lundi 15 août 2022

2768 lecteurs en ligne -

fraren

Débordement du fleuve à Niamey : le Premier Ministre sur les lieux des sinistres

 Vsisite Brigi lieux sinistre BIS

Le Premier Ministre et Chef du Gouvernement nigérien, M. Brigi Rafini, a effectué, dans l’après-midi de ce lundi 24 août 2020, une série de visites au niveau des sites inondés par le débordement du fleuve Niger à la suite des fortes précipitations qui se sont abattues ces derniers jours sur la capitale Niamey.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

L’objectif de ces visites est de remonter le moral aux victimes de ces inondations, tout en essayant de les aider à trouver des abris et de l’assistance alimentaire.
Le Chef du Gouvernement nigérien s’est notamment rendu à la rive droite du fleuve, où le débordement d’un de ses lits a inondé le Centre Agrhymet, une partie du quartier Kirkissoye, emblavé des rizières et envahi des habitations, mais aussi à l’école aéroport 2 à la rive gauche, également envahi par les eaux.
A la fin de cette visite, le Chef du gouvernement a affirmé que "cette situation est difficile" et qu’elle n’aurait pas dû arriver au regard des travaux de réhabilitation des digues du fleuve effectués en prélude à la saison des pluies. « Je pensais que la capitale de Niamey était à l’abris des inondations », a regretté le Premier Ministre, avant d’indiquer que « des efforts supplémentaires seront apportés pour protéger les autres zones menacées ».
« Nous avons vu comment le fleuve a abandonné son lit », a-t-il dit, tout en soulignant que plusieurs quartiers de la capitale sont actuellement menacés par la remontée des eaux, alors que plusieurs autres sont déjà sous l’eau. « Nous sommes entrain de voir comment on peut secourir les populations dont les maisons sont déjà tombées », a informé le Premier Ministre Brigi Rafini.
Il a annoncé que, sur le plan des infrastructures, « les techniciens de l’ONAHA, du génie rural et de la mairie sont entrain de travailler pour qu’on puisse trouver des solutions et aussi   des mesures immédiates à prendre pour les digues qui ont lâché ».
Le Chef du Gouvernement a enfin voulu lancer un appel aux populations qui sont dans les endroits inondables d’abandonner les lieux en attendant que des solutions soient trouvées, demandant aux citoyens de se résoudre qu’avec « le changement climatique, on n’est jamais à l’abri des inondations ».
Ces visites, note-t-on, se sont déroulées en présence du Ministre en charge de la Gestion des Catastrophes, du Gouverneur de la Région de Niamey et du président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey.

 Vsisite Brigi lieux sinistre BIS1

ANP



Commentaires  

+4 #1 Guri banza 25-08-2020 08:36
Gouverner c'est prevoir. Brigitte fait comme si il decouvre cette partie de Niamey et qu'il est surprisz de ce qui est arrive. Qu'avez vous fait depuis 10 ans de l'assainissement et de la gestion des eaux pluviales dans la capitale. Chaque annee c'est la meme galere. Les couts surfactures de vos soit disant echangeurs auraient permis de construire des infrastructures pour canaliser les eaux, reparer les routes, amenager les boulevards, moderniser les feux de signalisation, etc...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Blackmarket 25-08-2020 10:22
Une autre balade de santé :D
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 Zen 25-08-2020 10:25
Brigi Rafini en tourisme au bord du fleuve Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com