristournes allouées aux agents du MF. Et pour peu qu'on veuille rebattre un peu les cartes, cet "équilibre" va s'effondrer comme un château de cartes, nous exposant subitement ce ramassis d'escrocs à couteaux tirés. On l'a déjà constaté par le passé: les agents du MF se révèlent des ennemis jurés, dès lors que les Directions moins bien loties commencent à lorgner vers les "acquis" des mieux loties. Donc votre fameuse FISAMEF n'est qu'une fédération en trompe-l'œil, car c'est un secret de polichinelle que vous ne vous portez pas dans les cœurs les uns des autres. Halte donc à la mascarade!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Anguille sous roche 02-11-2020 08:26
Mais si ces gens sont vraiment épris du désir de s'unir, pourquoi ne pas se regrouper en un seul syndicat (vu qu'ils sont tous du même Ministère) qui va être très fort face aux décideurs politiques? Le fait qu'ils restent émiettés, mais "réunis" au sein d'une fédération n'est vraiment pas clair, car tout cela revient à vouloir une chose et son contraire à la fois. Il y a vraiment anguille sous roche, comme qui dirait!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Triumvirat 02-11-2020 08:33
Dans ce pays, les syndicalistes, les acteurs de la Société Civile et les politiciens sont tous faits du même bois: que des voleurs! C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils s'entendent comme larrons en foire, se renvoyant sans cesse l'ascenseur en cas de besoin: les politiciens appuient les syndicalistes (dans leur élection), favorisent l'avènement et le financement des OSC, et à leur tour, ces derniers aident les politiciens dans la mobilisation des foules et les sabotages de certains mouvements d'humeurs des citoyens. Un vrai triumvirat de la malédiction, en somme!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Evidence 02-11-2020 08:37
Citation en provenance du commentaire précédent de Triumvirat :
Dans ce pays, les syndicalistes, les acteurs de la Société Civile et les politiciens sont tous faits du même bois: que des voleurs! C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils s'entendent comme larrons en foire, se renvoyant sans cesse l'ascenseur en cas de besoin: les politiciens appuient les syndicalistes (dans leur élection), favorisent l'avènement et le financement des OSC, et à leur tour, ces derniers aident les politiciens dans la mobilisation des foules et les sabotages de certains mouvements d'humeurs des citoyens. Un vrai triumvirat de la malédiction, en somme!

Vérité vraie, mon frère! Dans ce pays, on a même une fois vu un leader d'une centrale syndicale appeler sans ambages "ses" militants à voter pour un parti politique. C'était il 11 ans. Et depuis lors, il a pu se taper un grand poste à … la Présidence.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 Mangeoire 02-11-2020 08:47
Ah oui! Au Trésor, on connaît au moins une dame et un monsieur qui ont affirmé haut et fort qu'ils vont eux aussi accéder au bureau du SNAT pour s'enrichir comme les Yamoussa. Et à peine 6 moins après leur accession au bureau du SNAT, ils se sont tapés des bolides "tout neufs et tout rouges"! On n'est décidément jamais mieux servi que par soi-même, comme le dit un adage!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Honte 02-11-2020 08:49
Citation en provenance du commentaire précédent de Mangeoire :
Ah oui! Au Trésor, on connaît au moins une dame et un monsieur qui ont affirmé haut et fort qu'ils vont eux aussi accéder au bureau du SNAT pour s'enrichir comme les Yamoussa. Et à peine 6 moins après leur accession au bureau du SNAT, ils se sont tapés des bolides "tout neufs et tout rouges"! On n'est décidément jamais mieux servi que par soi-même, comme le dit un adage!

Et en plus, ces deux personnages ne se gênent même pas pour venir parader dans leurs grosses cylindrées au Trésor! Ils ne connaissent vraiment pas la honte, ces deux-là!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Rapaces 02-11-2020 08:52
Citation en provenance du commentaire précédent de Honte :
Citation en provenance du commentaire précédent de Mangeoire :
Ah oui! Au Trésor, on connaît au moins une dame et un monsieur qui ont affirmé haut et fort qu'ils vont eux aussi accéder au bureau du SNAT pour s'enrichir comme les Yamoussa. Et à peine 6 moins après leur accession au bureau du SNAT, ils se sont tapés des bolides "tout neufs et tout rouges"! On n'est décidément jamais mieux servi que par soi-même, comme le dit un adage!

Et en plus, ces deux personnages ne se gênent même pas pour venir parader dans leurs grosses cylindrées au Trésor! Ils ne connaissent vraiment pas la honte, ces deux-là!

