mercredi 17 août 2022

3505 lecteurs en ligne -

fraren

Fleuve Niger : nouvelle alerte suite à une soudaine montée des eaux à Niamey

montee des eaux fleuve Niger BIS

La côte du Fleuve Niger à Niamey a connu une nouvelle remontée des eaux ce jeudi 27 août suite aux dernières pluies enregistrées dans les sous-bassins en amont. La vigilance est plus que jamais de mise pour les résidents de la Rive droite surtout que d’importantes précipitations sont encore attendues dans la zone les prochains jours.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon la dernière mise à jour du centre régional AGRHYMET/CILSS, basé à Niamey, ce jeudi dans la journée, il a été observé une « montée rapide du niveau d'eau suite à la faible pluviométrie reçue hier soir [mercredi 26 août, NDLR] dans les sous-bassins amont ». Après les fortes précipitations du weekend qui ont occasionné le débordement des eaux du fleuve et des inondations dans plusieurs quartiers de la rive droite, il a été constaté une relative baisse des eaux bien que le niveau reste toujours en dessus de la cote d’alerte « rouge ».

La côte du fleuve Niger à Niamey était mercredi soir à H = 660 cm. Ce jeudi matin, le niveau des eaux est passé à 7H00 à 669 cm et à 10h00 à  672 cm. « Ces chiffres montrent une augmentation significative du coefficient de ruissellement de ces bassins, suite à la forte saturation des sols », ont alerté les services du Centre régional. Par conséquent, «la vigilance doit être de mise pour les résidents de la rive droite à Niamey », appellent les mêmes sources.

montee des eaux fleuve Niger

Les  prévisions météorologiques   pour la semaine du 25 au 31 août 2020 tablent sur une  probabilité de précipitations supérieures à 75 mm dans le sud-ouest et sud-centre du Niger, nord du Burkina Faso, centre du Mali, nord du Nigéria; alors que déjà des inondations sont observées dans certaines zones.

Face à ces crues exceptionnelles du fleuve, qui ont déjà fait des milliers de sinistrés et d’importants dégâts, les autorités de la ville de Niamey ne cessent de demander aux populations riveraines des bras morts du fleuve et des îles situées en zones de vulnérabilité d'évacuer les maisons. « Des sites de relogement sont prévus pour les recevoir », ont assuré les autorités.

Ikali (actuniger.com)



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com