lundi, 19 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Societe civile liberation acteurs

Les 3 acteurs de la société civile Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa ont été libérés d’office par la justice ce mardi 29 septembre 2020, après plus de six (6) mois de détention. Alors que le verdict de leur procès en appel est attendu pour le 6 octobre prochain, leurs avocats ont dénoncé leur détention illégale et arbitraire à défaut du renouvellement de leur mandat qui est arrivé à expiration depuis le 21 septembre dernier.

Zeyna transfert argent bis

 

C’est en hommes libres que les acteurs de la société civile Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa vont attendre le prononcé du verdict de leur procès en appel du 22 septembre dernier qui a été fixé pour le 6 octobre prochain. Ils ont été, en effet, libérés ce mardi 29 septembre après six (6) mois et 2 semaines de détention respectivement dans les prisons de Daikaina, Ouallam et Kollo.

Libération d’office et détention arbitraire

Selon un de leurs avocats, « ils ont été libérés d’office » puisqu’après 6 mois de détention, leur mandat n’a pas été renouvelé, ce qui signifie que les 3 défenseurs des droits humains sont depuis quelques jours en « détention illégale et arbitraire ».

Dans un communiqué de presse publié le vendredi 25 septembre dernier, le collège des avocats des acteurs de la société civile avait indiqué que depuis le lundi 21 septembre 2020 à 18 heures, Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa sont détenus sans titre par les régisseurs des prisons de Daikaina, Ouallam et Kollo. Selon les avocats,  « malgré la fragilité des charges et l’absence de renouvellement des mandats »,  ils restent toujours détenus en violation de l’article 132 du code de procédure pénale qui dispose que, «en matière correctionnelle, lorsque le maximum de la peine prévue par la loi est inférieur ou égal à 3 ans d’emprisonnement, l’inculpé domicilié au Niger ne peut être détenu plus de six (6) mois après sa première comparution devant le juge d’instruction s’il n’a pas été déjà condamner soit pour crime, soit pour délit à un emprisonnement de plus de trois (3) ans sans sursis. Dans les cas autres que ceux prévus à l’alinéa précédent, l’inculpé ne peut être détenu plus de six (6) mois renouvelables une seule fois par ordonnance motivée du Juge d’instruction ».

Le collège des avocats a ainsi annoncé son intention  de déposer une plainte « contre ces geôliers de temps modernes pour détention arbitraire »,  et ce, conformément à l’article 108 du code pénal qui dispose que : « tout fonctionnaire public, agent ou préposé de l’administration qui aura donné ou fait quelque acte arbitraire ou attentatoire soit à la liberté individuelle, soit aux droits civiques d’un ou plusieurs citoyens, soit à la Constitution, sera puni d’un emprisonnement de un à cinq ans et pourra, en outre, conformément aux dispositions de l’article 20, être privé de tout ou partie des droits énoncés à l’article 21». Pour les avocats des 3 acteurs de la société civile, « une telle détention prouve à suffisance l’incapacité de notre système judiciaire à veiller au respect du principe de la soumission de tous les nigériens à la loi et l’égalité de tous devant la loi lorsque ceux qui dénoncent sont écroués et embastillés pendant que ceux qui sont dénoncés jouissent de leur liberté en toute impunité », et, « la justice ne doit pas être utilisée pour régler des comptes personnels, réduire la société civile au silence, ni même étouffer les libertés si durement conquises ».

Pression nationale et internationale

Pour rappel, c’est le 19 mars dernier que Mounkaila Halidou, Maikol Zodi et Moudi Moussa furent inculpés et placés sous mandat dépôt pour les « délits d’organisation d’une manifestation interdite, de complicité d’homicide involontaire, d’incendie involontaire et destruction des biens publics ». Ils ont été arrêtés à la suite d’une manifestation organisée le 15 mars 2020 par des associations de la société civile pour dénoncer les malversations relevées par un audit dans la gestion des fonds alloués au Ministère de la défense nationale (MDN) dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Depuis, les organisations nationales et internationales de défense des droits humains se sont mobilisées pour exiger leur libération. Dernièrement, la pression internationale s’est accentuée sur les autorités nigériennes comme en témoigne la lettre adressée le 19 septembre dernier par des sénateurs américains au secrétaire d’Etat américain Mike Pompéo et dans laquelle ils s'inquiètent de la détention prolongée des acteurs de la société civile.

A.Y.B (actuniger.com)

 

Commentaires  

+3 #1 TOTO A DIT 29-09-2020 17:26
BARKAH!!!!!!!! WOOOOÔO
Mounkaila Halidou, Maikoul Zodi et Moudi Moussa...

BARKAH!! DEY..
Que la matérialisation de votre combat qu'est la lumiere sur les commandes fictives de matériels non délivrés des FAN avec ces centaines de morts, soit étalée au grand jour .... Un jour ....
Que la mort de ces éléments des FDS et des FAN assassinés et trahis par des singes politiques cupides ne soit pas vaine et vengée par la manifestation de la vérité un jour , toute la vérité , rien que la vérité .... Pas par un arrangement à l'amiable entre ESCROCS d'Etat... Tu fais un semblant de paiement et l'on ferme les yeux...
Que dire donc des morts des FDS et FAN , trompés , morts qui ne demander que le bon matériel pour sécuriser le pays...

