samedi 10 décembre 2022

3206 lecteurs en ligne -

fraren

Changement Climatique et Sécurité de l’Eau : les acteurs du Niger s’engagent

atelier rejea wateraid Aout 2020

Fin le vendredi 07 Aout 2020 de l’Atelier de formation et d’échanges entre les journalistes et les acteurs de la société civile sur le Changement Climatique et la Sécurité de l’Eau. Pendant deux jours, la rencontre  a permis aux journalistes et aux acteurs de la société civile d’avoir des connaissances approfondies sur le changement climatique et la sécurité de l’eau afin de déterminer les rôle et la responsabilité de chacun dans  le plaidoyer ,la communication et la sensibilisation pour une meilleur prise en compte de cette thématique dans la planification et la mise en œuvre des actions de développement.

Au sortir de cet atelier, un communiqué final engageant les participants dans  la résilience contre le  changement climatique  a été publié.

On y retrouve entre autre des actions telles que la publication des articles et/ou des émissions radiophoniques et télévisées au moins chaque mois pour sensibiliser la population sur les impacts néfastes du changement climatique.

(Lire ci-dessous le communiqué final):  

 

ATELIER DE FORMATION DES JOURNALISTES ET DES ACTEURS DE LA SOCIETE CIVILE SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET LA SECURITE DE L’EAU 

ENGAGEMENTS DES OSC ET DES MEDIAS

  • Considérant l’engagement des dirigeants mondiaux réunis en septembre 2019 à l’occasion du Sommet sur les objectifs de développement durable ayant fait de la prochaine décennie une Décennie d’action et de résultats en faveur du développement durable, ainsi qu’à mobiliser un financement, renforcer la mise en œuvre au niveau national et renforcer les institutions en vue d’atteindre les objectifs de développement durable d’ici à 2030, sans faire de laissés-pour-compte.
  • Considérant l’appel du Secrétaire général de l’ONU à tous les secteurs de la société à se mobiliseren faveur d’une décennie d’action dans trois domaines : une action à l’échelle mondiale,  visant à assurer un plus grand leadership, davantage de ressources et des solutions qui auront plus d’impacts sur les objectifs de développement durable ; une action locale qui intègre les transitions nécessaires dans les politiques, budgets, institutions et mécanismes de gouvernance des États, des villes et des autorités locales ; et une action individuelle .
  • Considérant que les changements climatiques qui affectent désormais chaque pays et chaque continent. Et Ils perturbent les économies nationales et impactent des vies avec des grandes répercussions grandes pour de nombreuses personnes, communautés et pays et le seront encore plus demain.
  • Considérant que les populations entières subissent déjà les impacts importants du changement climatique, notamment des variations météorologiques imprévisibles, la montée du niveau des eaux de surfaces et de plus en plus de phénomènes climatiques extrêmes. Les émissions de gaz à effet de serre provenant des activités humaines, qui sont à l’origine du changement climatique, sont en constante augmentation et atteignent actuellement leur plus haut niveau historique.
  • Considérant l’Accord de Parislors de la COP21 à Paris le 12 décembre 2015 dans lequel tous les pays ont convenu de s’employer à limiter l’augmentation de la température mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius et, compte tenu des risques graves, de s’efforcer d’atteindre au maximum 1,5 degré Celsius.
  • Considérant l’engagement pris par les Etats lors du soixante-quatorzième session, forum politique de haut niveau en septembre 2019 afin d’accélérer le rythme durant la « décennie d’action » pour réaliser le développement durable d'ici à 2030 ;
  • Considérant l’attachement du Gouvernement Nigérien à la mise en œuvre des politiques stratégiques et programmes de développement économique et social cohérents au nombre desquels, la stratégie de Développement Durable et la Croissance Inclusive Niger-2035, le PDES 2017-2021, le Cadre stratégique de Gestion Durable des Terres (GDT 2015-2029), la Contribution Déterminée au niveau National (CDN 2016-2030), la Politique Nationale en matière d’Environnement et de Développement Durable ;
  • Considérant que l’accès à l’eau potable est un droit constitutionnel au Niger comme le stipule l’article 12 de la constitution du Niger ;
  • Considérant les inondations et les sècheresses récurrentes au Niger avec des conséquences sur la vie socio-économique de la population ;
  • Considérant l’engagement des Médias en Afrique et particulièrement au Niger dans l’accompagnement des politiques publiques des gouvernements en témoigne la tenue du Symposium International des Médias pour le Développement Durable (SIMED) tenu chaque année à Niamey dont le REJEA en est membre ;
  • Considérant l’engagement des OSC au Niger qui accompagnent les politiques publiques de l’Etat en matière de développement.

Nous, journalistes et Organisation de la Société Civile présents à l’atelier de formation des journalistes et des acteurs de la société civile sur le changement climatique et la sécurité de l’eau tenu à Niamey du 06 au 07 août 2020 dans la salle de conférence de la Maison de la Presse faisons la déclaration suivante :

  1. Nous nous engageons à accompagner le mouvement international « Agissons » qui est un appel international des Nations Unies à l’action de chacun pour le climat. Cette campagne constitue un élément essentiel des efforts coordonnés des Nations Unies pour sensibiliser au problème du changement climatique, revoir nos ambitions à la hausse, agir et accélérer la mise en œuvre des accords de Paris ;
  1. Nous nous engageons à être des ambassadeurs au niveau local et national dans la lutte contre le changement climatique et la sécurité de l’eau ;
  1. Nous nous engageons à produire des articles et/ou des émissions radiophoniques et télévisées au moins chaque mois pour sensibiliser la population sur les impacts néfastes du changement climatique afin d’adopter des comportements positifs ;
  1. Nous nous engageons avec l’accompagnement de toutes les structures en faveur de la lutte contre le changement climatique et la sécurité de l’eau à élaborer une campagne de plaidoyer pour une nature dite ‘’verte’’ et ‘’bleue’’ - incidence zéro sur la population Nigérienne.

REMERCIEMENTS

Les participants à l’atelier de formation des journalistes et des acteurs de la société civile sur le changement climatique et la sécurité de l’eau tenu à Niamey du 06 au 07 août 2020 dans la salle de conférence de la Maison de la Presse remercient l’Etat du Niger pour les efforts consacré dans la lutte contre le changement climatique, l’ABN ,l’ASECNA ,l’EAMAC, l’Université Abdou Moumouni ,le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, le Ministère de l’Action Humanitaire et des Gestions des catastrophes, le Ministère de la Communication, l’ONG internationale  WaterAid et le REJEA pour l’organisation du présent atelier et les encourage à un accompagnement pour une question de durabilité.

Fait à Niamey le 07 août 2020

Les participants

.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com