lundi 26 septembre 2022

3773 lecteurs en ligne -

fraren

Kouré : le gouvernement confirme les faits, les présidents Issoufou et IBK condamnent « un acte lâche et barbare »

attaque de Koure vehicule incendie

Alors que le gouvernement nigérien a annoncé l’ouverture d’une enquête et des opérations de ratissage en cours, le président Issoufou Mahamadou et son homologue malien IBK, ont été les premiers chefs d’Etat à condamner l’attaque terroriste qui a fait 8 victimes dont 2 nigériens et 6 français à Kouré, au sud est de Niamey. Tout en présentant leurs condoléances aux familles des victimes et au président français Emmanuel Macron, ils ont réaffirmé leur détermination à continuer sans faille la lutte contre le terrorisme. Plusieurs autres leaders politiques nigériens ont également réagit à cette attaque notamment les opposants Hama Amadou et Ibrahim Yacouba.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

 

Dans un communiqué signé par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Alkaché Alhada, le gouvernement nigérien a confirmé les faits avant d’annoncer « qu’une enquête et des opérations de ratissage sont en cours en vue de retrouver et juger les auteurs de cet acte ignoble et renforcer la sécurité dans la zone ».

Le président Issoufou Mahamadou a également réagit à travers les réseaux sociaux, en condamnant une « attaque lâche et barbare ». 

« Je condamne l'attaque terroriste lâche et barbare perpétrée ce dimanche dans la paisible localité de Kouré. En cette circonstance douloureuse pour tous, j'adresse mes sincères condoléances aux familles des victimes nigériennes et françaises. J’adresse mes condoléances au Président Emmanuel Macron, dont l’engagement à nos côtés dans la lutte contre le terrorisme est sans faille ». Issoufou Mahamadou

Dans un message, le président du Mali a lui aussi condamné énergiquement « l’assassinat de huit humanitaires », un « acte barbare hélas récurrent dans notre espace sahélien où continuent de sévir l’extrémisme violent et l’économie criminelle », selon IBK.

« J’ai appris avec consternation l’assassinat, ce jour 9 août 2020, de huit humanitaires, (deux Nigériens et six Français) en tourisme dans la réserve naturelle de Koure, au Niger. Je condamne énergiquement cet acte barbare hélas récurrent dans notre espace sahélien où continuent de sévir l’extrémisme violent et l’économie criminelle malgré la guerre sans merci livrée par les armées nationales, la force conjointe du G5 Sahel et la force Barkhane dont je salue de nouveau l’engagement. En ces moments douloureux, j’adresse, en mon nom et en celui du peuple malien, mes condoléances attristées à Emmanuel Macron et Issoufou Mahamadou, respectivement présidents de la République française et de la République du Niger ainsi qu’aux peuples français et nigérien. Pour conclure, c’est le lieu pour moi de réaffirmer que grâce à la détermination de ses leaders et à l’accompagnement de ses partenaires, le Sahel retrouvera Inchallah, la paix et la stabilité qui ont jadis établi sa réputation ». Le président du Mali Ibrahim Boubacar Keita

 

Condamnations unanimes de la classe politique

Au sein de la classe politique nigérienne, plusieurs personnalités ont également réagit à cette attaque. Parmi les premiers à réagir, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Hama Amadou, a transmis ses condoléances aux familles des victimes. « Le Niger et son peuple restent debout pour faire face à cette épreuve à eux imposer par les forces du mal », a souligné l’opposant Hama Amadou.

« C'est avec stupeur que j'ai appris l'assassinat de 8 personnes, dont 2 compatriotes nigériens et 6 de nationalité française, dans la zone touristique de Kouré par de lâches individus dont les seuls mobiles sont le goût du sang et le chaos. Je présente mes condoléances aux familles endeuillées tout en priant pour le repos des âmes des disparus et que les auteurs de cette barbarie connaissent le pire des châtiments. Le Niger et son peuple restent debout pour faire face à cette épreuve à eux imposée par les forces du mal ». Hama Amadou.

De son coté, Ibrahim Yacouba, l’ancien chef de la diplomatie nigérienne et président du MPN Kishin Kassa, s’est dit « profondément affligé par le nombre et la violence des morts de ressortissants nigériens et français à Kouré ». Il a également présenté ses « sincères condoléances » aux peuples nigérien et français et aux familles des victimes de « cette barbarie sans nom ».

A.Y.B (actuniger.com)

.

Commentaires  

+1 #1 Bachir Assoumane Ango 10-08-2020 06:30
Mais quand c'est des nigériens qui se font massacrer par dizaine à Diffa, la marionnette française(Issoufou )reste bouche
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Nomaou Nanaijé 10-08-2020 06:31
J'espère qu'ils seront en France pour présenter leurs condoléances.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Harouna Adamou Wanou 10-08-2020 06:33
C'est bien normal ils cherchent la satisfaction et l'aide de la France et non celle de leurs peuples
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Mabrouk 10-08-2020 10:46
"..Kouré : le gouvernement confirme les faits, les présidents Issoufou et IBK condamnent « un acte lâche et barbare » ..." Quand des dizaines de soldats nigeriens sont fauches, ils cachent l'attaque et le bilan mais quand des francais sont fauches, ils se precipitent pour confirmer l'attaque et le bilan pour attirer l'attention de Macron sur eux. IBK et IM, les deux machins de la Francafrique.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 Blackmarket 10-08-2020 12:43
Comme c'est des francais, toute la machine sera mise branle pour retrouver les tueurs. :-?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com