Et quand ces 3 combattants de la patrie ont été incarcérés puis libérés pour avoir osé demander pourquoi des détournements de fond de défense sont opérés avec morts des FAN ... Que pensez ?
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 Yampabou 30-09-2020 12:56
Bonjour
Que ceux qui les ont arrêté se préparent à les remplacer dans ces prisons.
Tout ce que tu fais à quelqu'un, une autre personne te le fera ou le fera à ton prochain.
La vie est une roue qui tourne.
Comme l'a dit Bonkano "Un jour tu es chasseur, un jour tu es la biche"
Le dicton de chez nous dit "Laisse mouton courir, Tabaski viendra". Toute chose a une fin.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Daïdaï 30-09-2020 13:41
@#2
Hakane bien que ceux qui violentent les autres n'y pense même pas à ce sort qui les attends.
L'ancien président de la Mauritanie, tout puissant dans un passé récent se trouve aujourd'hui trimbalé dans de sales draps, humilié et lamentable. Même aller dans son village lui est interdit.
Karim IBK, hier fêtard dans des boites de nuit tout en nargant les maliens est devenu un "wanted" au Mali depuis la chute du papa protecteur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Hassane LAOUEL 01-10-2020 08:40
BARKA. Mes encouragements camarades.
Le patriotisme est à cet prix malheureusement.
La protestation est un droit que la seule la lâcheté peut taire mais pas les coups de matraques et coups d’arrêts d'autres lâches au service du machiavélisme.
Le NIger a besoin d'une société civile forte pour lutter contre tous les abus d’où qu'ils viennent. Merci de votre combat d'avant garde pour protéger nos soldats, notre armée, notre peuple contre les méfaits mortels des fausses factures.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 18/10/2020, 05:56
appel-de-save-the-children-une-rentree-scolaire-securisee-pour-tous-les-enfants-au-niger Au cours de cette année 2020, Save the Children a lancé à travers le monde une campagne globale...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 07:22
journee-mondiale-du-lavage-des-mains-edition-2020-des-progres-enregistres-en-matiere-de-changement-de-comportement  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement...Lire plus...
Publier le 14/10/2020, 22:15
celebration-de-la-journee-internationale-de-la-fille-jif-2020-un-plaidoyer-pour-agir-en-faveur-des-filles-ces-veritables-actrices-de-changement A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré le 11 octobre dernier, la Journée...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 14/10/2020, 13:50
defense-et-securite-lancement-officiel-de-la-construction-d-un-memorial-en-hommage-aux-soldats-tombes-sur-le-front Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14...
Publier le 13/10/2020, 08:29
le-parlement-approuve-la-2eme-rectification-a-la-loi-de-finances-2020 Les parlementaires nigériens ont approuvé, ce lundi 12 octobre, la deuxième rectification de la...
Publier le 14/10/2020, 10:44
appui-a-la-societe-civile-2-milliards-fcfa-de-subventions-de-l-ue-pour-10-organisations-nigeriennes-a-travers-le-pasoc3 L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la...
Publier le 13/10/2020, 08:40
paludisme-le-niger-enregistre-2449-deces-a-la-date-du-07-octobre-2020-gouvernement Le Niger a enregistré, du 1er Janvier au 07 octobre 2020, au total 2.449.858 cas de paludisme...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 13/10/2020, 08:40
paludisme-le-niger-enregistre-2449-deces-a-la-date-du-07-octobre-2020-gouvernement Le Niger a enregistré, du 1er Janvier au 07 octobre 2020, au total 2.449.858 cas de paludisme...
Publier le 14/10/2020, 10:44
appui-a-la-societe-civile-2-milliards-fcfa-de-subventions-de-l-ue-pour-10-organisations-nigeriennes-a-travers-le-pasoc3 L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la...
Publier le 13/10/2020, 08:29
le-parlement-approuve-la-2eme-rectification-a-la-loi-de-finances-2020 Les parlementaires nigériens ont approuvé, ce lundi 12 octobre, la deuxième rectification de la...

Dans la même Rubrique

Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

16 octobre 2020
Inauguration officielle de l’hôtel des Finances : une infrastructure ultramoderne et multifonctionnelle au cœur de la capitale

Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel immeuble qui va abriter  tous les services relevant du Ministère des Finances. D’un coût...

Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

16 octobre 2020
Journée Mondiale du lavage des mains Edition 2020 : des progrès enregistrés en matière de changement de comportement

  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement (DGA/MHA) M. Moussa Dandobi a présidé ce Jeudi 15 octobre 2020 la cérémonie d’ouverture de la conférence...

Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

14 octobre 2020
Célébration de la Journée Internationale de la Fille (JIF 2020) : un plaidoyer pour agir en faveur des filles, ces véritables actrices de changement

A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré le 11 octobre dernier, la Journée Internationale de la Fille (JIF). Pour l’édition 2020, la célébration de la JIF  a...

Projet « Voix des jeunes du Sahel » : les jeunes s’engagent pour un dialogue permanent avec les institutions

14 octobre 2020
Projet « Voix des jeunes du Sahel » : les jeunes s’engagent pour un dialogue permanent avec les institutions

A quelques mois de la fin du projet « La voix des jeunes du Sahel », les représentants de la jeunesse nigérienne se sont engagés à poursuivre et maintenir la dynamique pour...

Défense et sécurité: lancement officiel de la construction d'un Mémorial en hommage aux soldats tombés sur le front

14 octobre 2020
Défense et sécurité: lancement officiel de la construction d'un Mémorial en hommage aux soldats tombés sur le front

Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé mercredi, 14 octobre 2020, la cérémonie officielle de lancement des travaux de construction du Mémorial des...

Appui à la société civile : 2 milliards FCFA de subventions de l’UE pour 10 organisations nigériennes à travers le PASOC3

14 octobre 2020
Appui à la société civile : 2 milliards FCFA de subventions de l’UE pour 10 organisations nigériennes à travers le PASOC3

L’Union Européenne (UE) poursuit son appui au  renforcement des capacités des Organisations de la société civile (OSC) nigériennes. Dix (10) organisations viennent ainsi de bénéficier d’une nouvelle subvention de plus...