Mon frère, ces deux-là ne sont que des seconds couteaux. Attends d'abord de savoir ce que les grands caïds du SNAT ont volé en si peu de temps avant de t'indigner. Le en-haut de en haut du bureau du SNAT recèlent les plus grands rapaces, en effet;
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 nocomment 02-11-2020 12:09
Soyez sérieux, voilà des syndicats qui malgré leur divergeance on eu le courage de se regrouper au sein de la FISAMF et que des gens irresponsables se mettent à traiter de tous les maux. On les traite de voleur, d'escroc, ces mêmes gens viendront à la solde demander les services des "escrocs". Qui insulte donc?
je crois qu'il faut saluer l'union quelque soit le prix à payer. Bon vent a FISAMF et courage camarades, le [mot censuré] aboie la caravane passe!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Mafia 02-11-2020 12:24
Citation en provenance du commentaire précédent de nocomment :
Soyez sérieux, voilà des syndicats qui malgré leur divergeance on eu le courage de se regrouper au sein de la FISAMF et que des gens irresponsables se mettent à traiter de tous les maux. On les traite de voleur, d'escroc, ces mêmes gens viendront à la solde demander les services des "escrocs". Qui insulte donc?
je crois qu'il faut saluer l'union quelque soit le prix à payer. Bon vent a FISAMF et courage camarades, le [mot censuré] aboie la caravane passe!

Mais les services qu'ils rendent leur procurent un salaire, mon frère! Ne mélange pas tout. Les vols dont ils sont accusés (surtout au Trésor) sont perpétrés contre leurs camarades de la base. Mais on dirait que tu fais toi-même partie de cette ignoble mafia!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #14 Hypocrisie 02-11-2020 12:28
Citation en provenance du commentaire précédent de nocomment :
Soyez sérieux, voilà des syndicats qui malgré leur divergeance on eu le courage de se regrouper au sein de la FISAMF et que des gens irresponsables se mettent à traiter de tous les maux. On les traite de voleur, d'escroc, ces mêmes gens viendront à la solde demander les services des "escrocs". Qui insulte donc?
je crois qu'il faut saluer l'union quelque soit le prix à payer. Bon vent a FISAMF et courage camarades, le [mot censuré] aboie la caravane passe!

Justement, pourquoi se regrouper, dès lors qu'on se sait si divergents? L'union repose sur quoi, sinon sur de l'hypocrisie et des intérêts sordides? Fusionnez plutôt dans un seul et unique syndicat, si vous voulez vraiment être crédibles!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Prix fort 02-11-2020 12:33
Citation en provenance du commentaire précédent de nocomment :
Soyez sérieux, voilà des syndicats qui malgré leur divergeance on eu le courage de se regrouper au sein de la FISAMF et que des gens irresponsables se mettent à traiter de tous les maux. On les traite de voleur, d'escroc, ces mêmes gens viendront à la solde demander les services des "escrocs". Qui insulte donc?
je crois qu'il faut saluer l'union quelque soit le prix à payer. Bon vent a FISAMF et courage camarades, le [mot censuré] aboie la caravane passe!

Nan, nan, nan, mon ami. Pour une union de façade, certains prix sont trop élevés. Désolé.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 27/11/2020, 11:53
signature-d-une-convention-de-partenariat-entre-les-regulateurs-nigeriens-et-francais-de-l-energie-communique-de-presse Le mardi 25 novembre 2020 a été signée à Niamey au Niger, une convention de financement entre le Niger...Lire plus...
Publier le 27/11/2020, 08:56
47e-conference-des-ministres-de-l-oci-a-niamey-le-niger-accueille-le-monde-musulman Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...

Dans la même Rubrique

Signature d’une convention de partenariat entre les régulateurs nigériens et français de l’énergie (Communiqué de presse)

27 novembre 2020
Signature d’une convention de partenariat entre les régulateurs nigériens et français de l’énergie (Communiqué de presse)

Le mardi 25 novembre 2020 a été signée à Niamey au Niger, une convention de financement entre le Niger à travers l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Energie (ARSE), la...

47e Conférence des ministres de l’OCI : à Niamey, le Niger accueille le monde musulman

27 novembre 2020
47e Conférence des ministres de l’OCI : à Niamey, le Niger accueille le monde musulman

Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des affaires étrangères des pays membres de l’organisation de la coopération islamique (OCI) sous...

Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

26 novembre 2020
Projet d’appui à la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5S) : les organismes de promotion des droits humains, la société civile et les médias édifiés sur le Cadre de conformité du Haut-commissariat des Nations unies (HCDH)

La série des ateliers d’informations et de consultations des membres de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), des Organisations de la société civile (OSC) et des professionnels des médias,...

Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

26 novembre 2020
Tandja Mamadou : « Baba » repose pour l’éternité à Mainé-Soroa, sous sa terre natale

L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville natale. Décédé le mardi 24 novembre dernier à Niamey, les obsèques officielles de l’ex...

Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

26 novembre 2020
Solidarité nationale : Orano Niger et ses filiales font un don d’équipements d’une valeur de 125 millions FCFA aux victimes des inondations

Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité nationale, la société Orano Mining Niger et ses deux filiales locales (COMINAK et...

Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

26 novembre 2020
Obsèques officielles de Tandja Mamadou : hommage national à l’ancien président au Palais de la Présidence

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26 novembre 2020, dans la cour du Palais de la Présidence, à la cérémonie officielle...